Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

IVG de confort? Oui, il y en a, c'est indiscutable!

7 Mars 2012, 09:45am

Publié par Jacques Heurtault

Va-t-on avoir, dans ce pays, le courage d'appeler un chat un chat?

Va-t-on prendre l'habitude de dire la vérité toute crue, quand bien cela dérangerait? Va -t-on même aller jusqu'à toujours dire la vérité toute crue SURTOUT si ça dérange?

 

Il faut croire qu'il y a des "mamies" (pas si âgées que ça d'ailleurs...) qui entendent faire de la résistance!

Quand ces "mamies" sont journalistes, ça pose un sérieux problème ... Le problème serait exactement le même s'il s'agissait de "papys" ou de n'importe quel journaliste. Le métier de ceux-ci est d'informer. Pas de profiter de l'usage professionnel de l'antenne pour défendre leur point de vue personnel, lequel n'a aucune raison de peser plus lourd que le mien quand je m'xprime sur mon blog ou ailleurs.

 

Ca se passe sur France Inter, ce matin Mercredi 7 Mars, à 7h50 environ. Pascale Clark, "journaliste" (en fait militante politique qui ne veut pas être reconnue comme telle) interviewe un certain Alliot, personnage apparemment important dans le parti de Le Pen puisqu'on dit qu'il est le numéro 2. Soit.

Vient en discussion l'expression d'un médecin, lui aussi "important" semble-t-il (il n'y a que des gens important qui s'expriment dans les médias!), s'exprimant dans Le Figaro, qui soutient que certaines femmes procèdent à des IVG par simple confort. Si j'ai bien compris, cela veut dire que ces femmes préfèrent recourir à l'IVG plutôt que de prendre quelques précautions pour ne pas être enceintes ...

 

Il s'agit d'une vérité statistique de pure évidence ... Personne ne peut sérieusement le contester. Dans quelle proportion? Je n'en ai pas la moindre idée.

 

Question de la Clark au Alliot : "Pouvez-vous me dire, me répéter, en me regardant dans les yeux, que des femmes recourent à l'IVG par confort?". Le Alliot renvoie à l'article du Figaro qui mentionne cette prise de position d'un médecin ... Il s'entend répondre par la Clark : "C'est dégueulasse!". Il se l'entend dire même plusieurs fois ...

 

Depuis quand un journaliste du Service Public de la Radio (France Inter) est-il autorisé à émettre d'une façon aussi abrupte une opinion personnelle sur un sujet qui fait encore débat dans la société?

 

Si je paye une redevance Radio/Télévision, ce n'est pas pour entendre X ou Y, journaleux ou journaleuse, défendre son point de vue personnel sur quelque sujet que ce soit! A fortiori si l'analyse, même rapide, des prises de position des unes et des autres révèle que le "corpus" des opinions ainsi exprimées penche nettement non pas vers la gauche modérée mais carrément vers l'extrême-gauche!

 

Le Alliot en question, aussi détestable soit-il (et il l'est par les idées qu'il défend!) est quand même un responsable politique important d'un parti qui, avec une régularité quasi métronomique, fait , aux élections, des scores qui tournent autour des 15%, voire dépasse souvent dans certaines régions, les 25%. Ce n'est pas rien! Cette réalité pose un problème sérieux. Et ce n'est pas en disant d'un tel ou de tel autre qu'il dit des choses "dégueulasses" que l'on va faire avancer le schmilblic ...

 

Un peu de retenue, s'il vous plait, quand on s'exprime sur l'antenne du Service Public de la Radio! Ce doit être vrai pour tout le monde mais ce doit être un impératif absolu quand on est journaliste.

Commenter cet article

Jacques 18/03/2012 17:05


Cher M. Heurtault,


Le 9 mars courant vous me répondiez ceci:


"Mais j'écoute France Inter à 13H00 et aussi le "Jeu des mille euros" ... Je n'ai jamais remarqué quoi que ce soit d'outrance ..."


Avez-vous écouté le "Treize heures" de France Inter ce dimanche 18 mars , présenté par Patrick Boyer ?


Ce Monsieur a cité le dernier sondage de l'Ifop qui donne M. Sarkozy en tête au premier tour avec 27,5% contre 27% pour M. Hollande.


Bien...


