Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Gouvernement d'Union Nationale?

29 Avril 2013, 12:10pm

Publié par Jacques Heurtault

Gouvernement d'Union Nationale ... C'est la musique que l'on entend de plus en plus souvent ...

 

Il est de plus en plus évident que le pays est à la croisée des chemins. Il va falloir choisir un des chemins qui se présentent devant nous, une bonne fois pour toute... C'est à dire - puisque nous sommes sur le terrain politique - pour les 15 ans à venir puisque personne n'oserait s'aventurer au delà vu les incertitudes.

 

Mes lecteurs ne devraient pas être étonnés si je développe l'idée générale d'une nécessaire rigueur comportementale. Je suis formaté comme ça et ce n'est pas à 63 ans que je vais envisager je ne sais quel "reset" de mon "bios" ...

 

1. Il faut TOUJOURS être rigoureux et accepter les conclusions auxquelles on arrive après avoir conduit un raisonnement RIGOUREUX même si lesdites conclusions ne font pas plaisir.

2. Il n'est pas admissible, il n'est pas supportable que l'on ne parvienne pas à maitriser les dépenses. Tous les particuliers, toutes les entreprises, qui dépensent, d'une manière récurrente, plus qu'elles ne "reçoivent" et qui, ce faisant, s'endettent de plus en plus, ne peuvent tenir cette ligne indéfiniment. Nécessairement, inéluctablement, si aucune action corrective n'est conduite, c'est la faillite qui menace ... et qui finit, tôt ou tard, par se produire.

3. Cette dérive des dépenses publiques a une cause profonde! Il est en effet bien établi que même "en faisant attention", d'une année sur l'autre, ces dépenses augmentent alors même qu'on avait prévu de les stabiliser ... C'est quand même assez sidérant! Il faut que cela cesse ... quitte à être brutal dans les réformes à conduire!

Prenons un exemple ... Le "glissement vieillesse technicité" en vigueur dans la Fonction Publique. Ce "GVT", c'est le mécanisme en vigueur depuis l'origine, qui fait que, quoiqu'il arrive, un agent public verra son salaire revalorisé tous les deux ou trois ans, en plus de la revalorisation générale des salaires de la Fonction Publique liée à la revalorisation de la valeur du point. Il s'ensuit que, toutes choses égales par ailleurs, le poste "frais de personnel" de la Fonction Publique augmente, même si les effectifs restent stables, voire même s'ils diminuent! Un comble ...

Il faut abroger ce mécanisme infernal!

Prenons un deuxième exemple ... Les retraites des fonctionnaires ne sont pas calculées sur la totalité de la carrière comme le sont celles des personnels du secteur privé (retraites complémentaires) ni même sur les 25 meilleures années! elles le sont sur les six derniers mois de la carrière, lesquels sont, par nature, toujours les meilleurs mois de la carrière ...

Il faut aligner le mécanisme de calcul de la retraite des fonctionnaires sur celui en vigueur dans le secteur privé! Purement et simplement ...

 

Il n'est pas nécessaire d'avoir fait "Sciences Po" ("Scie en ce pot"?) pour comprendre que la mise en oeuvre de ces deux réformes essentielles ne peut être conduite par aucune des deux grandes "coalitions" politiques habituellement appelées "Droite" et "Gauche" (de temps en temps appelées "drouate" et "gôche"). Si une seule des coalitions entreprend une seule de ces deux réformes, c'est l'échec assuré parce que l'autre coalition aura beau jeu de rassembler les "mécontents" (forcément très nombreux!) pour y faire échec ...

 

Or ces deux réformes DOIVENT être faites!

 

DONC, POUR Y PARVENIR, IL FAUT UN GOUVERNEMENT D'UNION NATIONALE!

 

C.Q.F.D! Ce qu'il fallait démontrer ...

Commenter cet article

Tout cela Jean Daumont 07/05/2013 10:03


Tout cela est bien beau, mais le meilleur moyen de ne pas y parvenir est un "gouvernement d'union nationale" mêlant la carpe au lapin ou l'eau et le feu en raison des idées diamétralement
opposées de la "droate" et de la "gôche" ...On en est tout de même pas au Comité de Salut Public avec la France en danger !...

Jacques Heurtault 08/05/2013 19:44



D'autant moins que la période qui a suivi, c'était la Terreur! Non, merci!



Loubomyr 30/04/2013 11:37


Bon d'accord, faire preuve de rigueur dans la gestion des retraites, c'est nécessaire. Rééquilibrer entre les salariés du public et ceux du privé OK .


Mais pourquoi faut il nécairement que "réforme" rime toujours avec "se serrer la ceinture" pour les salariés? Nos chers politiques, toujours prêts à nous donner des leçons, feraint bien de
commencer par réformer leur propre caisse de retraite : pourquoi les élus ont ils le droit au taux plein dès le deuxième mandat soit huit trimestres de cotisaions d'un coté et 168 pour le citoyen
lambda?


Pourquoi faut il continuer à cautionner un système politique, économique et social qui privatise les gains et collectivise les pertes?


Pourquoi faut il que les gains de productivité de l'ouvrier d'une Pme rachetée par un FCP américain aillent uniquement à l'actionnaire (en l'occrence engraisser le retraité américain dans un
complexe résidentiel qui a massacré la Floride) et pas à l'amélioration de l'outil de production et/ou des primes aux salariés?


Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi? ........


Bref rigueur de gestion oui, mais dans la justice et pas toujours au profit de quelques uns. Relisez les économistes attérés, les alter économistes et les démographes comme Todd et vous adhérerez
surement au théorème suivant :


"EN CHIER, OUI, PUISQUE C'EST INEVITABLE, MAIS POUR NOS ENFANTS, PAS POUR MAINTENIR EN PLACE CE NOUVEAU SYSTEME FEODAL QU'EST DEVENU LE CAPITALISME MONDIALISE DANS LEQUEL NOUS SURVIVONS!!!"


 

Jacques Heurtault 30/04/2013 12:06



Je souscris à la majorité des idées que vous développez. Je recherche des solutions ...



guillaume 30/04/2013 10:12


Vous parlez de raisonnement rigoureux!Alors soyez rigoureux!vous avez l'air "d'oublier" que les salaires de la fonction publique sont bloqués depuis plus de 2 ans:pas d'augmentation du point
indiciaire(c'est ce qui est pris en compte pour le calcul de la retraite).Reste l'avancement d'échelon,tous les 2/3 ans entout début de carriere mais bien 4/5ans par la suite.quand au GVT,il ne
s'agit ni plus ni moins que de la masse salariale comme dans n'importe quelle entrprise ou administration.Les fonctinnaires sont-ils trop payés?La majorité sont de catégorie C,salaires guerre
au-dessus du SMIG(smic?)Quant aux retraites,certes on peut  débattre de ce que serait pour tous un "bon" système,mais si vous voulez "aligner" les fonctionnaires sur le privé ,n'oubliez pas
d'y rajouter les primes qui ne sont pas prises en compte actuellement.Je ne crois pas que désigner une catégorie à la vindicte populaire puisse tenir lieu de politique.Sont-ce les seules missions
que vous préconiseriez à un gouvernement d'union nationale??Les fonctionnaires sont-ils responsables de la crise économique,sociale,politique que connait la France et bon nombre de pays
européens?,Les échanges que je viens de lire suite à votre article me parraissent indécents dans leur puérilité par rapport à la gravité de la situation.

Jacques Heurtault 30/04/2013 10:53



Je suis favorable à la prise en compte des primes pour le calcul de la retraite des fonctionnaires, tout comme dans le privé ... Dans le même esprit, je suis favorable à l'intégration pure et
simple de la retraite des fonctionnaires dans le régime de la Sécurité Sociale. Pareillement pour tous les régimes "spéciaux" (qu'ils relèvent du "public" ou du "privé") ... On pourrait commencer
par créer une Caisse de Retraites des Fonctions Publiques" (certaines existent déjà ...). Je me suis laissé dire que, dans une telle hypothèse, l'Etat devrait cotiser à hauteur de 62% pour
équilibrer les comptes!


Non, un Gouvernement d'Union Nationale n'aurait pas cette seule mission ... L'idée, c'est de faire faire par un tel gouvernement le "sale boulot" que tous les gouvernements précédents, de
"drouate" comme de "gôche", n'ont pas fait depuis 30 ans ... Le problème des retraites est particulièrement emblématique de cette incurie! s'il y a bien un dossier qui est parfaitement
maitrisable 20, 30, 40 ans à l'avance, c'est bien celui des retraites qui est purement démographique et sans lien avaec la conjoncture économique! Les gouvernants concernés n'en sont que plus
condamnables ...



GM 29/04/2013 19:28


"FOG" est un journaliste...


Il observe et rapporte.


Quand il joue à l'éditorialiste, il peut aussi devenir "utopiste". C'est même ce qu'il y a de "chramant" dans ses dires.


 


Mais vous avez raison, ça ne va pas plus loin : Et là, on parle de notre avenir commun, je vous signale, pas de dire de "salons-littéraires".


Passons...

Jacques Heurtault 29/04/2013 23:03



Vous avez raison : FOG vend ses papiers! Cependant, sa marchandise n'est pas obligatoirement pourrie ...



yoyo @ scalping 29/04/2013 18:56


j'ai l'impression que le nos politiques sont très occupés avec le mariage gay, je ne pense pas qu'il aient le temps de s'occuper de ces problèmes 

Jacques Heurtault 29/04/2013 23:01



Hélas! C'est vrai ... Je ne sais pas comment je me débrouille mais je suis souvent "à côté de "leur" plaque"!



GM 29/04/2013 14:17


Jusque-là, ils se refilent la "patate-chaude"...


Je l'avais écrit au "Chi" en 1995 : Il m'a fait répondre qu'il comptait sur moi à l'occasion des échéances électorales suivantes...


 


Pourquoi croyez-vous que ça changerait en claquant dans les doigts ?

Jacques Heurtault 29/04/2013 18:41



Vrai! Il n'y a pas de raison que ça change simplement en claquant dans les doigts ...


Cependant, pour qu'une démarche réussisse, il faut non seulement que les participants y acquiescent mais encore que les citoyens y adhèrent ... C'est la base de la démocratie.


En écrivant mon article, j'ai simplement voulu dire que, en tant que citoyen, j'adhérais à la démarche que d'autres ont par ailleurs proposée. Un certain Franz Olivier Giesberg, entre autres ...
Ca vaut ce que ça vaut, rien de plus!