Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Si j'étais marseillais, je voterais Samia Ghali ...

15 Octobre 2013, 17:50pm

Publié par Jacques Heurtault

Il s'agit, ici, bien sûr, des "primaires" socialistes ... Sujet important s'il en est! Qui va avoir le privilège de virer Gaudin qui va terminer son deuxième mandat et qui, pas encore repu, en réclame un troisième? Gonflé, le mec ... Il a nettement dépassé les 70 ans! Il est vrai qu'il est pour le recul de l'âge d'ouverture du droit à la retraite (67 ans). Cependant, il faut quand même savoir s'arrêter ... Un temps pour chaque chose et chaque chose en son temps.

 

Carlotti s'est fait virée ... Troisième, au sein de son propre parti, alors qu'elle est ministre! C'est le début d'une claque ... pour tout le gouvernement! Voyons, Marie-Arlette ... Quand on veut devenir maire d'une grande ville, a fortiori de Marseille, deuxième ville de France avec ses 900.000 habitants (au moins!), il faut :

- dire clairement qu'on sera disponible à plein temps

- être présent sur le terrain, nuit et jour (surtout le soir pour rendre visite à ceux qui travaillent; surtout le jour pour rendre visite à ceux qui ne travaillent pas car ils sont au chômage ...)

- ne pas croire que, étant ministre, on doit, "naturellement", être investie sans discuter!

 

Je ne connaissais pas Samia. Je viens de la découvrir ... Découvrir une femme! Hum ... Divin! Enfin, faut quand même qu'elle soit d'accord, hein! Belle gueule; ça ne gâche rien. Et ... elle s'appelle Samia ...Ghali! Ca, c'est super ...Pour Marseille en général, pour les quartiers nord de Marseille en particulier.

 

Il ne faut pas se leurrer. La bataille va être rude! Gaudin bouge encore! Et le F.N. est là, tapi, aux aguêts! Tapi, le F.N., pas au tapis! C'est le report de ses voix au second tour qui va faire la différence. J'ai bien dit le "report de ses voix", pas le F.N. en tant que tel! Aucun parti, aucun candidat n'est propriétaire des voix qui se sont portées sur lui. Chaque électeur décide ... en conscience!

 

La bataille va être rude ... A commencer par celle du deuxième tour des primaires! Ce n'est pas gagné ...

 

Il parait que Menucci a la confiance de la rue ... de Solférino! Solférino, ça sonne le sud car c'est en Italie! Pas très loin de Marseille, donc. Ca sonne aussi l'ambulance car c'est à la suite de la bataille de Solférino que Henri Dunant a créé la Croix Rouge! C'est aussi la rue du siège du ... Parti socialiste! Pas étonnant que ça sonne bien avec "ambulance" et "Croix Rouge" ...

 

Samia, elle, a acquis ses diplômes dans la rue ..! Non, non! N'allez pas croire ce que vous êtes tenté de croire ... C'est une fille bien! Et on peut n'avoir qu'un CAP de sécrétariat/comptabilité et être néanmoins promis à un grand avenir. On a des exemples. Beregovoy, ancien Premier Ministre, ancien secrétaire général de la Présidence de la République, ancien ministre de l'économie ... Monory, ancien garagiste, CAP de mécanique, créateur du Futuroscope de Poitiers (Poitiers, vous vous souvenez? Charles Martel, les Sarrazins, 732 après J.C.). En cherchant un peu, on va en trouver quelques autres ... pas beaucoup, hélas! Les énarques sont majoritaires depuis plus de quarante ans ... Raison de plus pour choyer Samia!

 

Avec d'autant plus d'enthousiasme qu'elle semble avoir appris comment on mène une campagne électorale ... On va au devant des électeurs! On va les chercher un par un, une par une! D'aucuns vont même les chercher avec les dents, à ce qu'il parait! Oh, pardon! Ce n'était pas les électeurs, c'était les emplois ... C'était Sarkozy. Samia, elle, elle les amène jusqu'au bureau de vote. Il y en a qui trouve à y redire? Sauf erreur, même dans les primaires socialistes, il y a des isoloirs ... Le vote est et reste secret!

