Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Il faut "sanctuariser" les centrales nucléaires!

15 Juillet 2013, 23:55pm

Publié par Jacques Heurtault

Le dernier éclat de Greenpeace a fait germer une idée géniale! Une vraie proposition audacieuse! C'est pas du pipeau ...

 

Il faut tout simplement conférer à chaque site de centrale nucléaire (il n'y en a guère plus de 20; il ne faut pas confondre le site et l'unité de production : généralement, il y a trois unités de production sur chaque site) le statut de SITE MILITAIRE ... et lui appliquer les règles en vigueur pour la protection des sites militaires.

 

Il est bien clair, en effet, que si d'aventure, l'envie vous prenait de vouloir pénétrer sur le site de l'Ile Longue, près de Brest, vous rencontreriez très vite quelques difficultés et même des obstacles sérieux... C'est quand même là que sont "stockés" nos sous-marins nucléaires lanceurs d'engins! Alors, forcément, pour rentrer sur le site, il faut montrer patte blanche!

 

En appliquant les mêmes règles sur chaque site de centrale nucléaire, on doit pouvoir obtenir les mêmes résultats!

 

En fait, je n'ai pas la moindre idée des règles de sécurité qui sont en vigueur sur ces sites militaires. D'ailleurs, pour que les choses soient claires, si je le savais, je ne vous le dirais pas ... Pas très envie de divulguer je ne sais quel secret militaire et d'écoper je ne sais combien de mois (années?) de prison ferme ...

 

Les fouteurs de merde de Greenpeace commencent à me gonfler sévère ...

Commenter cet article

loubomyr 16/07/2013 17:56


La régression de notre civilisation, elle n'a pas besoin des écologistes pour se manifester. Il suffit de voir les dégâts créés par l'économie néo libérale mondialisée, sur le plan
environnemental, social, sociétal ... Un tee shirt fabriqué au Pakistan par un enfant, transporté par mer en maxi-container, emballé dans du plastique (qu'un jour une tortue prendra pour une
méduse), promu par un prospectus de grande distrib dans nos boites à lettres (qui débordent de ces pubs) et encaissé pas une hotesse de caisse en temps partiel subit, un tel
produit donc, crée plus de problèmes que les "visions" de nos écologistes politiques. Ceux-ci feraient mieux de s'inspirer des pratiques de leurs collègues d'outre Rhin pour proposer une
vraie recherche d'altérité aux français plutôt que de se contenter d'obtenir des strapontins électoraux par la grâce des socialistes.

Jacques Heurtault 16/07/2013 18:18



Je suis assez d'accord avec vous ... Tout spécialement avec votre dernière phrase!



Loubomyr 16/07/2013 15:26


Sanctuariser les centrales nucléaires, cela voudrait dire (selon le dictionnaire) qu'il faudrait leur donner un caractère sacré ou de sanctuaire. A quand les pélérinages pour la Sainte Atome et
les indulgences papales pour l'Energivore Eperdu? Irons nous à Fessenheim, Chinon, Cruas ou autre lieu sacro saint lieu de production pour y adorer les icones d'une énergie soit disant peu
chère?


L'énergie atomique ne mérite pas tout cette sanctuarisation : énergie du passé, non renouvelable, potentiellement hyper polluante et (contrairement à ce que nous disent tous nos technocrates)
très chère (lorsque l'on prend en compte les coûts indirects (démentellement des usines, nuisances causées à l'environnement par le rejet d'une eau trop chaude ...) . Il est temps, grand temps
d'insuffler le virage vers les énergies renouvelables, de production décentralisée, respectueuses de l'environnement et créatrices d'emplois pérennes .....


Après le cheval, le cheval vapeur, le charbon et le nucléaire vivent les énergies renouvelables, vive le développement durable et vive la gouvernance décentralisée. En fait vive tout ce qui
est l'opposé des us, pratiques et culture de nos chers gouvernants qu'ils soient de droite ou de gauche (puisqu'ils sortent du même moule HEC+ENA).


NB1 : Tout ce que l'on peut dire sur le nucléaire s'adresse également à l'illusion crée par les fameux gaz de schistes générateurs de robinets lance-flammes.


NB2 : Pour tout connaitre des alternatives au nucléaire et des pieux mensonges de nos technos sur le sujet, RDV sur le site "sortir du nucléaire".


