Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Bravo, Monsieur le Président! Leonarda ne viendra pas ...

24 Octobre 2013, 14:22pm

Publié par Jacques Heurtault

J'étais en voyage à l'étranger ... A Amsterdam, précisément. Ah! Amsterdam ... Je vais y revenir. Cette introduction pour que vous compreniez mon silence pendant ces cinq jours ...

 

En rentrant, Mercredi soir, très tard, je n'ai pas pu aller me coucher sans essayer de comprendre le fin fond de "l'affaire Leonarda" ... J'ai mis un peu de temps car, bien évidemment l'écoute de la radio, ce matin Jeudi, m'a davantage embrouillé l'esprit que aider à comprendre.

 

Voici comment je vois les choses, désormais ...

 

1. La jeune "Italo-Kosovare-on-ne-sais-plus-très-bien-exactement-quoi" a été, ainsi que sa "famille", expulsée dans des conditions tout à fait conformes à la législation. Aucune faute de droit n'a été commise par personne, notamment par le ministre de l'intérieur (qui était, en réalité, le seul véritablement visé; tout le monde l'aura compris!).

2. Dans un souci d'apaisement, le Président de la République a décidé toutefois qu'elle pouvait, si elle le souhaitait, revenir en France MAIS SEULE, SANS SA FAMILLE.

3. Cette jeune personne, qui me donne l'impression d'avoir une maturité intellectuelle supérieure à celle attendue pour une jeune fille de 15 ans (autrement dit, qui a vraisemblablement plus de 15 ans), a posé des conditions : "Non! Pas sans ma famille.".

4. J'en déduis donc qu'elle ne va pas revenir en France ...

 

En adoptant cette attitude, François Hollande a fait preuve d'une très grande maestria politique sur le moyen terme et sur le long terme. BRAVO, Monsieur le Président! J'ai eu des inquiétudes sérieuses. Elles sont en train de se dissiper!

 

Cette affaire, en effet, est la traduction d'un infléchissement social-démocrate de la ligne politique de François Hollande.

Il est tout à fait clair que "certains" voulaient ni plus ni moins que l'éviction de Manuel Vals du gouvernement PARCE QU'IL REPRESENTE l'expression la plus pointue du courant social-démocrate. Les mêmes voulaient un retour à la "tradition" de la gauche "archéo" dénoncée maintes fois par Rocard. "ILS" ont perdu une manche! Ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre.

Pour autant, la bataille de la social-démocratisation de la gauche en France n'est pas gagnée ... "Ils" vont tenter de remettre ça sur le tapis! Il serait bien naïf d'en douter ne serait-ce qu'une minute ...

C'est tout le sens qu'il faut donner à la campagne qui s'amorce déjà dans les mêmes médias ... "ILS" veulent maintenant que l'ont remettre en chantier le code de la nationalité, la législation sur l'immigration, etc...

La ficelle est un peu grosse!

On ne doit pas perdre de vue, en effet, que l'expulsion ayant été faite d'une manière parfaitement conforme au droit de la République, une sorte de "jurisprudence" vient de s'installer : les expulsions de personnes en situation irrégulière vont se poursuivre, mais la législation va être scrupuleusement respectée ...

Or la législation en vigueur remonte à ... Sarkozy! On voit très bien la manoeuvre qui se dessine : prendre Hollande et Vals (et, DONC, l'espoir social-démocrate!) dans un étau. "Vous revenez dans le giron de la "tradition" de la gauche archéo et ringarde sinon vous allez passer pour des "sarkozystes" ...

 

Hollande va-t-il être assez fin politique pour ne pas tomber dans le piège ainsi tendu par les "archéos"? Personnellement, je crois que oui. Toutefois, ce n'est pas moi qui ai les cartes en mains!

Hollande va-t-il tomber dans le panneau "Protège-toi de Vals, Camarade Président! Il a les dents longues et il joue, c'est évident, sa carte personnelle!". J'espère que non! J'espère surtout que Vals va avoir la présence d'esprit de tuer dans l'oeuf ce redoutable piège que lui tendent les "archéos". "ILS" espèrent, ça se lit presque sur leurs lèvres, que Vals va commettre la faute politique de laisser entendre qu'ils sera le prochain adversaire de Hollande ... tout simplement en se laissant entrainer sur le terrain de la politique politicienne!

