Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Dieudonné : Bien fait pour sa gueule! Pareil pour Hollande?

10 Janvier 2014, 13:00pm

Publié par Jacques Heurtault

Décidément, l'actualité se corse... On pourrait même dire qu'elle se cabre!

 

Je ne vais pas m'étendre sur les tenants et les aboutissants de "l'affaire Dieudonné". Il convient pour l'instant de dire que l'accès à l'arrêt rendu par le Conseil d'Etat est impossible. Le site officiel dudit Conseil d'Etat est inaccessible au moment où j'écris cet article. Je ne peux donc pas prendre connaissance des attendus des deux jugements rendus au sujet de l'affaire Dieudonné. Tout au plus puis-je rappeler ce que tout le monde sait déjà :

1. Ce de plus en plus excellent ministre de l'Intérieur qu'est Manuel Vals a émis une circulaire enjoignant aux préfets de prendre toutes les initiatives utiles afin de prévenir de possibles troubles de l'ordre public occasioonables par la tenue d'un "spectacle" ayant un contenu considéré, avec vraisemblance, comme pouvant être antisémite.

2. Le préfet de Loire Atlantique a, dans cet esprit, pris un arrêté interdisant la tenue de ce "spectacle" à Nantes.

3. Cet arrêté a fait l'objet d'un recours devant le tribunal administratif territorialement compétent selon la procédure d'urgence dite du "référé-liberté" qui oblige à statuer dans des délais extrêmement brefs. Ledit tribunal administratif a annulé ledit arrêté préfectoral.

4. Manuel Vals a introduit un recours, conformément aux règles de procédures en vigueur, devant l'instance habilitée, à savoir le Conseil d'Etat, lequel a cassé la décision du tribunal administratif.

5. Le "spectacle" qu'entendait produire ledit Dieudonné a donc été effectivement interdit!

 

C'est bien! C'est même très bien!

 

Faute de pouvoir développer un article construit à partir des arguments développés par les parties prenantes au litige (sommairement : Vals, Dieudonné, la Justice administrative), je m'en tiens, pour l'instant à une conclusion lapidaire :

 

"Quand on veut, on peut!"

Commenter cet article

zeus 11/01/2014 08:35


Qu'est-ce à dire"pareil pour Hollande?"??

Jacques Heurtault 11/01/2014 11:42



Il faut, de temps en temps, écouter la radio, regarder la télé et lire les journaux ... Peu, certes, mais un peu tout de même!


Il y a aussi une "loi" dite "des emmerdements maximums" ... Ces emmerdements arrivent souvent parce qu'on les cherche! Il semblerait (mais cela demande à être confirmé) que Hollande les cherche,
ces emmerdements! S'agit-il d'une histoire qui n'a ni queue ni tête ou d'une histoire qui a une queue sans tête?



GM 10/01/2014 17:00


Bé c'est justement avec des raisonnements (qu'on vous impose) à trois bandes que si on ne peut pas dire ça, on peut donc dire le contraire ce qui indique que vous voulez dire ça et pas son
contraire, qu'on finira par tuer se pays (déjà moribond) !


Moi non plus, je ne sais pas ce que c'est qu'une quenelle, sauf quand je l'ai dans l'assiette.


Et le kon qui m'a reproché vertment de me tenir le haut du bras (qui est en fait mon baronètre : j'y ai mal quand il va pleuvoir, ainsi qu'à la cheville démolie par l'armée) pour soulager la
douleur qui le rend raide, m'a fait découvrir qu'il y a des choses des plus banales qu'on ne peut même plus faire.


Celui-là, je lui ai montré mon doigt bien tendu en lui expliquant que sa mère aurait dû se casser la gueule le jour où elle l'a conçu dans un moment de perdition de son corps et de son âùe, ce à
quoi il a réponde par un "va te faire enk... (chez les grecs) ! en me faisant un bras d'honneur qui n'est pas encore interdit.


Mais où va-t-on, Monsieur mon conseiller ?


Pas le droit de soulager mes douleurs-barométrique, mais le devoir de supporter des fats qui me font des bras d'honneur alors qu'ils ne supporte pas la vue de mon mejeur ?


Comme disait l'autre, le kon, il regarde le doigt, pas dans la direction indiquée par ... ce doigt !


 


Je serai juif, je ne suis même pas sûr que je serai sioniste...


Dans le détail, il y a les juifs qui ne le sont pas parce que :


1 - C'est seulement le messie qui libérera la terre d'Israëln et personne d'autre : Or, il n'est pas passé, c'est donc du vol et une violation des écritures ;


2 - D'autres parce que c'est un peu débile d'aller s'enterrer dans un endroit entouré d'ennemis-mortels, dans un pays ou le moindre avion le traverse en moins de 10 minutes, même chargé de
bombes nucléaires...


D'autre le sont, parce que cà leur paraît naturel, quitte à supporter leurs minorité musulmanes, mais ce ne sont pas ceux qui vont forcément y vivre.


Assez curieusement, d'ailleurs.


 


Toutes ces histoires, je 'y connais rien et n'y comprends goutte, mais ça me gène fondamentalement qu'on me dise ce que j'ai à en penser, parce que justement, je sens bien qu'on invente des
"trucs" pour me faire prendre des vessies pour des lanternes.


