Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Construire! Construire massivement pour saturer la demande!

10 Juillet 2012, 16:38pm

Publié par Jacques Heurtault

A l'évidence, l'article que j'ai publié précédemment a tapé dans le mille ... Le nombre de lecteurs a grimpé très significativement ... Il n'est pas très difficile de comprendre pourquoi! Le thème de l'accession à la propriété de son logement personnel intéresse beaucoup de monde, à commencer tous ceux qui voudraient bien être propriétaires mais qui ne le peuvent pas car les prix sont tellement élevés qu'ils sont hors d'atteinte du plus grand nombre.

 

Pour moi, l'objectif est on ne peut plus simple : obtenir que chacun soit convenablement logé dans un appartement, voire un pavillon, raisonnablement spacieux duquel on ne pourra pas l'en déloger car il en est propriétaire, au moins "en viager", c'est à dire jusqu'à son décès sauf s'il est vendu avant ... (ne serait-ce que pour en acheter un plus grand parce que la famille s'est agrandie!). Et tout ça pour un prix qui ne le mette pas "sur la paille" pour le restant de ses jours!

 

En économie de marché, le prix se détermine par la rencontre d'une offre et d'une demande ... Logiquement, le prix diminue si l'offre augmente pour une demande qui reste stable ou bien qui augmente moins vite que l'offre ...

S'il y a pléthore de logements face à une demande faible, les prix doivent logiquement diminuer ....

 

Qu'est-ce qui peut bien pousser un propriétaire à vendre son bien immobilier? Cela dépend beaucoup de l'environnement global. L'environnement financier (le propriétaire a besoin d'argent!). La lourdeur des charges d'entretien (les charges de copropriété, la toiture, le ravalement ...!). La perspective de réaliser un profit conséquent (plus fréquent qu'on ne croit!). Les impôts mis en balance avec la faiblesse du rendement des loyers (surtout si les impôts fonciers sont fixes, que le bien soit loué ou pas ...!) ... Bref ... Plein de choses!

Il y a donc autant de moyens d'agir ...

 

Imaginons, par exemple, que l'on fusionne la taxe d'habitation et la taxe foncière et que l'on fasse payer le nouvel impôt, résultat de la fusion, par le seul propriétaire, QUE L'APPARTEMENT (ou la maison ...) SOIT VIDE OU OCCUPE ... Le propriétaire, jusque là réticent à louer, va louer le plus vite possible pour amortir la nouvelle charge qui lui tombe dessus. Logique, non? Il se pourrait même qu'il se décide à mettre en vente afin de liquider (au sens propre, c'est à dire rendre liquide!) son bien. Il pourra alors placer son argent dans des conditions peut-être plus avantageuses. C'est fou le nombre de gens qui conservent un bien immobilier parce que, on sait jamais, il va prendre de la valeur ... Il suffit aux pouvoirs publics de faire en sorte que la perspective d'une possible valorisation devienne la certitude d'une probable perte ... "Quand on veut faire comprendre quelque chose à quelqu'un qui ne veut visiblement pas comprendre, il faut lui parler DOUCEMENT en prenant appui sur un GROS bâton." .Cette phrase n'est pas de moi! Elle est d'un illustre Président des Etats Unis d'Amérique. Un certain Théodore Roosevelt. Théodore, pas Franklin Delanoe ... Ils étaient plus ou moins oncle et neveu ou grand-oncle et petit-neveu mais ne voyaient pas les choses tout à fait de la même façon ...

 

Imaginons que l'on CONSTRUISE des centaines de milliers de logements CHAQUE ANNEE, là où il en manque le plus, c'est à dire là où les loyers ou bien les prix de vente sont le plus élevé (par mètre carré). L'offre s'en trouve automatiquement augmentée face à une demande qui n'a, elle, aucune raison d'augmenter dans la même proportion ... Donc, les prix baissent! N'est-ce pas ce nous voulons?

Oui, mais ... 

Encore faut-il financer tout ça! On ne trouve pas des milliards d'euros comme ça, sous les sabots d'un cheval, ou bien en claquant dans ses doigts ...

Il faut DONC favoriser le financement, c'est à dire la collecte d'épargne ... Elémentaire, mon cher Watson!

