Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Soutien résolu à l'action de François Hollande!

10 Septembre 2012, 09:19am

Publié par Jacques Heurtault

Il se confirme qu'une nouvelle ère politique s'est ouverte en France avec l'élection de François Hollande ...

 

Il ne fait plus aucun doute que le style, la méthode utilisés par le Président de la République est radicalement différente du style et de la méthode utilisés par son prédecesseur.

 

Désormais, conformément aux engagement qu'il a pris, c'est lui, le Président, qui se déplace sur les plateaux de télévision et non plus l'armada des journaleux qui se déplace à l'Elysée pour enregistrer les réponses fournies ...

Tout comme n'importe quel ministre (autrefois), il est invité sur un plateau télé, lors d'un journal ordinaire et il répond, à chaud, aux questions indociles d'un journaliste qui ne semble pas témoigner d'une quelconque sympathie à son endroit.

Bref, un Président normal, conduisant une politique normale et rappelant que la référence, pour chacun des ministres, ce sont les engagements pris devant les Français, une période de CINQ ANS devant être le cadre temporel pour juger.

 

Certains ministres ont cru pouvoir s'en écarter? Rappelons que tous sauf 5 (donc 33!) n'ont JAMAIS été ministres ... Cela ne les empêche pas de très bien se débrouiller dans la conduite des opérations de mise en oeuvre des engagements présidentiels.

 

J'ai retenu que les dépenses publiques n'augmenteraient pas en 2013, en valeur (c'est à dire en euros courants, malgré l'incompressible inflation de 2%). Compte tenu que certaines dépenses publiques vont, conformément aux engagements pris, augmenter, d'autres dépenses , dans d'autres ministères vont DONC diminuer! LOGIQUE!

 

J'ai retenu que les plus riches vont payer nettement plus et que l'engagement des 75% sera tenu! LOGIQUE!

 

J'ai retenu que les plus modestes vont payer moins puisque les deux premières tranches de l'impôt sur le revenu vont être, elles indexées sur l'inflation et que va être mis en place un système de décote destiné à les avantager! LOGIQUE!

 

J'en déduis que, personnellement, je vais payer un peu plus ... LOGIQUE! NORMAL!

 

J'ai bien compris que, d'ici à la fin de l'année, c'est à dire d'ici trois mois et demi, nous verrons se dessiner une réforme en profondeur de notre fiscalité. NORMAL! LOGIQUE! En particulier, les barêmes des impôts payés sur les revenus du patrimoine vont être alignés sur ceux des revenus du travail! NORMAL! LOGIQUE!

 

Etc. Etc.

 

BRAVO, Monsieur le Président! Merci pour la force tranquille que vous mettez en oeuvre pour conduire la France dans le sens des engagements que vous avez pris.

Commenter cet article

Démocrapsy 15/10/2012 23:49


Dommage, le débat nécessite d'écouter (en l'occurence sur un blog de lire et consulter) mais il est vrai qu'on ne prend du temps à chercher que quand on se questionne. Si c'est votre cas, un peu,
vous avez quelques pistes de réflexion. Cependant, le dernier lien dure 10 minutes et est tout à fait parlant. de plus, il reboucle merveilleusement avec le sujet initial de votre post et votre
soutien "résolu" (synonymes : décidé, délibéré,décisif, opiniatre, tenace, têtu)


mais vous êtes libre, bien sur comme ceux qui suivent encore peut-être ces posts de prendre 10 monutes de votre temps ou non.

Jacques Heurtault 16/10/2012 08:32



Malheureusement, je crois que le site "oui-et-non.com" est fermé ... C'est bien dommage! Vous auriez pris la mesure de mon degré d'investissement personnel dans la bataille du référendum sur le
projet de Traité Constitutionnel Européen ... Jusqu'à la saturation!


Si j'ai un peu de temps, je vais essayer de suivre votre suggestion.



Démocrapsy 15/10/2012 14:13


Vous ne réfutez ni commentez les liens qu je peux mettre et qui sont pourtant porteur de faits difficilement constestables.


Je pense que la consultation de toutes ces informations est trop conséquente; pourtant il est important que vous écoutiez cet interview jusqu'au bout sur ce lien et même si vous l'avez déjà vu
car nous sommes maintenant après les présidentiele et M. HOLLANDE s'est, en effet, faire élire.


"Avant l’élection présidentielle, Nicolas Doisy, chief economist à Chevreux (Crédit Agricole), nous avait fait part du plan de bataille des financiers en cas de victoire de François Hollande aux
présidentielles..." Vous vous souvenez ? pour revoir, Nicolas DOISY et sa prédiction à la  lumière de l'actualité :


http://www.lesmutins.org/Le-plan-de-bataille-des-financiers.html#.T4-9Zxhc_yE.facebook

Jacques Heurtault 15/10/2012 18:24



Vous apportez vous même la réponse ... Je ne puis consacrer l'essentiel de mon temps à la lecture et à l'écoute de ces développements.


En consultant le site oui-et-non.com, s'il est toujours ouvert, vous pourrez lire tous les nombreux développements que j'ai moi-même fournis. Ce sont des dizaines et des dizaines de pagesen
faveur du OUI.



Démocrapsy 15/10/2012 14:06


Entre la peste, lo choléra... et petêtre le SIDA, que choisissez-vous? En dehors de cela c'est la mort directe (FN et tous les extrêmes les plus abjectes et nazis avec le spectre des plus graves
atrocités dans l'inconscient collectif et familial).


de plus, le peuple français est un des moins raciste au monde car est celui qui a réussi sepuis l'époque déjà reculée des francs qui devaient se marirer avec des gaulois pour éviter des luttes
claniques (çà ne date pas d'hier et a perduré). Le rejet du FN est donc bien évident et naturel mais ceux qui ne sont pas dupes, eux, s'abstiennent. Il n'y a qu'a voir le taux d'abstention de
plus en plus conséquent. Boilà où sont ceux des mécontents de l'UE et en plus il y a ceux qui veulent une "autre Europoe"... bref, aujourd'hui, il y a environ 100% des français qui refusent ce
despotisme "éclairé".


Où est le choix?


Je ne comprends pas votre niveau de réponse.

Jacques Heurtault 15/10/2012 18:20



Le Peuple français est l'un des moins racistes au monde? Ce n'est malheureusement pas vrai!


Quant au taux d'abstention, avez-vous oublié de combien il était en 2005? De très loin supérieur au taux d'abstention pour la présidentielle de 2007!


Dans le corps électoral de 2005, il y avait ceux qui se sont abstenus parce qu'ils ne comprenaient pasce qu'on leur demandait. Ce point de vue est très respectable. Il y avit ceux qui ne voulait
pas d'une Europe intégrée de type supranational. Ils ont très logiquement voté NON. Il y avait ceux qui ont cru, de bonne foi, que voté OUI, c'était dire OUI à Chirac. Ils ne l'ont pas voulu. Ils
ont voté NON. Il y avait ceux qui ont compris le sens de ce vote ET qui étaient favorables à son contenu. Ils ont voté OUI.



Démocrapsie 15/10/2012 08:52


Bonjour,


J'ai oublié de réagir à votre commentaire "en 2008, il a choisi entre deux candidats qui voulaient l'un comme l'autre ce traité constitutionnel. déjà, on avance dans notre échange car vous
admettez aussi que c'est bien un traité constitutionnel en 2008, merci.


Entre la peste et le choléra, que choisissez vous? et bien, si vous ne savez pas que l'un comme l'autre sont nocifs parce qu'on vous le cache (n'est pas un sujet qui fait débat démocratique car
les 2 sont d'accord). Les médias et nomenklatura politiques ont choisi pour vous ces 2 candidats en jetant l'infamie ou l'ignorance sur tout ce qui peut remettre ce débat sur le tapis :
économistes comme LORDON ou GADREY, voir le film "les nouveaux chiens de garde" 2012, ou politiciens tout de suite affublés d'extrêmiste (sous entendu nazi, FN et autre péril d'extrême droite)
comme vous l'avez fait vous même .


Ce n'est donc évidemment pas un choix ces votes et d'ailleurs les abstentionnistes (nombre croissants) ne s'y trompent pas, eux. C'est une stratégie manipulatoire des européiste pour faire croire
que c'est le choix des français et qu'ils sont libres.


D'ailleurs, e tant que psychologue social, je vous invite à prendre connaissance des travaux de psychologie sociale qui montre expériementalement comment cette tactique de déclarer les gens
libres fonctionnent et les amènent à faire des choix qu'ils n'auraient jamais fait sans cette tehnique de manipulation : http://www.dailymotion.com/video/xojq13_jean-leon-beauvois-1-2_creation


Cela fait longtemps que les améicains utilisent les connaissances de la psychologie des "masses" (électrochoc en début du siècle dernier - voir stratégie de choc proné par Friedman- 
économiste néolibéral- lui même) et comme il est plus connu les techniqes de lavage de cerveau...


Je sais reconnatre les techniques de manipulation (y compris des médias) car je suis équipée (formation universitaire de haut niveau - master 2- en tant que psychologue). C'est, par contre,
imperceptible pour le commun des mortels car passe sous la ligne de  flottaison du cerveau (touche le cerveau reptilien et non le rationnel comme les images subliminales).


Bonne semaine,

Jacques Heurtault 15/10/2012 12:01



Désolé mais vous avez mal lu ...


Les deux candidats arrivés en tête du scrutin présidentiel de 2007 étaient tous les deux favorables au OUI au référendum de ...2005! Il en était de même du troisième candidat. Ensemble, ces trois
candidats ont réalisé plus de 75% des voix au premier tour de l'élection de 2007, preuve, s'il en était besoin, que le PEUPLE n'a pas d'abord voulu dire NON au Traité Constitutionnel Européen
mais dire NON à Chirac!


Souvenez vous de la polémique de la campagne! La perspective d'une campagne commune entre la droite favorable au Traité, le centre favorable au traité et la gauche favorable au traité avait
suscité un tollé ... Pourtant, ces trois courants politiques étaient (et sont toujours!) d'accord sur cette orientation politique-là.


Les deux principaux courants politiques hostiles au Traité, faute d'être d'accord sur les raisons qui les conduisaient l'un et l'autre, séparément, à se prononcer pour le NON, ne pouvaient
envisager de faire une campagne COMMUNE ... Imaginez-vous Marine Le Pen et Jean Luc Mélenchon faisant campagne commune sur un thème quelconque? Non, bien sûr!


Deux graves erreurs ont été commises en 2005 :


1. Vouloir un référendum sur un texte incompréhensible de la plupart des électeurs


2. Vouloir aller trop vite en mettant dans un même projet un texte de compilation-réécriture de tous les traités existants, sans en changer le fond d'une part et un autre texte apportant des
modifications substantielles bien qu'allant TOUTES dans le sens d'un renforcement de la démocratie intra-européenne.


Le premier n'aurait pas dû être proposé au référendum car il avait un caractère purement technique. Seul le second aurait dû être soumis au référendum. C'est ce qui s'est fait en Espagne où le
texte soumis à référendum (les deux premières parties du projet de T.C.E) a été ratifié haut la main!


Vous n'avez pas tort de souligner que les dirigeants européens veulent forcer les peuples ... Ils veulent aller vite, trop vite ... Résultat : ça va moins vite que prévu!


Personnellement, si l'adhésion des 10 nouveaux membres qui a eu lieu en 2004 avait été soumise à référendum, j'aurais voté NON! J'aurai jugé, à l'époque, que c'était prématuré. Mais j'aurai
approuvé le franchissement d'une étape permettant l'intégration des ces nouveaux membres SANS DROIT DE VOTE jusqu'à intégration complète (c'est à dire mise à niveau économique et politique).


En ce qui concerne la procédure référendaire, je suis favorable à une modification de la règle :


1. Si la majorité des INSCRITS est pour, alors le texte est approuvé.


2. Si la majorité des inscrits est contre, alors le texte est repoussé pour une durée minimum de 3 ans.


3. Dans les autres cas, le texte est soumis au vote du Parlement à une majorité qualifiée (par exemple la majorité des membres de chacune des deux chambres puis un vote en congrès ...).



Démocrapsy 14/10/2012 22:22


Oups, une erreur importante pouvant nuire au sens et logique du message :


C'est, bien sur, "L'erreur (l"illusion)... (intérêt de tous) NE peut être compatible...."


je profite pour mettre cette citation que je viens de trouver "L'Europe ne procède pas d'un mouvement démocratique mais de ce que l'on pourrait appeler un DESPOTISME ECLAIRE" Tommaso
PADOA-SCIOPPA - 2010, père fondateur de l'euro, créateur de la BCE et président du comité directeur du FMI aisni que du think tank "notre europe".