Et j'ai assez de "potes" juifs pour comprendre qu'ils ont oin d'être sionistes tous autant qu'ils sont et que l'amalgame les rendent furieux.


Comme me disait l'un d'entre eux, "avec cet amalgame, ils sont en train de tresser la corde pour nous pendre".


Et c'est bien tout ce qu'il y a de navrant dans cette affaire d'un gouvernement trisomique dans sa crétine-attitude à mélanger l'eau et le vinaigre.


Vraiment pas raisonnable pour des "soces".


On aurait dû laisser cette affaire s'éteindre toute seule, au lieu de diaboliser un type qui n'a jamais voté FN et s'est même présenté contre eux "pour faire barrage"...


 


FN qui n'en fait même pas de pub, mais a été quand même le premier à réagir sur les histoires de kul de "François III" en estimant que ça ne regardait que lui !


Que ça me fait "caguer-un-max" de reprendre les même termes dans mon post de demain, mais je n'en ai pas trouvé d'autres !...

Jacques Heurtault 10/01/2014 17:35



Effectivement, Marinella Tchi Tchi a su la jouer fine sur ce coup de la vie privée de François. Si elle avait dit autre chose, on aurait vu et entendu se déchainer des centaines et des milliers
de gens influents pour fustiger ladite Marine! Mais elle est fondamentalement différente de son père : lui, il ne voulait pas du pouvoir; elle, si!



GM 10/01/2014 13:58


En fait "d'ordre public" (qui est le fondement de la circulaire et des arrâtés préfectoraux d'interdiction)... parfaitement justifié peut-on en penser, y'a quand même deux problèmes :


 


1 - Depuis quand la langue "francilienne-gauloise" inevnte deux mots différents pour, paraît-il, dire la même chose ?


Autant que je sache, on peut être "anti-sioniste" sans être antisémite, et vice versa...


A moins que le sionisme consiste à parquer des gens dans un ghetto, je ne sais pas bien...


Justement, "Dieu-donné-et-pas-repris" c'st toujours dit contre les ghettos et tous les "communautarismes".


Et on en fait un antisémite : C'est assez curieux (même s'il l'était pour de vra ... en fait, je m'en fous !)


 


2 - Le préfet de Nantes, il va bientôt émettre un arrêté préfectoral, sur incitation du ministre "Valse", interdisant d'interdire les spectacle, tellement c'est la "guerre civile", malgré les
appels au calme de "Dieu-a-donné-et-pas-repris".


Ca va devenir même une obligation pour un retour à "l'ordre pue-plik", calme et serein !


Que franchement, j'en rigolerai bien, finalement...


 


Bon et pour "D'Jauni", quand il cassait les chaises à l'Olympia (réunion privée d'un fan-club), on ne l'a pas bien entendu, le ministre des intérieurs, là...


Passons : La Liberté fout le camp, elle en a marre et part en exil (fiscal), tous les jours un peu plus loin.

Jacques Heurtault 10/01/2014 15:55



J'ai mis du temps à comprendre ce que signifait le geste dit "la quenelle" ...


1. Il a d'abord fallu que je découvre l'existence de l'expression "faire la quenelle" et, à ce sujet, je dois bien reconnaitre que je n'ai toujours pas compris pourquoi on emploie cette
expression. Qu'est-ce-que les quenelles (de saumon, de brochet, etc ...) viennent faire la-dedans? Si vous pouviez m'éclairer, merci de m'apporter vos lumières.


2. Il a ensuite fallu que je décrypte le geste ...


3. J'ai enfin compris : Faire le salut romain, aujourd'hui, cela peut être compris comme vouloir faire le salut nazi, ce qui, selon le cas de figure, n'a pas du tout le même sens. Faire le salut
nazi en tenant des propos certainement douteux voire nauséabonds au sujet des Juifs est clairement un acte antisémite et légitimement réprimé comme tel. Or, faire la "quenelle", c'est faire un
geste qui signifie clairement que l'on a envie de faire le salut nazi mais que, cela étant interdit, on réprime soi-même cette envie en posant l'autre main sur l'épaule afin de tenter d'empêcher
de lever le bras "à la façon des nazis".


 


Il en va EXACTEMENT de même avec la tenue de propos "anti-sionistes"! Comme on ne peut pas tenir de propos antisémites car c'est interdit, "on" tient des propos antisionistes que tout le monde
comprend comme étant, en réalité, antisémites ... mais, en l'état actuel des textes, des propos antisionistes ne sont pas explicitement antisémites! LA FICELLE EST UN PEU GROSSE! STOP!!


Dans cette "poudrière" (qui est en train d'exploser!) que sont les pays du Moyen-Orient, il n'y a qu'un seul Etat qui soit vraiment démocratique (tellement démocratique qu'il en devient
ingouvernable et que ce sont, en fait, les extrêmistes qui gouvernent en empêchant les responsables de prendre les mesures de sagesse que le plus élémentaire bon sens impose!) : Israël ... 
J'ai choisi mon camp même si la politique de Netanyaou ne plait pas!