Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Expulsion des étrangers en situation irrégulière : Appliquons la loi!

16 Octobre 2013, 23:15pm

Publié par Jacques Heurtault

Patatras! L'encre des journaux relatant le succès du Front National à Brignoles n'est pas encore complètement sèche que surgit, au coin du bois, une affaire politiquement sensible : l'expulsion d'une mineure kosovare dans des conditions dont tout indique qu'elles ont été parfaitement régulières.

 

1. Une famille (Papa, Maman et trois enfants) s'est introduite illégalement sur le territoire de la République, AU MOINS depuis 2009. Autrement dit, il y a déjà plus de QUATRE ans.

2. Elle a fait l'objet d'un arrêté d'expulsion avec reconduite à la frontière de son choix en 2009.

3. Cet arrêté, conformément au droit public de la République, a été contesté devant le Tribunal Administratif terrirorialement compétent. Sans succès. 

4. Conformément au droit public de la République, les personnes ayant fait l'objet de cet arrêté d'expulsion ont fait appel. L'appel, conformément au droit public de la République, a été rejeté.

5. En bout de course procédurale, le moment vient de passer à l'acte d'expulsion proprement dit. Nous sommes alors au tout début du mois d'Octobre 2013. Toute la famille est présente sauf une personne : une jeune fille mineure, scolarisée dans un collège, en classe de troisième. Elle est hébergée chez une copine.

6. On peut légitimement s'étonner que ce soit précisément le jour prévu de son expulsion qu'elle soit absente de son domicile ... Selon moi, il s'agit d'une évidente et ultime manoeuvre pour tenter de se soustraire à l'exécution d'une décision de justice, régulièrement prononcée, ayant épuisée toutes les voies de recours possibles.

7. En l'état actuel des informations disponibles, aucune force de police n'a exercé aucune violence à l'encontre de cette jeune fille. Pareillement, aucune force de police n'a pénétré dans une quelconque enceinte scolaire ni dans aucun autobus affrété par une autorité scolaire. La jeune fille s'est, finalement, laissée convaincre  et a suivi, de son pein gré, les forces de police venues, comme c'est leur mission naturelle, faire exécuter la décision de justice.

 

Où est le problème? Comment se fait-il que l'on fasse tout un pataquès au sujet d'UNE personne alors que, depuis le début de l'année 2013, pas moins de 10.000 autres personnes ont été expulsées du terriroire de la République car elles y avaient pénétré ILLEGALEMENT...

 

Inutile de chercher bien loin ... L'explication tient en quelques coups de crayon!

 

1. La politique que mène François Hollande est, semble-t-il, en train de réussir. Or, elle est clairement de type social-démocrate.

2. Cette perspective de réussite est en train de FRACTURER la gauche ... D'un côté, la vieille garde stalino-trotsko-archéo qui, lorsqu'on lui parle de social-démocratie, a, instantanément, une éruption d'urticaire.

De l'autre côté, la gauche moderne, social-démocrate, qui veut moderniser le pays, résolument, en ne provoquant pas, si possible, une casse sociale trop forte. Si cette gauche-là réussit, c'en sera définitivement fini de la gauche archéo ... On comprend mieux, dans ces conditions, la violence ahurissante de sa réaction au sujet d'une affaire qui ne devrait même pas, tellement elle est banale, faire l'objet d'un entrefilet dans la presse.

3. L'un des artisans résolu de cette modernité, c'est Manuel Vals. J'ai dit, ici même, il y a tout au plus quelques semaines, tout le bien que j'en pensais.

4. Quand on est confronté à une difficulté, l'une des méthodes parmi les plus productives consiste à diviser l'adversaire que l'on veut abattre, en l'occurrence la gauche social-démocrate. "On" s'en prend donc à Manuel Vals ... "On" lui cherche des poux dans la tête! Quand Manuel Vals sera affaibli (s'ils y parviennent!), "ils" s'en prendront à Hollande!

 

Pas très convaincant, hein? Allez, dites-moi tout! Depuis le temps qu'on se connait ... Pourtant, cette explication en vaut une autre!

 

Une autre? Quelle autre? Celle-ci, par exemple ...

