Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Eco-taxe : vivement le départ des écolos!

29 Octobre 2013, 16:34pm

Publié par Jacques Heurtault

Etant moi-même Breton, je confirme n'avoir pas été étonné des réactions assez violentes qui ont récemment eu lieu en Bretagne.

 

Les Bretons sont comme ça : ils encaissent, ils encaissent ... jusqu'à un certain point! Quand ça déborde, c'est pour de bon!

 

Ils ont d'abord subi la suppression des subventions européennes pour les élevages de poulets. Puis, conséquence logique, la fermeture de plusieurs abattoirs avec le lot de chômage supplémentaire ... La prochaine entrée en vigueur de l'éco-taxe a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase!

 

Pour ceux qui s'en souviennent, rappelons les événements de Plogoff! Il s'agissait de construire une centrale nucléaire dans un endroit pas forcément approprié, dans le sud de la Bretagne (eh, oui! la Bretagne a un sud!).

Les gens du crû ont dit non! Ca n'a pas suffit ... Les gens de Bretagne se sont alors mobilisés pour dire Non!! Ca n'a pas suffit ... C'est une bonne partie de toute la France qui a alors dit NON!! ... Ils n'étaient pas nombreux ... Tout juste quelques milliers! Mais, sur la fin en particulier, ils étaient particulièrement déterminés! Le pouvoir de l'époque a fini par comprendre ... qu'il fallait arrêter! C'était un certain Mitterrand qui venait tout juste d'être élu Président de la République.

 

 

Cette désormais putain d'écotaxe, il va falloir l'enterrer. Et en grande pompe!

 

Ces maudits journaleux de merde commencent sérieusement à nous faire chier! Ce n'est que maintenant que j'ai compris le mécanisme de la collecte ...

Il s'agit d'un "partenariat Public/Privé" ... Une société a été montée spécialement à cet effet ... Elle installe à ses frais je ne sais quels portiques sur je ne sais quelles routes. A chaque fois que des camions passent sous le portique, gling! bingo! ça ouvre le tiroir caisse ...

 

280 millions d'euros seraient dépensés, chaque année, par ladite société, pour collecter 1 milliard d'euros ... Soit 28% de frais de collecte! Toutes proportions gardées, ça voudrait dire que l'Etat consacrerait plus du quart de ses ressources pour la seule collecte des impôts! 

Nom de Dieu! C'est pas Dieu possible ... Qui donc se sera mis de l'argent plein les poches avec tout ça? Des noms! Des noms!

 

Sans compter qu'il faut faire partie de la droite la plus réactionnaire qui soit pour oser, dans un pays comme la France, qui a fait une Révolution, rétablir, d'une manière quasi-directe, les "fermiers généraux"! Car c'est bien de ça qu'il s'agit quand on décide de "confier" à des entreprises privées spécialisées la collecte des impôts! Faut-il rappeler qu'un certain nombre de ces "fermiers généraux" ont été passés au fil du grand rasoir-raccourcisseur inventé par le Docteur Guillotin? Aujourd'hui, ils ont de la chance : la peine de mort a été abolie et elle ne sera évidemment pas rétablie, même pas pour la circonstance!

 

D'où nous vient cette idée aussi géniale? De la majorité précédente! De Copé, de Sarko, de Fillon, de Pécresse ... de toute cette bande de pauvres types qui ont été - qui pourrait s'en plaindre désormais? - proprement débarqués en Mai 2012!

 

Donc, face à un mécontentement et à un vrai "ras le bol", le gouvernement a, sagement, décidé de reporter sine die l'entrée en vigueur de cette taxe ... Grand bien lui a pris!

 

Malheureusement, le problème n'est pas pour autant résolu! C'est, une fois de plus, la loi bien connue dite "des emmerdements maximums".

La société "machin-ecotaxe" a signé un CONTRAT avec l'Etat. Elle a effectivement engagé des dépenses conséquentes pour installer ces maudits portiques "éco-machin"! Si, suite à une décision politique légitime, le gouvernement suspend l'entrée en vigueur du dispositif, forcément, l'argent qui devait rentrer ne rentrera pas ... Elémentaire, mon cher Watson! La société "machin-éco-truc" va donc se retourner contre l'Etat parce qu'il ne respecte pas ses engagements. L'Etat va donc devoir rembourser les dépenses déjà engagées puis dédommager pour le "manque à gagner" sans compter l'indemnité de dédit! 