 

Samia, elle dit les choses comme elle les sent ... Il faut rétablir l'ordre à Marseille? Pas de problème! S'il le faut, on fera appel à l'armée ... Elle est socialiste, Samia! Faire appel à l'armée quand on est socialiste, ce n'est quand même pas tout à fait banal. Qu'en pense Gaudin?

 

Et Samia assume ... Elle assume les minibus pour amener les électeurs de la primaire socialiste habitant les quartiers pauvres du nord de Marseille ... Un seul bureau de vote par arrondissement; il n'y a même pas de bus, le dimanche, dans ces quartiers! Et on s'étonne que la jeunesse qui y habite "délinque"?

 

Mais, sacré mille nom d'une pipe, si ce ne sont pas les Socialistes qui s'occupent des pauvres, des chômeurs, des abimés de la vie, qui va le faire? Ne cherchez pas! Le F.N. va s'en charger ...

 

Eh bien, justement, non! Il ne faut pas ...

 

Allez, Samia! Au boulot! ... Quand on est capable de devenir Sénatrice à 42 ans après avoir gravi, un à un, tous les échelons de la hiérarchie politique, c'est qu'on a quelquechose dans le ventre! Et je ne suis pas vexé si ce ne sont pas des couilles!

 

Commenter cet article

slovinsky 27/03/2016 12:14

madame ghali je vous envois se petit mot pour vous dire que l on est pas content des habitations qui ce monte a coter de chez nous vu que vous meme aviez reffuser alors que ce terrain est remplie d amiante "quesquil c est passer ? nous voulon aussis que vous refassier le grillage auttour de des habitant "je vais ecrire au president de la republique nous voulons aussis que vous intervenniez dans la pose de ce compteur LINKY QUI N EST PAS BON POUR LA SANTER PIRE QUE LA DROGUE?MERCI DE ME Repondre je voudrais prendre rendez vous avec vous

Jacques Heurtault 27/03/2016 12:47

J'ai hésité à publier votre commentaire ... Il n'y a pas moins de 35 fautes d'orthographe, de grammaire voire de syntaxe ...
Je vais supposer que ce sont là les résultats de notre "éducation nationale" ... et ainsi vous pardonner!

mathieu 25/11/2013 16:54


« Tous gâtés ! ». Ou, petit phénomène entre amis.


­­


Un nouveau phénomène m’inquiète, il s’inscrit sournoisement dans le discours ambiant et est à mon humble avis, participatif d’une montée inquiétante de l’extrémisme en France. Ce phénomène a sans
doutes des raisons objectives d’exister (quoique ?), mais il m’apparaît toujours dangereux de jouer avec le feu. L’histoire nous a toujours montré que les extrémistes n’ont jamais œuvré pour
le bien de leur population pour ne pas dire leur peuple.


 


« Tous pourris », « c’est terminé, ils n’auront plus mon vote, qu’ils comptabilisent le vote blanc », «  je ne vote plus », « il n’y a plus de droite et de
gauche, ils sont tous de droite » ,« si Le Pen passe, ils l’auront voulu » ou encore « l’extrême gauche, elle, elle est de gauche ». Le problème avec toutes ces phrases
désabusées, entendues dans mon entourage, est qu’elles se multiplient et qu’elles me paraissent aussi, représentatives de la place laissée aux extrêmes en ce moment. Auparavant ces
phrases,  je ne les entendais que rarement et  par des gens que je ne connaissais pas ou peu, mais ce qui
m’inquiète le plus aujourd’hui, c’est bien dans mon entourage proche que ces phrases sont prononcées, et mes proches sont tous  de gauche ou du centre
droit (très peu de droite), et ils avaient tous en commun de défendre certaines idées humanistes, pouvaient se définir comme des démocrates et de surcroît, avaient un niveau de conscience
politique assez élevé.