 

Et c'est là qu'interviennent les leçons de l'histoire récente ...

Nous avons tous entendu parler de la loi Louis Besson, de la loi Périssol, de la loi Scellier, que sais-je encore ... "Ils" sont tous obnubilés par l'idée de laisser leur nom quelque part, un peu comme les chiens qui affectionnent de laisser leur pisse le long des murs. Tous ces "machins" sont tous mus par une idée centrale : faire se rencontrer des investisseurs privés particuliers et des ... promoteurs! En aucune façon des demandeurs de logement! Eux, ils prennent ce qu'ils parviennent à trouver, aux prix proposés ... Le tout est évidemment accompagné de moult et moult lois, décrets, dispositifs, avantages fiscaux (toujours des avantages si "on" fait, jamais des pénalités si "on" ne fait pas!) ...

 

Moi, j'ai autre chose à dire, autre chose à proposer ...

 

1. Collecter l'épargne.

Hors de question de transformer les braves gens en boursicoteurs, mini-spéculateurs, petits agioteurs ... Ce sont TOUJOURS les banquiers qui gagnent! Parfois même en faisant perdre leurs propres clients ... Un comble!

Non! J'ai beaucoup plus simple ... Je n'ai rien inventé. Même les pouvoirs publics en parlent! Il s'agit de doubler le plafond du Livret A et du Livret de Développement Durable. J'ai juste une proposition additionnelle à formuler ...

IL FAUT QUE LE TAUX DE RENDEMENT soit TOUJOURS AU MOINS EGAL à l'inflation constatée (ou raisonnablement prévisible) augmenté d'un taux additionnel qui prenne en considération la durée du placement. Pourquoi pas 0,1% de plus par trimestre? Vous laissez votre argent pendant un an, la banque vous verse, obligatoirement, l'inflation + 0,4% pour l'année ... Comme je suis tout sauf un démagogue, je prévois un plafond ... On ne va quand même pas rémunérer sans risque avec des taux indexés sur l'inflation augmentés de 2% voire 3% ou 4% ... Faut pas déconner! On parle sérieusement, là ...

 

2. Diriger cette épargne vers les secteurs jugés prioritaires par la puissance publique.

C'est la CONDITION de la mise en oeuvre du dispositif ... Rien pour la Chine, Wall Street ou la City! Eux, ils ont déjà ce qu'il faut. Si certains "épargnants" sont intéressés par ces petits jeux malsains, qu'ils y aillent! Tout seul! Sans aucune garantie d'aucune sorte ... même pas la garantie du maintien de leurs avoirs!

 

3. Diriger sélectivement l'usage de ces fonds ainsi collectés.

Sauf erreur, les logements, on en a besoin en FRANCE. Pour les construire, on a, sous la main, tout ce qu'il faut (ou presque!). On peut envisager, à la rigueur, l'importation d'une partie du ciment ... parce que faire sortir une cimenterie du sol en deux coups de cuiller à pot, ce n'est, hélas!, pas possible. Pour y parvenir, il faut du temps! Ca tombe bien ... Je suis de ceux qui pensent, comme Mitterrand, qu'il faut laisser du temps au temps ... L'agitation est source de fébrilité! C'est particulièrement vrai pour l'agitation médiatique ...

 

Autrement dit, il nous faut nos actuels gouvernants pour au moins deux mandats (10 ans), trois mandats de préférence ... Au dela, on verra! De toute façon, il y a un rapport d'étape tous les cinq ans! 


Commenter cet article

RIVAUD 11/07/2012 21:58


Concernant la décroissance, la démographie, un article vu ce soir: http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/decroissance-demographie-et-35686

Jacques Heurtault 11/07/2012 23:58



Merci! Je n'ai pas pris le temps de le lire en entier mais je vais y retourner.



zeus 11/07/2012 13:11


A la suite de votre réponse je me suis documenté


Effectivement un logement vide n'est pas assujetti à la taxe d'habitation,mais une résidence secondaire l'est(j'en possède une -petite-et paie les deux impots);l'indivision bénéficie d'un régime
fiscal particulier(que je n'ai pas épluché)surtout si le dit bien est mis en location ou en vente et ne trouve pas acquéreur.Difficile de se retrouver dans ces multiples cas !


concernant le livret A,je l'ai lu dans la presse et l'ai entendu dans des débats sur ce sujet.Ne vous méprenez pas sur mon propos!je suis TRES favorable au projet(doublement du plafond et
rémunération au dessus de l'inflation) de F Hollande pour qui j'ai également voté!!!mais j'ai cru comprendre qu'il serait différé ,effectivement pour les raisons que vous évoquées:nous
sommes d'accord qu'il faut un peu "pousser" les banques!!

