Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Retraites : la CGC fait des propositions intéressantes.

12 Juillet 2013, 11:00am

Publié par Jacques Heurtault

Je viens de recevoir la toute dernière "Lettre confédérale" de la CGC qui a, désormais, à sa tête une femme - Carole Couvert - laquelle donne l'impression d'apporter un renouveau salutaire dans le fonctionnement de cette confédération syndicale et donc dans le fonctionnement du syndicalisme.

 

J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de la nécessité d'avoir un syndicalisme fort de nombreux millions d'adhérents. J'ai même avancé le chiffre de 15 millions ...

 

Voici que la CGC se bouge sur un terrain où elle est susceptible d'exceller : celui des propositions novatrices.

 

Aussi, sous réserve d'une lecture plus attentive de celles-ci, je vous livre le contenu de ces propositions.

 

Début de citation :

 

Nous sortons du rendez-vous de concertation retraite avec Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé. Nous lui avons présenté notre solution innovante pour financer de façon pérenne notre système de retraite par répartition : notre cotisation sociale sur la consommation.


Il s'agit d'augmenter les cotisations patronales plafonnées pour la retraite de 1,58 point soit 7 milliards d'euros par an de financement supplémentaire. En contrepartie de quoi nous proposons de baisser les cotisations patronales maladie de 1,62 point, soit, pour les entreprises, une économie de 10,6 milliards d'euros par an. Ce qui permet de dégager 3,6 milliards d'euros pour la compétitivité des entreprises.


Nous proposons également de supprimer la cotisation salariale maladie, soit 0,75 point correspondant à une augmentation du pouvoir d'achat des salariés de 4,9 milliards par an. Cette proposition permet d'absorber une augmentation du taux de TVA normal et intermédiaire de 2 points, soit 15,5 milliards qui viennent compenser intégralement la suppression de la cotisation maladie salarié et la baisse de la cotisation patronale maladie.


Au final cela signifie 7 milliards de plus pour les retraites, 3.6 milliards de gain pour les entreprises et une solution neutre pour les salariés.


Ainsi nous ne touchons pas au pouvoir d'achat de nos collègues retraités, nous ne touchons pas aux petites pensions puisque la TVA à taux réduit n'est pas impactée. C'est donc bien une solution de financement gagnant-gagnant qui nous permet de refuser les différentes propositions contenues dans le rapport de la commission Moreau.


Nous avons également insisté sur la prise en compte des années d'études post bac dans le calcul de la retraite. Nous avons précisé à Marisol Touraine que nous en faisions un préalable à tout échange sur l'allongement de la durée de la cotisation ou le report de l'âge. Par mesure de précaution nous avons souligné qu'une absence de reprise de nos propositions serait de nature à nous amener à réfléchir à participer ou non aux manifestations de septembre.


François Hollande avait annoncé dans son discours d'ouverture de la Grande conférence sociale qu'il souhaitait intégrer les années d'études dans le calcul de la retraite. Nous attendons aujourd'hui que le gouvernement passe des discours aux actes concrets. Nous jugerons lorsque nous aurons le projet de loi retraite entre les mains, soit début septembre et seulement à ce moment là, des actions à mener en conséquence.


Carole Couvert
Présidente

 

Fin de citation

 

Voilà qui donne matière à discussion. A priori, sous réserve d'inventaire et de réflexion, cet ensemble de propositions retient mon attention appuyée.

 

 

Commenter cet article

baby food recipes 07/05/2014 13:47

It was pretty impressive to know about the new innovative proposals from GSC for the welfare of employees and also to strengthen the trade union confederation. I hope all the proposals get executed well. Thanks for sharing this piece of information.

GM 12/07/2013 14:53


Et ils ne se foutent pas de votre gueule, tiens !


Je lis : "Nous ne touchons pas au pouvoir d'achat de nos collègues retraités"...


Parce que eux seront exonérés de hausse de TVA ?


Compté pour 15 milliards...


 


Mais où donc ont-ils appris à compter, ces "elus-là" ?


Ah oui : aux ékoles publiques de "Gauloisie" fâchée avec le calcul-mental.

Jacques Heurtault 12/07/2013 18:33



C'est un syndicat! Alors, forcément, ils sont un peu "partisans" ... Surtout en début de négociations!