NB3 : Vous devez ètre sacrément énervé contre les militants de Greenpeace pour avoir fait une grosse faute d'accrod dans votre dernière phrase. Greenpaece n'est pas la cause de nos ennuis mais le
révélateur des failles d'un système à bout de souffle : casser un thermomètre n'a jamais fait retomber la fièvre !!!! Et le mythe de la fée électricité à pas cher nous a rendus bien malades

Jacques Heurtault 16/07/2013 17:11



Deux bonnes remarques ... J'ai rajouté des guillemets au mot "sanctuariser" afin de lui donner le sens figuré que j'ai toujours voulu qu'il ait dans le contexte de l'article. J'ai aussi corrigé
la faute d'accord en rajoutant la terminaison "ent" au verbe puisqu'il est accordé au sujet, lequel est au pluriel ...


Venons en au fond ...


Il n'est pas question pour moi de vouer je ne sais quel culte aux centrales nucléaires ni à l'énergie nucléiare! Il se trouve que les faits parlent d'eux mêmes. 75% de notre électricité est
d'origine nucléaire or nous ne pouvons pas nous passer de cette énergie électrique. Il faut donc que nous supportions encore pendant plusieurs dizaines d'années l'énergie nucléaire ... Pas moyen
de faire autrement!


Je suis favorable à l'augmentation du prix de l'énergie électrique afin d'y inclure le coût du retraitement COMPLET des déchets ET le coût du démantèlement à venir des centrales. Et vous, qu'en
pensez vous? Les écologistes sont plutôt contre, il me semble. Mais il est vrai que vous n'êtes pas un écologiste ouvertement déclaré au point d'assumer les prises de positions de Cécile Duflot
...


En Allemagne, ils sont en train de réouvrir des centrales au charbon qui polluent monstrueusement et qui produisent du gaz à effet de serre! Le nucléaire, lui, au moins, ne produit pas de CO2 ...


J'ai vraiment l'impression que les écologistes veulent la régression pure et simple de notre civilisation! C'est leur droit! Mais ils faut qu'ils aillent le dire dans les cités populaires, là où
on souffre beaucoup de ne pas pouvoir consommer suffisamment! Il faut être COHERENT quand on fait de la politique ... Le Ministère de la Parole ne suffit pas pour GERER un pays!


 



GM 16/07/2013 09:41


Les codes sont à l'abris puisqu'il s'agit d'une "chaîne de commandement" qui se vérouille toute seule sans contre-ordre.


 


On a même vu "le bouton-rouge" fonctionner lors du tir raté du M51.


Il s'agit d'un idspositif élyséen (mais ils ont probablement le même à Matignon) qui commande la destruction de tous les vecteurs tirés.


Et justement, il a été actionné par "François III" depuis son bureau le jour du tir, à peine une minute après le tir.


Une parfaite réussite qui démontre que l'Elysée a la maîtrise totale de la dissuasion et qui laisse encore perplexe l'armée d'ingénieurs qui recherchent toujours la cause de la défaillance, pour
ne pas être au courant de l'existence du dispositif inventé par et pour De Gaulle.


 


Le problème, c'est que maintenant, le NSA qui écoute tout et tout le monde partout sur la planète, il est en train de déchiffrer la séquence émise sur onde moyenne par le dit "bouton-rouge".


Kon, n'est-ce pas ?

Jacques Heurtault 16/07/2013 10:24



C'est donc bien François III le premier CHEF!


Astucieux comme système ...



GM 16/07/2013 08:33


Mais c'est déjà le cas...


Même à La Hague.


 


En revanche, je vous signale qu'on a appris (c'était à l'occasion du tir raté du missile M51) que des journalistes bretons avaient pu entrer à l'Île Longue sans problème et même "approcher" un
SNLE en révision...


 


Mais vous avez raison, il manque un rideau de défense anti-aérienne, d'autant mieux que quelques réacteurs sont dotés d'une immense croix-rouge au sommet du bâtiment pour interdire de s'y poser
même en hélicoptère.


Une cible parfaite pour un avion gros-porteur détourné, façon les "twins" un 11 septembre.


 

Jacques Heurtault 16/07/2013 09:30



Le code de déclenchement du feu nucléaire est-il aussi facile d'accès? Parce que, si c'était le cas, ça pourrait poser un problème ...


Je fais donc une proposition complémentaire : les militaires en charge de la protection de ces sites devraient être autorisés, PAR LA LOI, à faire usage de leurs armes (de grande précision!) sans
restriction a priori, dès lors qu'il y a franchissement de la première ceinture de protection selon une procédure préalablement définie.


Seul le résultat compte! Peu importe le nombre de morts chez les intrus ... Si un tel évènement se produisait, je suis absolument certain que, PLUS JAMAIS, aucun green-peacien ne se
risquerait à pénétrer sur le site d'une centrale nucléaire!