Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Rome, la Grèce ... Le rhum, la graisse ... On ne sait plus!

10 Mai 2011, 23:10pm

Publié par Jacques Heurtault

Accrocheur, mon titre, hein?

 

Pas terrible, en fait ...

 

Je veux seulement vous parler de la Grèce ... Pas du tout de Rome ni du rhum ... Peut-être un peu de la graisse, la mauvaise, qu'il faut enlever quoiqu'il en coûte ...

 

Je lis dans mon quotidien - La Croix - préféré (bien que n'allant jamais à la messe... ) des choses fort intéressantes au sujet de la Grèce.

 

Pourquoi Picon? Parce que c'est bon!

Pourquoi La Croix? Parce qu'il est digne de foi! (S'agissant d'un quotidien aussi clairement connoté, c'est le moins que l'on puisse en attendre ou bien, alors, c'est à n'y plus rien comprendre!) ...

 

De breves interviews de Grecs et de Grecques ...

 

Par exemple , un certain Fotis ...

"Nous avons vécu au dessus de nos moyens. avec l'argent de l'Europe, nous sommes passés, presque du jour au lendemain, d'une société qui subvenait tout juste à ses besoins, à un train de vie parfois luxueux, grâce au crédit bancaire. Les banquiers suppliaient entreprises et particuliers de contracter des emprunts : 80% de mes voitures étaient vendues à crédit et je gagnais 8.000 euros par mois. Le Gouvernement lui-même nous encourageait à consommer, alors qu'il connaissait parfaitement le situation"

 

Edifiant, non?

 

Et Fotis de poursuivre : "Si j'avais su, j'aurais préféré toucher moins et voir perdurer l'entreprise familiale créée il y a cinquante ans"

 

Quel "bon père de famille" peut dire autre chose?

 

Tania est encore plus claire ...

"50% de mon activité n'était pas déclarée. Mais si j'avais du travail, je ferais aujourd'hui la même chose. Voler l'Etat, c'est normal ici : notre argent part dans les poches des politiciens ou pour embaucher des fonctionnaires à tour de bras"

 

Maria, fonctionnaire n'est pas moins lucide ...

"Cet hiver, nous avons chauffé la maison à 17°C contre 20°C les hivers passés. Nous réduisons notre budget alimentaire. Et avec un super sans plomb à presque 1,70 euro le litre, la voiture reste le plus possible au garage. Nous privilégions les transports en commun ou le covoiturage... Mes collègues de travail ont acquis les mêmes réflexes!"

 

Faut-il en rajouter? Je crois que ce n'est pas nécessaire!

 

La Grèce a triché! Elle a triché pour entrer dans l'Euro ... Elle a fourni de fausses statistiques sur la réalité de sa situation économique. Si les Autorités de l'Union Européenne avaient eu connaissance de la réalité habilement dissimulée, elles n'auraient pas permis à la Grèce d'entrer dans la zone Euro.

La zone "euro", c'est, sans nul doute, des avantages indéniables, n'en déplaise à tous les septiques sceptiques (ce n'est pas une répétition!) ... Mais c'est aussi des contraintes fortes! Plus question de dévaluer la monnaie nationale pour payer ou rembourser en monnaie de singe ... Il n'y a plus de monnaie natiionale!

 

Maintenant, il faut payer!

 

Et je ne suis pas disposé à payer pour eux!

 

Il va falloir travailler plus ... et gagner moins!

 

Que les Grecs se rassurent! On ne va pas les tuer ...C'est quand même le berceau de notre civilisation! Mais il va falloir qu'ils se serrent! Ca tombe bien, ils se chauffent déjà moins! En se serrant un peu, ils vont pouvoir se tenir chaud ...

Commenter cet article

GM 18/05/2011 09:18



C'est bien de ça dont on parle, dans cette hypothèse-là !


Leur grande ambition cachée



Jacques Heurtault 18/05/2011 17:45



Hum! Hum! Faut voir ...



GM 17/05/2011 19:27



C'est exactement ce que je dis : Pas franchement un europhile de naissance...