Cependant, ce M. Boyer omet


1) de préciser que M. Sarkozy perd UN point dans ce sondage alors que M. Hollande reste stable.


2) de citer l'autre sondage du même  jour ( LH2) qui donne M. Sarkozy à 27,5% tandis que M. Hollande est crédité de 30,5%.


Ne voyez-vous pas quelque outrance dans le comportement de ce journaliste ????


Même le très sarkolâtre "Figaro" a l'honneteté de citer les deux sondages en question dans un même article !!!


Bonne fin de week-end.


jf.

Jacques Heurtault 18/03/2012 18:37



Hélas, non! Pas de bol ...


Par contre, j'ai bien entendu, au journal de 8H00, ce dimanche matin, parler de ces deux sondages, y compris l'écart de "4 points" (c'est ce qui a retenu mon attention) apparaissant dans le
deuxième entre Hollande et Sarko.


A tel point que j'ai voulu avoir confirmation en écoutant le journal de 9H00 .. mais j'ai raté l'émission! A nouveau, pas de bol pour moi ...


Je ne connais pas ce Boyer mais vous savez bien ce que je pense des journaleux ... Mon opinion n'a pas changé.


Je persiste et je signe : les journalistes ne devraient pas être autorisés, s'il le faut par la LOI, à donner leur opinion personnelle qui ne doit pas peser plus lourd que la mienne. Leur rôle
doit se limiter à relater des faits, y compris les opinions émises par des responsables "institutionnels" (qui sont des faits ...). Ils devraient, en outre, relater ces faits d'une manière
parfaitement neutre afin qu'on ne puisse savoir ce que, eux les journalistes, pensent de ces faits.


Vous êtes sûrement à même de constater, chaque jour, que nous sommes loin du compte ...


Selon moi, il y a un grand ménage à faire qu'aucun des principaux candidats ne fera s'il est élu, hélas!


 



marie dupont 09/03/2012 20:22


. je ne voterai pas pour M Le Pen meme si elle est une femme;je voterai pour un homme ( f hollande)car je vote pour des idées par pour un sexe! (en 1981 j'ai voté Ségolène pour ses
idées) votre démonstration est loufoque .


quant à l'ivg ,vous persistez et signez mais ne donnez toujours aucun chiffre! votre impression sert de statistique;mais je crois qu'il est inutile de poursuivre car "vous vous foutez des
opinions des autres " et "ne vous remettez jamais en cause " dites-vous.Dommage;

Jacques Heurtault 09/03/2012 23:18



Je suis content d'apprendre que vous votez pour des idées et non pas pour un sexe. C'est effectivement la seule attitude qui vaille, celle que, pour ma part, j'ai toujours mise en oeuvre. Vous
n'avez pas pu voter Ségolène en 1981. C'était en 2007. En 1981, c'était François Mitterrand le candidat.


Ma démonstration n'est pas loufoque. Elle avait pour objet de PROUVER que le sexe du candidat n'est pas le problème premier. J'y suis parvenu! En plein dans le mille ... La question première, ce
sont évidemment LES IDEES du candidat ou de la candidate. Ce premier problème étant résolu, on se pose alors une question : qui? Pourquoi toujours un homme? Pourquoi pas une femme?


Pour l'IVG, je n'ai pas de chiffres à vous donner et je n'en chercherai pas ... J'ai mieux à faire de mon temps.


Non, je ne me fous pas des opinions des autres. je constate simplement qu'elles très souvent d'une très grande banalité. Les miennes ont l'avantage d'avoir été élaborée par MOI, tout seul, chose
que bien peu de personnes sont, hélas! capables de faire ... Ca fait 45 ans que je fais de la politique. Si vous connaissiez mon parcours, tout ce que j'ai pu croiser, affronter, soutenir, vous
ne tiendriez pas ces propos.


Non, je ne me fous pas des opinions des autres. Ca, c'est l'autre Jacques qui dit cela à mon sujet. Pas moi! Combien de fois me suis-je remis en cause? Souvent! C'est presque une habitude, chez
moi ... C'est indispensable pour pouvoir produire des idées nouvelles! J'en ai connu des déceptions! 20 fois sur le métier, il faut remettre l'ouvrage ...



marie dupont 09/03/2012 15:33


Non cela ne fait pas mal tellement c'est stupide!après cela vous direz que vous n ètes pas misogyne:


1:les femmes pratiquent l'ivg de confort,indiscutable!dites-vous,mais vous n'avez pas la moindre idée du nombre(comme M Alliot)


2les femmes sont plus manipulatrices que les hommes:pas non plus la moindre statistique,"une impression seulement!


