Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Encore l'allocation d'existence ...

16 Juillet 2012, 10:25am

Publié par Jacques Heurtault

Comme je vieillis, j'ai le droit de radoter ... 

 

Tout le monde a le droit de radoter mais les Vieux ont plus le droit que les moins vieux! C'est comme ça! Il y a des inégalités structurelles ... Il faut l'accepter.

 

Donc, je vais radoter ... puisque j'en ai le droit!

 

1. J'ai évidemment conscience que mes propositions de hausse de la TVA en commençant par une uniformisation des taux provoquent pour tout le monde (et donc pour les plus pauvres!) une baisse de pouvoir d'achat ... Pourquoi le nier? Cela ne sert à rien ... Autant accepter les conséquences mécaniques de ces effets d'une uniformisation des taux de TVA, quitte à se poser la question "Comment les compenser?"

 

2. Clairement, je n'envisage pas le moins du monde de compenser ces effets pour tout le monde ... Pourquoi devrais-je me préoccuper de Madame Bettencourt, Liliane de son prénom? Je n'en ai rien à faire ... Elle a suffisamment d'argent devant elle pour faire face! Elle en a même tellement que je suis bien certain qu'elle ne sait même pas quoi en faire ... Moi non plus d'ailleurs!

 

3. Ceux qui me préoccupent le plus, ce sont tous ces gens que l'on appelle "les gens de peu" ... qui ne sont même pas les plus revendicatifs loin s'en faut! Il y a aussi ceux qui, n'entrant pas dans le groupe socialement défini des "gens de peu", n'en sont pas cependant très loin ... Disons que cela représente 10 millions de personnes de tous âges.

 

4. J'aurai pu, tout aussi bien, prendre comme seuil de mes préoccupations ceux que l'on appelle "les pauvres" ... Vous savez, ce sont ceux que l'on qualifie, dans certain film où Gérard Jugnot interprète le rôle principal, de "salauds de pauvres" ... Disons, pour faire court, ceux qui sont "en dessous du seuil de pauvreté.

Le seuil de pauvreté? Mais oui, vous savez bien ... C'est cet espèce de machin pensé par des technocrates, d'une manière parfaitement abstraite. En voici la définition : "Le seuil de pauvreté est le niveau de ressources égale à 60% du niveau de ressources médian qui se définit lui-même comme étant le niveau qui permet de partager une population en deux parties numériquement égales.". Par définition, la moitié de la population est en dessous du niveau médian, l'autre moitié est au dessus de ce même niveau médian.

 

5. Pour faire simple, on va supposer que 60% de ce niveau médian est égal 1.000 euros par mois. En fait, c'est un peu moins ... 957 euros par mois ... mais ma démonstration ne sera pas grandement altérée si je prends 1.000 euros.

 

6. A ce niveau de ressources, une famille de quatre personnes qui vit avec moins de 4.000 euros par mois est EN DESSOUS du seuil de pauvreté ... En première analyse, il doit y avoir un max de pauvres dans ce pays.

Inutile de le dissimuler : personnellement, je n'en fais pas partie. Avec mon épouse et mon fils (nous ne sommes que trois à la maison), nous disposons de nettement plus de 3.000 euros par mois pour nous trois, même après impôts directs en tous genres.

 

7. Admettons que, à ce niveau de ressources, tous les revenus passent dans la consommation. Ce n'est pas une hypothèse absurde. Supposons que le taux de TVA, après alignement sur un seul taux, soit de 19%. Ce foyer consacrera 160 euros de ses dépenses, PAR PERSONNE, au paiement de la TVA. Très exactement 159,66 euros ... Si vous n'êtes pas d'accord, venez engueuler ma calculette! 160 euros? Pas 190 euros? Non, en effet! Il s'agit de l'incidence de TVA, pas de son taux qui, lui, est appliqué aux prix hors taxes ...

 

8. Supposons que, soucieux de faire simple d'une part, d'être plutôt généreux d'autre part, je décide d'allouer, A CHAQUE PERSONNE, qu'elle soit riche ou pauvre, au seuil de pauvreté, en dessous du seuil de pauvreté ou au dessus de seuil de pauvreté, une somme égale à 80 euros chaque mois ... J'en ai d'autant plus le "droit' que, forcément, ce n'est pas moi qui vais payer ... Enfin, pas tout seul!


9. Pourquoi 80 euros par mois et par personne? Pourquoi pas 160 euros?

La raison en est simple : j'entends que soit couvert l'excédent de dépenses provoqué par l'alignement des taux de TVA sur le désormais taux de 19%.

Pourquoi 19%?

La encore, les raisons en sont simples (le pluriel se justifie car il y en a deux) : si on retient ce taux, cela va se traduire par une BAISSE de la TVA sur un très grand nombre de produits puisque le taux actuel est de 19,6%. D'autre part, le taux en vigueur en Allemagne est de 19%.

Ce sont là deux éléments purement politiques ... Harmonisation avec notre principal partenaire économique, commercial, politique ET annonce d'une baisse sur le taux principal pour accompagner la hausse sur les autres taux - hausse assez conséquente au demeurant.

Si on admet que, à 1.000 euros par mois, on répartit ses dépenses à raison d'un tiers pour des produits taxés à 7% et deux tiers pour des produits taxés au taux "normal", il s'ensuit une perte de pouvoir d'achat de 80 euros par mois qu'il s'agit de compenser ...par le versement d'une allocation d'existence.

 

10. Une allocation d'existence? OUI! Versée à tout le monde? OUI! Y compris à Madame Bettencourt, Liliane de son prénom? OUI! Encore OUI!

Je fais de la politique ... Je fais le choix de refuser tout ce qui est susceptible de diviser les Français ... En versant une allocation d'existence à toute personne vivante, EN SITUATION REGULIERE, la même pour tout le monde, je commence à construire un nouveau système de protection sociale qui doit, en large part, se substituer à l'ancien qui a eu ses heures de gloire et qui fut un immense progrès au moment de son entrée en application mais qui, au fil du temps, s'est quelque peu émoussé, principalement au charcutage insane dont il a été l'objet au cours de 65 années d'existence.

 

11. Il est bien clair que si, pour 1.000 euros par mois et par personne, on "dépense" environ 80 euros de TVA en plus par la mise en application des nouvelles règles que je propose, pour 3.000 euros par mois ... et par personne (niveau de train de vie convenablement conséquent!), on va en dépenser "environ" 240 euros ... Je dis "environ" avec les guillemets car la réalité est un peu différente. Plus on dispose de revenus et moins, PROPORTIONNELLEMENT, on en consacre à la consommation ... Le rendement de la TVA est donc un peu plus faible mais ce n'est que lorsque les revenus atteignent des niveaux importants que le phénomène s'amplifie vraiment.

 

12. Dit d'une manière très imagée et particulièrement percutante, c'est la consommation de Madame Bettencourt qui vient financer le maintien du pouvoir d'achat des personnes qui ne dispose que de 1.000 euros par mois et par personne.

Du fait du mécanisme mis en oeuvre, les personnes disposant de revenus plus faibles constateront -faiblement mais certainement - une petite hausse de pouvoir d'achat ...

 

Il me reste à "vendre" ce dispositif ...

J'ai conscience que ce n'est pas gagné!

Il va me falloir ramer ...

Commenter cet article