Démocrapsy 14/10/2012 09:45


Je connais extremement bien les phénomènes de dynamique de groupe puisque je suis psychologue social. Et, c'est justement sur ces connaisances sceintifique et celles de psychologie des
organisations que je peut avancer ce que je dit.


Le modèle néolibéral imposé par les américains (les élites car les pauvres citoyens sont bien mal en points) comme étant le seul "bon" n'est en effet, que de mesurer la richesse financière et de
jauger la valeur de toute chose uniquement par la capacité d'accumuler de la richesse financière sans limite. Cà c'est le système instauré par l'OMC, FMI,... qui détruit l'échelon Etat. Quand
vous avez un mauvais indicateur de progrès social (décision politique prise à l'aune du PIB), il est nécessaire de le corriger pour vous assurer qu'il vous peret réellement de créer ce que toute
société se doit de faire pour l'ensemble de ses membres et pas que pour ses élites.


L'erreur (l'illusion) que commettent les français est que le modèle social dont ils sont dépositaires (intérêt de tous) peut être compatible avec ce système barbare (Attila et les uns
d'exploitation toujours croissante des ressources). Car le mosèle théorique auquel se réfère notre modèle scial est celui de l'optimisation (régulation du mauvais indicateur) et non la
maximisation (course effreinée au profit des élites). mais, en effet, si vous ne connaissez pas les théories économiques keynésiennes et néolibérales, il est difficile d'avoir un avis étayé
sufisamment.


malheureusement, toutes les élites politiciennes ont été formées à la thèse néolibérale qui permet en effet, d'arracher de la croissance rapidement. Par contre, sur le long terme c'est désastreux
sur l'environnement et le lien social comme nous pouvons le constater tous les jours. On ne peut vivre de dettes infinies comme les USA et devoir faire des guerres comme ils font pour remettre
les compteurs à zéro et accéder aux ressources à exploiter la où la terre n'est pas encore brulée (polluée, asservissement des populations, accaparement de terres, expropriation des
autochtones,...).


Si vous éduquez vos enfants en leur disant et les récompensant de façon proportionnelle à leur capacité de rémener à la maison de l'argent et ne réguler rien d'autre sauf par une belle charte, il
ne faut vous attendre à ce que ceux-ci nuisent gravement à leurs prochains et joue de leur force (crimes). C'est le système social qui est en place et ce qui permet la survie sociale (aujourd'hui
uniquement le financier à court terme) qui prévaut et les considération d'ne société juste pour tous est de la mascarade e n'a aucun effet sauf celi de faire passer le suppo.. pour les
populations et pas ceux qui ont le pouvoir financier bien sur.


Le piège de la dette souvenez vous des posts précédents.


 


bon dimanche,

Démocrapsy 13/10/2012 22:03


Nous voilà arrivés à la conception de l'Homme et surtout à une chose essentielle : est-ce la société qui doit s'adapter et permettre à ses membres de respecter leur besoins et instincts ou les
individus doivent-ils s'adapter à la société qui leur demande de ne pas respecter leurs besoins et leur nature?


Car votre discours tend à montrer que vous êtes pour que les masses soient dociles et qu'elles ne savent pas ce qui est bon pour elle. Seul les élites le sauraient, est-ce cela?


Pour ma part, je suis psychologue et peut vous certifier que si une société ne permet pas à ses membres de combler leurs besoins (psysiologique, génétique et psychique) elle est vouée à l'auto
destruction car attie tot ce qu'il y a de plus destructeur chez les êtres humains et les foules.


la décadence est quand une société impose de se nier soi même (ses besoins j'entends pas ses désirs). C'est du mépris des élites pour le "peuple" et que je sens dans vos commentaires vis à vis de
leur résistance. Heureusement qu'ils résistent à l'oppression et au non respect des règles de conservation et d'équilibre, de leur culture c'est à dire de leur identité.


Cette conception de l'Homme tout aussi anglosaxone "le loup est un loup pour l'Homme" est la graine de la dictature et l'inverse de la déclaration des droits de lHomme et du citoyen. L'homme ne
devient ceci que si la société le met dans une logique de survie (concurrence sauvage pour la survie).


Le pari de la france est de créer cette société juste et propice au développement et paix (lien social). Voilà ce que dit Joseph STIGLITZ prix Nobel américains sur le système de modèle social
français : http://www.lepoint.fr/societe/joseph-stiglitz-vous-les-francais-vous-avez-raison-de-defendre-votre-modele-social-13-01-2011-129491_23.php


FRANCAIS, VOUS AVEZ RAISON DE DEFENDRE VOTRE MODELE SOCIAL


"...il y a 2 façons de concevoir l'économie, la création de richesses avec pour seul objectif l'entichissement individuel. Et la créaton de richesses du profit afin de créer une société non pas
égalitaire mais prospère et juste dans laquelle chacun peut trouver sa place, dans laquelle cacun à ses chances. Je crois dans l'économie de marché mais celle-ci n'a de sens que si elle
sert l'intérêt gnéral,  l'éducation, la santé de tous et le bien être des plus faibles. Une démocratie ne peut avoir pour seul moteur la cupidité de ces élites."


Lire l'ensemble de l'article : http://www.lepoint.fr/societe/joseph-stiglitz-vous-les-francais-vous-avez-raison-de-defendre-votre-modele-social-13-01-2011-129491_23.php


La nature de l'Homme et des sociétés humaines n'est pas que de s'adapter, çà c'est ce que font les autres espèces vivantes. ce qui fait le propre de l'Homme c'est qu'il adapte son
environnement et notamment peut se créer un environnement protecteur et favorable à sa survie et survie de l'espèce. Les croyances erronées comme celles du néolibéralisme (cupidité des élites et
inégalités) mènent à des extinctions de civilisations comme par exemple sur l'Ile de Paques où plus on avait de malheur et plus la croyance faisait élever des stautes de plus en plus grandes pour
s'attirer les bonnes augures des dieux... au point de décimer de plus en plus les arbres jusqu'au dernier.



Le néolibéralisme est pareil, quand çà ne marche pas (dette colossales des USA, GB et de tous les pays, crises, guerres,...) c'est prce qu'il y a encore trop de régulation des Etats... c'est
stupide!!! et nous sommes en train d'enfreindre de plus en plus aussi les règles de conservation et d'équilibre de notre écosystème à force de l'éxploiter outrageusement pour le profit des tous
puissants.

Jacques Heurtault 14/10/2012 01:00



Il y a une dialectique entre l'homme-individu et la société. La société a beau être composée d'êtres humains, elle est néanmoins quelque chose de différent de l'ensemble des être humains ...
Qualitativement différente car quantitativement différente ... L'homme est un être social en ce sens qu'il vit en société. C'est un processus naturel. L'homme-individu agit sur la société et la
société agit à son tour sur l'homme-individu. Du même coup, la société produit ses propres règles. En particulier, phénomène observé de très longue date, la société se hiérarchise, se stratifie.
C'est encore un processus naturel. A tel point que certains hommes-individu accèdent à son sommet ... et veulent y rester! D'où la nécessité de fixer des règles pour empêcher qu'ils s'y
maintiennent (à tel point qu'ils pourraient s'y tenir en faisant usage de leurs mains!). Il est particulièrement digne d'intérêt de constater que ce sont souvent certains hommes-individu parvenus
au sommet qui ont eux-mêmes eu conscience de la nécessité de fixer des règles permettant qu'ils ne puissent s'y accrocher ...


Il n'y a pas de "masses", encore moins de "masses populaires" ... Par contre, quand des dirigeants veulent faire des choses dont les gens ne veulent pas, ça se termine toujours mal. D'où la
nécessité de prendre son temps ... de laisser du temps au temps ...


Une société se voue elle-même à la destruction si elle n'est pas capable de comprendre qu'elle doit évoluer. Le plus simple, c'est qu'elle évolue tranquillement, sereinement. Des règles tout à
fait valables il y a cinquante ans peuvent ne plus l'être aujourd'hui. Se figer en se crispant sur le passé ne peut être bon. C'est parce que l'empire romain n'a pas su ou pu évoluer qu'il est
mort, entrainant dans sa chute une formidable régression civilisationnelle que plusieurs centaines d'années suffiront à peine à reconstruire. La tare profonde de l'empire romain, c'était son
excès de centralisme, centralisme qui fut pourtant le principal moteur de son développement. 


J'en suis désolé pour vous mais vous "sentez" mal ... Il n'y a aucun mépris pour le peuple de ma part, bien au contraire. En 2005, il a certainement dit qu'il ne voulait pas du Traité
Constitutionnel Européen. cependant, en 2008, il a choisi entre deux candidats qui voulaient l'un comme l'autre ce traité constitutionnel. Les trois premiers candidats à la présidentielle ont
obtenu, ensemble, plus de 76% des voix et nettement plus de 50% des inscrits. Ces trois-là étaient pour ce traité constitutionnel. On peut donc considérer que le vote de 2008 a effacé le vote de
2005. C'est un processus démocratique normal qui démontre, au passage, que la démocratie représentative est plus efficace que la démocratie directe. Vous savez bien que les deux grands "camps"
qui ont appelé à voter NON en 2005 ne pouvaient en aucun cas gouverner ensemble car la majorité numérique n'était pas politiquement cohérente.


Malheureusement, je dois avouer que je n'ai rien lu de Stiglitz! J'ai honte! Je suis bien content que cet Américain dise avec force que notre modèle social est meilleur que le modèle social
américain ... Les Américain n'ont même pas encore de Sécurité Sociale digne de ce nom! C'est dire leur retard. Stiglitz n'est pas le premier Américain à penser cela. J'ai de très bonnes raisons
de d'assez bien connaitre les Américains (pas moins de cinq voyages de plusieurs semaines aux Etats Unis). Ils sont nombreux, ayant vécu professionnellement en France, à vouloir y vivre leur
retraite ... Ce n'est pas le produit du hasard.


 


Il faut des règles pour qu'une société fonctionnent. mais il n'y a aucune raison pour que ces règles soient figées. Elles aussi doivent être adaptées en permanence au contexte du moment.



Démocrapsy 13/10/2012 17:34


Désolée, j'ai oublié l'interview d'Annah Arendt qui a longuement étudié cette constituion et celle de "Montesquieu" :
http://www.politique-actu.com/philosophe/hannah-arendt-etats-unis-roger-errera-ortf/14301/


Son analyse est passionante et m'ont permis de comprendre les changement de valeurs profonde à l'oeuvre que nous subissons depuis ces 30 dernières années.


ce n'est donc pas la France par chauvinisme mais la France en tant qu'émanation du projet d'un peuple désirant s'émanciper des abus de pouvoirs qu'ils ont subit depuis la nuit des temps; que ce
soient des monarques, dictateurs, emprereurs et le pire de tous sont les exclavagistes qui exploitent impunément (dérégulation fiancière et des marchés) les ressources terrestres (humains) à leur
propre profit privé.


 


c'est cette idée là que porte notre culture française (et les services publics français) et c'est elle qui est en train de disparaitre par la trahison de nos élites asservies de droite et de
gauche (tous néolibéraux) et aignés sur les intérets privés des banques, multinayionales,... qui ne représentent que 1% des personnes et détiennent la quasi totalité des richesses.

Jacques Heurtault 13/10/2012 19:33



Il ya indéniablement un changement profond qui s'opère dans le monde et la France n'y échappe pas! Êtes-vous conservatrice (maintien du statu quo), réactionaire (retour à lordre ancien) ou
progressiste (orientée vers le futur)?


Le Peuple de France est profondément conservateur. Il n'aime pas le changement. Les autres peuples non plus, d'ailleurs! Mais le peuple de france est plus conservateur que les autres. Je le crois
vraiment. Il s'ensuit que, rétif au changement, comme il faut malgré tout vivre avec son temps et que cela impose de s'adapter, le Peuple de France a une méthode "à la française" : il se fâche
périodiquement! 1907, 1917 (dans les tranchées), 1936, 1968, 1995, 2005, etc ... C'est très fâcheux! Il vaudrait mieux qu'il évolue tranquillement ... Cependant, il faut faire avec cette
caractéristique!