3les femmes ne savent pas s'organiser:là aussi c'est indiscutable je suppose?;les électrices ne sont pas des candidates car la loi sur la parité à beaucoup de mal à passer!


quand vous dites "ce n'est pas grave si je suis enceinte,j'irai me faire avorter"alors là!vraiment!non,vraiment,vous n'avez rien compris!


Ne pensez -vous pas que vous "trimbalez"les préjugés les plus éculés et les plus réactionnaires?Comme le disait Alain:vive la journée de la femme!!!

Jacques Heurtault 09/03/2012 19:53



Bonjour Marie!


Content de vous lire ... même si je ne suis pas d'accord!


Non, je ne suis pas misogyne ...


Non, je n'ai pas écrit "les femmes (sous-entendu : toutes les femmes) pratiquent l'IVG par confort". J'ai seulement dit - et je le maintiens avec fermeté - que, parmi les 200.000 IVG pratiquées
chaque année, une proportion très significative était des IVG "de confort" c'est à dire un mode presque ordinaire de contraception. Je maintiens que des femmes (pas toutes les femmes, par
conséquent) préfèrent ne pas utiliser les pilules contraceptives. elles préfèrent l'IVG. Je persiste et je signe!


Nul besoin d'une loi sur la parité pour être candidate à la députation ou à au Conseil Général ... Il SUFFIT d'être candidate! Il SUFFIT que toutes les femmes votent alors pour cette candidate
(sans se préoccuper de la couleur politique!) et l'affaire est dans le sac ... Manque de bol, beaucoup de femmes électrices préfèrent voter pouir un homme alors que la proportion n'est pas du
tout la même pour les hommes quand ils ont le choix entre un candidat et une candidate!


Par exemple, en 2007, si toutes les femmes avaient voté pour LA FEMME présente au second tour -bref, si TOUTES les femmes avaient fait COMME MOI, c'est à dire voté pour LA femme, Ségolène Royal
aurait été élue avec une majorité quasi soviétique ...


Pareillement, si TOUTES les femmes votent pour EVA JOLY, elle sera élue dès le premier tour! C'est mathématiquement certain ... (pourtant, elle n'aura, cette fois, sûrement pas ma voix!).
Evidemment, pour atteindre l'objectif, il faut conduire une STRATEGIE ... en ne dispersant pas les candidatures sur plusieurs femmes!


Marine Le Pen a, dès le départ, de meilleures chances de faire un bien meilleur score qu'EVA JOLY ... (dur, dur, hein!). Tactiquement, il faudrait donc, pour accroitre les chances que ce soit une
femme qui soit la prochaine Présidente de la République, concentrer les votes sur ... Marine Le Pen (Il est fort, cet argument-là, hein!) ...


Restez calme ... Ne prenez pas le risque d'avaler de travers ou de vous mordre la langue! J'ai un sens de l'humour un peu particulier!



Jacques 09/03/2012 14:23


Merci Alain de votre appréciation sur mes commentaires ici et sur mon Bloc-notes.


M. Heurtault, je vous trouve bien à la peine sur le sujet.


Il vous faut 43 lignes pur justifier aurpès d'Alain votre billet.


Il vous faut 49 lignes pour faire de même auprès de moi.


Et votre billet initial faisait tout juste 50 lignes.


pas de doute, ces 50 premières lignes vous posent quelques problèmes....


 


jf.

Jacques Heurtault 09/03/2012 15:08



Ne comptez pas les lignes! Comptez les caractères! La machine le fait pour vous ...


Je vous confirme que mes 50 premières lignes (merci pour l'information; je n'avais pas songé à les compter moi-même!) ne me posent aucun problème ... Je sais bien que vous n'allez pas me croire
mais c'est quand même vrai!


L'explication est ailleurs! Il s'agit de ma "méthode" de travail ...


1. Je ne me relis presque jamais. Cela explique la présence de trop nombreuses fautes d'orthographe.


2. Je rédige au fil de l'eau. J'ai la plume facile ... J'en profite pour faire ma pub : je manie plutôt bien la langue, y compris les imparfaits du subjonctif, chose que ne sait manifestement pas
faire Nicolas Sarkozy.


