Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Mariage entre personnes du même sexe ... Mon analyse.

4 Novembre 2012, 13:49pm

Publié par Jacques Heurtault

Ce débat prend une tournure qui ne me plait pas du tout ...

 

Le moment me semble venu de faire le point sur ma manière de voir ce problème.

 

1. En vieux réactionnaire progressiste que je suis, je le dis haut et fort : je suis CONTRE ce projet que Christiane Taubira va défendre devant l'Assemblée Nationale et devant le Sénat. La perspective que deux personnes du MÊME SEXE puissent  fonder un couple et, donc, pour cela, se marier me choque. ME CHOQUE PROFONDEMENT ... Il y a quelque chose qui ne passe pas!

 

2. Toutefois, le Président élu et la majorité parlementaire élue ont, explicitement, dit, AVANT LES ELECTIONS, que, s'ils étaient élus, ils mettraient en oeuvre cette réforme. On ne saurait reprocher à des élus de faire "APRES" ce qu'ils ont dit qu'ils feraient "AVANT"! C'est même leur devoir! Devoir moral, devoir citoyen!

 

3. Je suis d'autant plus embêté que j'ai, clairement, voté pour ce Président élu et pour cette majorité de députés qui soutient son action politique. Je ne regrette pas mon vote et je ne peux pas faire reproche à ce Président et à cette majorité de vouloir mettre en oeuvre TOUS leurs engagements.

 

4. Il faut donc assumer! J'espère que ce projet va capoter ... Mais, par respect pour ces élus qui veulent faire ce pour quoi ils ont été élus, et, par cohérence avec mon propre choix, j'ai donc choisi de ne RIEN FAIRE qui puisse être de nature à empêcher ce projet d'aboutir ...

 

5. J'ai un autre souci! (Un souci, ça va! Trois soucis majeurs, bonjour les dégats!). Il s'agit de la prise de position de l'église catholique ... de toute évidence viscéralement hostile à ce projet! Au point d'être carrément "vent debout" ... De quoi se mêle-t-elle?

5.1. Pour autant que je sache, ce projet ne prévoit pas de contraindre les prêtres et les évêques catholiques de procéder au sacrement du mariage entre deux personnes du même sexe!

C'est un élément de réflexion qu'ils devraient prendre en considération. Dans certains pays qui ont adopté cette modification très substantielle de leur Code Civil, la loi prévoit que les prêtres et les évêques ne peuvent refuser de procéder à un tel mariage ... Il est vrai que, dans ces pays, pour pouvoir se marier et que cet acte soit reconnu par la loi, il faut qu'il soit effectué DEVANT UN PRÊTRE!

5.2. La République Française est laïque!

 

JE POSE DONC UNE QUESTION SIMPLE  : LE CARDINAL VINGT TROIS VEUT-IL QUE JE DEVIENNE ANTICLERICAL?

 

Ma question est simple et brutale! Il faut bien reconnaître que la prise de position et la campagne de l'Eglise Catholique sont, elles aussi, brutales ...

 

A bon entendeur, salut!                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Commenter cet article

agent public 11/11/2012 22:38


toi en 41, tu aurais collaboré avec les allemands


 


triste personnage

Jacques Heurtault 12/11/2012 07:59



De tels commentaires déservent la cause que vous prétendez servir ...



agent public 11/11/2012 21:51


t'es vraiment un salopard fini

Jacques Heurtault 11/11/2012 21:59



???



guillaume 09/11/2012 12:54


RE:dans tous les pays de l'UE le mariage civil est reconnu;aucune obligation de mariage religieux.Mais dans certains pays le mariage religieux tient lieu de mariage ;néanmoins les documents sont
transmis aux autorités publiques(mairie en général).

Jacques Heurtault 09/11/2012 13:55



Il est heureux que, en France, les mariages religieux n'ont aucune valeur civile!


Sur un autre blog, j'ai pu lire que l'on pouvait faire disparaitre le mariage civil ... puisque ce n'était rien d'autre qu'une niche fiscale particulière!



guillaume 09/11/2012 09:16


"la perspective que deux personnes du meme sexe puissent former un couple"vous choque ,dites-vous!Mais c'est déja le cas depuis des lustres et certains élèvent des enfants.J'en connais quelques
uns(unes).Le mariage(civil ,bien entendu)n'est qu'un contrat qui donne droits et devoirs à deux personnes qui ont décidé de vivre ensemble.L'aile la plus réactionnaire et intégriste de l'église
catholique se déchaine(alors qu'on ne lui demande rien),mais des voix s'élèvent en son sein pour prendre en compte une réalité existante et tenter de mettre fin à cette discrimination.