Démocrapsie 13/10/2012 17:17


Dans son ouvrage JB DUROSELLE "L'europe, histoire des peuples" notamment,; Les partisans de la construction européenne ont extrait volontairmeent 2 phrases du discour politiquement coorecte en
évinçant le réel sens du projet de V. HUGO  dont le discour intégral comporte des références non ambigues et très calirement posées à l'Evangile, ç la Providence et à dieu mais surtout aux
vertis de la colonisation. voir le dossier détaillé :
http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/victor-hugo/pourquoi-est-ce-un-mensonge#la-comparaison-des-citations-de-nos-politiciens-avec-le-vrai-discours-de-victor-hugo-devoile-toute-lampleur-des-mensonges-de-la-propagande-europeiste 


Sorti de leur contexte historique, c'est un argument qui fait partie de la propagande européiste. Mais en fait, cet argument de Hugo servait aussi la colonisation des peuples mais lui, c'était
l'Europe qui devait le faire et pas les USA.


Vous devriez écoutez même si c'est difficile car heurete vos croyances, la conférence qui explique le fondement de la culture américaine (révolution américaine issue Tea party zzt rejet des
exclavagiste de payer des taxes à la GB : libre marché) si opposée à la notre (révolution française du peuple pour conquérir le pouvoir et voir prospérer l'intérêt de tous).


Il y a les analyses d'Annah Arendt qui explique en quoi la constitution américaine voulue pas les pères fondateurs veulent empêcher la tyranie y compris de la majorité. les libéraux appellent
même la démocratie "la gueuse". C'est bel et bien cette culture fraçaise favorable à l'intérêt de tous (article de la déclaration des Droits de 'Homme) qui est visé et qui implique la disparition
de l'Etat pour laisser place à la concurrence libre non faussée par la volonté de l'Etat (qui est syninyme de peuple en France) de protéger l'ensemble de ses membres quelque soit leur race et
origine.Voir les articles de la déclaration des droits de l'homme 1789.


Quand à l'idée du péril jaune (Chine notamment) et les autres qui nous oblige à nous allier avec les USA (réce bien blanche) auquel vous faites référence, il fait partie aussi de l'idée globale
du "choc des civilisations", illustré magnifiquement (à la Kill Bill - "chef d'oeuvre" américain) par ce clip de promotion de l'UE qui nous a couté des milliards... pour être retiré après
quelques diffusions car est éminamment raciste. A voir ici pa rexemple pour ceux qui l'ont loupé : http://www.staragora.com/news/le-clip-de-l-union-europeenne-censure-pour-racisme/441539


EN attendant, avant de sortir cette allégorie raciste a été validé par des centaines de personnes européistes et autorités la représentant. Mais, les populations n'en ont pas été dupes elles et
ont gagner!


 

Jacques Heurtault 13/10/2012 19:22



1. Du temps de Victor Hugo, la colonisation n'était pas perçue comme un instrument d'asservissement mais comme une action réellement émancipatrice. Depuis, les colonialistes ont fait, eux-mêmes,
la démonstration des aspects très négatifs de cette colonisation.


2. Je ne vais certainement pas prendre la défense des "Tea Party" car, là encore, le contexte de l'époque était complètement différent de celui d'aujourd'hui. Les "Tea Party" d'aujourd'hui sont
de vrais réactionnaires voire des ultras-réactionnaires. A l'époque, c'était moins évident! Et même pas du tout vrai. Les Américains voulaient travailler pour eux et pour l'Amérique, pas pour le
roi d'Angleterre (et encore moins pour le roi de Prusse!).


3. La Révolution française est avant tout une révolution bourgeoise, pas une révolution populaire ... Dans la devise de la république, c'est la liberté qui vient en premier, pas l'égalité ...



Démocrapsy 13/10/2012 14:33


Quand vous dites, il n'y a pas de place pour les extrêmes et que leur émergeance sont natureelles comme s'il ne fallait pas aler trop vite, avez-vous consciences par ces mots que vous parlez dune
dictature? D'un pouvoir qui décide seul (et sans informer la population donc ne lui permettant de faire leur choix responsable de citoyen) de ses desseins? pour créer quoi selon vous? la paix
peut-être? voici une conférence de M. ASSELINEAU qui nous rappelle qu'en fait l'UE n'est pas la paix mais la guerre des USA (par l'OTAN) en Irak, en Lybie, en Afganistantet bientôt en Syrie et
Lybie.  Ces arguments et pièces officielles sont à connaitre et se rappeler http://www.dailymotion.com/video/xs7r2l_l-europe-ce-n-est-pas-la-paix-c-est-la-guerre-zapping_news  car en
fait... et nous en venons à un autre point de vos commentaires.


Votre évocation de Jean Monnet et robert SCHUMAN est intéressante car tout le monde sait ce qu'éatias Jean Monnet, un homme de main des USA pour créer les Etats-unis d'Europe (stratégie
expansioniste et colonisation par les marchés économiques). Ce projet va avoir lieu en 2015 grâce à la construction actuelle de l'UE définitivement avec le pacte transatlantique qui uniormiera
les législations sur le modèle américain. Ils vont faire pareille avec le pacte transpacifique décrit ici dans le HUddington post
http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/06/16/trans-pacific-partnership-obama-embarras_n_1602738.html


"La France ne le sait pas mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. c'est une guerre permanente, vitale une guerre économique, sans morts apparemmentsans morts Oui, ils sont très durs les
améeicains et voraces... " "LE DERNIER MITTERRAND" Georges Marc BENAMOU une déclaration après avoir présider la France pendant 14 années.


Extrait de la conférence "Qui gouverne la France et l'Europe" F. ASSELINEAU, historien et énarque, président de l'UPR : http://www.dailymotion.com/video/x9us1s_qui-gouverne-la-france-1-de-7_news
retraçant histotiquement et culturellement les projets si défférents de nos nations.

Jacques Heurtault 13/10/2012 14:57



Faut-il rejeter la perspective d'une alliance économique avec les Etats Unis? Je n'en suis pas sûr! Il faut penser que nous ne sommes pas tout seuls sur la planète ... Il y a la Chine, le Sud-est
asiatique, l'Inde et bientôt l'Afrique ... Le problème, avec les Américains, c'est qu'ils sonr Américains avant tout le reste! S'il le faut, Américains avant d'être humains ... (là, je force le
trait!). La Vieille Europe n'a pas la même histoire que les jeunes Etats Unis! Dans quelques semaines, nous allons savoir de quel côté penchent les Américains (Obama ou Romney?).


 


Je ne suis pas naïf! Il faut des règles respectées par tous. Il faut mettre en place une réglementation qui soit capable de montrer aux puissants très bien argentés qu'ils y a plus puissants
qu'eux! Ce sont les Etats! Et si l'Union Européenne devenait, enfin!, les Etats Unis d'Europe, comme le voulait Victor Hugo? Vous n'aimez pas Victor Hugo? Un Français, un démocrate, un
progressiste, auteur de "Les Misérables", "Quatre vingt treize", etc ... (Combat terrible, au corps à corps/ Voilà déjà longtemps que leurs chevaux sont morts!



Démocrapsy 12/10/2012 23:16


En dernier point et pas des moindres : dans quels mains et quels intérêts poursuivent cette nouvelle répartition anti démocratique des pouvoirs?


Vous avez la réponse dans les articles 26, 119 ou encore 120 du TFE : "la loi de la concurrence libre et non faussée" c'est à dire agissant selon l'unique logique et mesure de la performance
financière (accumulation infinie exprimée sous le nom de croissance). jeme réfère ici aux travaux d'une vingtaine de spcécialistes internationaux dont 5 pruix Nobel dans leur rapport sur la
performance économique et le progrès social. Il est appelé souvent le "rapport STIGLITZ" et il étudie précisément les limites de l'unique mesure économique sensé prédire le progrès social : le
PIB qui a pour caractéristique conceptuelle de l'évaluer que les richesses financières et imposant de l'accumuler à l'infini. Résumé en 16 pages, ici :
http://www.economie.gouv.fr/files/finances/presse/dossiers_de_presse/090914mesure_perf_eco_progres_social/synthese_fr.pdf


 


Je tiens à vous informer ici puisque jeviens de l'apprendre que le "Grand marché commun trasatlantique" (UE/USA), voté au Parlement, sera régit en 2015 par les mêmes principes de la doctrine
économique néolibérale qui (im)pose que cet indicateur d'accumulation d'argent est le seul à prédire le progrès social... et doit donc être "non faussé" par l'Etat (l'Etat c'est nous, n'oublions
pas et il a pour devoir de nous protéger des abus de pouvoir). certes, la consttuion française n'est pas parfaite en matière d'étanchéité des pouvoirs et serait perfectible mais les principes de
l'UE constitutionnels ont la primauté sur les droits nationaux comme vu précédemment.


 


Pourtant, le rôle de l'Etat (élu du peuple) n'est plus de garantir le progrès social et la séparation des pouvoirs pour nous protéger mais de faciliter la libre circulation dfinancière, des biens
et des personnes induisant l'exploitation des ressources y compris humaines pour accumuler des richesses financières (croisance en augmentant le PIB donc diminuant sans cesse les dépenses et
augmentant les dépenses). Son rôle est d'appliquer les directives européennes. Plus de 100 directives quotidiennes à traduire en droit français chaque jour (230.000 pages au JO en 2010 - source
OPEN EUROPE)... alors ce tournis de réformes, procédures, lois,... qui nous summergent et nous font perdre notre latin au travail et aussi dans notre vie (banque, administrations,..).


Tout ceci (3 messages) est définit par le TUE et TFUE qui définissent que l'UE remplace la CE etlui donne une entité juridique depuis 2008 et n'est plus comme on nous le fait croire et comme vous
le dites des traités flous.


 


Pas facile d'expliquer tout cela et d'être synthétique. J'e ai perdu surement en route mais j'espère que cela poussera votre curiosoté de vérifier et creuser les thèmes qui vous semblent
essentiels aujourd'hui et revenir sur les autres plus tard peut-être. C'est en tout cas la démarche que j'ai eu pour ingurgiter tous ces inombables éléments factuels qui nous sont cachés et
dissimulés par les grands médias.

Jacques Heurtault 13/10/2012 00:47



Vos trois commentaires me conduisent à penser que nous pouvons avoir un débat de haute tenue ... que je vais poursuivre avec vous plus tard car il se fait tard, précisément!


Suite ... (ce samedi 13 octobre 2012).


1. Vous avez étudié votre sujet! C'est évident. Félicitations! Ce n'est pas facile.


2. Vous avez raison de vous méfier de ces "indicateurs" que sont le PIB et autres. Il est clair que si il ya des bouchons sur les routes, la consommation d'essence augmente et, donc, le PIB
augmente! Pareil pour les malades ... plus il y en a, plus on dépense d'argent pour les soigner ... et, donc, le PIB augmente! C'est absurde ...


3. Je n'ai jamais dit que les traités (notamment celui de 2008) étaient flous ... Ils sont, par contre, très difficiles à comprendre pour le commun des mortels! C'est faire oeuvre de démocratie
que de vouloir les rendre intelligibles. Le Traité Constitutionnel Européen était, lui, incomparablement plus clair ...mais il n'a pas été ratifié!


4. Les "libéraux" n'ont pas besoin de traité constitutionnel ni même de traité tout court ... la loi du marché leur suffit, surtout quand elle se met en oeuvre de la manière la plus sauvage ...
En ce sens, ils ont gagné en 2005 avec le rejet ... Ils ont encore gagné en 2008 avec l'adoption car personne, au sein du peuple ne comprends bien de quoi il en retourne!



Démocrapsy 12/10/2012 22:47


On ne me l'a jamais enseigné à l'école (quel malheur) que nous tous, citoyens (99% des êtres humains), n'avons pour créer une société garante de l'intérêt général et progrès social que d'exiger
par constituion la séparation de nos pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire). Abus de pouvoirs représentés dans l'imaginaire ar des monarqes, dictateurs detenant tous les pouvoirs
souverains... mais les abus de pouvoirs sont aussi dans les entreprises (intérêts privés) depuis l'aube des temps et de l'eclavagisme en Grèce ou Egypte par exemple et donc régissent la loi des
marchés.


