Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Politique familiale : Ouf! Je respire ...

3 Juin 2013, 13:40pm

Publié par Jacques Heurtault

Ouf! Je respire ...

 

J'ai vraiment cru que le Gouvernement allait partir, très exactement, dans la direction dans laquelle il ne fallait surtout pas aller!

A savoir ... la modulation (en fait la baisse) des allocations en fonction des ressources des familles.

 

Eh bien, non! Il a eu ce courage de choisir la SIMPLICITE! Il aurait pu - c'est ce que je craignais - choisir la mauvaise pente inspirée par la manie sondagière, à savoir que les deux tiers des gens pensent qu'il est normal que les hauts revenus ne perçoivent pas d'allocations familiales et que, par conséquent, il faut répondre aux attentes du peuple.

 

BRAVO! BRAVISSIMO!

 

Le Gouvernement a choisi la voie de la réduction du plafond du quotient familial et - il ne faut surtout pas l'oublier - la simplification du maquis des "allocs" ...

 

Au moment où j'écris ces lignes, je ne sais pas s'il a eu le courage de SUPPRIMER, pour tous les fonctionnaires, "l'allocation de salaire unique". J'ai peur que non! Dommage ... Mais, enfin, ne soyons pas plus royaliste que le roi! Annoncer ce train de mesures (on va savoir, demain, combien il a exactement de waggons!) est, incontestablement un acte de courage ...

 

Pour aller dans la même direction, dès l'année procchaine, il faudra mettre sur les rails un nouveau train de mesures allant dans le même sens.

 

A savoir :

1. des mesures de suppression pure et simple (par fusion avec d'autres!) de certaines allocations

2. des mesures de hausse de certaines allocations (donc, en aucun cas, de toutes!) allant dans le sens d'une simplification du maquis actuel. Il en découlera des économies en matière de gestion de ce maquis ... tant il est bien connu qu'il faut du monde pour gérer un bordel!

3. la transformation du plafond des effets du quotient familial en CREDIT D'IMPÔT, mesure qui aura pour effet d'améliorer l'ordinaire de toutes les familles qui n'ont pas atteint ledit plafond, de très loin les plus nombreuses!

4. l'imputation des allocs de toutes natures sur ce crédit d'impôt de façon à ne pas avoir à payer, l'année suivante, les effets de ce crédit d'impôt.

 

En tout état de cause, Paris ne s'est pas fait en un jour ... Et une réforme d'ampleur de ce bazar ne peut pas, ne doit pas se faire d'un seul coup! Agir avec vitesse et précipitation (provoquer je ne sais quel "choc" ...), c'est le plus sûr moyen de faire échouer la réforme elle-même et de se mettre à dos des millions de gens inquiets - inutilement - de ce qui pourrait leur tomber sur la tête. 

Commenter cet article

loubomyr 07/06/2013 10:31


Vous avez bien raison de dire qu'il ne faut pas être timoré sur cette question de réorganisation et ne pas demander leur avis aux habitants ; de toutes façons ils ne répondraient pas à la
question posée.


Quand à fusionner le grand paris, ce sera les travaux d'Hercule qui comportaient entre autres le nettoyage des écuries d'Augias ;l il est des stales qui seront particulièrement difficiles à
récurer en particulier celle de Cecaldi Raynaud, celle de l'autre Hongrois et combien d'autres!!!!

Jacques Heurtault 07/06/2013 11:54



Les travaux d'hercule, certes! A coeur vaillant, rien d'impossible ...


D'autant que dans une telle perspective, il serait aisé daller plus avant dans la restructuration. Une fusion de certains arrondissements de paris (1er, 2ème, 3ème et 4ème notamment pour n'en
faire plus qu'un), transformation de chacune des anciennes communes nouvellement fusionnées avec Paris (dont Nogent sur Marne!) en un arrondissement de plein exercice voire fusion de certaines
"communes" entre elles (Nogent + Le Perreux par exemple) AVEC EXTENSION CONSIDERABLE DES PREROGATIVES DES ARRONDISSEMENTS NOUVEAUX ...


Si vous additionnez à cela la refonte de la fiscalité locale (interdiction aux communes de prélever l'impôt; prérogative réservé au seul Etat avec redistribution au prorata de la population y
ayant sa résidence principale pour une première part, au prorata des emplois exercés mesurés en équivalents temps plein pour une seconde part et au prorata de la superficie pour une troisième
part ...), ça fait un gros morceau! Pour y parvenir, il faut renoncer à vouloir tout faire en même temps. Il faut utiliser les deux techniques suivantes :


- le vote d'une loi pluriannuelle de programmation fixant des orientations


- l'adoption des mesures par la voie d'ordonnances prises sur mandat GLOBAL du Parlement.