Jacques Heurtault 09/11/2012 09:22



J'en prends acte. C'est la raison pour laquelle j'entends ne rien faire pour m'opposer à ce projet. Je veux juste prendre date ...


Hier, sur France Inter, Christiane Taubira nous a magistralement démontré que :


1. La procréation médicalement assistée ne relevait pas du Code Civil mais du Code de la Santé Publique


2. Qu'il n'était juridiquement pas possible de procéder à un référendum car la Constitution ne le permettait pas, l'article 11 ne concernant que l'organisation des Pouvoirs Publics.



Jean Daumont 07/11/2012 11:04


   Je ne suis pas d'accord avec votre analyse :


 


- 1. Les "60 engagements" de FH ne sont pas une version moderne des " commandements" ...Déjà critique pour ces derniers, je ne vais pas m'agenouiiler devant les premiers ...Il est certes légitime
que FH veuille tenir ses engagements, mais il doit comprendre que ceux-ci ne peuvent pas tous être appliqués - cela a d'ailleurs déjà commencé - et il se grandirait à le reconnaître, plutôt que
de s'entêter ...Ne pas oublier que, pour rallier le plus grand nombre de Français - ce qui doit être le cas, puisqu'il es maintenant le "Président de tous les Français" - il ne doit pas rester
"partial"...


 - 2.  A propos du mariage homosexuel, je n'ai rien contre l'homosexualité qui est un comportement naturel, même s'il est minoritaire ..Mais je ne vois pas pourquoi il faudrait
instituer un "mariage" homosexuel", alors que le mariage "hétéosexuel"est de logue date, et bien avant l'Eglise, la base de la famille et de la filiation ...Tout le Code Civil à revoir pour une
institution inutile, alors qu'il y a le PACS, qu'il suffirait d'amender pour cdertgains problèmes matériels? ...


 


- 3. Le Président FH ne me paraît pas qualifié pour instituer quoi que ce soit à propos du mariage "tous azimuths", alors qu'a titre personnel il n'a pas contracté de mariage (hétérosexuel...) et
vit en union libre, ce qui est certes son droit sur un plan personnel, mais devient plutôt gênant quand sa "compagne" s'affiche avec lui ...D'ailleurs, il se trouve des socialistes pour affirmer
que cela fait "désordre" ...En son temps, Mitterrand n'affichait pas sa liaison ...et sa fille, et Danièle continuait à l'accompagner dans les réceptions ou voyages officiels, malgré une
séparation de fai...


 


   -


 

Jacques Heurtault 07/11/2012 12:30



Mitterrand était marié et avait une liaison extra-conjugale. Il était donc en situation d'adultère et manquait à ses obligations de fidélité à son épouse telle que prévue dans le Code Civil.
Quand il a commencé cette liaison, l'adultère était un délit réprimé par le Code Pénal. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Son épouse eut été en droit de demander le divorce. Elle n'en a rien
fait... Ca reste donc un problème purement privé.


Hollande vie avec une femme (que je n'apprécie guère!). Aussi longtemps qu'elle ne vient pas, à nouveau, nous emmerder avec la nullité de son sens politique, tout va bien ... S'il apparaissait
que Hollande participe à des partouzes, qui plus est d'une façon "régulière" (entendez fréquentes ...), je réagirais avec fermeté. Tel ne semble pas être le cas.


Qu'un élu tienne ses promesses me parait le b-a-ba du respect du aux électeurs. Toutefois, s'il jugeait opportun de ne pas respecter celle-ci, je ne m'en plaindrais pas! Ca poserait un problème à
d'autres ... Dommage pour eux!


Je ne dirai rien de plus sur ce sujet. Je ne signerai aucune pétition et ne participerai à aucune manifestation pour faire obstacle à la mise en oeuvre de cette promesse ... tout en continuant de
souhaiter qu'elle échoue ...



Jacques 05/11/2012 18:46


Le "débat" actuel me parait surréaliste.


Notamment de la part de l'Eglise Catholique.


Que n'a-t -elle enfourché ses grands chevaux au cours de la campagne électorale ???


Il paraît pourtant que c'est le moment privilégié pour le débat entre Français....


En ne s'exprimant sur la question que depuis le mois d'août dernier, l'Eglise prend le risque d'être taxée de manoeuvres politiciennes !


Mais bon l'Eglise a le droit de s'exprimer...Comme d'ailleurs l'ont fait (également contre) le Président du Conseil Francais du Culte Musulman et le Grand Rabbin de France sur
France Inter l'autre jour.


Là où ça ne va plus, c'est lorsque l'Archevêque de Paris, Mgr Vingt-Trois se permet de vouloir dicter leur conduite aux élus de la République en les appelant à "résister"
!!!