Or le TUE établit la collusion de pouvoirs :


- entre les exécutifs nationaux (nos ministres) qui sont les même personnes que les législatifs européens


- il existe bon nombre de lois opaques sans parlement (par la BCE non élue ou commission)


- le parlement de l'UE (élus des nations) n'a aucun pouvoir d'initiative de lois; pas plus que les populations qui n'ont que le pouvoir ridicule de récolter 1 millions de signature pour demander
à la Commission qu'elle veuille bien le transmettre pour examen au Parlement (de qui se moque-t-on?),


- la BCE en fait d'indépendance ne l'est que des élusdes nations mais pas des lobbies (cf Mario DRAGHI de Goldman sacks à la tête de l'UE cf le documentaire d'ARTE "Goldman Sacks la banque qui
dirige le monde" visible ici 40' http://www.dailymotion.com/video/xtc3e2_goldman-sachs-la-banque-qui-dirige-le-monde-1-2_lifestyle?search_algo=2


- les juges européens (pouvoir judiciaire sensé controler la séparation des 2 autres pouvoirs) qui sont nommés par la commission et renouvellés aussi par eux au minimum tous les 3 ans... belle
indépendance de la justice!!


-...


 

Jacques Heurtault 13/10/2012 00:45



Cette Union Européenne est loin d'être parfaite. Pourtant, son mode de fonctionnement est, de loin, bien plus démocratique que celui de notre chère République française. Ainsi le pouvoir de
pétition des citoyens européens ... Celui dont nous disposons, en France, est incomparablement moindre! Ce n'est pas demain que nous verrons un référendum d'initiative populaire en France! Il y a
un grand nombre de verrous à faire sauter avant!


Je suis un farouche partisan du renforcement des pouvoirs du Parlement Européen face à la Commission et face au Conseil. Avez vous noté que la directive Bolkestein a été repoussée grace à la
volonté du Parlement CONTRE la Commission? Il faut, selon la règle de majorité qualifiée, une forte volonté du Parlement pour parvenir à gagner ... Je peux développer si vous le souhaitez.



démocrapsy 12/10/2012 22:27


cela explique pourqoi, il n"y avait qu'un seul mot ou 2.


Je suis ravie de cet espace d'échange car la complexité savamment orchestrée, peu de personne se sentent capables d parler de l'UE (nébuleuse d'experts car le commun des mortels est trop
bête...).


Alors, merci de vous y intéresser et débattre pour 'avenir des furures générations et nous même.


Il est dommage que vous n'ayez pas vu le lien sur E. CHOUARD (analyses après la ratification de 2008) mais puisque vous ne lui accordez peu de crédit car il est souverainistes selon vos dires, je
vais reprendre simplement les traités dérivés de Lisbonne (TUE et TFUE) qui constituent depuis 2008 une révision de constituion et voici pourquoi :


 


L'article 4 du TUE pose que l'UE estdotée de compétences (pouvoirs) exclusifes et pouvoirs partagés avec les pays membres sigantaires.


Ces dites compétences "exclusives" sont listées dans l'article 3 du TFUE (douanes, règles de concurrencenécessaires, politique monaitaire, politique commune de la pêche (ressources biologiques de
la mer), politique comerciale (interne et extérieure à l'UE)


Les pouvoirs partagés sont listés dans l'article 4 du TFUE : marché intérieur, socia


cohésion économique, sociale et territoriale, agriculture et pêche, protection du consommateur (et de la santé publique, vous aurez noté), environnement, trasports, réseaux transeuropéens,
énergie, liberté, sécurité et justice, sécurité de santé publiqe


 


Vous pouvez voir de vos yeux vu les textes sur le JO de l'UE ici pour le TUE http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2008:115:0013:0045:FR:PDF et ici pour le TFUE
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2010:083:0047:0200:fr:PDF


ces transferts de pouvoirs souverains ou régaliens  (car il s'agir bien de cela, n'est pas?) sont régis par la doctrine néolibérale (voir ici http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9galien ) et
la rétention de la des pouvoirs par le peuple est né de 1789 en France (Montesquieu). Ils sont organisés selon les principe de primauté du droit européen, de subsidiarité pour pouvoirs partagés
uniquement (action au niveau d'action le plus efficace dans sa définition néolibérale donc efficce pour accumuler de la richesse financière à court terme) et de proportionnalité (définition du
degré d'intensité des pouvoirs de l'UE).


Le point essentiel est de savoir dans quelles mains ont été remis ces pouvoirs. Car, le seul outil qu'aient lespopulations pour se protéger des abus de pouvoir est leur Constitution qui nécessite
une séparation absolue des pouvoirs. Et il se trouve que les pouvoirs sont conccentrés en UE dans les mêmes mains et des mains non élues également.

Jacques Heurtault 13/10/2012 00:25



1. Vous voyez par vous même qu'il n'y a plus ce bug ... Votre commentaire est publié.


2. Vous avez très bien compris la distinction entre pouvoirs exclusifs et pouvoirs partagés. A terme, tout cela doit se mettre en place. En terme de fonctionnement, nous sommmes loin de
l'harmonie que les pères fondateurs ont imaginé (De Gaspari, Monnet, Schuman, etc ...). C'est Jean Monnet qui était probablement le plus dirigiste. La CECA, c'est lui en termes opérationnels. Ce
fut le véritable acte fondateur, bien avant le Traité de Rome.


3. Il est clair qu'il n'y a pas place pour les extrêmes de l'échiquier politique. or la mise en oeuvre de la construction européenne produit une résurgence des extrêmismes! C'est un peu comme
sila nature fabriquait un équilibre qui empêcherait d'aller trop vite.


4. A terme, la Commission est le gouvernement européen, responsable devant le Parlement européen élu au suffrage universel. Le Parlement correspond à nos parlements nationaux. Le Conseil, lui,
doit évoluer vers une situation qui le placerait dans une position politique comparable au Sénat fédéral des Etats Unis. Nous en sommes loin! Le Conseil ne va pas lâcher ses pouvoirs régaliens
aussi facilement ...


5. Vous commettez la même erreur que beaucoup ... Voyez notre Constitution française : elle fonctionne aussi bien avec des gouvernements neo-libéraux (Sarkozy) qu'avec des gouvernements
sociaux-démocrates (Hollande). Diriez vous que la politique de Hollande est la même que celle de Sarkozy? Moi, certainement pas!



démocrapsy 12/10/2012 11:19


Apparemment même les réseaux dits libres n'aiment pas qu'on parlent de lUE... Tabou ou lapsus technique!!  :-))

Jacques Heurtault 12/10/2012 11:35



Non, je crois, pour l'instant, qu'il s'agit d'un problème purement technique ... Ca va se résoudre! Suivez la procédure que je vous ai suggérée et faites moi confiance.


 


JE VIENS D'AVOIR CONFIRMATION : LES COPIES/COLLES NE SONT PAS ADMIS DANS LES COMMENTAIRES. IL FAUT TAPER DIRECTEMENT VOTRE COMMENTAIRE DANS LA GRILLE Overblog AD HOC.



démocrapsy 12/10/2012 11:16


Bonjour,


Aapparemment, diviser en trois c'est trop et bizarre, il n'apparait que les premiers mots. Combien dites vous qu'il faille mettre de ligne maximum par post pour que je voie combien de tranche je
dois couper dans mon message pour le partager? d'après les posts antérieurs, 30 lignes c'est OK. Alors je ne comprends pas vraiment pourquoi.

Jacques Heurtault 12/10/2012 11:33



Je viens de questionner les administrateurs de la plateforme Overblog. On me répond que c'est dû à la technique du "copié/collé" ...


Je vous suggère donc de m'envoyer votre texte en utilisant la rubrique "Contact". Je m'engage à le publier sous la forme d'un ARTICLE (donc, pas un commentaire ...) avec VOTRE signature.


L'essentiel étant que tous les contributeurs utiles puissent s'exprimer et qu'un débat s'engage ensuite. Dès lors que l'article est convenablement charpenté et respectueux des usages, je n'ai pas
de difficultés pour le publier.



démocrapsy 12/10/2012 00:14


suite 2



Jacques Heurtault 12/10/2012 09:56



Même remarque ... Il va falloir que je me coltine un examen plus attentif!



démocrapsy 12/10/2012 00:13


suite...


 



Jacques Heurtault 12/10/2012 09:55



Un seul mot ... Le problème, c'est que ça ne fait pas une bonne moyenne!



démocrapsy 12/10/2012 00:12


Ma réponse était surment trop longue alors je vais essayer de la divider en 3 parties (je l'avais écrit et enregistré heureusement).



Jacques Heurtault 12/10/2012 09:54



Comme vous allez vous en rendre compte pour la suite, deux lignes ça va ... Au delà, rien!


Il y a un bug mais où?



démocrapsy 11/10/2012 22:24



Jacques Heurtault 11/10/2012 23:40



Il doit y avoir un bug au niveau de l'édition car je reçois un commentaire sans texte ...



Sylvie 11/10/2012 14:44



Jacques Heurtault 12/10/2012 10:28



Même réponse au même problème ...



Sylvie 11/10/2012 14:38



Jacques Heurtault 12/10/2012 10:27



La page est d'une blancheur immaculée ... Il y a un bug quelque part. J'ai saisi la Direction de la plateforme.



démocrapsy 10/10/2012 17:17


Vous avez juste oubliez les 3° qui sont tout bonnement les citoyens qui ne pouvant que se rendre à la réalité, ne veulent plus subir le régime autoritaire (faussement affiché démocratique) qui va
à l'encontre de ce que disent les référendums donc du pouvoir de la nation. Ce n'est qu'une question de temps.


c'est vrai çà, qu'est-ce qui vous fait dire que l'europe est démocratique? et que le traité signé en 2008 est une constituion d'mocratique?


Tout me mène à penser que vous n'avez pas pris connaissance de l'analyse d'E. CHOUARD que j'ai partagé pour vous en remettre uniquement à vos actuelles croyances. Ai-je tord?

Jacques Heurtault 10/10/2012 20:12



je n'ai jamais pu dire que le traité de 2008 est une constitution démocratique pour la bonne et simple raison que ce n'est pas une constitution. Ce traité est, à l'image de tous les traités
européen, une espèce de soupe au milieu de laquelle les citoyens ne peuvent que couler en tentant de surnager ...


Précisément, le projet de Traité Constitutionnel Européen était, lui, une constitution mais il n'a pas été ratifié! Il n'est donc jamais entré en application.


Etienne Chouard est un souverainiste. C'est son droit le plus strict. e vous ai dit que j'étais en désaccord de fond avec les souverainistes (Chevènement en un, par exemple) mais que j'avais du
respect pour eux car ils étaient LOYAUX. Je n'ai pas pris connaissance des thèses d'Etienne Chouard si ce n'est en 2005 pendant la campagne référendaire. Je suis resté sur mes positions
fédéralistes.


Si on veut l'Europe démocratique, il faut accepter que les autres peuples ne soient pas d'accord avec la nation française ... Or ces autres peuples sont, de très loin majoritaires par rapport au
peuple français. Une chose est absolument certaine à mes yeux, la volonté d'un seul peuple (les Français), qui plus est par une majorité hétéroclite, ne peut suffire à faire capoter un projet
voulu par les autres. Ce serait la négation de la démocratie.


J'accepte que vous puissiez dire que j'ai des "actuelles croyances" ... C'est le mot "croyances" qui m'amuse. Je puis cependant vous assurer que mes convictions sont tout sauf des "croyances"! Je
connais bien le fonctionnement des institutions européennes. J'ai même donné un cours sur ce thème (24 heures de cours ex-cathédra) dans un établissement d'enseignement supérieur.


Nous pouvons démarrer un débat de fond sur cette question si vous le souhaitez.



démocrapsy 09/10/2012 15:32


Les débats sur ce thème se doivent en effet maintenant de se poser. Car point de clan por ou aanti construction européenne. je crois que tous avons été emballé par la propagande d'union des
peuples et de paix. Qui ne le serait pas???


par contre, après 30 ans passés de promesses et de déni de plus en plus flagrant de démocratie (dans la société et les oentreprises) et les désastres liés à la déshumanisation galopante et
insécurité sociale... je crois que tout citoyen se doit de demander un jour des comptes à ceux qui son sensé faire de choix pour nous qui engage notre prospérité, liberté et condition de vie
décentes pour nous et nos enfants.


c'est pile l'verse de tout cela qui est aujourd'hui avéré.


 


Alors, soit on reste sur l'idée d'une belle europe. Soit on regarde réellement derrière l'écran de TV ce qui provoque tout cela... et quand on cherche, on trouve et je vous prie de croire que
c'est une construction européenne terrifiante et qui par ses principes mêmes nous mènent droit dans le mur.


Tout le monde veut une autre Europe mais les 27 pays ne la voit pas pareil et il faut l'unanimité des 27 pour la changer.