En 2007, j’avais déjà poussé un coup de gueule à leur encontre, leur disant : « vous vous dites de gauche et par votre abstention vous laissez un boulevard à la droite du moment (droite
pas si molle que ça) », je n’ai eu comme réponse à l’époque que : « c’est notre liberté, nous ne votons pas pour le moins pire », liberté ou luxe ou encore folie ? Hé
bien oui, mes amis commençaient à voter comme en faisant leurs courses au supermarché, suivant l’humeur du jour, sans penser aux conséquences. Oublient-ils à quel point, l’acte de voter est
autrement plus complexe que de prendre sa voiture pour aller faire ses emplettes. Sont-ils perdus ? Oublient-ils, à quel point la démocratie a été difficile à instaurer et combien de lutte
ont été nécessaire pour sa naissance ? Ils oublient peut être qu’ils vivent dans un pays en paix, qu’ils testent donc la guerre ! Oublient-ils ce simple principe, qu’une seule voix peut
faire basculer une élection, une seule ! Et si c’était la leur, justement si ce bulletin, unique, manquant, faisait basculer une élection vers les plus durs, vers des gens qui ne pense qu’à
une seule chose, détricoter la démocratie pour instaurer une dictature, parce que dans ce sens les choses vont beaucoup plus vite que la sagesse ne peut le faire dans l’autre sens.


 Pourquoi ils oublient l’évidence ? Peut-être parce que c’est une évidence justement, que la démocratie leur apparaît comme tel, comme une
croyance et que rien, ni personne ne peut détruire notre démocratie. Et souvent dans leur propos j’entends qu’ils attendent de la politique qu’elle réponde exactement à leurs besoins personnels.
Dans notre société individualiste et rapide, on peut comprendre cela comme légitime, mais alors comment satisfaire exactement, soixante millions d’individus. La démocratie ne sait pas faire ce
genre de chose, sa réponse ne peut être que collective et lente, donc moyenne, d’où frustration.


« Le vote blanc doit être comptabilisé », voilà ce que mes amis me répondent souvent, vaste débat ou prétexte intellectuel pour se donner bonne conscience en accusant la démocratie. La
démocratie demande que l’on fasse un choix, et il faudrait s’accommoder d’un non choix et ainsi aller d’élection en élection pour tenter de  trouver
une solution qui ne satisfera jamais une majorité. Le pouvoir vacant sera alors fragilisé. La démocratie sera fragilisée.


Autre traumatisme, en 2002, mes amis ont du faire un choix, Chirac ou Le Pen, ils l’ont fait et on voté pour Chirac, aujourd’hui ils le regrettent, j’ai beau leur expliquer qu’ils ont bien fait,
ils me répondent qu’ils attendaient quelque chose en contrepartie de la part de Chirac. Voila, donnant/donnant, le clientélisme à l’œuvre, comme si on allait faire ses courses au supermarché. Le
vote est l’égal du porte monnaie.


 


Bien sur la démocratie possède ses propres défauts, on le voit bien avec l’électoralisme, les partis soucieux de leur réélection en oublient souvent le bien commun. Mais quid d’autres systèmes,
l’anarchie ? A mon avis nous sommes un peu trop nombreux. La monarchie ? Retour en arrière,  pour refaire 1789 ? L’oligarchie ? Système très souvent utilisé par les pays
communistes, peu probant jusqu’à maintenant (dérive autocratique et déroute économique fréquentes). L’autocratie (dictature d’une personne) ? Ce qui nous pend au nez, quand on ne défend pas
assez la démocratie. Ou alors, inventons ?


 


  Parce que la démocratie à toujours besoin d’un consensus et d’une discussion pour construire et donc se justifier, la démocratie avance lentement,
très lentement, trop au goût de certains, alors que la dictature n’a que faire de la concertation, la dictature avance comme un bulldozer. Alors ! Nouvelle classe des désabusés qui regarde
les pourcentages grimper tout en se disant « ils l’auront voulu », mais « ils », c’est qui ? Certainement pas les citoyens démocrates de tous bords avec leurs votes
responsables. Les hommes politiques ? Pour quelques véreux, il faudrait tout mettre au feu. Non, « ils » ce sera  « eux »,
mes amis, mon entourage, et tout ceux qui se sont arrêtés de penser depuis longtemps, qui oublient à quel point la démocratie est fragile. C’est un peu leur petit comportement irresponsable qui
fera qu’un jour nous tomberont dans la honte de ne plus défendre les droits de l’homme et ensuite dans l’horreur de voir les heures sombres revenir.   

Jacques Heurtault 25/11/2013 17:15



Je souscris à presque tout votre propos et, cependant, je fais partie de ces gens désabusés qui réclame la comptabilisation du vote blanc ...