3. Je parviens à ordonnancer le tout en usant de la méthode de la numérotation des paragraphes.


C'est un style, généralement assez net, qui hérisse le poil parfois (et même souvent pour certains) et qui me permet de "conduire" mon argumentaire ... pour arriver à la conclusion qui tombe
souvent comme un couperet de guillotine!


Je suis comme ça ... Je n'ai pas la moindre intention de me remettre en question ... Ce style me plait bien! Il semble qu'il plaise à pas de gens si j'en crois l'évolution récente de nombre de
mes lecteurs et du temps qu'ils passent à me lire ... et à lire vos commentaires, bien sûr!



Alain 09/03/2012 09:45


"Décidément, vous ne changerez jamais"dites-vous à JF! dont je partage les points de vue sur votre blog et le sien(vous devriez aller vous y promener)Mais vous non plus cher M Heurtault.Je ne
sais pas si je suis son sucesseur(il est toujours là)mais je pense que vous avez un véritable problème avec les femmes (dans les relations hommes/femmes) que vous taxez de manipulatrices
'toujours prètes à "rouler"les hommes à travers des stratagèmes incroyables.(voir vos articles sur les agressions et violences sexuelles faites aux femmes et la législation y afférant)


Je ne sais pas ce qu'est une IVG "de confort";il ya des médicaments de confort,il y a des cures de confort ,des séances de kiné de confort,c'est à dire qui procurent  du BIEN ETRE.pas
l'IVG  M Heurtault:c'est un acte traumatisant qui peut laisser des séquelles indélébiles!Le poucentage de femmes ayant "subi"plusieurs IVG est très faible et de nombreuses femmes
les ont subi dans de bien tristes conditions;ce n'est pas une partie de plaisir!!et il reste beaucoup à faire pour développer l 'accès à la contraception pour toutes


En effet une diatribe pour peu de chose,!!mais c'était sans doute votre manière de marquer "la jounée de la femme"!!!!

Jacques Heurtault 09/03/2012 11:09



Mais, Cher Monsieur, je n'ai jamais dit que toutes les IVG pratiquées étaient des IVG de confort!


En outre, il faut bien comprendre ce que l'on entend par ce terme! Je n'ai jamais imaginé qu'une femme puisse choisir de devenir enceinte afin d'éprouver, par la suite, le "bien-être" d'une "IVG
de confort"!


Par contre, je pense qu'une certaine proportion des IVG pratiquées le sont par "simple commodité" ... "Si je tombe enceinte, ce n'est pas grave : je me ferais avorter". Quelle est cette
proportion? Je l'ignore!


Mais je sais qu'il y avait environ 800.000 femmes qui passaient chaque année dans les mains des "faiseuses d'anges" quand l'IVG était illégale avec toutes les abominables conséquences pour la
santé des femmes concernées du fait des "méthodes" employées. Il fallait donc faire quelquechose pour tenter de résoudre ce problème de santé publique.


Je sais également qu'il y a, maintenant 200.00 IVG pratiquées chaque année en France. Compte tenude l'ancienneté de la loi, c'est beaucoup ... C'est même beaucoup trop! On pourrait conclure à un
relatif échec de ce qui a été mis en place... A tout le moins à un relatif insuccès!


Dans un tel contexte, le propos de Pascale Clark est, au minimum, parfaitement inconvenant! Et les "journalistes" qui la soutiennent le savent. C'est même précisément pour cela qu'ils la
soutienne! Ils savent que, en temps normal, Pascale Clark risquerait une sanction disciplinaire ... C'est notamment le cas de Caroline FOurest qui, de toute évidence, fait profession de luuter
contre le F.N. Que des gens s'engagent en politique pour lutter contre le FN est une excellente chose. Que des personnes le fassent en détournant leur métier, pour lequel ils sont payés par des
contribuables auxquels on ne demande pas leur avis, est profondément anormal ... Qu'une radio du service public soit, en outre, manifestement orientée "proche de l'extrême gauche" est encore plus
anormal.