Les épouvantails FN, de la "théorie du complot" ou encore du furieux communiste sanguinaire empêchent vraiment les gens de demander des comptes sur ce qui nous arriveet d'interroger la réalité de
cette construction et non pas son fantasme ou la propagande.


Si c'est votre questionnement aussi alors, le docuementaire d'ARTE diffusé en septembre "Goldman Sacks, la banque qui dirige le monde" vous donnera une idée des véritables pouvoirs à l'oeuvre
(spéculation sur la faillite de la dette, nomination du président de la BCE ou les remplçants des gouvernements de grèce ou d'Italie par des élus de l'UE,...).


 


Pour savoir, par l'analyse d'un prof d'économie et droit social ce que jargone en réalité ces traités européens, je vous transmets l'interview d'E. CHOUARD (analyse car ses recommandations lui
appartiennent) : http://www.dailymotion.com/video/xiegy7_etienne-chouard-sortir-de-l-ue-partie-1-3_news


Questionnez 100 personnes et demander leur si la constituion européenne a été modifiée finalement et ils vous répondront à presque 100% (comme moi il y a 6 mois) qu'ils ont dit non par
référendum! Une révision de constitution en le cachant au peuple... dans une démocratie!!!


 


Au JO de l'UE : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2010:083:0047:0200:fr:PDF


Merci de permettre ce type d'échange réellement démocratique ici.

Jacques Heurtault 09/10/2012 16:20



Sur le débat "européen", je fais une différence fondamentale entre deux catégories d'opposants.


1. Les "souverainistes".


Avec eux, les choses sont parfaitement claires. Ils sont hostiles à toute idée de construction d'une Europe intégrée où l'essentiel des décisions importantes sont prises au niveau communautaire,
les dites décisions devant ensuite être appliquées par tous les Etats membres. Ils veulent une Europe des Etats qui coopèrent bilatéralement, au coup par coup, à la condition que chaque projet
engagé soit avantageux pour chacun des participants.


CETTE VISION-LA, JE LA COMBATS MAIS J'AI LE PLUS PROFOND RESPECT POUR CEUX QUI LA DEFENDENT CAR ILS SONT CLAIRS ET LOYAUX.


2. Les "Anti-libéraux"


Ceux-là ne veulent une Europe intégrée (donc supra-nationale) que si et seulement si, elle est construite sur une base anti-libérale de gauche nettement "radicale". Bien évidemment, ils sont, au
niveau européen, très minoritaires. En France, par exemple, ils pèsent, électoralement parlant, guère plus de 15% alors que les souverainistes, eux, pèsent environ 25%.


Je suis enclin à être moins tendre avec cette deuxième catégorie car le projet de Traité Constitutionnel Européen avait pour principale caractéristique d'être en tous points conforme aux traités
déjà existants, étant tout au plus augmenté de dispositions nouvelles allant toutes dans le sens d'un renforcement de la démocratie. On peut affirmer sans risque que au moins 90% du projet de
traité constitutionnel était déjà en vigueur avant le vote référendaire.


Cette deuxième catégorie d'opposants, en votant NON, a simplement dit : nous ne voulons pas qu'il y ait plus de démocratie en Europe. Or, c'est très exactement le contraire qui leur était
proposé, à savoir "+ de démocratie". Logiquement, en appliquant les idées qu'ils défendaient, ils auraient dû être POUR et voter OUI. C'est la fameuse thèse du "plan B". IL N'Y AVAIT PAS DE PLAN
B!!


Vous comprendrez, dans ces conditions, que je nourris, encore aujourd'hui, une certaine acrimonie contre ces opposants-là ... 



démocrapsy 09/10/2012 12:10


Très bien, alors voici un article très détaillé sur la structure et les financements de la déclinaison européenne des Youngs leaders de la FAF. M. COHN BENDIT autrefois dit "le rouge" parraine le
"european young leaders" http://www.u-p-r.fr/actualite/france/cohn-bendit-european-young-leaders


 


Une grande influence donc ce FAF... pour construire l'UE et les think tank (concept anglosaxon voir historique http://fr.wikipedia.org/wiki/Think_tank ) qui sont des "laboratoires e pensée).


Sa création a été signée par VGE et le président FORD (voyage en 1976) après labandon de la france de son pouvoir souverain de création monétaire (1973 loi Pompidou/Giscar).


DE GAULLE nous protégeait jusque là de l'impérialisme soft américain  et de leur projet d'Etats Unis d'Europe suite à la seconde guerre mondiale où DE GAULLE était le seul à faire partie des
"vainqueurs".

Jacques Heurtault 09/10/2012 13:32



Bien qu'étant personnellement favorable à la construction européenne, je n'ai aucun problème à favoriser le débat entre les "pro" et les "anti" Europe.



démocrapsy 09/10/2012 10:20


Oups, il était trad hier soir et je me suis mélangé les pinceaux.


D'abord, voilà le lien sur LE LAY et le NPM http://www.metiseurope.eu/il-faut-en-finir-avec-le-fetichisme-de-l-evaluation_fr_70_art_29468.html qui est une doctrine managériale de l'UE déclinée
dans tous les pays membres : http://www.em-consulte.com/article/519986 (dans ce lien accès à un comparatif GB et France).


Ensuite sir la FAF, certains aimeront avoir accès à la liste des Youngs leaders des journalistes, politiciens et dirigeants directement sur le site de la FAF (téléchargement ici) :
http://www.french-american.org/leadership/young-leaders/espace-anciens-young-leaders.html


 


Bonne journée,

Jacques Heurtault 09/10/2012 11:25



Dont acte. Encore merci! Que le débat s'engage sur la French American Foundation!



démocrapsy 09/10/2012 00:22


Bonsoir,


Pour le New Public Management, de nombreux sociologues ont travaillé sur son impact et voici l'analyse de LE LAY, sociologue qui explique coment cette doctrine managériale qui est européenne,
engendre le fétichisme des chiffres


 


A ce que je sais, Pole Emploi est aussi victime de certification EFQM (European Foundation for Quality Management, traduisez fondation européenne pour le management par la
qualité) C'est une fondation européenne basée à Bruxelles, qui a été fondée en 1988 par 14 entreprises européennes (Bosch, BT, Bull, Ciba-Geigy, Dassault, Electrolux, Fiat, KLM, Nestlé,
Olivetti, Philips, Renault, Sulzer, Volkswagen), avec l'appui de la commission européenne. L'EFQM compte plus de 700 organismes en tant que membres.


la qualité, quel bonheur, alors pourquoi victime, me dirai vous?


L'idéologie gestionnaire, colonne vertébrale de l'Union Européenne, devient la norme et obligatoire par le biais de ce type de management "par la Qualité" et le contrôle de gestion qui
instrumentalisent les personnes et les ressources au profit des pouvoirs financiers. Voici ce que décrivent les travaux et cette conférence de Vincent DE GAULEJAC, sociologue et psychosociologue
: "la société malade de la gestion" http://www.dailymotion.com/video/xdc0bu_la-societe-malade-de-la-gestion_news?fbc=579

C. DEJOURS, par ses travaux montre en quoi ce management est l"une des 3 causes de l'apparition récente (années 90) des suicides sur le lieu de travail
http://www.caf.fr/sites/default/files/cnaf/Documents/Dser/PSF/101/PSF101_CR_CDejours_FBegue.pdf 

Les entreprises sont pourtant mises en concurrence en Europe sur ce mode de management et labellisation et Pole Emploi connait des suicides sur lieu de travail peu médiatisés et une douffrance au
travail croissante. Si vous écoutez DE GAULEJAC sur la doctrine EFQM et l'impact sur le sens du travail, je suis sure que vous serez éclairés sur les changement à l'oeuvre partout (NPM associe
aussi le lean management - toyotisme pour la RGPP).


Voici l'analyse d'ergonomes sur ces cabinets de consultants grassement payés pour "enlever le gras" (traduction du mot LEAN) : "le retour du pire du travail à la chaine"
http://www.caf.fr/sites/default/files/cnaf/Documents/Dser/PSF/101/PSF101_CR_CDejours_FBegue.pdf


 


En attendant, le témignage de votre connaissance sur le NPM, voici des éléments essentiels de son architecture et couverture européenne mais surtout de son impac sur le sens ^même du travail et
donc la santé au travail.


 


Bien à vous,

Jacques Heurtault 09/10/2012 08:23



Merci pour votre contribution.



agent public 08/10/2012 20:36


@ Latour


 


Je n'ai lu nulle part sur ce fil pareilles formules lapidaires! C'est une obsession chez vous de jouer les pleureuses après avoir modifié le fond et la forme des
propos de commentateurs que vous contestez. Défendre ses opinions est légitime. Falsifier ceux des autres est pervers.


 


Il n'y a rien d'intéressant dans votre démarche.


 


Je ne sais pâs quoi dire à part que ces quelques lignes sont de la pure malhonnéteté intellectuelle.C'est honteux voire même dégueulasse.


Poursuivez ainsi: les agents de base de pole emploi sont des fénéants qu'il faut exterminer. J'ai essayé de vous parler avec coeur mais je vois que c'est peine
perdue donc VOUS AVEZ RAISON et moi J'AI TORT.


Adieu

Jacques Heurtault 08/10/2012 23:13



Monsieur Latour a pourtant, factuellement, raison ... Je ne parviendrai manifestement pas à rapprocher les points de vues.



Latour 08/10/2012 01:17


@ Agent public


 


"Je ne pensais pas que les agent de l'ex ANPE étaient des monstres sanguinaires à ce point...J'en prends acte".


 


Je n'ai lu nulle part sur ce fil pareilles formules lapidaires! C'est une obsession chez vous de jouer les pleureuses après avoir modifié le fond et la forme des
propos de commentateurs que vous contestez. Défendre ses opinions est légitime. Falsifier ceux des autres est pervers.


 


Il n'y a rien d'intéressant dans votre démarche. Je regrette de ne pas poursuivre avec vous. Je vous souhaite le bonsoir. 

Jacques Heurtault 08/10/2012 09:03



Je ne puis que confirmer votre analyse, Monsieur Latour! Jamais personne n'a dit que "les" agents de Pôle Emploi étaient des monstres sanguinaires, ni même que "des" agents de Pôle Emploi etc ...
et pas davantage que "un" agent agent de Pôle Emploi, etc.


Si cela avait été écrit sur MON blog, je ne l'aurais pas toléré ...


Pour en revenir au fond du problème, je crois qu'il y a un contentieux persistant entre une forte proportion d'agents de Pôle Emploi et une non moins forte proportion de demandeurs d'emploi et
même de la population toute entière. Ce dernier point s'explique parce que, de nos jours, rares sont les familles au sein desquelles le chômage est inexistant d'une façon ou d'une autre ... Un
père, une mère, un fils, une fille, un frère, une soeur, un cousin, une cousine, même chose dans la "belle famille", un petit-fils, une petite-fille en âge de travailler etc ... Il se trouve, et
c'est tant mieux!, que les gens parlent entre eux ... Souvent, dans ce genre de situation, les aspects négatifs ressortent plus facilement que les aspects positifs ...


 


Ici, le débat continue! Sur le même mode, avec la même ferveur si nécessaire ...



agent public 07/10/2012 20:02


Désolé Jacques,


 


Je ne me reconnais pas du tout dans ce que tu écrits.


 


Je ne défends en aucun cas une quelconque COMMUNAUTE. je te dis les choses comme je les vois.


 


Je suis d'accord avec toi sur le fait que le système ANPE/pole emploi n'est pas bon et ne rends pas un service optimum. J'ai à maintes reprises fait le sacrifices de jours de paye lors de greves
afin de monter à nos décideurs notre mal être.


Je suis certain que bon nombre de demandeurs d'emploi se complaisent dans le système français, font semblant de gueuler pour atténuer leur responsabilité ("je ne trouves pas de boulot: c'est la
faute de la société et de l'ANPE") et que personne ne veut d'un suivi à l'anglo-saxone.....Pas tous, je nuance bien sur mais voilà pourquoi en France on ne veut pas sauter le pas d'un véritable
accompagnement à l'emploi avec les moyens qui vont avec (en comparaison nos collègues britanniques et allemands suivent 3 fois moins de demandeurs d'emploi que les agents français).


 


Chacun a son histoire, toi, moi, Jasmin, Latour.....Je ne suis pas né conseiller à l'emploi et suis passé par la case "chomage" puis "précaire anpe".....Je ne détiens pas la vérité mais je
t'avoue que je suis frustré par ce débat car ni toi ni les autres interlocuteurs ici ne sont capables à un moment donné de dire "j'ai peut etre tort" ou "peut etre je stigmatise." 