Il faut bien constater que tous les "politiques" s'y oppose farouchement! Pourquoi? C'est la vérité qui leur fait peur? Il s'agit simplement de COMPTABLISER ces votes et, préalablement, de mettre
à disposition sur les tables de vote un "bulletin blanc", ce qui serait une manière - élégante - de dire "L'offre politique n'est pas satisfaisante. Remettez-vous en question!". Rien de plus ...


Vont-il être capable de se remettre en question? Vont-ils être capables de proposer quelque chose de NOUVEAU? Vont-ils être capable de prendre le risque de se faire battre plutôt que de s'assurer
d'être, coûte que coûte, élus ou réélus?


Il y a tant et tant de choses à dire ...



Loubomyr 21/10/2013 08:44


Finalement, il semble bien (vu le nombre de voix d'écart, on ne peut parler de bourrages d'urnes) que les marseillais sympatisans socialistes ne partagent pas votre point de vue. Ils avaient
le choix entre un député du centre ville et une sénatrice des quartiers nord. Ils avaient le choix entre un apparatchick ancien soutien de Ségolène et un pur produit du
terroir (trop estampillé Guerini peut être). Ils avaient le choix entre la faconde pagnolesque d'origine corse et le sourire déterminé d'origine magrhébine. Ils avaient le choix entre l'ours et
la poupée. Le futur duel Gaudin-Menucci, ce ne sera pas un choc de titans, oh non, mais un combat de plantigrades. Tout va se jouer "à l'estomac", qu'ils ont l'un et l'autre bien rempli!!!!


Si Ferrat avait raison en chantant Aragon, que la femme est l'avenir de l'homme, s'agit il là encore d'une démonstration selon laquelle les Français n'aurraient pas d'avenir?

Jacques Heurtault 24/10/2013 14:22



Je prends acte que les sympatisants socialistes ont choisi Ménucci ... Si les Socialistes marseillais perdent l'élection, il leur restera leurs yeux pour pleurer!


Je vais maintenat m'interesser au sens politique authentique (ou pas!) des deux protagonistes ...


Samia va-t-elle accepter de ne pas devenir maire de Marseille? Menucci va-t-il avoir l'intelligence politique de permettre que les listes socialistes dans les quartiers Nord de Marseille soient
conduites par Samia ou des pro-Samia? Va-t-il se montrer rassembleur? La réponse lui appartient ... C'est une affaire à suivre!



Rivaud 16/10/2013 08:51


Ouais. Elle fait, ou a fait partie de la bande à Guérini, alors...

Jacques Heurtault 16/10/2013 17:57



Je n'ai pas souvenir que Guérini ait jamais demandé l'intervention de l'armée pour remettre de l'ordre ... Lui, c'était plutôt, si j'en crois ce qu'en disent les journaux, l'intervention des
mafiosi.


Ceci étant précisé, si elle a trempé dans des magouilles pas claires, elle passera, un jour ou l'autre, à la casserole ...


Détail qui n'est pas inintéressant : elle est mère de 4 enfants.



Loubomyr 15/10/2013 19:43


Une bonne grosse blague raciste dit que Marseille est le premier port arabe de la Méditerranée. Il est donc naturel que cette ville se dote d'une Maire au nom de Samia
Ghali!!!!!! Est ce que la nomenclatura socialo parternaliste des Bouches du Rhône va la laisser aller jusqu'au bout? Ils seraient bien capables de la faire échouer, les socialistes ayant
déjà eu l'occasion de s'illustrer en la matière avec la première (et la seule jusqu'ici) première ministre ; c'était sous le règne de Tonton alosr espérons que autres temps, autres moeurs!!!

Jacques Heurtault 15/10/2013 19:50



Les dockers du port de Marseille sont arabes? Je croyais qu'ils étaient afiliés à la CGT!


Blague à part, justement ... Il se pourrait bien que les aparatchiks du P.S choisissent Gaudin!



GM 15/10/2013 19:32


Bien dans son époque et sa ville, Samia...


J'admire !


Y'a encore des vrais "socialos" dans ce pays : Ca fait du bien, mpeme s'ils ne sont qu'une petite-petite minorité, finalement.

Jacques Heurtault 15/10/2013 19:53



Je ne suis pas assez fin connaisseur de Marseille pour arriver à votre conclusion. Mais, je ne sais pas pourquoi, je la sens bien ...! C'est purement intuitif pour le moment.