Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Exit Valérie ...

27 Janvier 2014, 11:20am

Publié par Jacques Heurtault

"Il" a donc fini par trancher... "Elle" a donc quitté le Palais de l'Elysée ...

 

C'est bien! On ne va pas, sur ce blog, chercher une mauvaise querelle à Monsieur le Président de la République. Encore moins à Monsieur François Hollande!

 

Il convient juste de rappeler quelques principes essentiels :

 

1. Le Président de la République, personne physique exerçant une éminente fonction de représentation au plus haut niveau, ne saurait, de ce fait, avoir un mode de vie personnelle réprouvé par une forte proportion de la population. S'il passait outre aux interdits moraux, ce serait le peuple lui-même (dont je fais partie!) qui se sentirait bafoué. Une fois, ça va ... On passe et on essaie d'oublier cet épisode fâcheux. Deux fois, ça ne va plus du tout!

D'ailleurs, dans mes choix futurs, je prendrai désormais en compte la stabilité affective des candidats. Pour exercer une fonction d'aussi haute importance puisque suprême, il faut une personne qui ait fait la démonstration qu'il est capable de gérer correctement ses affaires personnelles affectives. On ne peut songer  confier une aussi haut responsabilité à un instable sur le plan affectif. Simple question de prudence! Ce critère passe avant les orientations politiques ...

 

2. S'il plait au Président de la République de vivre désormais seul, en célibataire, je n'y vois aucun inconvénient. S'il lui plait de vivre "en couple", IL FAUDRA QU'IL SOIT MARIE AVEC LA FEMME QUI PARTAGE SA VIE ... et que celle-ci ait un comportement acceptable par la très forte proportion de la population. Tout comme le Président lui-même, d'ailleurs!

 

3. S'il venait à l'esprit de Valérie d'exploiter, à des fins personnelles, les évènements récents dont elle a été l'épicentre, il faudrait, à coup sûr, effectuer tous les "rappels" utiles au retour à la raison car il s'agirait de l'image de la Présidence de la République, donc de l'image de la République Française, donc de l'image de la France ... En outre, j'exige de pouvoir, si je me déplace dans un pays étranger, m'y promener sans avoir à subir des quolibets dont je ne serais en rien reponsable. Sans parler des intérêts cruciaux de MON pays ...

 

Il fallait que cela soit dit!

Commenter cet article

Jean Rivaud 28/01/2014 09:46


" S'il lui plait de vivre "en couple", IL FAUDRA QU'IL
SOIT MARIE AVEC LA FEMME QUI PARTAGE SA VIE .."


Même si c'était Delanoé ? [ou un(e)
autre]

Jacques Heurtault 28/01/2014 10:34



Delanoe ne sera jamais élu président de la République. En tout cas, personnellement, je n'y contribuerai pas!


Je confirme que les informations que j'aurai en ma possession relatives aux moeurs sexuelles seront désormais prises en compte pour déterminer mon choix de vote! Et qu'on ne vienne pas me casser
les couilles avec je ne sais quelle discrimination relative aux orientations sexuelles ...


 



Zeus 27/01/2014 20:14


Allez sur internet,tapez "tante yvonne" et vous trouverez.Mais tout cela est connu.et certains en ont fait les frais!

Jacques Heurtault 27/01/2014 23:22



On trouve de tout sur "Internet" ... En particulier sur Wikipedia! Aucun contrôle, aucune distance. Bref, pour ma part, je ne fais confiance qu'aux travaux des historiens.


Au demeurant, qu'un ministre marié entretienne une liaison suivie avec une "maitresse" justifie pleinement qu'il soit débarqué. Il m'étonnerait beaucoup que "Tante Yvonne" ait eu en quoi que ce
soit son mot à dire dans cette prise de décision!


Le vrai débat, entre nous deux, c'est que, au fond, vous estimez anormal que l'on puisse débarquer un ministre parce qu'il a une vie privée non conforme avec ce que le peuple attend de ses
ministres ...


