Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Putains, c'est pas vrai! Eh bien, si ... Tout finit par arriver!

19 Septembre 2013, 09:10am

Publié par Jacques Heurtault

Tout finit par arriver? Pas sûr! Mais c'est un "sujet" qui mérite d'être traité et suivi. Je veux parler, vous l'aurez bien évidemment compris, de l'éventualité de la pénalisation du recours à des prestations sexuelles tarifées.

 

Je parle d'éventualité car, aujourd'hui, nous n'en sommes qu'à la publication d'un rapport parlementaire qui préconise la mise en place de sanctions extrêmement sévères pour toute personne faisant appel aux prostituées (lesquelles peuvent aussi bien être des prostitués, c'est à dire des mâles).

 

Je vais m'efforcer de développer mon propre point de vue en livrant, en vrac, un certain nombre de réflexions dont, pour certaines d'entres elles, je n'ai pas la moindre idée si elles sont ou ne sont pas partagées par d'autres.

 

1. L'usage momentané de son propre corps, l'usage de ses organes sexuels, l'usage de ses seins, voire même de son anus en contrepartie d'une certaine somme d'argent, c'est ce qu'on appelle la prostitution. Il se dit que c'est le plus vieux métier du monde ... 

 

2. Il semble bien que les clients (ceux qui paient) soient tous des mâles, quand bien mêmes les fournisseurs de prestations sexuelles ne soient pas toutes des femelles mais 80% de ces personnes sont de sexe féminin.

 

3. Quand on voit ce qu'on voit, quand on lit ce qu'on lit, tout indique qu'il y a une demande et une offre, qu'il y a donc un marché ... lequel obéit à des règles le plus souvent tacites, non écrites et qu'il est donc juridiquement impossible d'en réprimer les transgressions.

 

4. Je ne vois, pour ma part, aucun obstacle à la mise en place d'une interdiction pure et simple de la prostitution. Il faut simplement savoir que, compte tenu tant du niveau de l'offre que du niveau de la demande, la répression sera vraisemblablement assez peu efficace. Je ne dis pas cela pour en tirer argument dans le sens d'une renonciation. Je suis favorable à une répression féroce de tout ce qui va dans le sens de la prostitution. Ce point de vue ne devrait pas étonner quiconque prend le temps de lire ma prose : j'ai, en de multiples occasions, dit et redit mon inclination naturelle en faveur de la répression sévère de la transgression des lois ... Par exemple, huit jours de prison ferme pour une insulte homophobe. ou bien construction de 100.000 places de prison supplémentaires pour pouvoir "loger" tous les transgresseurs (sans oublier les transgresseuses, évidemment!).

 

5. On va donc suivre, tranquillement, sans passion, ce dossier dont tout semble indiquer qu'il est en train de devenir explosif. C'est, du moins, ce que les résultats des récents sondages semblent indiquer. Curieusement, aucun de ceux que j'ai pu lire ne font une étude différenciée selon le sexe et l'esthétique des personnes interrogées. Y a-t-il une différence sensible de point de vue selon que l'on est un homme ou une femme? Même question selon que les personnes interrogées soient très laides ou, au contraire, d'une plastique à faire fantasmer les plus insensibles.

Commenter cet article

Rivaud 19/09/2013 10:57


> La première diffrenciation que je fais entre moches et bombes sexuelles: LE TARIF


> De deux choses l'une: ou la prostitution est illégale ou elle est permise. Si même elle est seulement tolérée, pénaliser l'un des deux partenaires est pour moi illégal.


> Vouloir interdire, c'est comme pour le cannabis, un barrage contre le Pacifique.


> Par contre, ce qui est très insuffisant: la répression du proxénitisme. Rien que penser que mon pognon irait dans la poche de ces ordures me détournerait des putes. Sans parler des MST!

Jacques Heurtault 19/09/2013 11:04



Ma différentiation portait sur les personnes sondées! Par sur les putes elles-mêmes ...


Je suis d'accord avec vous sur le principe de cohérence. C'est blanc ou c'est noir ... Ca ne peut pas rester gris!



GM 19/09/2013 10:34


Voilà bien un "grand-écart" philosophique à venir.


On est ou on n'est pas propriétaire de son corps ?


Si oui, à part les notions de morale catho et autres pensum dictatoriaux, la prostitution - la "location", pas le propriété du mac ou du bout de trottoir - ne relève pas du pouvoir régalien de
l'Etat (sauf trouble à l'ordre public).


Si non, on peut légiférer autant que l'on veut et votre corps, votre esprit, n'est plus votre propriété personnelle, mais appartiennent à quelqu'un d'autre.


Serait-ce donc le signe d'une "douce tyrannie" qui s'installe "démocratiquement ?


Voilà qui serait bien drôle pour des "forces de progrès en marche", soces & d'essence libertaire...


 



Jacques Heurtault 19/09/2013 10:58



Je suis bien dans cet état d'esprit ... Je ne ferai rien pour empêcher ce projet d'aboutir. Mais je n'entreprendrai pas grand chose pour le faire aboutir!


La prostitution est une débauche qui finit par faire désordre. J'habite à moins de 2 km du bois de Vincennes. Certains jours, sur l'avenue de Nogent (qui va du métro Chateau de Vincennes  à
la place Leclerc, soit environ 3 km), le nombre de camionettes "blanches" (souvent assez dégueulasses d'ailleurs; mais quasiment toujours "blanches", jamais bleues, rouges, vertes, marron, etc
... Pourquoi?) dépasse la trentaine. C'est trop voyant pour mon goût! Et je ne dis rien de la plastique personnelle de ces dames ... Elles ne sont pas, très loin s'en faut, spécialement
reluisantes ... J'y vois la preuve que ce sont de pauvres filles qui ont besoin d'argent pour essayer de vivre autrement que dans une sorte de misère ...