Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Malek Boutih : il faut le bouter dehors!

12 Novembre 2013, 19:15pm

Publié par Jacques Heurtault

Ils ont la langue vraiment trop bien pendue! ... A moins que ce ne soit les nerfs qui ne sont pas assez solides? On peut se poser la question ... Du moins en apparence.

 

La réalité est, à mon avis, complètement différente ...

 

Hollande au gouvernail, c'est, ni plus ni moins, la première "expérience" de type véritablement social-démocrate en France!

 

Forcément, ça ne plait pas à tout le monde ... En particulier, ça ne plait pas à la "Gôche" archaïque ... Celle qui va bientôt nous parler de la nationalisation des grands moyens de production et d'échange comme moyen de prise de contrôle des  politiques sur l'économie ...

 

Malek Boutih en fait partie. Il n'est pas tout seul! Il y a Lienemann, celle qui, comprenant qu'elle allait sûrement se faire battre à Athis Mons qui est pourtant sa terre d'élection, est allée se faire élire dans une circonscription  plus "accessible". Ils ont la peau dure! Ce sont donc des durs à cuire!

 

Ca vient de partout! Ce matin, c'était Pierre Laurent qui a réclamé une abrogation de la hausse de la TVA qui doit passer de 19,6% à 20% le premier Janvier prochain ...

Pourtant, la hausse des prix est ridiculement faible en ce moment ... Elle sera d'à peine 0,7% en 2013. tellement faible que l'on parle d'un risque de "déflation", c'est à dire d'une baisse pure et simple des prix et, donc, pour les salaires, une vraie hausse du pouvoir d'achat en perspective ...

Eh bien! Ca ne fait rien ... "Ils" veulent quand même l'abrogation du projet de hausse de la TVA! C'est dire à quel point "ils" en font une affaire de principe!

 

A mesures pernicieuses, contre-mesures efficaces!

 

Je préconise que la hausse de la TVA soit maintenue pour ce qui est du taux de base (20% soit un taux d'incidence de 16,66%, c'est à dire que sur un article vendu 10 euros, la TVA ne pèsera que de 1,666 euro ... Et ne me dites pas que vous ne comprenez pas! C'est du niveau CM2, pas plus!

Mieux! Si les prix viennent à baisser, je préconise une hausse des taux de TVA autres que le taux de base de "20%", à savoir 2,1%, 5,5% et 7% ...

 

Mais ça ne me suffit pas! Boutih est membre de je ne sais plus quelle instance de direction du Parti Socialiste ... Je réclame sa tête, c'est à dire sa destitution de son poste de responsabilité au sein du Parti Socialiste ... Il me parait évident que l'on ne peut pas être membre de la Direction du parti politique qui soutient le Président de la République et teni des props tels "Il faut changer d'urgence de Premier Ministre!". C'est tout simplement incompatible en général et cela devient inadmissible en période de crise politique ...

 

IL VA FALLOIR CHOISIR ...

Commenter cet article

Jean Daumont 15/11/2013 15:55


Vous oubliez que les socialistes se comportent, parvenus au pouvoir, comme ils se comportaient auparavant dans le parti socialiste...

Jacques Heurtault 16/11/2013 09:41



Vous faites bien de me le rappeler ... A ma décharge, je dirais : "Qui peut savoir exactement comment fonctionne le Parti Socialiste? Hormis avoir présent à l'esprit que c'est une pétaudière ..."



Rivaud 13/11/2013 10:21


Pas du tout d'accord: on peut très bien souhaiter changer le capitaine de l'équipe sans s'en prendre à l'entraineur. Ceci dit, changer un premier ministre socialiste par un premier ministre
socialiste pour appliquer la même politique hollandaise, quel intérêt ! La première politique à suivre serait soit de tenir des rapports de la Cour des Comptes et agir en conséquence ou, source
d'économie, supprimer la dite Cour.

Jacques Heurtault 13/11/2013 10:39



La Cour des Comptes est dans son nouveau rôle défini par la loi. Toutefois, on doit bien de rendre compte qu'elle fait, désormais, de la politique! Ni plus ni moins ...


Le statut de magistrat protège ses membres qui peuvent exprimer librement leurs critiques. Emettre des appréciations sur la Cour des Comptes nécessite donc de prendre des précautions tout comme
on en prendrait vis à vis de la Cour de Cassation, du Conseil Constitutionnel ou du Conseil d'Etat ou de n'importe quelle JURIDICTION.


