Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

L'OTAN veut-il la guerre?

20 Mars 2014, 12:00pm

Publié par Jacques Heurtault

A entendre ou à lire les propos du Secrétaire Général de l'Otan, je vais finir par me poser la question!

 

On lit un discours d'une tonalité guerrière manifeste ... Et, comme il fallait s'y attendre, des journaleux s'emploient à jeter de l'huile sur le feu.

 

Ainsi de la manière dont est décrite la mise sous contrôle du Quartier Général de la Marine Ukrainienne en Crimée par des MILICIENS de Crimée qui, invariablement, sont présentés comme étant des militaires russes déguisés en miliciens ... Cela en devient pathétique pour ne pas dire grotesque! Sauf que cette attitude est tout de même dangereuse!

 

Comment peut-on dire que la Russie pourrait aller plus loin en envahissant la partie Est de l'Ukraine? Faut-il dire et répéter que la Russie n'a pas envahi la Crimée! Les effectifs de l'armée russe ont été, évidemment, mis en alerte en Crimée ainsi que dans toute cette région du monde ... N'importe quel responsable un temps soit peu lucide aurait agi de la même manière! C'est l'attitude contraire qui aurait été, à coup sûr, extrêmement dangereuse.

 

Par définition, des civils ne sont pas entrainés à vivre dans un climat de tensions. Contrairement à des militaires qui, eux, sont habitués à exécuter des ordres, les civils - c'est à dire, en Crimée, les miliciens - ne sont pas rompus à la discipline. Ce sont, souvent, des militants, pas des militaires ... Il ne faut pas confondre!

 

Pourtant, en France aussi bien que dans n'importe quel pays où peuvent se dérouler des manifestations populaires, la toute première interrogation des organisateurs, c'est la question du service d'ordre qui doit encadrer la manifestation.

Si, de nos jours, en France, les manifestations dégénèrent trop souvent, c'est d'abord dû non pas au comportement de la police en charge du maintien de l'ordre mais à l'insuffisance des participants au service d'ordre de la manifestation qui, du fait de l'insuffisante implication militante, s'avère inefficace même s'il est de bonne volonté.

 

Les vidéos (Internet est un outil formidable!) nous montrent clairement que l'envahissement des batiments est le fait de civils populaires et non de militaires formés à la conduite d'un assault comme pourraient le faire nos gendarmes du GIGN ou nos policiers du RAID.

 

Dans un tel contexte, comment faut-il interpréter les propos du Secrétaire Général de l'Otan?

 

Une chose est certaine : cet homme est tout sauf un "électron libre"! Ce qu'il dit, il le dit avec l'aval des Etats Unis! Par contre, il convient de préciser qu'il ne fait que "dire" ... Il ne "fait pas"! Tout simplement parce qu'il n'en a pas le pouvoir.

 

Je voudrais apporter trois éclairages particuliers.

 

1. Les Forces Militaires de l'Otan sont, en réalité, les forces militaires des Etats Unis. Jamais l'Otan n'interviendra nulle part sans que les Etats Unis n'interviennent directement. C'EST IMPOSSIBLE. La raison en est simple : l'Otan n'a pas la capacité technique d'agir sans la présence opérationnelle des Américains dans la conduite des actions militaires. Tout, absolument tout, est sous contrôle américain. Et je ne parle évidemment pas de l'usage de la force nucléaire mais bien seulement de l'usage des forces dites "conventionnelles".

 

2. Dès que les Etats-Unis sont engagés dans une action quelconque de nature militaire, le Commandement est américain. Il ne peut pas en être autrement... La raison en est simplissime. Ce n'est plus une question d'opérationalité sur le terrain. C'EST UNE POSITION DE PRINCIPE imposée par la CONSTITUTION des Etats Unis : les Forces Armées Américaines ne peuvent être commandées que par un Commandant en Chef américain. Personne d'autre ne le peut!

 

La Combinaison des deux règles précédentes fait que si l'Otan est présent militairement, alors ce sont des officiers américains qui en ont la direction quitte à ce qu'ils soient "secondés" par des officiers "européens". Le mot "européens" est entre guillemets car il n'y a pas de force militaire "européenne" ... Il y a des forces militaires anglaises, françaises, danoises, italiennes, espagnoles, etc ... mais pas "européennes". Autrement dit, chaque Etat membre de l'Union Européenne reprend ses "billes" lorsqu'il s'agit d'engager les forces armées.

 

3. Le troisième éclairage est un vécu personnel. Au moment de l'effondrement du "mur de Berlin" en 1989, j'étais en poste , au Parlement Européen, à Bruxelles et il m'a, de ce fait, été possible de pouvoir suivre, physiquement, une conférence donnée par le Secrétaire Général de l'Otan de l'époque (qui est décédé relativement peu de temps après, d'ailleurs).