 

1. Il y a eu des élections à Brignoles qui confirment la crainte qui taraude la quasi-totalité de la gauche : "Ils" vont prendre une raclée! Peut-être bien la raclée du siècle ... Hum! N'exagérons rien ...

2. Il faut donc, de toute urgence, allumer des contre-feux. Maintenant. Tout de suite. Là!

3. Là? Où ça, là? Partout ... Faire flêche de tout bois! Tout est bon dans le cochon ...

4. Justement, il y a une histoire qui s'est produite il y a une semaine, déjà ... Pas hier, hein! Il y a une semaine ... Tweetons, tweetons! Laissons croire que le Front National est partout ... Les idées d'extrême-droite sont partout ... Jusque et y compris au sein même du gouvernement ...

- Là, vous y allez un peu fort!

- Peut-être, en effet ...

Il n'empêche que pour que la gauche évite la raclée qui l'attend, il faut qu'elle s'unisse partout, dès le premier tour. Ayrault, Aubry, Mélenchon, Laurent, etc ... Tous ensemble, tous ensemble, ouais, ouais!

Tous ensemble, oui ... mais sans Vals! Faut quand même pas pousser! Alors, il faut qu'il "gerbe", le Vals! C'est LA condition posée par les "archéos" pour que le "tous ensemble" se fasse! Sinon, rien ... Pas de "tous ensemble!" ...

 

Ca vous parait plus convaincant, hein? ... Pas sûr que ce soit vrai! Mais qu'importe. Ce qui est important, c'est que devant la montée du F.N., "ils" paniquent "à donf" ... "Ils" croient que c'est en étant "bien à gauche" qu'ils vont rassembler tout le "peuple de gauche" ...

 

"Ils" sont complètement à côté de la plaque! La recette est bien plus simple ...

1. Il faut commencer par être à l'écoute attentive du peuple, de TOUT le peuple, pas seulement du "peuple de gauche", expression qui n'a, au demeurant, strictement aucun sens!

2. Ensuite, il faut COMPRENDRE le peuple! Tout le peuple ... Pas seulement les militants et les camarades! Eux, ils sont, quoi qu'il arrive, convaincus, tellement convaincus qu'ils en deviennent cons, vaincus ... Que veut le peuple? Qu'a-t-il dit, le peuple, à Brignoles?  Il faut chercher à le savoir, bureau de vote par bureau de vote! Immeuble par immeuble. Etage par étage.

3. Il dit quoi, le peuple?

"Le Front National? Pourquoi pas? Les autres, on déjà essayé. Ils sont les seuls avec qui on n'a pas encore essayé ...". 

"Trop de chômage!; trop d'immigrés; il faut commencer par virer tous ceux qui sont en situation irrégulière!; les autres, ça peut attendre... Fallait pas leur donner des papiers! Maintenant qu'ils les ont, il va bien falloir qu'on fasse avec eux!" ... VOILA CE QU'IL PENSE, LE PEUPLE! Il a peut-être tort de le penser mais ... il le pense! Et il vote en conséquence ... 

4. Il faut enfin parler au peuple, avec les mots du peuple, dans la langue du peuple ... et répondre aux questions que pose le peuple! Pas aux questions que posent les "militants" et les "camarades".

 

Je ne sais pas comment cette histoire va tourner ... Mais si, quelle qu'en soit la raison, cette famille de Kosovars est rapatriée en France après avoir été expulsée LEGALEMENT, je crains franchement le pire ... électoral à venir!

 

Et je ne dis rien sur ce qui pourrait se produire si je ne sais quel uluberlu ramène sur le tapis la question du droit de vote des immigrés aux élections locales! ...


Commenter cet article

loubomyr 18/10/2013 10:52


Tenir un blog sur Internet, c'est déjà s'engager.Avoir été déçu par le mouvement asociatif signifie que l'on n'a pas trouvé la bonne assoce' correspondant à ses désirs. Avoir été déçu par les
mouvements politiques n'exclut pas d'en créer un autre ou de soutenir localement des hommes et femmes porteurs(ses) de valeurs partagées. Quand à mes conseils de lectures , ils s'adressent à vous
mais aussi à tous les internautes fréquentant ce blog.