Pour ma part, je considère que la visibilité et l'influence de l'Eglise Catholique dans notre Pays est totalement disproportionnée en regard au fait que seuls
4,5% de nos compatriotes se déclaret Catholiques pratiquants.....


 


jf.


 


Pour info:



Un imam vient de célébrer en Seine-Saint-Denis l'union de deux hommes. 18 février 2012


Mariage gay : les musulmans aussi Sevran 8 février 2012 . La célébration est œcuménique. Un ami récite le Notre-Père, puis un autre prononce une prière en
hébreu.

Jacques Heurtault 06/11/2012 00:21



Dans notre pays, les gens ont, tout simplement, été habitués à ce que les responsables politiques ne tiennent pas leurs engagements ... Alors, forcément, quand il y en a un qui tient les siens,
ça leur fait tout drôle!



GM 05/11/2012 12:05


C'est ça, qu'on n'en a-t-on pas entendu les Imans et les Rabbis nous dire qu'il ne procéderaient pas à des "mariages pour tous" !


D'affreux cyniques qui te ferment leurs clapets sur le sujet.


J'en suis tout ému qu'il y ait encore "d'affreux réac" qui votent pour et qui après appellent à voter contre, alors que d'autres l'ouvrent pour rester "constants" dans leur vision d'une société
moderne.


 


C'est simple et ça rendrait tout le monde d'accord : Supprimons le mariage civil : De toute façon, cette revendication n'est jamais qu'une niche fiscale à bien des égards !


Mais de ça, parce que c'est le véritable enjeu objectif, personne n'en parle, bien entendu !

Jacques Heurtault 05/11/2012 12:37



Si tel ou tel curé, imam, rabbi et je ne saits qui d'autre ne veut pas procéder à des mariages religieux entre personnes du même sexe, ça m'indiffère complètement ...


1. Un mariage religieux ne doit avoir AUCUNE valeur civile ...


2. Le mariage doit être OFFICIELLEMENT acté. Je ne veux pas de système de "notoriété" publique!


3. Un élu qui refuse de procéder à un mariage légal doit aller directement EN PRISON! Pareil pour un élu qui procède à un mariage ILLEGAL!!


4. S'il n'en avait tenu qu'à moi, Noël Mamère aurait été INTERDIT non pas pendant un mois mais pendant CINQ ans, conformément à la loi de l'époque (toujours en vigueur, d'ailleurs).



Rivaud 04/11/2012 20:52


Je ne sais pas si je suis plus réactionnaire, mais ce dont je suis certain c'est que je suis plus vieux que vous....


>>> Il ne me parait pas anormal que les gens d'église, autrement qu'en religieux, s'expriment en citoyens sur les fondements de notre société: mariage des homos, avortement, sexe,
etc. De quel droit en seraient-ils empêchés?


>>> Ce qui me gène: deux êtres identiques deux objets semblables ne forment pas un couple, mais une paire: une paire de gendarmes, de fesses, de couilles... Un couple de mésanges 


Le mariage d'une paire formera un faux couple, donc un faux mariage.


A remarquer que dans un cas il manquera une paire et que dans l'autre il y en aura deux (quoique...) 


>>> Le nombre de mariages diminuant et 2 mariages sur 3 se terminant par un divorce je ne comprends pas l'acharnement des "progressites" * pour le faux accouplement.


*Progressiste ne signifie pas porteur de progrès, pas plus que changement = amélioration. Giscard aussi nous avait fait le coup du "changement"


 >>> La demande des homos ressemble à de la provocation, comme leur parade. 


>>> Davantage de divorce, les avocats s'en réjouissent.


>>> Il n'y aurait pas égalité entre un 'ménage" de femmes et celui de 2 hommes en ce qui concerne les enfants. Les hommes seront obligés d'en passer par l'adoption, aléatoire, alors que
rien n'empêche chacune des deux femmes de "pondre" des petits frères et des petites soeurs. Sans liens du sang.


>>> Beaucoup de grands-parents aident leurs petits enfants, leurs font des dons et des legs: seront-ils disposés à le faire pour un adopté par un faux couple?


La démocratie serait la moins mauvaise des solutions, mais qu'une majorité élue par 1/4 de la population sans tenir compte de ceux qui n'ont pas pu s'exprimer par un bulletin blanc impose ses
volontés aux 75% ne me satisfait pas.


Bonne nuit.


JR


 


 

Jacques Heurtault 05/11/2012 00:34



Votre argumentaire se tient! 


Ma position personnelle est un faux-fuyant, j'en conviens.