 


J'ai ma conscience pour moi, je sais que je ne vole pas mon salaire, je sais que je fais de mon mieux, je sais que je fais en sorte tous les jours de rendre hommage au service public et de faire
en sorte de rendre le meilleur service possible aux usagers qui me payent par l'intermediaire de leurs impots et de leurs cotisations sociales....


Malgrè tout le mal que vous pensez des "conseillers de base", demain, j'irai en agence pour écouter et entendre les demandeurs d'emploi dès 8h30


 


Désolé de ne pouvoir faire plus pour vous prouver ma bonne foi. Je suis déçu de ce type de débat car tout n'est pas blanc mais tout n'est pas noir non plus.


 


Je ne suis pas certain que j'apporterai d'autres réponses par la suite.


 


Bonne chance à vous dans vos vies et dans vos projets.

Jacques Heurtault 07/10/2012 22:44



Bon ... Je ne puis que prendre acte. Mais je ne puis me résoudre à dire ou à écrire des choses que je ne pense pas dans le seul but de rechercher un compromis. Un blog, c'est un mode d'expression
nouveau, très précieux pour favoriser la circulation des idées. En ce sens, ce n'est pas comme un échange de courrier "normal". Il faut, c'est salutaire, que toutes les vérités soient dites et
acceptées ... Il en va de l'avenir de nos sociétés humaines.


A bientôt, au gré des évènements et de la perception que chacun peut en avoir.



agent public 07/10/2012 16:22


Bonjour Jacques,


 


Agent Public ne va pas mal réagir car Agent Public est quelqu'un qui fait constemment son auto-critique et qui ne se drape pas dans une auto-persuasion d'avoir raison tout le temps.....Je vais
donc écouter vos critiques même si j'ai du mal personnellement à tout admettre car je ne me reconnais pas et pour être à l'intérieur du "monstre" que vous décrivez, je n'observe pas
vraiment cette incompréhension constante entre agents pole emploi et demandeurs d'emploi (même si elle peut exister de façon ponctuelle) 


J'admets une lourdeur administrative, j'admets des décisions hierarchiques qui tournent autours d'un pilotage par les chiffres ridicule, j'admets que beaucoup d'agents ont le tort d'être
silencieux et d'obeir betement aux injonctions de leur hierarchie.


 


A t-on les moyens de travailler correctement et dee rendre un service public de qualité" aux usagers ? Je vous laisse répondre


 


Je ne pensais pas que les agents de l'ex-ANPE étaient des monstres sanguinaires à ce point....J'en prends acte.


Pour répondre à ta question pourquoi pole emploi souffre d'un tel déficit d'image ? C'est simple: c'est comme aller chez le dentiste: aime t-on y aller ? Pour avoir discuté lors d'un forum
interfrontalier avec un collègue belge qui travaille à l'ONEM (l'équivalent des assedic en Wallonie), il m'a affirmé qu'en Belgique les services publics de l'emploi sont également très critiqués
car il est plus facile pour un demandeurs d'emploi de dire que si il ne trouve pas de travail, c'est à cause de quoi:


1 de carrences dans ses techniques de recherche d'emploi ?


2 d'un manque de motivation ?


3 d'un problème de compétences, d'orientation ou de connaissance du marché du travail ?


4 ou c'est la faute de Pôle emploi qui est coupable de tout alors que le demandeur d'emploi n'y est pour rien.


 


A ton avis, un demandeur d'emploi qui est un être humain normal avec ses forces et ses faiblesses (comme un agent anpe/ pole emploi) va t-il savoir faire son auto-critique ou va t-il par facilité
prendre la 4ème option.


 


par ailleurs, personne ne répon à la question que j'ai posé: souhaitez vous des méthodes de reclassement à l'anglo-saxonne avec des techniques coercitives (la loi anglaise par exemple oblige un
demandeur d'emploi indemnisé à accepter tout emploi dans toute zone géographique au bout de 4 mois de chomage avec des sanctions financières pour les récalcitrants ) ????? Voulez-vous de ce
système ?


 


je le répéte. je ne dis pas que le service public de l'emploi est parfait dans notre pays. Il y a tant à faire et les choses qui sont actuellement faites ne vont pas forcément dans le bon sens
mais ne stigmatisez pas les agents qui reçoivent du public qui ne sont pas vos ennemis, loin de là.


 


 

Jacques Heurtault 07/10/2012 19:33



Au fur et à mesure que je te lis et te découvre, sur "La Fusion pour les Nuls", je comprends mieux ton positionnement (avec lequel il se confirme, si mon analyse est exacte, que je suis en
PROFOND désaccord).


Pour toi, Pôle Emploi représente une "communauté" que chacun de ses membres, lorsqu'il est confronté à l'extérieur, DOIT IMPERATIVEMENT DEFENDRE. Même s'il est bien entendu que tu as des
différents très sérieux, voire sévères avec la Direction, ces différents ne peuvent justifier un lâchage de le part d'un des membres de la communauté car, dis-tu, "on ne doit pas cracher dans la
main qui nous nourrit".


Ce raisonnement est parfaitement acceptable quand on est dans une ENTREPRISE qui doit, impérativement gagner l'argent qui la fait vivre et qui lui permet de payer ses salariés. Ce peut être, en
effet, une question de vie ou de mort et c'est donc une question de principe. 


Le problème, précisément, c'est que Pôle Emploi ne gagne pas l'argent qui le fait vivre! Pôle Emploi fonctionne avec, peu ou prou, ne jouons pas sur les mots, l'argent des contribuables ... Pôle
Emploi n'a aucun effort à fournir pour mériter l'argent qu'on lui donne. Ca change tout!


Quand je gueule contre Pôle Emploi, c'est le contribuable qui gueule! Et, grosse cerise sur le gâteau, à moi, il ne faut pas m'en raconter ... Car je suis AUSSI DEDANS et je sais donc comment ça
fonctionne (il serait plus juste de dire "comment et pourquoi ça ne fonctionne pas"!). Et c'est pour cela que l'on m'en veut autant ... Je suis une sorte de traitre qui ne respecte pas "la règle
du jeu" ...


En résumé, je dois être solidaire de mes collègues et, si j'ai des choses à dire, je peux le faire mais à condition que ce soit "en interne" ... Eh bien, non! CATEGORIQUEMENT NON!


Compte tenu de ton positionnement, il est LOGIQUE que tu ressentes toute mise en cause contre Pôle Emploi comme une mise en cause contre toi-même, chose que, bien évidemment, tu ne peux pas
accepter. Jasmin ne s'en prend pas à toi sur le plan professionnel. Comment le pourrait-elle puisqu'elle ne te connait pas? Pareil pour Monsieur Latour ... Imagines-tu ce que doit être le
ressenti profond de Monsieur Latour? Il n'y va pas de main morte ... De toute évidence, il exprime un profond ras le bol ... Trois ans que son calvaire a duré! TROIS ANS! Maintenant, ils se
déplace souvent en Chine, preuve que ce n'est pas, très loin s'en faut, un pauvre type! Personnellement, je serais bien incapable d'exercer la moindre profession en Chine ou en rapport avec la
Chine ...


Te rappelle-tu ce que dis Jasmin? "Je me suis débrouillée toute seule!" ... En clair, Pôle Emploi ne m'a servi à rfien ... C'est dur à entendre, à lire, même un peu pour moi. Mais il ne faut pas
douter que c'est vrai! Pour Latour comme pour Jasmin ...



Je suis en désaccord avec toi au sujet du déficit d'image de Pôle Emploi ... La raison n'est pas celle que tu donnes. Pôle Emploi est souvent haï parce que Pôle Emploi ne répond pas aux attentes
de son public! C'est vrai de la part des demandeurs d'emploi. C'est aussi vrai de la part des employeurs.


Quand on soulève l'idée que Pôle Emploi puisse facturer certaines de ses prestations, ça soulève un tollé chez une forte majorité de collègues ... "C'est un service public, ça doit être
gratuit!". Soit ... Donc la SNCF n'est pas un service public? (Puisque, pour utiliser les trains, il faut, bien évidemment, payer!). Pareil pour EDF ...


 


Pour que je te donne mon avis sur le système anglais, il faudrait que tu nous en dise un peu plus sur son fonctionnement. Pareil pour les autres systèmes étrangers ... Précisément, tu sembles en
connaitre un bon bout. Parle-nous en! Ca va intéresser du monde, crois moi!


Le peu que j'en connaisse me conduit à émettre une opinion plutôt négative ... Ce n'est pas ce rôle-là que j'appelle de mes voeux.


En tout état de cause, il est bien évident que si Pôle Emploi ne fonctionne pas, ce n'est évidemment pas de la responsabilité des agents! Ca tombe sous le sens! C'est la Direction qui doit
diriger ... C'est à elle de prendre les décisions qu'il faut prendre ... Le problème, c'est qu'ils sont presque tous issu du sérail! Ils pensent comme beaucoup d'agents de base ...  Et,
donc, ils produisent de mauvaises analyses, d'autant plus facilement que les chiffres sur lesquels ils travaillent sont FAUX puisque falsifiés suite aux pressions de toutes sortes que subissent
les agents ... La Direction récolte des fruits pourris car elle sème des graines pourries ...! Bien fait pour elle!



LATOUR 07/10/2012 13:00


Bonjour Jacques HEURTAULT


 


Ahhhhh....mais c'est qu'elle croise le fer JASMIN ! Très bien Madame, parce que je suis votre allié sur ce terrain. Je suis moins tendre que vous car j'ai un mépris colossal pour Pôle emploi, son
système et ses agents !!    


Comme le dit JASMIN, moi non plus voyez-vous je n'ai jamais été "entendu" et en plus ils me méprisaient. C'était contraint et forcé que je me rendais aux obligatoires entretiens et ils n'ont
jamais rien fait pour moi. Ils n'avaient d'ailleurs jamais rien à proposer, et ce n'était pas faute de les supplier. Sur les 3 ans de cohabitation d'enfer que j'ai vécus avec cette
administration, je me suis borné à écouter leurs délires, sans jamais les contrarier. Ils détestent ça et savent vous le faire comprendre en plus. Nous étions fort nombreux à partager la même
opinion. Personnellement je n'ai connu personne qui était satisfait des services de Pole emploi. Ca doit exister puisque Agent public l'affirme. 


Désolé de ne pas aller dans votre sens Agent public, mais vous ne comprenez rien à ce que JASMIN vous dit. Ou alors vous ne voulez pas comprendre ! 


 


@ Democrapsy


 


En fouillant ce blog mais d'autres aussi, j'ai lu des posts de JASMIN qui dénonce depuis des années la doctrine managériale dont vous faites état. Vous voyez donc que certains connaissent. 


Je vous remercie de partager le lien que vous avez mis en ce qui concerne la FRENCH AMERICAN FOUNDATION. J'en avais entendu parler sans jamais pouvoir recouper l'information.  Je partage
votre opinion, et celle de JASMIN et de AGENT PUBLIC qui ne manifestent pas un très grand enthousiasme pour nos actuels gouvernants. 

Jacques Heurtault 07/10/2012 14:16



Bonjour, Monsieur Latour!


Votre commentaire arrive à point nommé! Je me demande comment Agent Public va réagir ...


Vos propos sur Pôle Emploi ne me choque pas le moins du monde même s'ils sont sévères. Votre sinérité n'est pas en cause et je ne permettrai à personne de la mettre en cause.


 


Pour ce qui est de la French American Foundation, je connais quelqu'un qui connait parfaitement bien cette organisation. Je l'ai sollicité pour qu'elle dise ce qu'elle en pense, avec autant de
sincérité que tous mes commentateurs. J'espère qu'elle acceptera.



démocrapsy 06/10/2012 23:38


Bonjour,


Je prends connaissance de ce blog et voie dans ces derniers post que vousne connaissez pas la doctrine managériale néolibérale mis en place par reagan/Thatcher afin de libéraliser tous les
marchés publics. Pour votreinformation, cela s'appellele new Public Management et utilise les outils dont parle Agent public. Son objectif est de détruire 'indépendance des professionnels pour
les mettre sous la servitude de la gestion financière (LOLF, contrôle de gestion, RGPP,..).