Désormais, pas une feuille de papier à cigarette de "différences" ne doit pouvoir être insérée entre Hollande et Vals ... Il en va de la survie même de Hollande! Avec un taux de popularité aussi faible, Hollande est fortement exposé. Attention, danger!

Commenter cet article

Il Rève 25/10/2013 19:13


Du "monarcho cérasiste"! Mettons nous dans la perspective d'un enseignant scrupuleux, consciencieux, apprécié de sa hiérarchie (du chef d'établissement au ministre) et qui refuse de laisser
partir un élève parcequ'il est en cours (un déplacement pédagogique a un contenu pédagogique, éducatif) et parcequ'il veut ramener TOUS les élèves au collège, parceque les élèves sont en classe,
et parceque l'on ne défait pas une classe sur simple demande, viendrait elle de la justice, du ministre de l'intérieur, ou du président supposé monarque et césariste. Il faut y mettre les formes.
Et dans le cas de Léonarda, les formes n'y étaient pas. La justice ne doit être ni  froide, ni injuste. Elle est humaine et doit le rester du début de la sentance, à son application. Mais
revenons en au fait. L'enseignante, dont le supérieur hiérarchique est le chef d'établissement a t elle eu une lettre de ce chef  d'établissement lui intimant de laisser partir Léonarda. Car
voyez vous monsieur Jacques, tout ce qui est décidé dans l'éducation nationale doit être écrit. Et dans ce cas de responsabilité majeure d'accompagnement d'une classe en voyage pédagogique
l'enseignante aurait pu dire : non. Et qui aurait pu le lui reprocher si son supérieur hiérarchique direct, qui dans ce cas là précisément aurait reçu le soutien du ministre de l'éducation
nationale en personne, ne lui en avait pas, par écrit, signifié la demande. Qui aurait pu le lui reprocher. Vous peut être car en agissant ainsi l'enseignante s'oppose à une décision de justice.
Mais elle accomplit son devoir de responsabilité. Cette ambiguité de situation cessera quand la loi aura de nouveau sanctuarisé l'école. Bien à vous Monsieur Heurtault

Jacques Heurtault 25/10/2013 20:11



Elle aurait pu dire "Non! Léonarda est sous ma responsabilité. Je refuse qu'elle quitte le groupe.".


C'est un fait qu'elle n'a pas dit Non ...


Un enseignant n'est pas un fonctionnaire d'autorité. Il ne peut pas émettre, légalement, de décision administrative. C'est la même chose pour un conseiller de Pôle Emploi (comme je l'ai
été). 


Si elle avait dit Non, les choses n'auraient pas évolué comme elles ont évolué ... Le policier n'aurait certainement pas pu arracher Léonarda ... Cette dernière est descendue de l'autocar DE SON
PLEIN GRE! C'est un fait. Elle n'a JAMAIS été violentée par personne.


JE SOUHAITE QUE LA LOI NE SANCTUARISE PAS les lieux d'enseignement. Pour l'instant, la loi est silencieuse. C'est un fait.


Et les faits sont têtus ...



Jean Daumont 25/10/2013 15:35


  Vous venez de Hollande ?...Et vous rentrez en France pour retrouver Hollande ...C'est de l'obsession !... A nous donner "mal à la" tête !


(plaisanterie un peu grosse...Que voulez-vous ...Ce matin, j'ai dû me lever du pied "gauche" !)

Jacques Heurtault 25/10/2013 15:42



Mais non! Mais non! Lisez mon article sur la Hollande ... Ca vous mettra de bonne humeur!



GM 25/10/2013 09:42


Des vélos qui cohabitent tous avec les trams, même dans les rues étroites de la vieille-ville.


Etonnant le garage à vélo, en pente, de la gare ferroviaire...


Notez que j'y suis allé à plusieurs reprises en voiture et n'ai même pas eu de difficulté à me garer au pied de l'hôtel : Pourtant il n'y a que très peu de parking sous... marin !

