Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Droit de vote des étrangers ... Une épine dans le pied, pas plus!

25 Avril 2012, 08:48am

Publié par Jacques Heurtault

Sans que l'on en comprenne les raisons, on doit constater que les campagnes électorales se cristallisent sur des questions qui sont, quoiqu'on en pense, quoiqu'on en dise, subalternes.

 

En 1981, ce fut, en partie, la peine de mort ... A l'époque, j'étais contre l'abolition de la peine de mort mais favorable à une très sévère restriction de son champ d'application. En particulier, j'aurais souhaité qu'elle soit appliquée aux seules personnes détentrices de l'autorité publique et des moyens physiques de l'exercer en rébellion ouverte contre la République au point de vouloir la détruire. Je veux, plus précisément, nommer les militaires retournant les armes que leur a confié la République contre celle-ci. Plus précisément encore les putchistes d'Avril 1961...

 

Aujourd'hui, je n'ai pas changé de point de vue ... Toutefois, le vote ayant eu lieu, je n'entreprendrai rien qui soit de nature à la rétablir. En particulier, si un référendum était organisé sur le rétablissement de la peine de mort pour des crimes crapuleux de droit commun, je voterais NON. Fermez le ban!

 

En 2012, est-ce la question du vote des étrangers aux élections, fussent-elles municipales, qui va servir de cristallisoir? J'espère que non ...

 

Je salue, une fois de plus, la CONSTANCE de François Hollande ... Il a dit qu'il était favorable à l'ouverture du droit de vote des étrangers non ressortissants d'un pays membre de l'Union Européenne et il reste sur cette ligne quoi que puisse en dire la sacro-sainte "opinion publique".

 

C'est rassurant pour la conduite des affaires du pays. Le Président sortant, une fois de plus, a changé de point de vue. Sur cette question comme sur d'autres, de plus en plus nombreuses... Cela devient une habitude ... Cet homme fait, lui-même, la démonstration qu'il est un instable sur le plan psychologique. Cette caractéristique le rend inapte à exercer la fonction ...

Il procède selon son habitude : il fait faire des sondages sur des quantités de sujets et détermine la politique qu'il entend mettre en oeuvre à partir de la lecture brute du résultat de ces sondages! Cette manière de faire est hautement condamnable et, pour tout dire, indigne du niveau exigible de la fonction de Président de la République.

 

Personnellement, je reste hostile à l'ouverture de ce droit de vote aux étrangers ... tout comme j'étais hostile à l'abolition de la peine de mort (cf supra).

 

A l'époque, cette différence de point de vue ne m'a pas empêché de voter pour François Mitterrand. Aujourd'hui, j'adopte la même attitude. Je suis en désaccord avec cette proposition. Néanmoins, cela ne m'empêchera pas de voter pour François Hollande le 6 Mai prochain. Fermez le ban!

Commenter cet article

Jean Daumont 26/04/2012 12:09


 C'est bien entendu votre droit de voter Hollande ...Et je reconnais volontiers qu'il a déclaré, et c'est tout à son honneur :"J'ai l'honnêteté de dire que l'on ne pourra pas se contenter de
faire peser l'effort sur 2 ou 3 % des Français les plus aisés, et qu'il faudra probablement relever l'imposition des 10 à 15 % des contribuables en haut de l'échelle" ...Ce sera donc tout à fait
votre droit de payer plus d'impôt, au nom d'une solidarité bien comprise ...Moi qui, avec mon épouse, serai concerné et qui, pour des raisons personnelles (remboursement d'emprunt et toujours
aide à mon fils chômeur non indemnisé) ai déjà des problèmes à payer l'impôt sur le revenu, cela me dérange, avec une retraite qui n'augmente pas et diminue même en euros constants, alors que le
coût de la vie augmente et que nous avons des frais supplémentaires dus au fait que mon épouse est devenue aveugle à 80 %, sans pouvoir bénéficier d'aide importante pour "dépendance" parce que
nous ne sommes pas assez  ...pauvres ! Plus que "ras-le-bol" !...

Jacques Heurtault 26/04/2012 14:51



Il y a bel et bien un problème des"classes moyennes" ... Pas assez riches pour pouvoir vivre vraiment convenablement et pas assez pauvres pour pouvoir bénéficier de toutes les aides attribuées
sous conditions de ressources...


Vous soulevez la question de la dépendance ... Question brûlante! Jean Pierre Raffarin a, très intelligemment, proposé une journée de RTT en moins (donc une journée travaillée non-payée) pour
chacun et une taxe de 0,4% pour les entreprises afin de poivoir financer le traitement collectif de la dépendance. Vous n'avez sûrement pas oublié le "pataquès" auquel on a eu droit à l'époque!


J'ai fait des propositions pour résoudre cette difficulté, largement inspirées de la mesure Raffarin. Je n'ai pas le sentiment qu'elles aient été reprises par tel ou tel parti ou sensibilité
politique ... Elles restent cependant, à mes yeux, parfaitement valables.


Dans quelques mois, quand je serai vraiment en retraite, je ne pourrai plus me permettre de les défendre car je ferai partie de ceux qui ne seront pas concernés par l'appel à contribution!



Jacques 25/04/2012 18:39


Non, non, M. Heurtault, ne fermez pas le ban si vite....


A Longjumeau hier, M. Sarkozy a osé s'en prendre aux sondeurs: Ces "gens très doués font des sondages qui se trompent et sont payés !",


Cela ne manque pas de sel lorsqu'on se rappelle de ceci à propos d'une:


convention signée en juin 2007
entre l'Elysée et la société Publifact études, dirigée par Patrick Buisson, l'un des conseillers du président, pour la fourniture de sondages. L'accord prévoyait un versement annuel de 1,5
million d'euros, plus 10 000 euros de rémunération mensuelle. En juillet 2009, la Cour des comptes avait dénoncé cette convention, estimant qu'elle était irrégulière car passée sans appel
d'offres, obligatoire pour de telles sommes.


 


jf.

Jacques Heurtault 25/04/2012 23:26



Un élément de plus pour démontrer l'instabilité psychologique du candidat sortant ...


J'ai l'impression qu'il a d'ores et déjà analysé ses chances de réussite et d'échec et qu'il est sans illusion sur la forte probabilité d'échec ... Il s'ensuit qu'il fait flèche de tout bois,
qu'il va jusqu'à brûler ses vaisseaux ... Quel peut-être l'avenir politique d'une personne qui se sera mouillé avec le Front national à ce point? Bien faible assurément! Cependant, ça ne le
perturbe pas puisqu'il a dit que s'il était battu, il se retirerait de la vie politique ... Il est vrai que c'était il y a quelques mois voire seulement quelques semaines : il peut donc encore
changer!