Quant à Malek Boutih, il faut qu'il choisisse ... Il doit être dedans ou dehors mais pas un pied dedans et un pied dehors ...



guillaume 13/11/2013 09:38


Qu'appelez-vous un "vrai boulot de socio-démocrate"?Si vous faites référence à l'Allemagne,c'est tout simplement des mesures de droite;on fait payer aux salariés les désastres de la finance et la
rapacité des actionnaires,et encore les mauvaises stratégies politiques de destruction de notre industrie!Il faut faire des réformes structurelles:oui,entièrement d'accord,mais
lesquelles?fera-t-on une vrai réformes fiscale?une vrai réforme du "mille feuille administratif"?une vrai réforme pérenne des retraites,luttera t-on efficacement contre l'évasion fiscale?contre
la finace à haut risque?j'en doute!!Et l'Allemgne ne va pas si bien que cela,on le sait,cela ne durera pas,mais on fait l'autruche et fonce droit dans le mur!ON nous a déja donner des exemples à
suivre:Irlande,Espagne et aujourd'hui,patratas!ces pays font de l'austérité à nouveau et les mèmes RE-PRECONISENT les...MEMES recettes!Allons y!!

Jacques Heurtault 13/11/2013 10:30



Non! Schroeder n'est "de droite" ... Il est un social-démocrate.


Je sais bien que, en France, "il n'y a de gauche que la vraie gauche et Che Guevara est son prophète!".


L'ennui, pour cette fausse "vraie gauche", c'est que, toute mouillée et rassemblée, elle pèse au maximum 15% ... (et encore ne s'agit-il que des exprimés!). On va encore le constater aux
prochaines élections européennes! Ce n'est pas avec une influence électorale aussi faible que l'on peut prétendre gouverner!


Depuis déjà quelques grosses semaines, je préconise publiquement une politique d'Union Nationale ... C'est ce qui est en train de se mettre en place en Allemagne avec une nouvelle édition de la
"Grande Coalition" CDU-CSU + SPD. En France, la même construction se traduit par une coalition P.S + UDI/MODEM + UMP. Ces trois mouvances politiques ont en commun d'être, certes avec des nuances,
POUR la poursuite de la construction européenne alors que les deux autres (Front de gauche et Front National) sont clairement, certes avec des nuances, CONTRE. C'est la nouvelle ligne de fracture
politique!



CAMBACERES 13/11/2013 07:58


le problème est juste de ne pas trop perdre de fromages aux municipales : voilà qui vaut bien la peau d'un premier ministre....

Jacques Heurtault 13/11/2013 09:21



Je crois que c'est effectivement la bonne analyse ...


"Ils" vont se ramasser une gamelle de mamouth aux prochaines municipales, principalement par la défection des électeurs et électrices qui n'iront pas voter mais aussi par un vote positivement
hostile de gens qui vont se déplacer pour voter pour l'une ou l'autre des trois oppositions (Front de Gauche, UMP/UDI/MODEM, Front National). Les électeurs et électrices n'iront pas jusqu'à élire
des municipalités Front National ...


Par contre, aux élections européennes, on va assister à une puissante montée du Front National car ces élections-là sont traditionnellement un défouloir de la protestation. Il se dit, ici ou là,
que le F.N. pourrait atteindre le score de 28% ... Personnellement je ne le crois pas mais ça pourrait atteindre 22 voire 24%.


 



GM 12/11/2013 19:30


Tout le monde a compris que c'est une tactique pour qu'il y reste, le premier des ministres.


Y'a les gens "au charbon" qui font toujours tout mal, et les "gants-blancs" qui ne se salissent jamais... Ceux-là jouent le rôle des "idiots utiles" cher à Lénine.


C'est leur seule utilité.


 


Bon reste que "soce-démocrate", un, ce n'est pas sûr, deux, ça ne sert à rien en période de crise, sinon de nous enfoncer encore plus : C'est bon pour gérer l'abondance, sûrement pas pour sortir
des pénuries.


Bref, une fois de plus à contre-courant, comme avec "Babar-iturique", comme avec "Mort-roy" et tant d'autres que ce blog n'y suffirait pas...


 


Passons, ce n'est pas tant de virer "Air-Haut" et ses insupportables ministres qui prennent la crampe même quand la presse titre qu'ils "prennent (enfin) la banane", mais de savoir qui qui va
être le suivant !


Parce que là, tout peut basculer dans un sens ou dans un autre...


 


A suivre !

Jacques Heurtault 12/11/2013 20:50



Boutih sous-marin de Ayrault? Si c'est vrai, chapeau l'artiste! Je ne m'étais aperçu de rien ...


 


Par ailleurs, il me semble bien que Schroeder a fait un vrai boulot social-démocrate ... Il en a d'ailleurs payé le prix en faisant le sale boulot. Je ne vais pas me coucher pour le plaindre mais
il va bien falloir qu'un jour ou l'autre on entreprenne la cure d'assainissement qui s'impose ... Eu égard à la difficulté, un gouvernement d'union nationale ne serait pas de trop ... En
Allemagne, ils appellent ça la "Grande Coalition"