Jacques Heurtault 25/10/2013 10:53



Il ne faut pas perdre de vue que, là-bas, le terrain est PLAT (ou presque ...!).


Il n'y a pas, à proprement parlé, de difficulutés pour se garer : il suffit d'accepter de débourser 5 euros de L'HEURE!! Soit 75 euros par 24 heures puisque, de minuit à 09H00 le lendemain, c'est
gratuit! C'est assez dissuasif, il faut le reconnaitre ...



Loubomyr 24/10/2013 22:35


Vous êtes une des rares personnes (avec les militants socialistes) à dire "bravo Monsieur le président" à propos de cette affaire Léonarda. Depuis les habitués du café du commerce jusqu'aux
experts politologues en passant bien sûr par les umpistes débridés, tout le monde y va de son commentaire "Hollande bashing"!!! Moi même je pense que c'est une faute politique d'avoir voulu
mélanger politique et bons sentiments. C'est une faute politique de vouloir ménager la chêvre et le chou : quand on est à la tête de l'état on ne peut agir comme à la tête du parti. C'est une
faute politique d'avoir voulu se meler de cette panade car c'était à Heyrault de prendre les coups ; çà sert à çà un premier ministre. Donc triple faute politique pour notre président qui ,plus
tard, poura certainement se dire que dans son quinquénat, il y aura eu un avant et un après "Léonarda" - de même que Sarko avait eu un avant et un après "Casse toi pauv'con". Si le Président
n'écoute pas ses communiquants, qu'il les vire et qu'il s'inspire du "Prince" de Machiavel, cela lui évitera de se mettre dans ce genre de situation et cela évitera aux sociaistes de se lamenter
sur le refrain de "Mais que diable allait il donc faire dans cette galère" Ce n'est pas après une cassette qu'ils pleurent, c'est après un trésor perdu bien plus grand : la confiance des citoyens
!!!!

Jacques Heurtault 25/10/2013 10:05



Je ne partage pas votre point de vue sur l'avant et l'après "Léonarda" ... Sarkozy a révélé sa profonde grossièreté et la grande faiblesse de sa culture générale! Les Français n'ont pas,
fondamentalement, admis que leur représentant vis à vis des autres nations soit soit un personnage aussi grossier.


La Justice a pris, in fine, une décision. Le pouvoir exécutif DOIT, impérativement, exécuter cette décision! Ce n'est pas pour rien que, à la fin de tout jugement, figure la mention : " La
République mande et ordonne à toutes autorités  de prêter main forte ... etc ..."!  D'un point de vue formel, en "permettant" à Léonarda de revenir en France, Hollande a outrepassé ses
pouvoirs.



Rivaud 24/10/2013 20:25


Hollande en danger, de quoi ? Il va poussserle FN au maximum pour se retrouver face à Marine, et comme la majorité des électeurs ne votera pas FN, il passera. Moins bien que Chirac, mais il
passera. Et si sa sa cote de popularité baisse encore, quelle importance?

Jacques Heurtault 25/10/2013 09:51



C'est un point de vue qui mérite un examen attentif ... Votre raisonnement est peut-être tactiquement juste mais la perspective politique qu'il ouvre est, elle, très dangereuse! Hitler est arrivé
au pouvoir d'une manière parfaitement légale! IL NE FAUT JAMAIS L'OUBLIER!



Il Rève 24/10/2013 19:51


Bravo Monsieur Jacques H. mais Léonarda n'aurait jamais du quitter le territoire de la France si la circulaire en vigueur sous Sarkozi n'avait pas été supprimée par Vals. Oui Monsieur Jacques.
Oui. Mais la République a fait une faute, oui, une faute, en arrêtant pendant sa scolarité cette jeune Léonarda. Et en très grand fin politique il revenait au représentant de
la République, de corriger la faute. Car ni Vals, ni le 1er ministre n'ont voulu se mettre à cette tâche. Le 1er pour ne pas se dédire. Le second parcequ'il n'y est pour rien dans cette
affaire. La faute fut corrigée. Léonarda n'est pas rentrée, ne fera pas la rentrée. Peuton, doit on s'en réjouir. Le silence de Vincent Peillon, son ancien ministre en dit long sur son
ressentiment. Bien à vous Monsieur Jacques. Et qu'Amsterdam est belle en cette saison.

