Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Greenpeace en prison!

18 Mars 2014, 18:00pm

Publié par Jacques Heurtault

Ainsi donc, Greenpeace s'est livré à une nouvelle provocation en investissant le site d'une centrale nucléaire dans une zone interdite. Qui plus est, pas n'importe laquelle : Fessenheim!

 

56! Ils étaient 56!

 

Autant dire clairement, tout de suite, que les services de sécurité de cette centrale sont complètement inefficaces ... Passe encore - quoi que ce soit tout autant inadmissible - qu'une ou deux personnes particulièrement bien entrainées puissent s'introduire sur un site protégé mais, là, il s'agit de 54 personnes!

 

De toute évidence, bien que je sois dans l'incapacité d'en apporter la moindre preuve, pour qu'une telle chose soit possible, il faut bénéficier d'importantes complicités à l'intérieur même de la centrale ou bien - ce serait encore pire - dans les sphères dirigeantes de l'exploitant EDF. Franchement, je ne vois pas d'autres explications.

 

En tout état de cause, le directeur de la centrale, le directeur de son service de sécurité ont failli, volontairement ou non, peu importe, à leurs missions respectives!

 

Il s'agit, au minimum, d'une faute grave. Je n'irai pas jusqu'à parler d'une faute lourde car, dans ce cas de figure, il faut que le caractère intentionnel de la faute soit préalablement démontré afin que soit établie une véritable intention de nuire. 

 

Clairement, le gouvernement ne contrôle plus grand chose dans le pays! Il dispose, là, du moyen opportun de démontrer le contraire en prenant dans les prochains jours voire les prochaines heures les mesures disciplinaires qui s'imposent dans tous les cas.

 

Au rythme où vont les choses, ce sont nos installations de production de matières radioactives qui vont, à brefs délais, subir les assaults de militants audacieux qui spéculent beaucoup trop sur les risques qu'ils prennent.

Leur calcul est simple : jamais les forces de gendarmerie n'oseront recourir aux moyens coercitifs - y compris l'usage de leurs armes - pour reprendre le contrôle de la situation. Clairement, une telle hypothèse ne serait envisagée que sur ordre venu directement du pouvoir politique ...

 

Pour ce qui me concerne, avant même qu'une telle éventualité ne devienne un évènement (et quel évènement!), je prends clairement position : si la pire hypothèse, celle que personne n'ose simplement envisager, venait à se produire, j'approuve par avance TOUTES les décisions que prendraient alors les autorités et, par conséquent, toutes les conséquences de ces décisions, y compris les plus négatives!

 

C'est dit! C'est écrit!

Commenter cet article

Lubomyr 19/03/2014 10:46


Depuis qu'EDF est gérée comme une entreprise capitaliste privée, on y rogne sur la sécurité, en faisant appel à une sous traitance surexploitée et en réduisant les contrôles physiques. Résultat :
les actions spectaculaires de Greepeace sont rendues possibles. Quelques commentaires supplémentaires :


1/ Ce type d'action est illégale mais légitime pour rappeller ses engagements de transition énergétique au Grostoumou socialiste qui a tendance à les oublier au bout de 20 mois de règne.


2/ Savez vous pourquoi on subit maintenant la pollution d'un diésel automobile sous taxé? Tout simplement parce qu'il fallait bien - lorsque le tout nucléaire a été décidé dans les années 1970 -
écouler le fuel destiné primitivement aux centrales thermiques (et aussi donner un coup de main au diéséliste champion Peugeot)


3/ Une pollution du nucléaire dont on parle peu : le rejet d'une eau tiédasse dans le milieu naturel le déstabilise, depuis la flore jusqu'aux poissons qui ne peuvent supporter de telles
variations thermiques. Inutile de vous demander pourquoi le canal domestique qu'est devenu le Rhone entre lyon et le delta ne représente plus guère d'intérèt alieuthique !!!!

Jacques Heurtault 19/03/2014 12:29



Je veux bien que l'on fasse une distinction entre ce qui est légal mais pas légitime, ce qui est illégal mais légitime ou bien ce qui est légal et légitime ou encore ce qui est illégal et
illégitime (ces deux derniers étant les cas les plus simples!).


Personnellement, je suis plutôt enclin à accorder la priorité à ce qui est LEGAL même si c'est légitime et à condamner ce qui est illégal même si c'est légitime. C'est tout simplement la base de
l'Etat de droit!