Jacques Heurtault 11/07/2012 14:11



Il est normal qu'une résidence secondaire soit asujettie à la taxe d'habitation puisque le logement est occupé au moins une partie de l'année ...


Je dénonce régulièrement l'invraisemblable maquis fiscal et administratif qui avantage les riches car, eux, ils ont les moyens de contourner la loi ... surtout s'ils sont TRES riches!


Il y a une grande cohérence dans l'ensemble de mes propositions mais il m'est difficile de présenter les choses d'une manière très synthétique, précisément à cause de la densité et de la
volumétrie des propositions.


Impôt sur TOUT le patrimoine taxé selon la valeur marchande des biens concernés ... y compris les oeuvres d'art! Ca concerne toutes les personnes, physiques ET "morales" donc toutes les sociétés,
y compris les sociétés écran ...


Et combien d'autres choses!!



Rivaud 11/07/2012 13:08


Autrement dit, vous êtes pour le "toujours plus": davantage d'occupation de terrains, y compris les terres agricoles comme cela s'est toujours fait, davantage de production de matéraiaux, avec
tout ce que cela entraine comme pollutions et dégats sur les sites d'extraction, davantage de besoins de main d'oeuvre donc d'immigrés puisque les "souchiens" refusent ces emplois et que les
descendants d'immigrés, qui ne sont pas plus cons, font de même - [Et tout çà, çà f'ra de bons chômeurs! Comme en Espagne...]


Rien qu'en ce qui concerne le sable, l'affouillement des lits de rivières arrive à leur limite, des projets de grande envergure sont envisagés dans les baies de Quiberon et de Gâvres, ainsi que
dans la baie de Lannion, au grand dam des habitants - [Cherchez "le peuple des dunes" sur Google]


Quant au ciment, bonjour les dégats, les pollutions et le C02!


Tout se tient, tenter de résoudre un problème en crée d'autres. Ceci dit, je n'ai pas de solution car il n'y en a pas. Les pendémies et la guerre n'améioreront pas la situation. Qui admettra que
la démographie est à l'origine de TOUTES les difficultés et qu'il faut en tenir compte? 

Jacques Heurtault 11/07/2012 14:02



Il serait exagéré de dire que je suis pour le "toujours plus". Je suis certainement hostile au "toujours moins" et plus sûrement favorable au "toujours MIEUX". Si nos société humaines, avec tout
ce que nous sommes capables de produire tant en qualité qu'en quantité, ne sont pas capable de loger décemment tous les humains, alors, il y a lieu de pleurer à chaudes larmes car c'est la vie
elle-même qui devient désespérante!


Je ne vois pas d'inconvénient au développement des habitations "BBC" voire même aux habitations à énergie positive (qui restituent de l'énergie au lieu d'en consommer)... Mais pas au prix de
l'attente pour des millions de gens de pouvoir s'installer dans un logement digne de ce nom pendant plusieurs années.


Pareillement, le choix des matériaux n'a qu'un caractère indicatif dans mon article ... Par contre, les "maisons" ne peuvent pas être "en carton" et les escaliers de ces maisons ne peuvent être
"en papier" (pour reprendre une chanson enfantine célèbre!).


Quant à la démographie, on peut éduquer les gens à la maitrise de la procréation mais sûrement pas réglementer celle-ci ...



zeus 11/07/2012 09:17


Actuellement un proprietaire qui conserve un logement vide s'acquite DEJA de la taxe foncière et d'habitation;s'il le loue il ne règle plus que la taxe foncière (le locataire règle sa taxe
d'habitation);si vous lui faites payer les deux taxes quel que soit le cas,je doute fort qu'il se précipite pour louer!et que ferez-vous concernant les bailleurs publics ou privés(hlm...etc)?


