Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Ben Laden et les Socialistes : mise au point ...

7 Mai 2011, 20:50pm

Publié par Jacques Heurtault

Il y en a qui ne veulent pas voir les réalités en face ...

 

Je vais donc leur ouvrir les yeux ...

 

1. Que les Socialistes aient déjà pris position en faveur du retrait des troupes françaises d'Afghanistan est effectivement connu ... Là n'est pas le problème.

 

2. Que les Socialistes relancent leur idée de retirer les troupes françaises d'Afghanistan au motif qu'un 55 ème soldat français vient d'y perdre la vie témoigne bien de l'état d'esprit qui les anime : la faiblesse.

 

3. Mais le vrai problème est ailleurs! Car le motif invoqué n'est pas le vrai ...

Le vrai motif, c'est qu'ils entendent récupérer la "pétoche" qui taraude les trouillards ... Il est clair que le raisonnement tenu par ces "pétochards" est tout autre : Ben Laden la lessiveuse éliminé, les talimerdes vont vouloir se venger en organisant des attentats sur notre sol ... Il faut donc, d'urgence, retirer nos troupes d'Afghanistan afin que ces talimerdes nous foutent la paix!

Voilà le seule raison qui pousse les Socialistes à agir de la sorte!

 

4. Non! Il ne faut pas retirer nos troupes d'Afghanistan!

Il faut, bien au contraire, les y maintenir! Et même en renforcer le contingent ...

Le but est clair : montrer aux talimerdes qu'ils ne nous font pas peur! Montrer à tous ceux qui veulent nous amener à mettre genou en terre qu'ils n'y parviendront pas. Surtout pas par des menaces d'attentats!

 

S'il y en a qui n'ont pas encore compris, tant pis pour eux!

Commenter cet article

cendrillon 09/06/2011 22:40



Je trouve que vous bottez en touche dans votre réponse au commentaire de jf



Jacques Heurtault 10/06/2011 08:52



Je vous assure que je ne joue pas et n'ai jamais joué au rugby! Ce sport est décidément trop violent pour mon goût! Il n'est pas dans ma culture politique de botter en touche, même pas pour faire
avancer le jeu ...


Je maintiens que nous devons être présents en Afghanistan car le combat que nous y menons est un combat contre TOUS les régimes et les "cultures politiques" totatlitaires ...


Ceux qui ne voudront pas comprendre que la religion doit être impérativement SEPAREE du pouvoir temporel et que la pratique religieuse relève d'un choix strictement individuel et libre, y compris
en choisissant de ne pas avoir de pratique religieuse, doivent savoir qu'ils prennent le risque de récolter une rafale de mitrailleuse ...


Est-ce que je botte en touche, là?



Jacques 09/06/2011 16:20



Ainsi donc vous n'avez pas de mots assez durs contre les socialistes qui réclament le retrait des troupes françaises d'Afghanistan.


Ils vous ont même fait "vomir" à ce sujet....


Et vous militez pour l'envoide nouveaux renforts.


Mais aujourd'hui, comment vont donc vos boyaux alors que le Ministère des Affaires Etrangères et le Ministère de la Défense ( qui,  à ma connaissance ne sont pas aujourd'hui tenus par
des socialistes...) annoncent qu'à partir de septembre, entre 5 et 10% des soldats envoyés là-bas vont rentrer en France et que M. Sarkozy ( craignant sans aucun doute le
rappel du débat télévisé d'entre deux tours de 2007) veut amplifier ce retour avant l'élection de 2012 ??????


jf.



Jacques Heurtault 09/06/2011 18:26



Auriez-vous oublié que nous sommes en période pré-électorale et que l'opinion publique est plutôt favorable au retrait des troupes? Si Sarko adopte cette position électoraliste, c'est
probablement parce qu'il n'a jamais oublié qu'il s'était prononcé pour le retrait de dites troupes et que ce n'est qu'ensuite qu'il a changé d'avis ... Pour quelles raisons? Je l'ignore ... Une
affaire de politique étrangère, une négociation avec contreparties ...??



Jacques 16/05/2011 12:18



Si vous restez dans les limites de la confrontation, même très vive, vous ne serez pas
censuré.
Vous avez ma parole!



GM 09/05/2011 08:53



Les "soces" nous referaient le cpup de "Munich" face à la montée des périls ?


Rôôôô ! Je n'ose y croire !



Jacques Heurtault 09/05/2011 11:19


C'est exactement ça! Le Parti socialiste, dans sa structure profonde, est, avant toute chose, un syndicat d'élus. Il est impossible de faire valoir son point de vue dans ce parti sans être, au
préalable' rattaché à un "courant", c'est à dire à un leader. C'est le prix à payer pour pouvoir y faire carrière. Le soviétiques avaient la même démarche "culturelle"! Ca s'appellait, chez eux, la
"nomenklatura". On faisait partie de la "nomenklatura" d'un tel ou d'un tel ... De Brejnev ou d'Andropov ... ou d'un autre!