Je suis TRES favorable au renforcement de la taxation des énergies fossiles. le carburant (tous les carburants!) à TROIS euros le litre pour tout le monde, y compris les poids lourds!


Je suis hostile à la fermeture de Fessenheim car nous n'avons tout simplement pas les moyens de nous offir ce luxe!


Par contre, je suis favorable à l'arrêt du LANCEMENT de construction d'une nouvelle centrale nucléaire et au prélèvement d'une taxe à la production des kWh au départ des centrales nucléaires pour
provisionner leur fin de vie ... qui interviendra forcément un jour ou l'autre!


La pollution du Rhône n'est pas dûe aux centrales nucléaires en particulier mais à toutes les saloperies que toutes les industries y rejettent sans retenue ni vergogne.



Jean RIVAUD 19/03/2014 09:49


L’utilisation et la transformation des énergies commandent aux hommes depuis les origines : force humaine, force animale, d’origine biologique (bois…), le vent, l’hydraulique, les fossiles.
Nous marchions déjà vers des catastrophes écologiques, climatiques, démographiques, sociales, irréversibles, dont certaines sont déjà là, et maintenant nous sommes dans le temps encore plus
dangereux de l’atome. Les besoins sont tels que la transition énergétique ne peut-être qu’insuffisante : pétrole, gaz de schiste et charbon vont continuer leurs ravages jusqu’à épuisement
des réserves.


Tchernobyl, Fukushima ! Quelle sera la prochaine, car il y aura une prochaine ! Et la France est en première ligne à la fois par le nombre et comme cible terroriste.


Comment se terminera la course de l'humanité au "toujours plus" ?


 


Contrairement à vous, je soutiens des actions comme celle sur la vieille centrale de Fessenheim, c’est une piqure de rappel, elle aura déjà pour résultat de renforcer la protection contre les
intrusions. Mais existe-il une protection contre un attentat de grande ampleur comme celui du 11 septembre en utilisant un avion kidnappé ?


Greenpeace n'est certainement pas parfaite et certains doivent y trouver leur compte, mais ils ont des militants résolus et courageux. Par exemple les actions en Méditerranée pour le thon, avec
la affrontement avec les pêcheurs, n'étaient pas sans risques, je recevais le journal d'une jeune militante.

Jacques Heurtault 19/03/2014 10:34



Globalement plutôt d'accord avec la lutte contre le "toujours plus!" qui nous conduit dans le mur.


Petite précision en rapport avec l'actualité :


1. Tchernobyl est en Ukraine "centrale". Si l'Ukraine rejoint l'Union Européenne, c'est l'Union Européenne qui, par un de ses "mécanismes" pernicieux paiera la note de la dépollution. Et il y en
a pour des dizaines de milliards!


2. Il suffit, désormais, que des terroristes se déguisent en "Greenpeace" (gilets jaunes fluorescents) pour que les mécanismes de sécurité deviennent inopérants.


Si, dès la présence connue (moins de 1 minute!) de ces agresseurs invasifs, on avait fait usage des armes (tirs de semonce voire blessures légères),cela aurait stoppé net l'invasion en cours et
complètement dissuadé les candidats ultérieurs ...



GM 18/03/2014 18:20


Elle n'est pas fermée, cette centrale,depuis les promesses de "François III" ?


Comme c'est curieux de garder en exploitation une vieillerie remise à niveau, il est vrai...


Moi je croyais que les allemands avaient rouverts leurs centrales à charbon bien dégueulasses pour faire les points de demande de courant électrique.


 


Bon, en tout cas encore une belle occasion pour nos ministres, sénateurs, députés "verdâtres" d'applaudir : Ceux-là n'ont vraiment peur de rien, pas même de se couvrir de ridicule absolu à avoir
un peid dedans et un pied dehors, à tendre les fesses en l'air leur kul entre deux chaises qui s'écartent vertigineusement...


Quelle rigolade quand ils vont recevoir le coup de pied qu'attendent leurs augustes séants !

Jacques Heurtault 18/03/2014 23:59



J'ai une autre approche, un peu différente de la vôtre ...


Les écolos savent qu'ils vont gerber du gouvernement après les municipales ou, plus vraisemblablement, après les Européennes. Ils se comportent déjà comme ils seront après leur éviction.


La dernière fois, aux européennes, ils ont fait, à quelques dixièmes de % près, jeu égal avec les socialistes. Ils cherchent à maintenir le même niveau ... Je me dis que certains rêvent même de
les dépasser!


Sait-on jamais?