Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Réforme de l'Etat : les socialistes vont-ils en venir à bout?

29 Juin 2012, 10:31am

Publié par Jacques Heurtault

7%!! Pour une douche froide, c'en est une! Une vraie! Glacée, même ...

 

Je ne sais pas pourquoi mais ça me rend joyeux! Je me frotte les mains ...

 

Il faut bien en convenir : ceux qui croyaient que les Socialistes n'allaient pas oser s'attaquer aux fonctionnaires vont en être pour leur frais.

Les budgets des ministères hormis ceux de la Justice, de l'Intérieur et de l'Education Nationale vont devoir diminuer en valeur de 7% ... Vous avez bien lu!

 

Bien lu quoi? Moins 7%? Vous avez tout faux ... Ce n'est pas ça qu'il faut savoir lire! C'est la précision "en valeur" ... Autrement dit, pas "en volume" ... Parce que là, c'eut été une source d'émeutes ...

 

Avec la précision "en valeur", ça veut dire "en euros courants", sans tenir compte de la dérive de l'inflation. Si les prix augmentaient de 7%, ça voudrait dire maintien en volume, c'est à dire même quantité de moyens ...

 

Ce n'est d'ailleurs même pas exact ...

 

Il faut tenir compte du "GVT" ... Rien à voir avec le Gouvernement mais ça a à voir avec le "Glissement Vieillesse Technicité".

C'est à dire que, quoi qu'il arrive, un fonctionnaire qui n'est pas en fin de carrière voit son salaire (pardon : son traitement!) augmenter automatiquement du fait que son nombre de points d'indice augmente tous les deux ou trois ans, par le changement d'échelon.

 

Mais il faut aussi tenir compte que les retraites des fonctionnaires sont payées sur le budget de l'Etat. Aussi incroyable que cela puisse paraitre, il n'y a pas de caisse de retraite pour les fonctionnaires de l'Etat ... Or un fonctionnaire reçoit une retraite égale à 75% en net de son traitement moyen des six derniers mois d'activité ... Des six derniers mois seulement! Pas des 25 meilleures années comme c'est le cas pour les autres salariés qui cotisent à la Sécu ... pour ne recevoir que 50% du salaire moyen annuel revalorisé mais plafonné s'il n'y a pas d'abattements divers ... Ca demanderait plusieurs articles pour expliquer le mode de fonctionnement.

 

Et il y a aussi la "bascule" ... Merveilleuse bascule! Deux ans avant la fin de sa carrière, tout fonctionnaire de l'Etat bascule automatiquement dans une catégorie supérieure qui lui confère une revalorisation de son traitement du fait de la revalorisation du nombre de point d'indice ... Il s'ensuit donc une revalorisation automatique de la retraite dans les deux ans qui suivent!

En matière d'irresponsabilité à long terme des gestionnaires de l'Etat, il est difficile de faire "mieux"!

 

Tout ça pour conclure que si on devait créer une caisse de retraite des fonctionnaires de l'Etat, ce dernier devrait l'alimenter par une cotisation égale à 62% du total des traitements ... Ce taux est à comparer avec celui que verse un employeur pour le compte de ses salariés ... Aucune comparaison n'est possible!

 

Les socialistes vont avoir besoin qu'on les soutienne! S'ils mettent en chantier les réformes indispensables qu'ils faut faire pour régler ces problèmes, il peuvent compter sur moi ... Pas sûr qu'ils vont pouvoir compter sur les fonctionnaires de l'Etat ...

Commenter cet article

jasmin 30/06/2012 15:29


 Bonjour Jacques !


 


"Le pot-de-vin est une sorte de vaso-dilatateur de la conscience politique, qui provoque très rapidement un regain d'intérêt chez ceux (celles) à qui on l'administre".


Mais...on peut si bien adapter la formule à n'importe quelle autre catégorie socio-professionnelle ! Sauf erreur de ma part, n'était ce pas un certain Jacques Mailhot qui avait
dit ça ?! Barve homme va !! 

Jacques Heurtault 02/07/2012 00:22



Quelle magnifique formule! Je propose de compléter en disant que c'est un dilatateur qui rend vaseux! Ceux qui l'administrent se répandent en propos dilatoires qui ont pour effet de faire dilater
les chevilles de ceux qui les reçoivent ...



GM 29/06/2012 15:06


Relisez bien : Ce n'est pas tout-à-fait ça !


C'est 7 % sur les budgets "à guichet ouvert", soit environ sur 55 à 59 milliards seulement.


Le reste, c'est une réduction des effectifs de 2,5 % pendant 5 ans, mais à "effectif constant", c'est-à-dire en comptant les 65.000 créations de postes.


Pas vraiment une révolution, mais c'est déjà un premier pas de ce que nous avions attendu en vain pendant 5 ans.