Jacques Heurtault 18/10/2013 12:11



Merci! Je suis effectivement un homme engagé ... Libre à ceux qui le veulent de créer un autre parti politique ou une association. Moi, j'ai déjà donné. Je n'en ai plus envie, hélas!


Voici une annecdote :


1. J'ai été membre du Modem. Alors qu'il y avait une structure locale à Nogent sur Marne, je n'ai jamais été invité à participer à aucune de ses réunions. J'ai néanmoins été suspendu! J'ai donc
DECIDE de démissionner.


2. J'ai reçu, récemment, des courriers impersonnels de la part de Bayrou. J'ai, à nouveau, signifié ma décision irrévocable (et d'ailleus jamais révoquée). Les envois de courriers se sont
poursuivis!


3. Il a donc fallu que j'en vienne à une extrêmité : je leur ai écrit, leur disant, je cite de mémoire, " Le Modem a peut-être besoin de militants comme moi pour fonctionner et pour se développer
mais, moi, je n'ai pas besoin du Modem pour vivre! Les conditions, c'est MOI qui les pose! C'est à prendre ou à laisser ...". Depuis, je crois que j'ai enfin obtenu la paix! Je ne suis plus
importuné par les courriers intempestifs impersonnels de Bayrou ...


Par cette annecdote, vous voyez jusqu'à quelle extrêmité il faut aller pour faire valoir son point de vue qui n'a, pourtant, rien d'extrêmiste!



GM 17/10/2013 11:05


Mais non, c'est découvert et tout le monde s'ait ça depuis plusieurs décennies...


 


Le PS repasse les vieilles recettes quand ils sont aux abois. Ce qui est le cas une fois de plus aujourd'hui.


 


Nous n'avons pas de chance : On a la droâte la plus kon du monde, qui se donne des airs de grande avec des nabots à talonette.


Et une gôche sociale-démocrate qui n'existe pas mais prend quand même le pouvoir "par défaut" (même un cheval, il aurait été élu en mais 2012 contre "Bling-bling", c'est une évidence que je
vous avais annoncée plusieurs mois à l'avance ... si vous aviez suivi un peu !)


Celle-là est incapable de gouverner, depuis toujours : c'est marqué dans les livres d'Histoire depuis l'assassinat due Jaurès.


 


Au milieu, il n'y a plus rien que des loosers. reste donc l'extrême-gôche qui fat l'appint depuis toujours en se pinçant le nez, et depuis 30 ans l'extrême droâte qui fait le sale boulot contre
les Gaullistes (qui n'ont jamais pu l'encadrer, pour ne pas confondre nationalisme et patriotisme, eux !)


Et notez justement ce discours "patriotique" commun de "Marinelle-tch-tchi" et de "Monte-et-bourre"...


On dirait presque un programme commun à la "Marchez" !


Ce n'est évidemment pas un hasard, sauf pour les attardés...

Jacques Heurtault 17/10/2013 12:23



Ah! Montebourg et Marine, même combat ... Original! J'ai remarqué que Montebourg s'était fait offrir une... marinière pendant sa visite d'Armor Lux ... Lux comme la lumière, Armor comme la
Bretagne, pays de Le Pen (La Trinité sur Mer), la marinière ... Hum! Faut voir ... Faut voir! Affaire à suivre ...



Loubomyr 17/10/2013 10:21


Le tandem médiatico politicien n'ayant systématiquement rien à dire qui interesse vraiment le peuple ou lui donne des raisons d'espoir avec une autre politique, il faut bien de temps en temps
faire marcher le buzz, donner un signal d'activité quelconque. Et alors quoi de mieux qu'une histoire fleurant les bons sentiments. Quand on n'a rien à dire sur le plan de l'information ou de la
formation, on mise tout sur l'émotion. Bref, on fait de la com'. Regardez les actualités, quelle que soit la chaine et faites le compte du temps imparti à chacun des items de l'actualité : vous
constaterez que l'émotion, base de la communication, le remporte haut la main!!! Comme le chantait Boris Vian : "Faut qu'çà saigne". Comme l'écrivait Guy Debords : "Vive la société du spectacle".
L'histoire de la petite Kossovar, c'est ça : de l'émotion .... en attendant le petit Malien en terminale à 12 ans, les premiers succès amoureux des filles bridées et adoptées de Johnny, la
maternité des pandas prétés par la Chine ... La petite Kossovar ou le degré zéro du story-telling!!