Dommage. Mais l'allierr américain vaut peut-être une messe.


Quitte à tuer l'euro ou encore plus fou, une monnaie unique transatlantique !



Jacques Heurtault 17/05/2011 22:12



Une monnaie unique transatlantique? Vous rêvez ou quoi? Les Américains n'en veulent pas! Sauf si c'est le Dollar!



GM 17/05/2011 10:19



Non seulement, OUI, même si ça reste provisoire, mais en plus, le prochain patron de la BCE est un ancien de chez Goldman Sachs (soutenu par les "baby-bu-bush" que sont notre "Ô combien vénéré
Président" et "Berlu la quéquette-sauvage en folie").


Ils reprennent la main, mais un peu tard s'il s'agit d'étancher la prochaine défaillance majeure du système monétaire international...



Jacques Heurtault 17/05/2011 18:18



Le futur patron de la Banque Cenbtrale européenne est tout de même soutenu par la France, l'Italie et l'Allemagne ... Ce n'est pas rien!



GM 16/05/2011 15:48



Probablement, mais comme en matière interntionale, rien n'est jamais sûr...


Il y a au moins deux causes qui se recoupent et se complètent :


 


1 - L'industrie américaine (qui n'est pas dépendante du pétrole d'importation, quoique... mais moins que l'européenne et le Brésil, la Chine et le Japon) a besoin de souffle pour exporter :
On peut donc dévaluer le dollar US.


Et puis c'est une bonne façon de dévaloriser la créance chinoise et de les forcer à "entrer" dans le marché...


 


2 - Par ailleurs, les opérateurs et détenteur de capitaux n'ont plus une confiance aveugle dans l'économie amricaine : Elle a failli les mettre sur la paille avec les "actifs toxiques", les
subprimes.


Et il a fallu beaucoup, beaucoup d'argent pour sortir de la crise systémique : Une fois, ok, deux fois bonjour les dégâts.


 


Ce sont les deux éléments qui poussent à la faiblesse du dollar, comme si tout le monde anticipait un nouveau tsunami qui guette : La faillite des Etats de l'Union des fédérés (USA).


 


Mais on devrait retrouver le "flottant" sur les matières premières. Or, l'été chaud de l'année dernière en a montré les limites : Les émeutes de la faim, mais aussi la faiblesse, l'trooitesse du
marché des matière première, qui ont failli conduire à un rachat des mines australiennes par Pékin et ont généré des renversements de régimes au Maghreb.


Les prochains sur la liste sont les puissances pétrolières d'arabie... Danger, danger ! Qui elles font tout pour que le baril ne dépasse pas trop souvent les 100/120 $ US... Des fois qu'on leur
demande des comptes.


Ce qui n'est pas vraiment le cas, finalement.


 


Bref, on est en phase attentiste et le "fluctuant" se retrouve plutôt sur les bourses européennes (mais à la marge : il faut relativiser les choses et les montants).


Du coup l'euro monte : Il était anticipé à 1,4 à la fin de 2011 : Or, on y est déjà. Mes modélisation donnait du 4.000 points à Paris toujours en fin d'année 2011, or, on y est depuis le début de
l'année. Avec des hauts et des bas.


 


Monsieur mon Conseiller omnipotent, il faut passer l'été, voir comment les "grandes puissances" vont réagir à travers le G 20, le FMI et la Banque mondiale, les soubressauts politiques en Libye
et en afrique.


En se rappelant que tous ceux qui sont au pouvoir actuellement, n'y seront plus fin 2012.


De "nouvelles forces", de nouvelles alliances se mettent en place : Ce sont elles qui guident actuellement les marchés pour consolider leur prise de pouvoir à venir. Là, demain déjà.


 


Regardez comme le FMI va ressortir déstabilisé de la crise de "Déesse-Khâ". Il y aura eu un avant, et il y aura un après...


 



Jacques Heurtault 16/05/2011 19:56



Merci infiniment pour cette analyse et ces éclairages très intéressants. J'y souscris largement.