Mis à part les éléments techniques toujours enrichissants d'un point de vue personnel, j'ai pu prendre la mesure du climat général ... Tout à fait frappant!

Cet homme, volontiers "guerrier", pas du tout "diplomate", laissait transparaitre sa jubilation ... Je me souviens très bien de cette phrase : "NOTRE VICTOIRE EST TOTALE!". Il ne faisait aucun doute, dans l'esprit de cet homme, que c'est tout le "système soviétique" qui allait, obligatoirement, s'effondrer ... LES FAITS LUI ONT DONNE RAISON.

 

 

Je déduis donc, très logiquement, que si l'actuel Secrétaire Général de l'Otan, parlant avec l'aval obligatoire des Etats Unis, emploie un vocabulaire plutôt "guerrier", c'est que, dans les jours et les semaines à venir, la tension va encore monter, y compris - et c'est ça qui est grave - les tensions MILITAIRES!

 

Autrement dit, Obama a décidé que la réintégration de la Crimée dans la Russie était non pas "inacceptable" (langage diplomatique) mais "inadmissible" (sens réel du langage diplomatique).

 

Pour ceux qui douteraient de cette compréhension, je les renvoie à la toute récente résolution votée par le Parlement Ukrainien A L'INITIATIVE non pas du Président du même Parlement mais à l'initiative du Président par intérim de l'Ukraine, Olexandre Tourtchinov!

 

Une nouvelle preuve que les dirigeants ukrainiens actuels sont complètement irresponsables ("mon" langage diplomatique), c'est à dire complètement cinglés ("mon" langage non-diplomatique).

Comment une personne, Président PAR INTERIM d'un Etat, jusqu'au 25 Mai au plus tard, peut-il se permettre de prendre une telle initiative aussi guerrière sinon parce qu'il est, comme ses "potes", complètement timbré?

Certes, il existe une autre possibilité ...

On peut (c'est encore possible ...) croire que l'emprise des extrêmistes de droite (Pravny Sektor et Svoboda) est telle que ce Président ne peut pas faire autrement que de faire voter une telle résolution "guerrière".

 

Quoiqu'il en soit, la tâche prioritaire des forces politiques ukrainiennes RESPONSABLES (c'est à dire ayant autre chose qu'un petit pois dans la tête, elle-même bien plantée sur les épaules!) est de faire en sorte qu'il soit procédé à la neutralisation physique de cette extrême-droite ukrainienne qui est dangereuse non plus potentiellement mais - hélas! - réellement.

 

Pour ma modeste part, j'applaudirais fortement si cet objectif était atteint rapidement!

La fin, en de pareilles circonstances, justifie les moyens ... Même si, faute des moyens appropriés de sa politique, on doit de contenter de mettre en oeuvre la politique de ses moyens, il faut savoir, de temps en temps, se montrer réaliste.


Commenter cet article

Lubomyr 21/03/2014 14:37


A propos de dirigeants irresponsables et complètement cinglés, on peut dire qu'en France on est aussi bien fournis, en particulier avec l'ancien président à talonettes qui pour mieux se
victimiser a écrit ce matin dans le Figarôôôôôo que les méthodes utilisées contre lui sont dignes de la Stasi. Décidement, il aura tout osé!! et comme disait l'autre : "les cons ça ose tout,
c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait". Là, je crois que c'est vraiment la boulette de trop pour son "retour" et que finalement un nombre grandissant de Français vont se dire "Oh le con!!!!"
A coire que le pouvoir rend fous .... ceux qui l'ont perdu !!!!!

Jacques Heurtault 21/03/2014 17:15



Il n'y a , Dieu merci!, aucune comparaison possible entre les dirigeants ukrainiens - qui sont, à mes yeux, vraiment complètement cinglés! - et les dirigeants français, européens ou états-uniens!


 


Je suis, par contre d'accord avec vous quand vous dites que Sarkozy est définitivement grillé en politique (sauf cataclysme en France). Son expression n'est plus celle d'un dirigeant responsable
mais presque du niveau du trop célèbre "Casse-toi, pov' con!"


On doit lui reconnaitre qu'il a toujours dit qu'il n'était pas intérressé par un retour en politique ...


En fait, il n'a pas la dimension politique qu'un Président de la République doit avoir. Etant au pouvoir, il s'est comporté comme un patron de boite "self made man", oubliant qu'un Etat ne se
gouverne pas comme on gouverne une entreprise!


Je lui souhaite bon vent!