 


Quant à Neuilly et Puteaux, il n'y a pas lieu de se torturer : il faut renoncer à les croire en situation de pouvoir basculer à gauche et même au centre gauche! Elles resteront à droite car telle
est la volonté manifeste des électeurs de ces communes!



loubomyr 07/06/2013 09:33


Il ne s'agit pas d'une critique en soi des mesures concernant les allocations familiales mais bien plutôt du fait que ces mesures portaient en elles mêmes le flan à la critique de la droite. Il
est facile pour elle d'argumenter, notament en prenant des exemples dans les familles qui se trouvent juste au dessus du seuil et pour les quelles cela peut être difficile ; du moins si on en
croit les savants tableaux dont nous abbreuvent les experts qui expertisent à la télé. Quand aux économies de l'état , on en revient à ce qui a déjà été dit ici sur le fameux mille feuilles
administratif et politique !!! Rien qu'à penser que nous avons près du triple du nombre de communes quen Allemagne (ou le double qu'en Italie) et que le total de nos représentants élus dépasse
largement celui des Etats Unis, on se dit qu'il y a là vraiment de quoi dégraisser le mamouth!!!!

Jacques Heurtault 07/06/2013 10:19



La situation des familles "proches du seuil" que vous évoquez révèle bien la difficulté de compréhension des mécanismes. Une famille juste au dessus du seuil bénéficiera à plein du bénéfice du
quotient CAR LE SEUIL EST EN REALITE UN PLAFOND D'EFFET! Elle aura 1500 euros de réduction d'impôts sur le revenu pour chaque demi-part ... Soit la bagatelle de 6.000 euros pour une famille de 3
enfants! La perte d'avantage ( à mon sens indû!) sera très faible du fait, précisément de la proximité du "seuil" ...


Mille fois d'accord pour le constat du "mille-feuille" administratif ...


Je préconise que toute commune de moins de 3.500 habitants soit - s'il le faut, d'autorité - fusionnée avec une commune voisine dans la même situation.


Pareillement, toute commune faisant manifestement partie de la même aglomération doit être fusionnée avec la commune la plus importante, quitte à ce qu'elle devienne un arrondissement de la
nouvelle commune. C'est le sens de la construction des nouvelles métropoles (Lyon, Marseille ...). Ma seule critique, c'est que la démarche actuelle est trop timorée. Toutefois, il est préférable
de réussir Lyon et Marseille avant de tenter d'aller plus loin ... En tout état de cause, il ne faut pas demander l'avis des habitants des communes concernées car on connait la réponse : ce
serait non!


Plus tard, on pourrait faire preuve de plus d'ambition ... Je pense qu'une structure "parisienne" fusionnant l'actuel Paris avec toutes les communes de la petite couronne (Hauts de seine, Seine
Saint denis, Val de Marne) serait la bienvenue. On pourrait, de la sorte, restructurer en profondeur le territoire pour le mettre administrativement en conformité avec la réalité socio-économique
d'aujourd'hui. Qu'en pensez-vous?



Lubomyr 05/06/2013 16:59


Il n'empèche : l'opposition a beau jeu d'aurgumenter sur le fait que Toumou nous vait promis l'arrèt de l'escacalade fiscale et que pour certaines familles, ces mesures vont bien se traduire par
une hausse d'impôts en 2014; C'est vraiment dur de réformer ce pays dans la justice. Quand aux économies de l'état on attend toujours que celui ci donne l'exemple pour lui même

Jacques Heurtault 06/06/2013 23:31



Quant à savoir si l'Etat va donner l'exemple pour lui-même, nous allons être fixé avec l'examen du dossier "Retraites". D'ores et déjà, nous savons que Yannick Moreau va concocter un ensemble de
pistes dont celles des retraites des fonctionnaires!


Si, ce que je n'exclus pas du tout, le Gouvernement et le Président de la République écartent d'emblée cette piste, on sera fixé! Cela voudra dire qu'ils entendent imposer des efforts à tout le
monde SAUF aux fonctionnaires ...


Les retouches significatives apportées aux allocations familiales vont, à mon avis, dans le bon sens. je ne comprends pas du tout le sens de votre critique ...



GM 03/06/2013 19:19


C'est ce que je dis...


12 mois dépassés plus tard

Jacques Heurtault 03/06/2013 20:33



???



GM 03/06/2013 16:08


Et toujours pas l'ombre de la moindre réforme de l'ensemble.


Dire qu'il y en a qui se réjouissent du replâtrage perpétuel...

Jacques Heurtault 03/06/2013 18:21



En l'occurrence, il ne s'agit pas, là, d'un replâtrage mais bien du début d'une réforme de principe ...


Ayrault a toujours dit qu'il était favorable au crédit d'impôt. Nous n'y sommes pas encore mais ça vient!