Autrement dit, un vrai bordel ...

 

Et Copé, ce petit con teigneux qui ose la ramener! Un comble ...

 

Et les écolos-rigolos-pas-drôles-du-tout-en-fait vont gueuler comme des putois et se comporter comme des blaireaux! Dans une certaine mesure, on peut les comprendre ... sans pour autant les approuver!

S'ils veulent se barrer de la majorité, qu'ils le fassent et qu'on en finisse! Si le budget n'est pas voté à cause de ça, eh bien, tant pis! Ca fera une bonne raison pour dissoudre l'Assemblée Nationale! Plus un seul député écolo ... Bon débarras! Itou pour les mélenchonistes et autres communistes ... Bon débarras également!

 

Décidément, mon hypothèse évoquée hier se précise ...

 

Affaire à suivre!

Commenter cet article

guillaume 08/11/2013 10:15


Excellent commentaire no4 de Loubomyr(comme toujours d'ailleurs).Analyse juste ,précise et concise!Tout le problème breton est là!On le sait depuis longtemps!Honte à l'opposition UMP qui a voté
cette ecotaxe en 2011(elle faisait concensus) et qui aujourd'hui prend la tète de combats qui nous mènent droit dans le mur.

Jacques Heurtault 08/11/2013 11:19



Honte à tous ceux qui ont voté cette éco-taxe sans réfléchir séreusement aux modalités de sa collecte ....


L'ensemble des mesures que je préconise sont d'une toute autre efficacité! Et d'un très faible coût de collecte ...


Quant à l'UMP, elle est aujourd'hui dans l'opposition et ils savent bien que les électeurs et les électrices ont la mémoire courte, hélas!



Loubomyr 30/10/2013 14:49


Et n'allez surtout pas nous dire que la solution à ce "problème" est simple car, en matière de gouvernance :


1/ Il est compliqué de faire simple (gouvernance à l'llemande ou nordique).


2/ Il est simple de faire compliqué (d'où les usines à gaz latines et françaises en particulier)

Jacques Heurtault 30/10/2013 20:17



Ben si, justement! Je vous dit que c'est FACILE ... Par contre, il faudra peut-être prévoir le recours aux CRS, voire à la gendarmerie pour se montrer "persuasif" vis à vis des transporteurs
s'ils 'avisaient, par exemple, de bloquer les routes avec quelques camions ... Quelques chars d'assault, armés, pour mater brutalement ces inadmissibles troubles de l'ordre public dans les heures
qui suivent leur déclenchement ... Je dis bien les heures! Pas les jours ... comme cela a été le cas pendant 22 jours de suite je ne sais plus exactement en quelle année ... QUAND ON VEUT, ON
PEUT! Il suffit juste d'être capable d'assumer devant l'Histoire!



loubomyr 30/10/2013 11:23


Bon ben faut pas s'énnerver comme çà!!! Quelques rappels :


Le principe de l'éco taxe a été voté à l'unanimité sous Sarkounet, mais comme d'hab en France, entre un texte et son décret d'application, il se passe du temps.


Les bretons et les autres connaissaient ce principe et ils aurraient mieux fait de se préparer à son application en réorganisant leur mode de production et de commercialiation,  au lieu de
gueuler comme des veaux au moment de son application, au dernier moment.


Les paysans bretons défendent une agriculture productiviste de bas de gamme en refusant une réelle industrialisation de cette production. De deux choses l'une, soit on fait du porc de qualité, en
petite quantité avec intégration de la production jusqu'au produit fini : salaison, charcuterie, conserves, plats cuisinés (voyez l'exemple des élevages d'oies et canards dans le sud ouest et en
alsace).... etc avec distribution loco-régionale ou par internet (et là, on y gagne en valeur ajoutée et en bilan carbonné) soit on monte d'énormes usines à cochons avec unités de méthanisation
en fin de d'unité de production comme en Allemagne ou dans les pays nordiques ; Les syndicats agricoles bretons n'ont pas su choisir l'un ou l'autre modèle et résultat, ils se trouvent avec un
secteur agro-alimentaire devenu obsolète, produisant du bas de gamme et milieu de gamme avec des infrastructures de haut de gamme : à terme cela ne peut plus marcher. Le porc breton et
l'industrie automobile française : même combat. On voit bien là qu'il s'agit de choix stratégiques contestables et de management mal conduit. Ces choix ont par exemple conduit à expédier par
camion des carcasses de cochon en Allemagne qui reviennent, toujours en camion, sous forme de jambons, patés et autres joyeusetés de type premier prix chez les hard discounteurs!!!.