Qu'est devenu Jean Marc Sylvestre? Il a quitté France Inter parce qu'il en avait ras le bol d'évoluer dans un univers manifestement très hostile... N'oubliez pas que France Inter n'est pas
contrainte de gagner l'argent qui la fait vivre! C'est là qu'il est le problème ... Personnellement, je ne veux pas de publicité sur les ervice public de la télévision et de la radio. Je veux que
les chaines privées soient autorisées en en faire davantage qu'elles n'en font actuellement afin de pouvoir mettre en place une taxe parafiscale qui viendra financer les chaines du service
public, lesquelles pourront alors fonctionner en étant relativement dépendant de l'équilibre général du secteur ... Ca mériterait un plus long développement.


 


Mon attitude vis à vis des femmes ...


Qu'est-ce qui vous autorise à croire que j'ai un problème vis à vis des femmes en général? J'ai, certes (ça peut arriver à tout le monde!) divorcé une fois. Mon second couple est stable depuis un
peu plus de TRENTE ANS ... Je suis donc tout sauf un misogyne rentré ...


Oui, DES femmes sont manipulatrices ... C'est l'évidence même. Il y a aussi des hommes qui sont manipulateurs. Moi, je ne le suis pas! Je suis "franc du collier" comme on dit. Ca me vaut des
répliques acerbes car, souvent, mes propos sont durs à encaisser. Ils font mal! C'est voulu ... J'assume! A mon avis, la proportion de femmes manipulatrices est sensiblement plus élevée que chez
les hommes. Je suis incapable d'apporter des preuves statistiques de ce que j'avance. Je fais part de mon impression. A mon avis, c'est dû au sentiment largement partagé par les femmes selon
lequel elles sont dominées par les hommes ... Un exemple simple : 53% des électeurs de ce pays sont des électrices! Il s'ensuit que, si elles savaient s'organiser, tous les conseillers généraux
et tous les députés seraient des femmes! On constate qu'on est loin du compte! Il doit bien y avoir une raison ... J'avance l'explication suivante : de très nombreuses femmes pensent qu'il est
mieux que leurs élus soient des hommes plutôt que des femmes! Et pan! Ca fait mal, hein?



Jacques 08/03/2012 19:22


Quelle diatribe pour finalement un sujet qui est tout de même un peu mineur quant à l'avenir de la France....


Maintenant, Cher M. Heurtault, n'écoutez pas France Inter seulement lorsque Mme Clark est à l'antenne, écoutez donc AUSSI le journal de treize heures, présenté en alternance par
Claire Servajean et Pascal Boyer.


Vu leur comportement, leurs ricanements, leurs interjections, leurs façon de poser des questions et de faire une "conclusion" de leurs interviews, vous serez alors ravi de payer la redevance !


Un média comme France Inter se juge sur la totalité de ses émissions et non pas sur la tranche horaire  de cinq minutes !!!



Ceci dit, bien que vous vous foutez royalement de ce que pensent les autres, je vous suggère de lire, sur le site de France Inter les commentaires des auditeurs ! :


http://www.franceinter.fr/emission-5-mn-avec-louis-aliot-0


 


jf.

Jacques Heurtault 09/03/2012 00:47



Mais j'écoute France Inter à 13H00 et aussi le "Jeu des mille euros" ... Je n'ai jamais remarqué quoi que ce soit d'outrance ...



Jacques 08/03/2012 11:18


"Il s'agit d'une vérité statistique de pure évidence ... Dans quelle proportion? Je n'en ai pas la moindre idée."


 


Voilà donc sur quoi est basé tout un billet uniquement destiné à vous en prendre à Pascale Clark.


 


A partir du moment où les Aliot et compagnie n'ont aucun preuve ( et vous non plus)de ce qu'ils affirment, il ne me paraît pas excessif, vu le sujet, de dire que c'est « déguelasse ».


Et puisque ce 8 mars c'est la journée internationale de la Femme, citez-nous, M. Heurtault, une seule femme qui parlerait « d'ivg de confort ».


Pourquoi ne sont-ce que des hommes qui parlent de ça ?


« Si j'ai bien compris, cela veut dire que ces femmes préfèrent recourir à l'IVG plutôt que de prendre
quelques précautions pour ne pas être enceintes ... « 


Ah bon !  Les hommes ne seraient-ils pas concernés par la question ????



jf.


 


 


 

Jacques Heurtault 08/03/2012 16:25



Décidément, vous ne changerez pas ...


Mon article n'est pas destiné à m'en prendre à Pascale Clark! Je n'en rien à faire de cette personne ... Je ne la connais même pas!


