Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Révocation des policiers manifestants!

26 Avril 2012, 15:46pm

Publié par Jacques Heurtault

Hier soir, Mercredi 25 Avril 2012, plusieurs centaines de policiers en tenue et utilisant leurs voitures de service ont manifesté sur la plus célèbre avenue parisienne (et, dit-on, la plus belle avenue de monde - cocorico!) pour protester contre la mise en examen pour "homicide volontaire" d'un de leur collègue par les autorités judiciaires de la Seine Saint-Denis.

 

C'est parfaitement inadmissible!

 

Il faut que les autoriés politiques du pays prennent des sanctions disciplinaires extrêmement sévères à l'encontre de ces manifestants!

 

1. Toute manifestation sur la voie publique est, en vertu de la LOI, soumise à autorisation préalable afin que sa légalité soit avérée, son parcours et les conditions de son déroulement soient définis.

 

2. Si les policiers ont le droit de se syndiquer - ce que je déplore compte tenu de leurs fonctions régaliennes de maintien de l'ordre -, il me parait douteux qu'ils aient le droit de manifester sur la voie publique.

 

3. Tout fonctionnaire est tenu à un devoir de réserve. Il ne peut, même en dehors de son lieu de travail et en dehors de son temps de travail, manifester ses opinions personnelles d'une manière trop ostensible en faisant état de sa fonction.

 

4. Cette obligation est d'autant plus forte que ledit fonctionnaire est un fonctionnaire d'autorité, c'est à dire un fonctionnaire habilité à prendre des décisions, dans l'exercice de ses fonctions, au nom de la République et engageant par conséquent celle-ci.

 

5. S'agissant de policiers, (en tenue!), utilisant leurs voitures de fonction (étaient-ils armés?), je me demande si la faute professionnelle - évidente - n'est pas susceptible d'être qualifiée de délit (voire de crime s'ils étaient armés).

 

6. Agissant à la suite d'une mise en cause par une autorité judiciaire de l'un des leurs, la faute n'en est que plus grave.

 

7. Agissant en pleine campagne électorale - situation qu'aucun des manifestants ne peut ignorer attendu que les dites forces de police sont particulièrement requises et appelées à une vigilance accrue en pareilles périodes - la faute en est encore plus agravée ...

 

Révocation des policiers factieux!

Commenter cet article

Jacques 27/04/2012 02:06


Révocation, peut-être pas automatiques pour tous, mais des sanctions et/ou des poursuites judiciaires car c'est effectivement scandaleux et inadmissible.


C'est d'ailleurs la deuxième fois que cela se produit comme en décembre 2010, avec le soutien explicite du Ministre de l'Intérieur, et de M. Sarkozy, à chaque fois.


( voir http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/10/01/lartificieux-brice-hortefeux/)


A noter que malgré l'injonction de M. Guéant au Parquet ( sur France Inter à treize heures ce jeudi) ce dernier a refusé de faire appel de la qualification d'homicide volontaire !


A noter également qu'EDF n'avait pas hésité à poursuivre en justice ( pour vol !!!) des Agents qui avaient manifesté avec leur véhicule de service.


S'agissant des polciers, c'est donc la seconde fois qu'ils contestent publiquement une décision de justice.


Voilà où en est notre police dite républicaine !


Et dire que je me suis fait incendier pour avoir fait un parallèle entre Pétain et Sarkozy à propos du 1er Mai !


 


jf.

Jacques Heurtault 27/04/2012 09:27



C'est toujours dangereux de faire de telles comparaisons ... Car, la "référence" n'est pas forcément perçue de la même manière par l'auteur et par le lecteur! Surtout si la référence est
"historique".


Stricto sensu, il y a des similitudes entre Sarkozy et Pétain. Cependant, la plupart des personnes ne sont pas prêtes à faire l'effort d'assimilation tellement la comparaison est violente.


Je reviens au principal de mon article. Je persiste à penser qu'il faut réprimer dans l'oeuf de tels comportements de la part des policiers!