Tous les pays européens appliquent une éco taxe, même les anglais, alors pourquoi devrions nous en être exhonérés? Et pendant ce temps là, la france perd du temps, et commence à payer des amendes
pour non respect des directives écologiques européennes en particulier la réduction de production et d'utilisation des nitrates. Sur ce sujet précis il y aurrait encore bien à dire puisqu'on
s'obstine à utiliser des engrais riches en nitrates d'origine minière sans s'être donné la peine de valoriser les déchets comme le lisier de cochon. on préfère sans doute qu'il soit à l'origine
des algues brunes sur les plages bretonnes, si attractives pour le tourisme!!!


Au bout du compte, cette affaire d'écotaxe démontre l'incapacité des dirigeants français, (qu'ils soient politiques, industriels ou représentants du monde agricole) à engager des réflexions et
politiques à long terme, porteuses de développement durable. Je suis loin d'admirer le "modèle allemand", mais force est de reconnaitre que sur ce chapitre là, ils sont bien en avance, et pendant
ce temps là les Gaulois rament, comme les Schadocks qui pompaient, pompaient ...

Jacques Heurtault 30/10/2013 14:41



Je vais vous faire un article sur mon éco-taxe à moi! Pas besoin d'une usine à gaz!



GM 29/10/2013 18:32


Détrompez-vous : Juridiquement il s'agit d'une amende et financièrement d'une recette fiscale, comme toutes le autres.


L'éco-taxe, mort-née une énième fois était conçue comme d'un "péage" (ou un droit à polluer et dégueulasser la santé d'aurtui) tout comme la TIPPE (ce denier à l'achat et le premier à la
consommation/destruction : double peine), qui reste tout autant une recette fiscale, dite de poche...


 


Mais ce sont des nuances que vous aimez ignorer, alors qu'il s'agit toujours de vous en piquez toujours plus de votre poche (ou en l'occurance de votre assiette, quand il s'agit de productions
agricoles bretonnes.)

Jacques Heurtault 29/10/2013 19:28



Effectivement, comme au moins 99% des Français, j'aime ignorer ...  Il faut payer des impôts mais pas n'importe comment. Large assiette, faible taux et justification politique pour obtenir
le consentement au moins tacite!



Rivaud 29/10/2013 18:15


Qui a inventé la guillotine?


 


http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillotine

Jacques Heurtault 29/10/2013 19:25



Je suis allé voir, à une vitesse supersonnique ... Je n'ai rien compris! il y en a pour au moins deux heures de lecture si on navigue vers Robespierre, Fouquier-Thinville, etc ...



GM 29/10/2013 17:34


Les portiques, c'est juste pour les portions exonérées, à savoir les autoroutes ç péage (qui pour le coup auraient été largement encombrés...


Les reste, c'est un GPS embarqué et du boulot en plus pour la boutique des camioneux à compter les km parcourus, chacun avec son tarif...


Ambiance dans les services comptables !


 


Notez que 28 %, c'est aussi une performance : Pour les radars automatiques, c'est 50 % de frais d"émission et de recouvrement.


Mais le service comptable concerné, il est intégré à la boutique... en contre-partie !

Jacques Heurtault 29/10/2013 18:15



Les "radars", ça n'a rien à voir! C'est fait pour sanctionner ceux qui font les cons! En les généralisant (au moins, selon moi, dix milles de plus!), ça doit se traduire par une chute des
rentrées fiscales. Avant ça, on aura constaté une quasi disparition des excès de vitesse et des morts sur les routes donc une amélioration de la qualité de vie pour TOUS!