 


Là dessus, il fauut compter avec 19 milliards de recettes fiscales supplémentaires qui vont être présentées mercredi prochain.


Autant de plus qu'on aura en moins dans la poche.


Sans compter les 1 % de cotisation supplémentaire retraite à venir dans... le privé seulement !


 


Ca reste un "programme de soce"... Aucune surprise sauf vraiment ces "7 %" (puis 4 et 4).


A suivre !

Jacques Heurtault 02/07/2012 00:14



Soit! On en saura plus Mercredi ou Jeudi prochain...



guillaume 29/06/2012 15:06


votre hargne contre les fonctionnaires reprend de plus belle!les socialistes ne S'ATTAQUENT pas aux fontionnaires,vous rèvez de l'époque Sarkozy!et ...de plus vous parlez de ce que vous ne
connaissez pas,tant vous etes aveuglé par votre animosité(vous d'ailleurs qui avez ,d'une manière indécente,étalé vos nouveaux avantages financiers et statutaires sur ce blog,avantages payés
par l'Etat).


quelques précisions qui vous aideront dans votre diatribe:


1-le nombre de points d'indice n'augmentent pas tous les 2/3 ans mais tous les 3 /4 ou très souvent 5ans lors de changement d'échelon:vérifiez!


 2 la retraite est calculée sur le dernier salaire à condition qu'il ait été touché pendant au moins 6 mois ;il n'y a pas de moyenne:vérifiez!


3 -il s'agit de 75 pour cent du salaire BRUT(et non net),ce qui est bien moins avantageux:vérifiez!


4-vous "oubliez "de dire que les primes ne sont pas prises en compte et qu'il n'y a pas de retraite complémentaire


5-quant à la "bascule"?pure invention de votre part!!!:vérifiez auprès de sources compétentes au lieu de colporter des ragots !


Les salaires des fonctionnaires sont bloqués depuis 2 ans:le saviez-vous?? (mon épouse en fait partie)


une politique de rigueur doit etre menée pour réduire les déficits (il n'est actuellement envisagé aucune réforme des retraites);mais il n'ya pas de recherche de boucs emissaires et le
gouvernement n'est pas en guerre contre les fonctionnaires.votre hargne vous égare et vous mélanger tout;vous etes encore une fois bien présomptueux de croire que les socialistes (que vous avez
plus d'une fois cloués au pilori)ont besoin de compter sur vous.


 

Jacques Heurtault 02/07/2012 00:13



Bigre! Je ne sais pas vraiment lequel de vous ou de moi est le plus hargneux! Je me risque à dire que c'est vous ...


J'ai tout vérifié ... J'ai plusieurs membres de ma famille qui sont fonctionnaires.


1. Le Glissement vieillesse technicité existe bel et bien. Tous les fonctionnaires bénéficient d'une progression indiciaire à l'ancienneté. Pour les professeurs agrégés en début de carrière, elle
est très élevée. Un changement d'échelon tous les trois mois. En fin de carrière le rythme est beaucoup plus lent et le changement d'échelon, toujours automatique, peut avoir lieu tous les 3 ou 4
ans. En moyenne, pour la plupart des fonctionnaires d'Etat, il a bien lieu tous les 2 ou trois ans.


2. Il est exact qu'il n'y a pas de moyenne pour le calcul de la retraite. Il faut avoir perçu le salaire pendant au moins 6 mois pour que le calcul se fasse sur ce dernier salaire. C'EST BIEN
L'OBJET MÊME DU SCANDALE!!


3. La retraite est bien calculée sur le salaire brut ... et est versée en net (seule retenue : la CSG). C'est bien un nouvel objet de scandale!! Car cette façon de faire est plus avantageuse. Les
fonctionnaires retraités reçoivent une retraite supérieure à 75% de leur salaire net!!


4. Les primes ne sont effectivement pas prises en compte. Aucune cotisation d'aucune sorte n'est versée par quiconque calculées sur ces primes ... Il est donc NORMAL qu'aucune retraite ne soit
versée sur cette fraction de la rémunération. Rajoutons que le taux de cotisation des fonctionnaires est bien plus faible que pour les salariés du secteur privé.


5. La "bascule" n'est pas une invention ... TRES FREQUEMMENT, un fonctionnaire se voit "promu" deux ans avant sa retraite sans véritablement changer de boulot. C'est une pseudo-promotion dont
l'unique but est de permettre le versement d'une meilleure retraite.


6. Je sais que les traitements des fonctionnaires sont bloqués. Rien ne les empêche de démissionner ou, plus simplement, de prendre une "disponibilité". Curieusement, très très peu le font!
Bizarre, non?


Mon article, dans sa philosophie générale est donc parfaitement fondé!