Il y a un point qui me chiffonne cependant. Vous dites que le FMI va ressortir déstabilisé. N'est-ce pas plutôt les inflexions que Strauss Kahn avait réussi à faire admettre par le "Board" du FMI
qui vont être remises en cause, au profit d'un retour à la" normalité d'avant"?


Après tout, c'est un Américain qui, maintenant, dans une phase internationale cruciale, dirige le FMI! A un moment où les Etats Unis en ont justement besoin ...



GM 16/05/2011 12:40



La CIA finançait les "lambertistes".


Quant à savoir si le dollar sera ou non détrôné, il s'agirait seulement de lui donner de la valeur. Celle qu'il sied à une monnaie de référence...



Jacques Heurtault 16/05/2011 14:02



Nous sommes d'accord sur ces deux points ...


A votre avis, peut-on dire que le Dollar est susceptible de continuer à faiblir par rapport à l'Euro, au risque de perturber le commerce extérieur de toute l'Union Européenne vis à vis du marché
extra communautaire?


Incontestablement, la part de l'Euro dans les monnaies de réserve (il n'y en plus que deux désormais) a augmenté ... cette part va-t-elle continuer à augmenter?



Jacques 16/05/2011 12:17



Si vous restez dans les limites de la confrontation, même très vive, vous ne serez pas
censuré.
Vous avez ma parole!



GM 16/05/2011 10:03



N'allez quand même pas qu'il s'agit d'un plan de destruction du FMI : Tout le monde en a besoin y compris les USA : C'est une soupape de sécurité et un système de protection des créanciers
capable, et il est le seul, d'infléchir des politiques budgétaires nationales...


 


En revanche, la suite va nous dire si Déesse-Khâ a ou non le soutien de la CIA. Il en a été le jouet consentant de l'administration "Bu-bush" junior.


Celle de "Baraque-Au-Bas-Mât" a peut-être changer son fusil d'épaule...


A suivre.



Jacques Heurtault 16/05/2011 11:24



Il ne s'agit pas de détruire le FMI mais de l'amener, peut-être, à être plus souple vis à vis de de la finance mondiale en général et état-unienne en particulier ...


Croyez vous que les américains pourrait accepter que le dollar soit détrôné de son rôle de monnaie de réserve internationale dominante?


Aujourd'hui, le Dollar ne draine que 75% des réserves mondiales ... Les 25% restant sont pour l'Euro. On ne parle plus de la Livre ni du Yen depuis déjà pas mal de temps.


Si l'Euro pesait encore plus, cela deviendrait inquiétant pour les Etats Unis.


Qu'est-ce que la CIA vient faire ici?



GM 16/05/2011 08:58



Je cause de la dette souveraine des USA... Des QE II et Cie.


Elle va flancher, notamment parce qu'on s'est aperçu que quand le Trésor US (ou la FED) émet du papier, ils sont recyclés sur la place de Londres qui les refile à la FED (ou au Trésor US).


L'excédent va en Chine...


Autrement dit, on "soutient" son propre marché en étant à la fois acquéreur et vendeur, deux poches différentes d'un même veston.


Du grand n'importe quoi... Car ça "enfle" au passage !



Jacques Heurtault 16/05/2011 09:25



Il est clair que de grandes manoeuvres plus ou moins souterraines se préparent (et ont même déjà commencé) pour régler le problème de cet océan de dettes ...


D'un point de vue technique, je ne corrobore pas votre argumentaire car je ne maitrise pas ces aspects-là avec suffisamment d'aisance mais je suis prêt à y souscrire.


Et si "l'affaire DSK" avait un lien avec ces grandes manoeuvres? Si, supposant que c'est un coup monté, le véritable objectif était la destruction d'un plan FMI/DSK dont la mise en oeuvre serait
allé dans un sens contraire aux intérêts de la grande finance mondiale donc américaine? La question mérite d'être posée.



GM 13/05/2011 17:26



De rien Marie : Je suis un "engagé" de la vie civile, sociale et des affaires et j'y vais, c'est tout (tant que je respire encore)...