Logiquement, si ce que vous dites est "vraiment vrai", on doit en trouver la trace dans les travaux d'histoire relatifs à de Gaulle ... même si ça a un caractère complètement anecdotique au
regard de l'histoire de de Gaulle ... Il se peut que vos sources soient "Le Canard Enchainé" ... C'est un très bon hebdomadaire! Mais c'est un journal SATIRIQUE. Par nature, il fait peu de cas de
la vérité historique et ne prétend pas contribuer à l'élaboration exhaustive de l'Histoire. Il est quand même indispensable à la respiration d'une société démocratique.


"Tante Yvonne" est morte dans une quasi-pauvreté, dans une modeste chambre d'un couvent parisien. Il a fallu faire une entorse au droit pour qu'elle puisse toucher la pension de réversion de son
général de brigade de mari, un certain Général de Gaulle. Celui-ci, n'ayant pas fait, pour des raisons de principe, les démarches pour obtenir sa pension militaire à laquelle il avait pourtant
droit, il n'était pas possible de verser la réversion à sa veuve ...



GM 27/01/2014 19:16


Ne vous en faites pas : Rien qu'avec ma consommation de crème apaisante contre les méduses, l'industrie Corse de la poudre de perlimpimpin est déjà sauvée !

Jacques Heurtault 27/01/2014 19:50



Ouf! Je respire ... Vous m'avez vraiment fait peur!



Zeus 27/01/2014 17:46


Tante Yvonne restait à sa place comme vous dites,mais elle surveillait tout:ministre divorcé,VIRE!sécrétaire d'Etat vivant en concubinage,VIRE!Pas marié à l'église,VIRE!une maitresse,VIRE!AH!le
bon vieux temps!

Jacques Heurtault 27/01/2014 19:00


C'est bien la première fois (de toute ma vie!) que j'entends dire des choses pareilles! Il ne suffit pas d'affirmer. Il faut étayer avec des éléments solides, si possible probants... Avez vous vu,
une seule fois, le Général de Gaulle, assistant à un office religieux adopter une attitude autre qu'une impassibilité totale? Je ne sais pas où vous allez chercher de pareilles fadaises mais il
faut être bien naïf pour croire que de Gaulle qui avait l'oeil sur tout (ou presque) puisse se laisser mener par le bout du nez par son épouse ... C'est complètement insensé!


Zeus 27/01/2014 16:29


Vous vous prenez pour "Tante Yvonne"???

Jacques Heurtault 27/01/2014 16:57



??? Je ne comprends pas le sens de votre commentaire ...


 


Mais puisque vous évoquez "Tante Yvonne" qui n'est autre - tout le monde l'aura compris - que l'épouse du Général de Gaulle, force est de reconnaitre qu'elle savait tenir sa place! On ne lui
demandait RIEN et elle n'entreprenait RIEN dans le domaine politique. Avec elle, on était certain qu'aucun impair diplomatique ou politique ne serait commis de son fait.


 


L'épouse du Président de la République (ou l'époux de la Présidente de la République!) doit se contenter de son rôle dans la sphère PRIVEE de son conjoint et se tenir soigneusement à l'écart de
la sphère médiatico-politique qui est, PAR NATURE, potentiellement dangereuse pour la gestion de la République.


 


Le Général de Gaulle, pour lequel je suis en train d'acquérir une quasi-vénération (quand je compare son comportement à celui de n'importe lequel de ses successeurs!) a toujours refusé le
paiement de sa retraite de Général. Il a également toujours refusé d'être élevé à la dignité de Maréchal bien qu'il ait "bien mérité de la Patrie" car ceux qui en avaient le projet exigeaient en
retour qu'il se retire de la vie politique. Ses seules ressources financières provenaient de ses droits d'auteur ... CHAPEAU, L'ARTISTE!



GM 27/01/2014 11:33


Très bien !


 


Le point "1" est largement suffisant.


Les autres sont superfétatoires pour n'en être que la coséquence des dérives potentielles.


 


Promis, quand je serai élu, porté par la vague populaire, je ferai voeux de chasteté, au moins les 6 premiers mois, juste le temps des réformes indispensables et de vider le reste de la cave à
pinard.


Après, c'est promis, je laisse la place nette et vais donner des conférences internationale.


En corsu, histoire de rigoler à se faire doublement traduire (d'abord en francilien pour les interprètes, puis en "local")...

Jacques Heurtault 27/01/2014 14:18



Ca va faire chuter les ventes de Viagra, ça .. ! Pas bon pour le commerce "Corsu" ...