Par contre, ce n'est pas seulement depuis hier que je m'en prends régulièrement aux journaleux de merde qui s'obstinent à ne pas vouloir comprendre que leur métier n'est pas de se comporter en
"militant" de telle ou telle cause mais de donner de l'information à des gens qui sont disposés à en recevoir.


Cela les amène donc à trier. Cela ne doit pas les amener à prendre personnellement position! Je me moque de ce que pense Pascale Clark sur l'IVG! Par contre, je ne me moque pas de ce que pense le
principal parti d'extrême droite qui pèse environ 15% sinon plus. Car, selon la résonnance qu'aura telle ou telle prise de position de ce parti, le cours des choses en sera plus ou moins
changé... c'est donc important!


Je maintiens qu'il est INADMISSIBLE qu'une journaliste dont le métier est de donner des informations puisse juger "dégueulasse" que l'on pense qu'il y a des "IVG de confort"! Ca l'est d'autant
plus (mais seulement "en plus") que cette journaliste est payée, accessoirement contre leur volonté, avec des gens qui sont en profond désaccord avec son point de vue personnel.


Comment peut-on ne pas se rallier à cette approche de pur bon sens? Au nom de quel principe Pascale Clark aurait-elle le droit de donner, qui plus est en ces termes pour le moins disgracieux
-nous sommes à l'antenne et il y a plusieurs centaines de milliers de personnes qui entendent cela -, son point de vue personnel qui n'a pas vocation à interesser qui que ce soit en dehors du
cercle de ses propres amis?


Pourquoi moi n'aurais-je pas le même droit? Qu'a-t-elle de plus que moi qui lui confère ce droit que moi je n'ai pas?


Vous savez bien que quand on veut poser une question dans ce genre d'émission, il faut le faire à l'avance ... La question est ensuite filtrée, analysée, soupesée puis autorisée à passer à
l'antenne! Pour qui se prennent-ils ces mecs pour se permettre de faire un tel tri que l'on sait être imbibé de parti-pris?


Certes, j'ai le droit de fermer mon poste radio! Mais je n'ai pas le droit de refuser de payer la redevance! Content ou pas, je dois payer ... Si d'aventure j'achète Le Figaro (ça arrive
rarement!), je le fais en connaissance de cause : c'est un quotidien de droite qui ne s'en cache pas. J'ai le droit de ne pas acheter. En outre, quand je parcours les pages d'un support papier,
je peux aller très vite sur des thèmes qui ne m'interessent pas trop et m'attarder sur des thèmes que JE juge plus interessants. Avec un média de radio ou de télévision, je suis obligé de subir
sinon je risque de passer à côté de la séquence suivante qui, elle, pas de bol!, va s'avérer passionnante. Cela impose donc, de la part de ces médias particuliers, un comportement et une retenue
qui ne s'imposent pas à d'autres!


Pensez-vous un instant qu'une femme puisse aller clamer et se vanter d'avoir bénéficié d'une IVG de confort? Vous n'en trouverez pas! Comment peut-on avoir accès à ces informations? Par exemple
en comptant le nombre d'IVG dont une femme a bénéficié. La Sécu connait ce chiffre mais elle n'a pas le droit de le rendre public ... Il n'empêche que tout fini par se savoir, surtout les
informations plus ou moins scandaleuses ...


Pourquoi ne sont-ce que des hommes qui parlent de ça, demandez-vous? Jre vais vous donner la réponse. Elle est très simple! Si, au sein d'un couple, une femme a décidé de ne pas avoir d'enfant,
elle peut arriver à ses fins sans l'avis de l'homme avec lequel elle a eu le rapport sexuel, voire même contre l'avis de ce dernier. Vous trouvez ça normal? Moi, pas!


Si une femme a décidé d'avoir un enfant avec un homme contre l'avis de ce dernier, elle peut le faire. Vous trouvez ça normal? Moi, pas!


Et on pourrait continuer l'énumération ... La liste serait longue!


 


Il n'y a pas si longtemps, quand un homme non marié engrossait une femme, il perdait automatiquement tout doit sur l'enfant né de cette union. Il conservait néanmoins tous ses devoirs (pension
alimentaire!) vis à vis du même enfant. Ca faisait réfléchir ... Aujourd'hui, c'est différent. Je ne suis pas sûr que la société ait gagné au change ...