 


Par ailleurs, je ne sais pas ce qu'en dit l'IN-sait, monsieur mon conseiller, mais je confirme ce qu'on ressent sur le terrain : Il y a profusions de projet en route, des financements pas cher et
des banquiers qui ne savent plus où investir l'épargne qu'ils collectent. Les plus sérieux sont sortis des marchés des dérivés et recherche des "plans" en "Gauloisie", dans l'économie réelle (et
locale).


Ca va décoller (sauf rechute interntaionale, qui hélas est probable : Les inquiétudes viennet de la dette souveraine des USA actuellement : Moddy's ou Standard & Poor, je ne sais plus
laquelle, a prévenu qu'elle pourrait décoter la note de risque sous peu...)


 


A propos des démago, je vous rappelle le mot de Audiar : "Un con ça ose n'importe quoi. C'est comme ça qu'on les reconnait" ("Les Tontons flingueurs", je crois)...


Et ça s'applique à merveille à un démago !


A toutes les démagogies.



Jacques Heurtault 13/05/2011 20:26



Vous parlez de la Grèce, là, ou bien de la France ou bien de l'Europe et des Etats Unis?


Parce que les situations ne sont pas les mêmes ...


Il y a cependant une donnée essentielle, commune à tous ces pays : l'endettement insupportablement excessif.


On ne peut évidemment pas continuer comme ça! Maurice allais, prix Nobel d'économie, l'avait déjà signalé dans les années 1980 (je crois mais c'est peut-être bien avant). Le monde vit sur un
océan de dettes ... On va s'y noyer pour peu que la tempête commence seulement à se lever ... Ca commence par une bourrasque puis par un coup de tabac puis par un pot au noir etc ... Les creux de
15 mêtres viennent ensuite! Et les proues des navires s'enfoncent alors droit dans la montagne d'eau qui est devant elles ... Le navire coule!



marie Dupont 13/05/2011 13:05



cher,GM:dit comme cela je comprends mieux;vraiment désolée pour mon coup de colère!Finalement nous sommes d'accord,je crois:les Grecs ont été bernés et floués par des dirigeants tricheurs et
parfois corrompus;il faut toujours situer les vraies responsabilités



Jacques Heurtault 13/05/2011 16:33



Pas seulement ... Les Grecs savaient, pour l'essentiel!


Tout comme, aujourd'hui, les Français savent que le pays croule sous les dettes et qu'il va donc falloir rembourser ... Et qu'il faut s'y mettre MAINTENANT!


Un "cas d'école" tout chaud ... Il parait que la croissance est au plus haut depuis 5 ans pour le trimestre qui vient de s'écouler (Janvier/Mars 2011). Supposons que la tendance se confirme ...
Qui pourrait s'en plaindre? Normalement personne!


Je suis cependant prêt à parier que certains vont dire que les chiffres ont été sciemment truqués (car il faut bien convenir que, si cette tendance se poursuit, c'est bon pour Sarko) ...
D'autres, probablement les mêmes, vont dire que puisque la croissance est de retour, on peut mettre en oeuvre des mesures "sociales" ...


Or, s'il y a bien une chose, une seule, qu'il ne faut surtout pas faire, c'est laisser filer la dépense au motif que les recettes fiscales se portent mieux du fait de la croissance!


Tout ces suppléments de recettes fiscales devront être exclusivement consacrés AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE ET A RIEN D'AUTRE! ...


J'évoque le sujet car un tel débat a déjà eu lieu en France, il y a de cela 10 ou 15 ans je crois ...


Marie, il faut que vous vous mettiez dans la tête qu'il y a des démagogues dans ce pays! Ils ne sont ni exclusivement "de droite" ni exclusivement "de gauche" ... Leur caractéristique
essentielle, c'est d'être des démagogues, un point c'est tout! Nous avons le devoir moral de les combattre, fermement et de mettre en garde les Français et les Françaises contre leurs entreprises
de démolition ...