Et pendant ce temps là, les affaires continuent, les maffias continuent à maffioser, les banksters à jouer au casino de la bourse, les porteurs de valise à se promener, les patrons à faire du
lobby sur le thème des charges trop élevées et le bon peuple à se serrer la ceinture et les poings!!!!!


Pour changer de toute cette médiocrité, je vous invite à lire "La troisième révolution industrielle" de Jeremy Rifkin, après avoir parcouru sa notice dans Wikipédia et vu ses interwieuves sur
YouTube (en particulier celle sur la fin du nucléaire avec une mise en perspective de son argumentation et des gesticulations d'un certain président ). Ce faisant, vous trouverez des raisons
d'espérer, de réfléchir, voir de vous engager et aussi de .... sourire, malgré les temps difficiles que nous vivons.

Jacques Heurtault 17/10/2013 12:15



J'en ai, des choses à lire! Plein ... Je suis d'accord sur le principe ... Il faut aussi que je lise Stiglitz!


Quant à m'engager dans je ne sais quel parti politique ou je ne sais quelle association, c'est - clairement - exclu! J'ai déjà beaucou donné et, globalement, je suis, rétrospectivement, déçu.



GM 17/10/2013 09:22


Justement, l'objectif est de détruire la "droâte républicaine" et jusqu'au "centre-mou".


La manoeuvre est archi-connue depuis "Mythe-errant", il y a 30 ans de ça.


Faire un maximum de triangulaires pour arracher des majorités aux conseils municipaux.


PSet FN des alliés objectifs depuis toujours et le Cartels des gôches.


 


"Valse" donne des gages, tout simplement.


Et demain, si ça ne suffit pas, on reparlera du droit de votes des étrangers ... aux scrutins locaux seulement (faut pas dékonner non plus !), qu'ils ont déjà d'ailleurs, au moins pour une bonne
partie (mais ça, on va nous le cacher), histoire de faire monter le FN...


Pour l'heure, il s'agit pour "Valse" de faire croire que "UMPS" c'eswt du pareil au même. Et comme on n'entend plus l'UMP qui ne raconte que des konneries quand il l'ouvre, demain c'est "PS/FN",
tout le reste ayant disparu.


Et hop, un "petit vote-Républicain" là-dessus et "François III" est reconduit.


Vous les avez vus hurler à la mort à propos du parti "le plus sectaire" ?


Comment s'est-il donc fait que les PS se sont sentis visés ?


Alors que le sectarisme, ce n'est en principe pas leur tasse de thé... Alors que ça l'est au FN !

Jacques Heurtault 17/10/2013 10:15



Excellent raisonnement ... Il s'agirait donc d'une manoeuvre de haut vol!


Croyez-vous qu'ils en soient intellectuellement capables? Parce qu'il faut bien reconnaitre que c'est politiquement risqué ... Que pourrait-il se passer si "le pot aux roses "socialiste" était
découvert? Beaucoup de vilain pour le P.S.!



Rivaud 17/10/2013 09:11


Ce qui est inadmissible, c'est que si des individus entre et se maintiennent illégalement sur le territoire, il faille attendre 5 ans pour les expulser. C'estl'un ou l'autre, ou on régularise ou
on les renvoie chez eux.


De quoi a vécu cette famille pendant 4 ans? 

Jacques Heurtault 17/10/2013 10:11



La Justice gagnerait, effectivement, a être un peu plus rapide ...


On pourrait aussi modifier la législation et prévoir que toute personne présente illégalement sur le territoire soit systématiquement IMMEDIATEMENT expulsée, à titre conservatoire quitte à
prévoir que la procédure puisse se poursuivre jusqu'au rendu d'une décision définitive.