Vous avez ce numéro de "sciences humaines" intitulé "l'Etat une entreprise comme les autres" qui comporte un article sur le laboratoire britanique du NPM par un spécialiste de la question :
http://www.scienceshumaines.com/rencontre-avec-patrick-le-gales-management-public-le-laboratoire-britannique_fr_27425.html


Le lean management (toyotisme) est l'outil actuel du néo taylorisme dans les services publics instauré par la RGPP sous la présidence sarkozienne. pour les ergonomes, c'est le retour du pire du
travail à la chaine.


 


Sinon, pour notre nouveau président, il fait parti des Young leaders de la french Américan foundation qui est un lobby néolibéral http://www.revue-republicaine.fr/spip.php?article1347 . Dans le
gouvernement, il y a plus de youngs leaders (6) et pour ceux qui connaissent de membres du Siècle (7) que d'énarques
(5)http://www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/kalins-pdf/singles/le-mythe-du-gouvernement-denarques.pdf


il ne dit rien d'aillerus sur le déni de démocratie de la révision de constitution de 2008 malgrè notre refus par référendum. Alors, social je ne dirai rien mais démocrate, c'est évident que non
et pas plus que Sarko ou les autres.... qui n'y voit rien à redire de ce déni honteux de démocratie!!!

Jacques Heurtault 06/10/2012 23:49



Grand merci pour votre commentaire! J'apprends des choses intéressantes. Je suis ouvert à la discussion ... Mais, ce soir, il est un peu tard ... Je reprendrai demain.



agent public 06/10/2012 22:57


Tu as raison Jasmin:


1 je suis comme mes collègues à savoir fénéant, je m'écoute parler, je ne sais pas me remettre en cause (je sourris car tu dois te tromper avec l'administrateur de ce blog), je suis un
corporatiste à la solde de ma Direction (là, je me marre !), je n'ai aucune culture générale à part manger des chips en regardant du foot, je ne sais pas écrire et sais à peine lire, je suis un
beauf qui s'ignore,je suis sadique et aime torturer les demandeurs d'emploi, je mange les enfants.


 


2 Si tu me relis, ça fait un tas de messages où je dis à Jacques Heurtault (et à toi par la même occasion) qu'il faut nuancer ses propos et arreter de dire des généralités mais je pense que
c'est du langage de sourds car tu veux à tout prix que tout le monde tire la conclusion que tout est noir dans le navire anpe/pole emploi et Jacques Heurtault t'encourage en ce sens (par
ailleurs, trouves tu que Jacques Heurtault est aussi un être infame à mettre dans le même bateau comme moi ou est-il différent à savoir le seul conseiller compétent de France ?)


 


3 l'ANPE n'etait pas parfaite, Pole emploi l'est encore moins car on rajoutte un 3ème métier à nos missions ce qui est devenu mission impossible.....Tous les conseillers ne sont pas parfaits mais
beaucoup font leurs missions de leur mieux dans des conditions difficiles.


 


4 Tu n'as pas répondu à une question que je t'ai posé à un moment donné. Tu fais le constat que Pole emploi est "nul". Serais-tu pret à faire la promotion d'un service de l'emploi à la
britannique comme le job center plus qui est axé intègralement sur les devoirs du demandeur d'emploi avec des méthodes coercitives à base de flicage.....Si on fait un sondage parmi les demandeurs
d'emploi, je ne suis vraiment pas certain que celà ferait fureur et finalement tout le monde redemanderait à revenir vers son conseiller "français", aussi nul soit-il (je tire le constat comme
toi et JH que tous les agents sont des mauvais en puissance).


 


5  je vais m'arreter finalement aux excellents rapports que je garde avec d'anciens demandeurs d'emploi que j'ai pu aider dans ma carrière et qu'il m'arrive encore de croiser dans les
rues de ma petite ville qui si j'en croie ce qu'ils disent n'ont jamais eu à se plaindre de moi 


 


Je passe mon temps à faire mon auto-critique, à tirer des enseignements de ce que je vois et j'entends, de faire mon métier avec enthousiasme mais si je vous lis, chère Jasmin, j'ai sans doute
tort.

Jacques Heurtault 06/10/2012 23:31



Bon ... Ce n'est pas demain que tu vas tomber d'accord avec Jasmin. Force est d'en prendre acte.


Je ne peux cependant pas t'approuver sur ton point 1. Jasmin ne te connait pas. Elle ne peut donc pas porter de jugement sur toi et n'en porte d'ailleurs pas. Tout au plus, elle risque une
analogie avec les conseillers de l'emploi qu'elle a connu ... Je lui en laisse la responsabilité. Elle te répondra si elle le souhaite.


Sur le point 2, Jasmin ne me connait pas en tant que conseiller Pôle Emploi. Je n'ai jamais traité son dossier. Là aussi, elle répondra à la question que tu lui poses indirectement à mon sujet si
elle le souhaite.


Je crois que nous sommes presque d'accord pour reconnaitre que la fusion Anpe/ Assedic a été très mal conduite. Mais je persiste sur deux points : le principe de la fusion est une bonne chose et
la volonté de faire faire trois métiers à la même personne une mauvaise. Je veux que l'on sépare chacun de ces trois métiers. Une majorité d'ex-Anpe ne veut pas que l'on sépare le traitement de
la demande et le traitement de l'offre. Pour, ce doit être retour complet à la case départ.


Nous sommes d'accord également pour dire qu'une forte proportion de conseillers fait son métier "de son mieux". Le problème, c'est que le niveau du mieux est, à mes yeux, très insuffisant ...
Pour le traitement de l'offre, il faut des commerciaux. Pour le traitement de la demande, il faut des bac+4 (au moins) avec 15 ans d'expérience préalable (au moins) ... Là, il est possible que
l'on diverge. C'est à toi de me le dire.


Pour ma gouverne personnelle, j'aimerais bien que tu me parles des Job Centers et des Job Centers + des Anglais ... Je ne les connais pas du tout ou si peu ... Merci!


Je connais suffisamment bien Jasmin pour pouvoir affirmer qu'elle ne conteste pas ton esprit d'ouverture en ce sens que tu es le seul collègue qui ait accepté de venir discuter sur mon blog.


J'ai une autre question : Comment expliques-tu que l'image de Pôle emploi soit à ce point négative et que beaucoup de gens en disent pis que pendre?


 



Jasmin 06/10/2012 20:44


@ Agent Public


 


Jacques H parle de "pirouette" ? Avec une réception ratée alors...


A travers votre commentaire n°72, je note avant tout de sérieuses lacunes dans la maîtrise de la langue française. Merci de vous attacher à la valeur des mots très cher Agent Public !


 


Où avez-vous lu ce dont vous tentez de m'accabler mais surtout de vous persuader ?


Voulez-vous que je vous dise ? Votre réquisitoire ne fait pas illusion. Je le regrette d'autant plus qu'il n'est pas non plus interdit de se remettre en cause   .


 


 


Au fait, je ne suis pas "chômeuse", je ne l'ai jamais été, et je n'ai jamais rien affirmé de tel. Je m'en suis sortie TOUTE SEULE !


Quand je vous suggérais que les conseillers P.E que j'ai eu l'honneur de croiser, s'écoutaient surtout eux-mêmes, et oubliaient d'entendre leurs interlocuteurs (trices)....vous venez d'en faire
une parfaite démonstration . 


Je ne vous en veux pas et vous souhaite une bonne route.  

Jacques Heurtault 06/10/2012 21:21



Si Agent Public veut bien répondre, je l'y invite courtoisement.



agent public 05/10/2012 18:57


oui Jacques, j'ai déjà rencontré de très mauvais conseillers à l'emploi parmi mes collègues (et en plus qui se la jouaient comme étant des cadors !), j'ai également rencontré des mauvais
directeurs d'agence et d'épouvantables animateurs d'équipes, mais j'ai aussi dans ma vie rencontré des mauvais enseignants, des mauvais facteurs, des mauvais maçons, des mauvais médecins, des
mauvais infirmiers, et des"mauvais demandeurs d'emploi".....


 


J'en ai aussi rencontré de bons.....


 


L'ANPE/Pôle emploi étant un échantillon "de la vie", le nombre de "mauvais" ne peut pas être ni meilleur ni pîre que les autres.


 


Par contre, là où je te rejoins, Jacques, c'est l'infame méconnaissance du terrain de ceux qui nous dirigent, les indicateurs plus stupides les uns que les autres et tant d'autres
choses..... 

Jacques Heurtault 05/10/2012 22:59



Donc, si je comprends bien, "il n'y a pas de mauvais soldat, il n'y a que de mauvais chefs!" ...


Nous pensons exactement la même chose ... sur ce point. Mais il convient d'être prudent cependant car, selon ton raisonnement, il ne devrait pas y avoir plus de mauvais chefs à Pôle Emploi
qu'ailleurs! or, tu me dis le contraire ... Il y a donc une contradiction.


 


Je crois qu'il serait plus juste de dire que ce ne sont pas les gens qui sont mauvais mais le système Anpe/Pôle Emploi. Toutefois, ce système, il n'est pas sorti de nulle part. Ce sont bien des
gens qui l'on inventé et ce sont encore des gens qui le font vivre tout comme ce sont encore des gens qui refusent de participer à sa transformation car ce sont toujours des gens qui ont intérêt
à ce qu'il ne se transforme pas!


 


Prenons un seul exemple : le paramétrage de la demande d'emploi. C'est en découvrant, pantois, la réalité de ces dossiers que j'ai pris conscience de l'impérieuse nécessité de faire, urgemment,
"bouger les lignes"!


1. S'agit-il d'un terrible manque de culture générale?


2. S'agit-il de la peur de ne pas faire comme tout le monde?


3. S'agit-il de la peur d'être repéré comme un agent désobéissant?


Bref... Où est la bonne explication de ces dysfonctionnements phénoménaux pour ne pas dire ahurissants?


Que faut-il faire pour que ça change, enfin?



agent public 05/10/2012 13:04


Désolé Jasmin,


Devant tant de généralités, je ne peux plus argumenter.


Si tu penses que tous les conseillers pole emploi sont fénéants, incompétents et malhonnète et bien je ne peux pas faire plus pour te convaincre du contraire et de tenter de te faire nuancer tes
propos.


Par contre, je ne ferai pas la même chose que toi et je me refuse de proclamer que tous les chomeurs sont des fénéants !


 


 

Jacques Heurtault 05/10/2012 13:36



Ca, Agent Public, ça s'appelle une pirouette!


Jasmin, mais c'est à elle de le confirmer le cas échéant, veut certainement dire que tous les conseillers auxquels elle a eu affaire personnellement (donc seulement ceux qu'elle a connus)
répondent à son appréciation ...


Ecarte, s'il te plait, l'angle de globalisation pour ne retenir que le vécu concret ... Oui ou non, as-tu, personnellement, rencontré, dans ta vie professionnelle, des collègues répondant uax
descriptions qu'en a donné Jasmin?


Moi, j'en ai rencontré! Et, hélas!, pas qu'un peu ...


Merci!



Jasmin 04/10/2012 20:49


Jacques H.


 


Bonsoir Jacques.


 


Il m'a servi le discours récurrent du "mécanisme de défense", tant et si bien que j'ai eu le sentiment d'assister à une répétition ou une déclamation. Ce n'est sans doute pas malhonnête de sa
part. C'est ainsi. Rien n'a changé.


Le problème, c'est qu'ils (elles) s'écoutent eux et oublient d'entendre leurs interlocuteurs. 

Jacques Heurtault 05/10/2012 01:01



Bonsoir, Chère Jasmin!


Tu as raison de dire que Agent Public n'est pas malhonnête (intellectuellement, s'entend!). Je suis incapable de mettre un nom et un visage sur le pseudo Agent Public. Il est possible que, lui,
me connaisse ... La seule chose dont je suis sûr, c'est qu'il ne peut s'agir de mon voisin de palier ... car je n'ai pas de voisin de palier!


 


Agent Public, je reviens vers toi : il faut comprendre la remarque de Jasmin comme une invitation indirecte à poursuivre le fil de la conversation avec elle ...



agent public 04/10/2012 20:34


Mouais.....


 


Là où je me suis beaucoup chamaillé avec Jacques Heurtault et là où je suis en total  désaccord avec vous 2 (jasmin et Jacques), c'est que pour toi et Jacques, c'est blanc ou noir.......


Non, il faut être nuancé dans ses propos et avouer qu'il y a des gens compétents et d'autres un peu moins dans tous les domaines même parmi les demandeurs d'emploi d'ailleurs.....