Face à ce déséquilibre "sexuel", à ce jour, la législation, assez nouvelle, mise en place n'a pas apporté les bonnes réponses.


Vous semblez confondre la réalité concrète et votre vision presque naïve des rapports "femme/homme"...



Il Rève 07/03/2012 18:29


Est - il vrai Monsieur Heurtault que lorsque l'on est homme et ministre on peut exprimer ses opinions personnelles, mais pas lorsque l'on est femme et journaliste ? ... Il y a des moments où
je n'arrive pas à suivre les principes fondateurs de votre raisonnement. Celà mérite quelques explications, moi qui ai trouvé les propos du 1er ministre décalés par rapport à sa fonction et la
réaction spontanée de la journaliste tout à fait à propos.
                                                                                                        

Jacques Heurtault 07/03/2012 19:08



Eh bien, c'est très simple : un ministre, c'est, dans la quasi totalité des cas, un personnage qui a des comptes à rendre à ses électeurs, d'une façon ou d'une autre. Par définition, c'est
quelqu'un qui agit sur le terrain des idées, qui défend une orientation, un programme. C'est très exactement ce que l'on attend de lui.


Un journaliste, c'est quelqu'un qui présente de l'information après l'avoir sous-pesée et après avoir évalué en quoi elle est interessante à divulguer. Son point de vue personnel ne présente pas
plus d'intérêt que le mien ... Lui, le journaleux de merse, il a le droit de faire connaitre son point de vue sur une station et à une heure de grande écoute tandis que, moi, j'ai le droit de
fermer ma gueule ... Vous saississez la différence?  Ce comprtement est d'autant plus scandaleux que la journaleuse de merde agit de la sorte avec MON FRIC, c'est à dire ma redevance ...


S'il y a bien un métier où le corporatisme est particulièrement puissant et malfaisant, c'est celui de journaliste! Qu'un seul des membres de la corporation vienne à être pris en otage (dans la
quasi totalité des cas par imprudence coupable) ou, plus fort encore, vienne à être tué, "ils" (les autres membres de la corporation) en font tout un plat pendant des jours et des emaines voire
des mois! Mais qu'un pauvre ouvrier vienne à mourir sur son chantier, sous un amoncellement de poutrelles ou de boue, ça ne mérite même pas une simple mention! Chaque année, rien qu'en France,
ils sont plusieurs centaines d'ouvriers à mourir ... Pas un mot!


Qui est "dégueulasse"? qui se prend pour le nombril du monde? Qui montent au créneau dès qu'on parle de toucher à un seul des nombreux avantages dont ces "gens-là" bénéficient indûment? Par
exemple l'abattement fiscal supplémentaire de 30% ou bien la perception d'indemnités de chômage quand "ils" ont démissionné quand les autres, les salariés ordinaires, n'y ont pas droit car il
faut avoir été licencié pour y prétendre?


Combien croyez-vous que cela représentent de millions d'euros pour l'Etat qui ne peut pas encaisser les impôts et pour la caisse de chômage qui doit décaisser (alors même qu'ils continuent à être
payés "au noir" en faisant des "piges"?


Il y a des vérités qu'il faut dire! "Pas de mannequin dans le parti! Que les bouches s'ouvrent!"



Dixneuf 07/03/2012 10:12


Je crois me rappeler que pour faire avaler la loi sur l'IVG il avait été dit que la contraception rendrait cette loi obsolète. Je ne suis pas contre le droit de tuer
des êtres vivants dans le ventre de leur mère, je pense que l'on pourrait l'étendre jusqu'à la naissance et jeter le bébé avec ou sans l'eau du bain.

Jacques Heurtault 07/03/2012 11:55



La provocation, ça ne marche pas avec moi ...


J'ai des suggestions de réforme bien plus intéressantes!


1. Pas remboursement de l'IVG pour les personnes qui ont les moyens d'en supporter le coût.


2. Ouverture d'un droit à deux IVG remboursées pour toute la vie ouvert aux personnes qui n'ont pas les moyens de payer.


3. Ouverture d'un droit à l'IVG remboursée sans limitation de nombre dans des cas bien définis par la loi tels le viol, les personnes mineures, les risques bien établis d'une grave malformation
incurable de l'enfant à naitre, etc ...