Jacques Heurtault 25/10/2013 09:48



A ma connaissance, aucune loi, aucune disposition réglementaire et, a fortiori, aucune disposition constitutionnelle ne sanctuarise le milieu scolaire ...


Une circulaire n'est pas une instruction ministérielle! Un préfet et n'importe quel agent public a, juridiquement, le droit d'ignorer le contenu d'une circulaire. Par contre, si cet agent public
prend une décision qui va dans le sens de la circulaire, l'auteur de la circulaire ne saurait le lui reprocher ...


Une décision de justice, elle, doit être impérativement éxécutée! Donc toute la famille en question devait être expulsée ...Et tant pis pour tous ceux - et ils sont apparemment nombreux - qui ne
comprennent pas ces principes fondamentaux! Que cela leur fasse plaisir ou non, je dis, haut et fort, que ce sont des "monarchistes" et des "césaristes" de droit divin ... C'est à dire des gens
qui, au fond, considèrent que c'est Hollande le souverain et que, pour gouverner, il lui suffit de faire faire des sondages avant de décider! JE COMBATS FERMEMENT CETTE FACON DE GERER L'ETAT.


 



GM 24/10/2013 16:52


Chouette Amsterdam, hein !


J'ai lu qu'ils protestaient contre le rapport de l'ONU les traitant de raciste, à l'occasion de leurs fêtes festives et des caricatures "des peuples d'Afrique" déambulant dans les rues.


En avez-vous ouïe ?

Jacques Heurtault 25/10/2013 09:36



Très, très chouette!


Non, je n'ai absolument pas entendu parlé de ce rapport ni de ces fêtes ... La ville était d'un calme vraiment reposant! Très peu de voitures ... mais un million (!) de vélos ... Etonnant!



GM 24/10/2013 16:50


C'est une façon de voir les choses.


"Valse" le soutien de "Flamby" ? Pas mal, l'idée...


D'autant si elle est réciproque : L'un tient la boutique, l'autre donne le droit de vote aux étrangers ? Magnifique étau pour les UMP...


 


Mais l'essentiel n'est-il pas que le chômage grimpent, que les recettes fiscales ne rentent pas sous le déluge des taux et des ouvelles taxes, qu'on aggrave le déficit de l'ordre de 320 M€ tous
les jours, que nos régimes sociaux sont à l'agonie...


Et j'en passe.


Et tout ça passe inaperçu tant qu'on causera de Léonarda...


"Ils" (les autres) lui doivent une fière chandelle, non ?

Jacques Heurtault 25/10/2013 09:33



La concordance de vuez entre Hollande et Vals ne date pas d'hier! Ce n'est pas le produit du hasard si, lors du deuxième tour des "primaires" socialistes, Vals a immédiatement soutenu Hollande et
sûrement pas Aubry. 


Pareillement, il convient de rappeler que Hollande a été l'un des fondateurs du club Témoin avec Jacques Delors, lequel n'est pas, à proprement parlé, un socialiste "archéo" ... !


Il y a deux lignes au sein de l'équipe dirigeante actuelle : la ligne Hollande/Vals et "l'autre" ....


On voit de plus en plus souvent Ayrault en retrait et Hollande en avant ... Ce n'est pas le produit du hasard! Ayrault est en désaccord avec Hollande. Après les Européennes, si ces élections sont
perdues (et elles le seront!), Ayrault sera - peut-être - remplacé.


Maintenant, il reste à régler le problème du chômage ... Sur les deux derniers mois, cela fait, en moyenne, 5.000 chômeurs de plus PAR MOIS en catégorie A ... Je n'ai pas encore étudié les
chiffres toutes catégories confondues ... Le résultat sera encore plus désastreux!


J'ai des doutes sur la validité de la thèse "Léonarda" comme écran de fumée ...


Je vais me fendre d'un article sur la politique d'immigration et faire des propositions très audacieuses sur le sujet prochainement.