Les dépots sur livret A servent essentiellement à la construction de logements sociaux,comme vous devez le savoir!Ce que vous proposez ne me semble guère différent de la proposition du candidat
Hollande ,qui sera mise en place,mais est pour l'instant en attente au vu de modalités de mise en oeuvre plus complexes que prévu.Savez-vous que seulement 9 % de déposants sur livret A sont au
plafond(15300 euros)!!

Jacques Heurtault 11/07/2012 10:13



Non! Un propriétaire qui conserve un logement vide ne paie pas de taxe d'habitation! Et, en outre, il paie une taxe foncière réduite ... Je le sais d'une manière certaine car je suis propriétaire
en indivision d'une maison inoccupée et c'est bien le régime que je viens de décrire qui s'applique ...


Que mes propositions ne soient pas très différentes de celles de François Hollande me réjouit profondément! Cela prouve que j'ai eu raison de voter pour lui dès le premier tour et, bien
évidemment, au second tour décisif.


Dans mon esprit, les bailleurs publics ou privés sont soumis au même régime ... Ils doivent payer s'ils sont propriétaires parce qu'ils sont propriétaires ... Question de principe et de logique!


Relisez votre commentaire ... Il n'est pas cohérent.


Les banques ne veulent pas du doublement des plafonds du livret A et du livret de développement durable car, si l'opération se fait, elles perdent la liberté d'en faire ce que bon leur semble ...


Pour mettre à genoux un patron ou un banquier, il faut s'en prendre prioritairement à leurs POUVOIRS, avant même de s'en prendre à leur fric ... car, la plupart du temps "leur" fric n'est pas
vraiment le leur! C'est celui des autres (celui des petits actionnaires, des épargnants "bons pères de famille" à qui on a raconté plein de salades pour leur faire gober des tas de trucs auquels
ils ne comprennent presque rien)!


Je n'ai pas à ma disposition la courbe de distribution des dépôts sur les livrets A et autres L.D.D. Si vous avez une source, je suis preneur ...



GM 10/07/2012 18:46


C'est assez marrant, ces idées-simples-là ?


Pourquoi ne pas empruner pour construire des logements et faire baisser les prix et seuils d'accessibilité, en effet ?


Drainer l'épargne populaire en ce sens plutôt que d'aller nourrir les marchés spéculatifs.


Je signe même des deux mains...


 


Sauf que justement, ceux qui ont fait ont fini en "subprime", en déserts espagnols ou encore en ruines grecques (toute époques de l'antiquité au IIIème millénaire, ces dernières étant encore "en
l'état-neuf" : La cité olympique, leur métro, etc. toutes du meilleur effet !)


L'immobilier, c'est un peu plus compliqué que ça et effectivement demande du temps : Une génération minimum pour l'habitation, 10 à 15 ans pour l'immobilier d'activité...

Jacques Heurtault 10/07/2012 20:11



Non, non, non!


Les subprimes, c'était un machin conçu pour piéger les braves gens qui, ne comprenant rien à la mécanique financière, ont acheté sans être certain de pouvoir payer toutes les mensualités.


Les déserts espagnols, c'est la même mécanique avec, en plus, un système comptable qui permet à un promoteur de laisser inscrit dans son bilan les invendus au prix de "vente" artificiel qui est
sans rapport avec la vraie valeur, résultat de la confrontation de l'offre et de la demande.


Actuellement, partout en Europe "occidentale", les promoteurs ne sont pas assujettis aux impôts sur les appartements qu'ils n'ont pas vendu. Avec mon système, dès que l'appartement est mis en
vente, c'est à dire avant même qu'il ne soit construit, ils payent! Evident!


Détail interessant : mon plan de construction massif vaut pour les logements SOCIAUX batis par les offices HLM, pas pour les hôtels particuliers du ghetto Auteuil-Neuilly-Passy!


Il n'est évidemment pas question de bacler le travail pour faire des effets de statistiques ... Le trafic de statistiques, j'en ai plus que soupé à Pôle Emploi ... Stop!


En urgence, il faut mettre en oeuvre ce que j'ai proposé sur les taxes foncières et d'habitation ... C'est à dire les fusionner, les faire payer par le seul propriétaire, même si le logement est
vide ... Le reste demande un peu plus de temps!