Gestion de la liste ... électorale.

Publié le par Jacques Heurtault

Le titre "gestion de la liste ... électorale" a un côté "un peu" amusant. Aussi convient-il que je fournisse quelques explications.

 

Etant agent de Pôle Emploi, l'expression "gestion de la liste" a, pour moi, une connotation particulière. Il s'agit, ni plus ni moins, de la gestion des inscriptions et des radiations sur "la liste des demandeurs d'emploi" ... Un sujet qui fait régulièrement polémique dans les médias et sur la blogosphère ...

 

Tel n'est pas mon sujet aujourd'hui. Je vais traiter de la gestion de "la liste électorale" qui va être de nouveau mise en oeuvre en Avril, en Mai et en Juin 2012 pour élire sucessivement le Président de la République Française et les Députés de l'Assemblée Nationale.

 

A voir le nombre des abstentionnistes croître régulièrement, on peut légitimement être soucieux de la représentativité réelle du corps électoral ...

 

Ma démarche s'inspire directement de la règle mise en oeuvre, de par la volonté du Législateur, à Pôle Emploi. Elle tient en une phrase : "Ne peuvent s'inscrire sur la liste des demandeurs d'emploi que les seules personnes qui sont effectivement à la recherche d'un emploi" et qui entreprennent donc des actes positifs de recherche d'emploi.

 

Pareillement, nous pourrions mettre en oeuvre une règle comparable en matière de "gestion de la liste électorale" ...

 

Si voter est un droit (O combien précieux, eu égard à tous les humains qui ne l'ont pas dans de trop nombreux pays où le mode d'expression ressemble davantage à la rafale de mitrailleuse ou au maniement de la machette à décapiter), c'est aussi - est-il dit - "un devoir" tout comme est un devoir la recherche d'un emploi pour toute personne qui s'est inscrite sur la liste des personnes à la recherche d'un emploi ...

 

Donc, appliquons la même philosophie à ce sujet politiquement très différent mais techniquement en tout point comparable dans une possible mise en oeuvre.

 

Sans aller jusqu'à la solution extrême qui consisterait à exiger que, chaque mois, l'électeur renouvelle son inscription sur la liste électorale (ce serait ridicule et quasiment impossible à mettre en oeuvre!), on pourrait constater, simplement, que tout personne inscrite sur la liste électorale et n'exerçant pas son droit de vote est radiée de ladite liste électorale sous réserve du respect d'une certaine procédure stricte que je me propose de vous décrire ci-après.

 

1. A l'issue de chaque tour décisif d'un scrutin (le premier si un deuxième tour n'est pas nécessaire, le second si un deuxième tour est nécessaire), il serait procédé à la cessation d'inscription de toutes les personnes inscrites qui ne se sont pas déplacées pour exercer leur droit et leur devoir.

 

2. Cette "radiation" ne pourrait, en aucun cas être annulée autrement que par une procédure obligatoire, par présence physique, à l'exclusion de toute procuration, de la personne radiée.

 

3. Toute personne radiée recevrait, au domicile répertorié sur ladite liste, une lettre recommandée avec avis de réception l'informant qu'elle est effectivement radiée et qu'elle a la possibilité de se réinscrire sous réserve du respect de la procédure sans avoir à fournir d'autres raisons que celles qui sont demandées à toute personne venant s'inscrire.

 

4. La personne radiée devrait donc, obligatoirement, se présenter à la mairie (ou au consulat si elle est française résidente à l'étranger) et produire les documents habituellement demandés pour s'inscrire sur la liste électorale, à savoir :

4.1. la preuve de sa nationalité française en produisant une pièce d'identité dont l'authenticité serait vérifiée en sa présence par un lecteur optique à savoir une Carte Nationale d'Identité ou un Passeport en cours de validité à l'exclusion de tout autre document (y compris une décision de justice).

4.2. la preuve de son domicile, à l'exclusion de toute autre attache affective telle le lieu de naissance ou la jouissance de je ne sais quel "garage" ou "lopin de terre" plus ou moins de complaisance ...

 

5. Une telle réforme qui, assurément, permettrait de mettre "un peu" d'ordre dans la liste électorale, doit, pour trouver sa pleine et sereine application, être accompagnée d'une autre réforme : la possibilité matérielle du vote "blanc" par la présence, sur la table de vote, d'un bulletin d'une blancheur immaculée.

