Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Ukraine : Cinglés! Ils sont cinglés!

20 Février 2014, 09:59am

Publié par Jacques Heurtault

Je n'ai pas d'autres moyens que de me fier aux sources occidentales d'information ... Cette situation ne me plait pas du tout mais je n'ai pas le choix.

 

1. Les émeutiers ont repris les combats. C'est ce qui apparait de la façon la plus claire. Les policiers auraient reculés de plusieurs centaines de mètres sur la place Maïdan de Kiev, probablement soucieux de ne pas jeter de l'huile sur le feu. A moins que ce ne soit pour une raison plus sérieuse : les difficultés qu'ils auraient à résister face à la violence de la charge (ils doivent avoir présent à l'esprit que DIX des leurs ont été assassinés; forcément, ça fait réfléchir).

 

2. Fabius et consorts, de l'Union Européenne, décident de suspendre les discussions avec Ianoukovitch POUR RAISONS DE SECURITE. J'en déduis que ce sont les émeutiers qui menacent la sécurité de Fabius et consorts. Car imaginer que Ianoukovitch ait pu tendre un traquenard à Fabius et consorts en les invitant à discuter (de quoi, exactement?) pour ensuite les menacer dans leur sécurité personnelle elle-même n'a pas de sens (la ficelle serait beaucoup trop grosse!).

 

3. Depuis un immeuble de la place Maïdan, un snipper aurait tiré sur la police ... Cette information est à prendre avec beaucoup de précaution vu la confusion qui règne dans le secteur.

 

4. Hier soir, j'ai vu une vidéo qui nous montre clairement un véhicule manifestement blindé prendre feu en totalité, d'un coup ... Je ne suis pas un spécialiste de ces questions mais j'ai quand même un peu de jugeotte : compte tenu que ce n'est pas une répétition d'un épisode de Star War, j'en déduis que ce fait, bien réel, est le résultat d'un tir avec une arme lourde genre "bazooka". L'usage d'un fusil de chasse (comportement déjà particulièrement grave!) est complètement inopérant face à un engin blindé ... Tout le monde le sait ou est capable de le comprendre.

 

5. Des magasins de stockage d'armes théoriquement sous contrôle de l'armée ont été pris d'assault, en particulier à Lviv, ville proche de la frontière polonaise, ethniquement majoritairement composée de personnes de culture polonaise dont beaucoup vont travailler tous les jours en Pologne.

J'en déduis que soit l'armée elle-même ne contrôle pas le pays soit elle reçu des ordres de la part de l'état-major pour ne pas le contrôler. Ceci expliquerait pourquoi le chef d'état-major des armées a été remplacé dans la nuit. selon toute vraisemblance, le nouveau chef d'état-major est pro-Ianoukovitch, c'est à dire pro-russe ... EN CLAIR, l'ARMEE VA INTERVENIR DANS LES HEURES QUI VIENNENT. Il faut s'attendre à de nombreux morts ... surtout chez les émeutiers.

 

6. 10H25 ... On vient d'annoncer au moins dix morts dans le centre ville de Kiev ...

Commenter cet article

GM 20/02/2014 15:58


Hé bé ...

Jacques Heurtault 20/02/2014 16:55



Tout bien pesé, la France, même avec Hollande, ce n'est pas si mal ... bien que ce ne soit pas non plus si bien que ça!



Lubomyr 20/02/2014 15:16


La révolte en Ukraine peut être qualifiée d'émeute illégale mais il peut s'agir aussi d'une révolution légitime. Par ailleurs le maintien de l'ordre peut être qualifié de légal mais il peut
s'agir aussi d'une répression illégitime. Attention donc au vocabulaire utilisé pour commenter des faits : il traduit la pensée progressiste ou réactionnaire de l'auteur!!!!

Jacques Heurtault 20/02/2014 16:33



Parmi les émeutiers, il y a, on en est certain aussi bien des extrêmistes de droite que des extrêmistes de gauche. En fait, au fil du temps, on comprend mieux qu'il y a d'un côté les partisans de
Ianoukovitch, porté au pouvoir par des élections tout à fait normales et de l'autre tous les opposants (il y en a de trois sortes). Au cours d'une discussion sur Arte (28 Minutes avec Elisabeth
Quin, de 20H05 à 20H35), un des intervenants disaient que les opposants ne voulaient pas prendre le pouvoir mais seulement que Ianoukovitch renonce à l'accord avec la Russie. Il semblerait donc
qu'il ne s'agit en rien d'une révolution car la démission de Ianouchovitch n'est pas (du moins pas encore ...) demandée.


 


J'ai pris l'habitude de me fier aux résultats des élections de lors que rien n'indiquent qu'elles ont été outrageusement trafiquées.


Par exemple, je n'ai jamais reconnu Armadinejad, en Iran, comme ayant été légitime. Il est de notoriété publique que son élection est le résultat d'un honteux traficotage des résultats du scrutin
il y a quatre ans.


En fait, on sait que l'Ukraine est tiraillée entre l'Union Européenne et la Russie (grosso modo, l'Ouest contre l'Est, même si, en réalité, c'est évidemment beaucoup plus complexe).


Par ailleurs, il y a des révolutions réactionnaires et des révolutions progressistes ... Il y a aussi des pouvoirs légitimes ET légaux. C'est le cas dans la totalité de nos démocraties
"occidentales" et c'est vrai depuis longtemps.


 


En règle générale, quand un pouvoir légal et légitime commet des bourdes énormes qui provoquent des "réactions" violentes, cela révèle qu'il y a un problème sérieux qui peut conduire à une perte
de légitimité.


Voyez ce qui c'est passé en 1995! Chirac se fait élire sur un programme de lutte contre la fracture sociale. Juppé met en oeuvre un programme qui va, à peu de chose près, exactement à l'encontre
... La réaction n'a pas loupé!


Voyez encore Allende, au Chili, qui accède au pouvoir avec un peu plus de 35% des voix (seulement!). Il part en vrille vers l'extrême gauche (le M.I.R. = Movimiento de la Izquierda
Revolutionaria) et deux après environ, un coup d'état fasciste se produit ...


Un gouvernement ne peut agir que s'il reste en phase avec sa base électorale d'une part et s'il tient compte du niveau d'organisation de son ou ses oppositions (bénéficiant d'un réel appui
populaire). Si Hollande avait mieux compris le refus du mariage entre personnes du même sexe et s'il n'avait pas matraqué une partie de son électorat avec des impôts comme s'il en pleuvait, il
n'en serait pas là aujourd'hui ... Avec sa sortie sur la prise de sanctions contre les responsables ukrainiens, il s'en est encore mis une partie à dos ... Aujourd'hui, les gens ont un souci
majeur : LE CHÔMAGE! Ils ne veulent pas que l'on se disperse sur autre chose et en particulier ils ne veulent pas être exposés à de nouveaux risques!


Imaginons un refus persistant des oppositions ukrainiennes à prendre le relais. Supposons une aggravation de la bordélisation à Kiev et ailleurs dans le pays. Imaginons que le gouvernement
ukrainien légitime fasse intervenir l'armée ukrainienne ... Comment faudra-t-il alors réagir?



GM 20/02/2014 14:43


J'ai entendu (et lu) "au moins 25 "dans la nuit : Ils y vont.


Une vaste "répétition" de la révolution orange ?

Jacques Heurtault 20/02/2014 15:54



Les 25 morts dont vous semblez parler sont ceux de la nuit de mardi à mercredi. Les 10 morts (désormais plus de 25!) dont je parle sont ceux de cette matinée (de jeudi) ...