Exemple : accepter que les étrangers en situation irrégulière puissent ne pas être automatiquement reconduits à la frontière, c'est vouloir, implicitement, que tout notre système de protection
s'effondre, ni plus ni moins ... Il n'y a aucune xénophobie dans mon propos!



GM 12/05/2011 19:43



Maris, vous êtes géante !


Je suis allé en espagne pour décoincer une grève des contrôleurs aérien l'année dernière, en plein crise immobilière.


Je reviens de grèce pour évaluer un projet immobilier en panne.


Je suis passé par Norwich pour y tester les caisse automatique de sortie de magasin.


En Irlande pour remonter une boîte d'informatique male en point et en allemagne pour importer un concept (projet en cours) de presse interntionale (et faire un peu de concurrence à Courrier
International).


Je voyage et sor de mon trou.


Il m'arrive même de bosser en France, à Marseille pour être plus précis (et son projet de port de plaisance) dans le Var pour une fondation archéologique, en Alsace pour une boutique
d'étanchéité, en bretagne pour un charcutier industriel, en Normandie pour un musée, à Lille pour la fac et à paris pour différentes occupations bénévoles autour des activités sociales...


Normalement, je pars à Toulouse pour un rapprochement entre EADS et un fournisseur installé dans le finistère.


Je ne fais que des comparaisons que "même un touriste" peut faire s'il regarde un peu autour de lui comment les gens sur place vivent : C'est tout.


 


Le cas de la Grèce me fend le coeur, eux qui avaient cru au miracle européen et qui ne savaient pas que leurs gouvernements "trichaient".


Mais à mon avis, ils devaient bien s'en douter.



Jacques Heurtault 13/05/2011 08:17



Bien sûr qu'ils s'en doutaient, les Grecs! Plus que ça, même ...


Mais tant que ça tient, n'est-ce pas ... Pourquoi refuser une manne qui tombe toute seule sans contrepartie?


Moi, par exemple, passé l'âge de 60 ans, je travaille 1 heure de moins par jour pour le même salaire! Pourquoi refuserais-je?


Passé l'âge de 55 ans, je peux, si je veux (mon employeur n'a rien à dire; c'est un droit résultant d'un accord d'entreprise qu'il a signé.), travailler à 80% de mon temps en étant payé 95% de
mon salaire! Pourquoi refuserais-je?


Pour autant, je suis bien conscient que de telles pratiques ne peuvent être mises en oeuvre sans que quelqu'un , quelque part, paye! 



marie dupont 12/05/2011 09:16



Bravo GM!Quel expert!!en touriste(je cite)il a tout analysé!Plus sérieusement comment peut-on exprimer de telles caricatures et indécences:les courageux et les paresseux!les soumis et les
raleurs!et ainsi de suite...Les Français "glandent"tiens donc?Ou vit GM?Et dans les autres pays on ne "rale" pas?evidemment!si on y va en "touriste"!excellente analyse!nous sommes sauvés...enfin!



Jacques Heurtault 12/05/2011 18:45



Il est normal de râler. Et plus encore d'avoir le droit de râler! Par contre, il faut accepter le verdict des urnes. On ne peut tolérer l'existence de je ne sais quel troisième tour social,
sinon, c'est la négation pure et simple de la démocratie.


Les faits le démontrent d'eux-mêmes : quand un pouvoir raisonnablement démocratique (et Sarko a été démocratiquement élu ... sans le concours de ma voix!) veut prendre des mesures qui,
décidément, ne passent pas, tôt ou tard il remet en cause ses propres décisions ... C'est aussi ça, la respiration démocratique. 


Les lois "de circonstances" sont presque toujours de mauvaises lois! Il faut fuir la dictature des sondages,et des médias. J'ai dit ici, maintes et maintes fois, tout le mal que je pensais des
journaleux de merde.



GM 12/05/2011 09:02



Mon "papa à moi", (celui qui me faisait pleurer encore 20 ans plus tard), il disait exactement la même chose en 81...


Vous savez, après un certain 10 mai...