Je rappellerai, prochainement, en quoi consiste ce vote blanc.

 

Il découle de cette proposition de réforme que je suis hostile à tout ce qui peut ressembler, de près ou de loin, à je ne sais quel vote obligatoire, à je ne sais quelle inscription obligatoire, à je ne sais quelle amende infligée aux personnes qui n'entendent pas utiliser leur droit.

Publié dans Editoriaux

Commenter cet article

GM 09/05/2011



Excellente idée.


J'en propose une autre (qui n'a pas non plus le caractère de "pénalité" et autorise le "vote abstention en plus du "blanc ou du nul") :


 


Un "impôt citoyen", payé par tous et par part virile (d'adulte) : Mettons 100 euros tous les ans = 4,4 milliards de recette pour le Trésor public (ce qui paiera les timbres et les campagnes
électorales, puisqu'il y a 44 millions d'électeurs).


Et les "votants" font tamponner leur carte à chaque scrutin pour s'en faire rembourser 25 euros par tampons (ou 20 s'il y a plus de 4 votes dans l'année, etc...)


Avec "10 à 15 % d'abstention naturelle" (même dans les pays où le vote est obligatoire et l'abstention sanctionnée) restera entre 440 et 660 M€, justement pour les timbres et les coûts de
campagne et l'équité sera rétablie !



GM 09/05/2011



Et du coup vous les privez de srcutin pour un deuxème tour ? (sauf démarche de réinscroiption urgentissme) ?


Drôlatiquement démocratique comme conception de nos démocraties électives...



marie dupont 09/05/2011



Bonjour


il ya les abstentionnistes mais aussi tous ceux qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales;les" non votants"(abstentionnistes et non inscrits) sont bien plus nombreux que ce qu'indiquent
les chiffres.Que faire?


je ne sais pas si votre système règlerait le problème de la représentativité car avant d'ètre radiés,les gens auront été comptés comme abstentionnistes et pourront se ré-inscrire sans pour autant
voter à la prochaine élection et donc encore une fois comptabilisés dans les....abstentionnistes


il me semble qu'il faudrait se demander pourquoi les gens ne vont pas voter



Jacques 09/05/2011



 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le 4 mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage
entièrement vos préoccupations colériques à propos de l'abstention.


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


et


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


ce dernier et récent billet devant, sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


Sans rancune,


jf.



Jacques 10/05/2011



 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le ' mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.



Jacques 10/05/2011



Ainsi, même quand je suis d'accord avec vous, je suis censuré.


Calorifère.....


 


jf.



Jacques 10/05/2011



Alors trop con mon commentaire qui rejoint vos propres idées ????


Alors trop cons les deux articles que j'ai signalé ???


jf.


 


 



Jacques 11/05/2011



Cher Monsieur Heurtault,


Est-ce que vous croyez sincèrement qu'en me censurant - très ...démocratiquement...- vous allez vous débarassez de moi ???


 


jf.



Jacques 11/05/2011



 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le ' mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.



Jacques 11/05/2011



Et ce commentaire que je vous ai apporté depuis plusieurs jors vous déplait don c tant que ça ????:


 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le ' mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.



Jacques 13/05/2011



 


je partage entièrement vos préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.



Jacques 15/05/2011



 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le ' mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.



Jacques 15/05/2011



 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le ' mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.



Jacques 16/05/2011



 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le 4 mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.



Jacques 16/05/2011



Si vous restez dans les limites de la confrontation, même très vive, vous ne serez pas
censuré.
Vous avez ma parole!



Jacques 17/05/2011



Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le ' mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.

Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :

http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/

et

http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/

ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.

Sans rancune,

jf.



Jacques 17/05/2011



 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le ' mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.



Jacques 18/05/2011



 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le ' mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.



Jacques 19/05/2011



 


Cher M. Heurtault, bien que je soit « décidemment trop con » comme vous l'avez si aimablement indiqué ici même le ' mai dernier à 23h28, il se trouve que je partage entièrement vos
préoccupations colériques à propos de l'abstention.


 


Qu'il me soit permis de vous renvoyer à deux de mes propre billets :


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/03/22/lettre-ouverte-aux-abstentionnistes-et-accessoirement-a-leurs-thuriferaires/


 


et


 


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/04/14/mesindignations-du-jour/


 


ce dernier et récent billet devant sans aucun doute, recueillir votre entière approbation.


 


Sans rancune,


 


jf.