Jacques Heurtault 12/05/2011 18:35



Ah! J'étais bien jeune en se qui me concerne! Je n'avais pas l'expérience de la vie! Depuis, j'ai viré ma cutie ...



Jacques 11/05/2011 17:13






Environ 10.000 personnes selon la police ont battu le pavé à Athènes ce mercredi 11 mai contre les sacrifices imposés au pays.


Les deux compagnies grecques, Olympic Air et Aegean, ont annulé des vols. Les ferries vers les îles sont restés à quai, et les trains en gare.


Pour la deuxième fois depuis le début de l'année, les syndicats - GSEE pour le privé, Adedy pour les fonctionnaires ainsi que le front syndical communiste Pame - protestaient contre un
durcissement de la cure d'austérité, assorti d'une intensification des privatisations (50 milliards d'euros d'ici 2015), un plan qui est actuellement évalué et discuté avec les représentants des
bailleurs de fonds du pays (zone euro et FMI), présents à Athènes.



Jacques Heurtault 11/05/2011 18:56



Voilà un commentaire de Jacques II comme je les aiment !


Voici ma réponse :


1. Au moindre débordement violent des manifestations de rues, répression! Ferme, brutale même, s'il le faut! ... Tant pis s'il y a des morts ...


2. Mise en vente du patrimoine de la puissance publique grècque (Etat, Mairie, etc ...peu importe le propriétaire public pourvu que l'on vende à qui veut bien l'acheter tout ce qui peut être
vendu. Affectation exclusive du produit de ces ventes au remboursement de la dette publique .



michel 11/05/2011 13:08



Les parents boivent,les enfants trinquent!Banquiers irresponsables ,politiciens corrompus et menteurs et tricheurs profitant des subventions européennes sans se soucier de l'intéret de leur
pays.Que peut faire le peuple ,sinon se débrouiller face a l'irresponsabilité de ceux qui  prétendent diriger le pays?L'union Européenne ne savait pas,dites-vous!J'ai du mal à le croire.



Jacques Heurtault 11/05/2011 18:50



Le problème, c'est que le peuple lui-même en a profité avant ... Maintenant, il risque bien d'être le seul à payer la facture. D'où le grand intérêt à toujours mener une politique rigoureuse, peu
dépensière, combattant résolument, et même vertement, toute idée de relance par la consommation ... tous les ans, tous les mois, toutes les semaines, tous les jours, toutes les heures, toutes les
minutes ... afin d'amorcer la lente mais certaine progression du cercle VERTUEUX de la croissance sobre ... 



GM 11/05/2011 09:15



De tout ça, il n'y a bien que les "eurocrates" qui n'ont rien vu venir...


Il suffisait pourtant d'aller sur place, même en "touriste" pour se rendre compte : Le nombre de 4x4, les lunettes Ray-ban, l'or au poignet des hommes, leurs allures de "mafieux" d'opérette, etc.
Que d'argent tombé du ciel !


Pareil en Irlande, sauf qu'ils sont moins ostentatoires. Quant à l'Angleterre, la dégradation, elle se voit aussi dans leur quotidien : Ils bossent comme des dératés, le jour, la nuit, le
dimanche pour joindre les deux bouts.


Pareil en Espagne, mais eux n'oublient de faire la fête dès le soleil couché et même quand il ne fait pas beau.


Quant aux allemands, ils triment tout autant (pareil en Finlande et en Russie, de ce que j'en ai vu), mais se saoulent la tronche dès les vendredis après-midi pour oublier... (Les russes, ça
reste "tous les soirs" mais avec plus de modération que du temps de l'URSS.


Et aucun ne râle... sauf en "Gauloisie éclairée" tout en glandant pour une large partie.



Jacques Heurtault 11/05/2011 18:44



A mon avis, ça va nous tomber sur le coin de la gueule sans trop tarder. Et ça va être le successeur de Sarko qui va devoir se coltiner tout ça ... Si c'est un socialiste, même modéré façon
Strauss Kahn, les Français et les Françaises vont être vaccinés de la Gauche pour au moins deux decennies supplémentaires ...