Je pourrai aussi me défausser et me dire pour me rassurer et jouer la provoc que 100% des chomeurs sont des fénéants, profiteurs de la société......Je ne le fais pas, je réfléchis, je constate,
je nuance, je fais mon auto-critique même parfois (je sais que Jacques va sourrire), j'essaye d'être humble, de réfléchir, de progresser....


 


 


Je vous entend proclamer l'état "nullissime" du service publique à la Française, je vous invite à vous pencher sur les services de l'emploi de nos voisins en particulier au Royaume uni que
je connais plutot bien pour y avoir vécu  (Job Center et Job center plus) et là, vous verrez ce que sont des méthodes coercitives pour forcer les chomeurs à aller au travail de grès ou de
force....Voulez-vous qu'on importe ces méthodes en France ? Les associations de chomeur veut-elles qu'on franchisse ce pas ?


 


Je ne vais pas plus loin dans ma démonstration mais un peu de nuance messieurs. Tout n'est pas rose bien sur mais tout n'est pas noir non plus. Il ne faut pas être drapé dans ses certitudes.


 


Pour terminer, là où je ne vraiment comprends pas, c'est comment Jacques Heurtault a pu passer 20 ans dans un service qu'il dédaigne à se point et auprès de collègues envers qui il a aussi peu
d'estime.....Là, je ne comprends pas d'autant que Jacques, je pense que tu as les compétences pour trouver n'importe quel autre emploi ailleurs qui t'aurait accompli alors que tu as passé les 20
dernières années à ruminer............C'est à cause de celà Jacques que j'étais autant faché contre toi, tu le comprends maintenant ?


A titre personnel, le jour où je serai trop malheureureux de venir travailler à PE, je chercherai et je trouverai du boulot ailleurs.

Jacques Heurtault 05/10/2012 00:53



Bonsoir, Agent Public!


 


1. Oui, j'ai souris ... Je ne pouvais pas faire autrement! Tu as vu juste ...


 


2. Je suis venu travailler à l'Anpe pour m'impliquer dans son processus de réforme pour lequel elle a lancé des concours de recrutement. Je n'ai rien fait d'autre que faire ce pourquoi on m'avait
recruté. Il est donc normal que j'y soit resté 18 ans et 9 mois. J'en connais beaucoup qui seraient partis en courant au bout de quelques mois! Moi, j'ai du mordant ... Je m'accroche! DONC, JE
SUIS RESTE.


Là où j'ai commis une erreur, c'est de croire que la Direction serait de mon côté! Pas du tout! ... A l'Anpe puis à Pôle Emploi, Direction et syndicats, même combat : faire en sorte que le
SYSTEME dure et perdure, fusse au prix du sacrifice des demandeurs d'emploi sur l'autel du corporatisme le plus abject! Le personnel ne s'y trompe pas : le taux de participation aux élections
professionnelles s'érode de consultation en consultation ...


 


 



Jasmin 04/10/2012 15:28


@ Agent public


Je vous ai lu avec attention et je vous confesse avoir souri lorsque vous parlez de "coaching.....", car c'est précisément là que le bât blesse. 


Je ne sais pas qui est en charge de la formation des personnels Pôle Emploi, mais leur technique ridicule est à reconsidérer de A à Z et urgemment. 


Il faudrait déjà commencer par éduquer un très grand nombre d'entre eux. C'est incroyable ce à quoi j'ai assisté. 


 


Si je considère toutefois qu'il appartient à ces personnels d'être courtois ET COMPETENTS (j'en ai marre du culte de la persécution !), je n'engage pas systématiquement la
responsabilité des personnels ANPE/POLE EMPLOI, ce qui serait stupide, mais précisément celle de leur hiérarchie. Par contre, puisque vous m'y invitez presque,  j'ai été très agacée
de la culture de l'absentéisme dans cette "administration" et du sentiment très partagé de "bricolage" perpétuel servi au menu.  


Que ces personnels aient une famille à nourrir, ça tombe bien voyez-vous car moi aussi. Avec le recul je considère toujours avec sévérité ce système stérile dont la France aime se parer et se
gaver et qui n'est jamais qu'un rideau de fumée.


 


Quant à Hollande et sa troupe, je suis également très sceptique. Beaucoup de blabla et d'agitations, quant aux résultats....

Jacques Heurtault 04/10/2012 16:48



Bonsoir Jasmin!


Merci pour cette contribution. C'est maintenant à Agent Public de dire ce qu'il en pense et de développer ses propres éléments de réflexion.


 



agent public 04/10/2012 11:34


Bonjour Jasmin,


Un conseiller à l'emploi à l'ANPE/Pole emploi n'est qu'un etre humain avec ses qualités et ses défauts mais je te rassure, il y a de nombreux collègues qui assument leur mission avec passion
malgrè des conditions de travail pénibles et qui souffrent aussi de ne pas pouvoir rendre un service aussi qualitatif qu'ils le devraient. D'autres collègues ne voient se travail que comme un
gagne pain et se fichent épérdument du reste.....Après, soyons realistes, notre role est de coacher les demandeurs d'emploi, de leur apprendre les techniques de recherche d'emploi, de leur donner
le max de conseils utiles mais Pôle emploi ne crée pas l'activité.


C'est un échantillon de la nature humaine comme je te le disais mais il ne faut pas rentrer dans le populisme type front national et dire que Pole emploi c'est des nuls, la CAF, c'est des
naze...Je pense que tu es capable de tisser une autre analyse.......Beaucoup de gens rejettent la responsabilité de leurs malheurs ou d'une mauvaise orientation sur un tiers auquel cas son
conseiller Pole emploi.......


Pareil pour les demandeurs d'emploi, certains ont un comportement admirables et méritent d'être aidés, portés, encouragés de toute nos forces et d'autres avouent ouvertement profiter de la
société.....et ça, beaucoup de gens s'en fichent car c'est plus facile de tirer sur "les méchants fonctionnaires de pole emploi qui sont fénéants et qui trainent toute la journée devant la
machine à café"........Tu vois, il ne faut pas faire de généralité.


Pour le débat sur François Hollande. J'espère très sincèrement qu'il est dans le vrai (j'ai des doutes affreux) car en cas d'echec de sa part, on repartirai pour 20 ans de pouvoir de l'UMP et de
sa clique avec la dernière rumeur en cours, le retour de Sarkozy en 2017.

Jacques Heurtault 04/10/2012 12:05



Bonjour, Agent Public!


Jasmin va sûrement te répondre. Je ne fais qu'accuser réception de ton commentaire.


Une remarque sur Hollande : au niveau de la méthode, comparativement avec Sarkozy, ça nous change du tout au tout! Disons que c'est plus "reposant" ... J'en étais arrivé à me demander si les
"évènements", certains "faits", n'étaient pas fabriqués de toute pièce par je ne sais quels "barbouzes" pour justifier une intervention médiatique permettant l'annonce de la nième "réforme" ...
Ouf! Un peu de sérénité et de calme bien que la situation soit plus que préoccupante!



jasmin 03/10/2012 20:13


@ Agent public


 


"Il reste bon nombre de collègues admirables".


 


Dans ce cas, ils (elles) doivent obligatoirement être concentrés sur une seule agence. Laquelle ? 


 


J'aurais aimé vous lire suite à ma réaction, quand bien même nous sommes totalement hors sujet. Excepté votre acharnement "passionnel" (?) sur Jacques Heurtault, je regrette de ne pas
avoir eu le privilège de l'écoute. C'est toujours enrichissant d'avoir un interlocuteur non seulement compétent, mais en plus animé de bonnes intentions. 

Jacques Heurtault 03/10/2012 23:16



Il est exact que nous sommes hors sujet au regard de l'article initial qui traitait du soutien à François Hollande mais, les choses allant en s'améliorant sur le plan relationnel, j'ai préféré
laisser les choses aller naturellement.


Ce serait bien si Agent Public engageait le débat avec toi, Jasmin ... Je vais l'y inviter.



agent public 03/10/2012 16:57


Le débat devient enfin intéréssant.


Quel dommage que ça n'ai pas pu être comme celà dès le début.


J'espère que tu comprends que ton discours peut déranger voire blesser des collègues  qui font tout leur mieux pour assumer et assurer leurs missions de service public dans des
conditions souvent fort difficiles (je pense en faire partie même si c'est mon avis donc il est subjectif).


Il ne faut jamais faire de généralité.


Je suis assez d'accord quand tu parles d'agents qui ont peur des licenciements. Ceux-ci, on peut les identifier, ceux sont ceux qui se sont laissés apater par les 14 mois et demi de salaire à
condition de vendre leur statut d'agent public....Certains ont radicalement changé de comportement, lèche les botes des chefaillons et sont devenus des béni-oui-oui à la solde de la Direction
sans en avoir plus rien à faire du services aux demandeurs d'emploi: on fait les gentils batons pour que la Direction soit contente !


Mais, je persiste et signe: il reste bon nombre de collègues admirables.

Jacques Heurtault 03/10/2012 18:47



Mais, Mon Cher agent Public, puis-je te rappeler que c'est toi qui a ouvert les hostilités sur le blog "La fusion pour les nuls"? "Honte sur toi, Jacques Heurtault, avec ta mentalité etc ...". Tu
te souviens?


Passons ...


Je n'ai jamais fait de généralités ... J'ai une expérience riche de la connaissance, en interne, de plus de quarante agences Anpe, de ma propre expérience de demandeur d'emploi et - ce n'est pas
qu'une cerise sur le gâteau - l'interminable liste des récriminations de presque tout un peuple ... Si on travaillait très bien à Pôle Emploi, on n'entendrait pas tout ce qu'on entend!


 


Ce que tu dénonces dans les comportements de certains (en visant ceux qui ont opté), je l'ai observé bien avant la fusion, donc bien avant la possibilité d'opter!


 


Te rends tu compte qu'en disant cela tu t'en prends à tous ceux qui ont opté? Ca fait beaucoup de monde!  C'est une belle illustration de l'état d'esprit sectaire. "Ils" sont de moins en
moins nombreux à avoir "de plus en plus" raison" ... Forcément il y a un problème! En langage plus imagé, je dirai qu'il y a une couille dans le pâté ...



agent public 03/10/2012 13:18


Cher Jacques Heurtault,


je suis à chaque fois "soufflé" quand je lis le mal que tu penses de tes collègues et de l'institution "ANPE-Assedic-Pole emploi" en tant que tel.


En étant cynique, j'ai du mal à comprendre comment tu as pu passer 20 ans de ta carrière avec des personnages aussi malfaisants que tous ces conseillers à l'emploi. Tu te drappes derrière un
personnage mais tu as été bien content de faire cette profession qui t'a permis d'achetter ton pain quotidien.


Pole emploi est une machine lourde, imparfaite comme l'était l'ANPE avant. Il est le devoir des agents de faire en sorte de s'opposer toujours et encore aux inepties comptables proposées par la
Direction qui ne font avancer en aucun cas le service qu'on rend aux demandeurs d'emploi.


Il faut faire attention également à la dialectique: un demandeur d'emploi n'est pas un "client" à qui il faut proposer un n'importe quoi coute que coute car le DAPE veut ses batons mais il est un
usager du service public qui mérite d'être écouté, respecté, compris.


Moi, je ne suis pas né derrière mon bureau, j'ai eu aussi un parcourd dans le privé, ai été demandeur d'emploi (D.E), ai eu des problèmes de fric et ce parcours m'a permis d'avoir de l'empathie
par rapport aux D.E que je rencontre (en SMP ou EID à la journée pour mettre de l'eau à tout moulin)....J'ai parfois encore des contacts avec des anciens demandeurs d'emploi que je rencontre ici
et là, qui me donnent des nouvelles et avec qui on a un profond respect mutuel.


J'ai rencontré en 10 ans de service public de l'emploi de nombreux collègues formidables. J'ai été témoin d'actes de solidarité.


Je suis pas naif, tout n'est pas rose mais tout n'est pas noir même si ce satané droit d'option a tourné la tête de bon nombre.

Jacques Heurtault 03/10/2012 14:54



Cher Agent Public,


Je constate, pour m'en réjouir, que tu adoptes un ton plus courtois. C'est tès bien! Il faut continuer comme ça ... Moi-même, je te présente mes excuses pour des mots qui ont pu te blesser.


Venons-en au fond du débat ...


1. Je n'ai jamais dit que tous les agents de l'Anpe puis de Pôle Emploi étaient des "moins que rien" dont je ne pouvais penser que du mal.


2. Ce que je mets en cause, c'est la "mécanique" du "système"! Car il y a bel et bien une mécanique ... Me croiras-tu si je te dis que l'idée qu'il NE FAUT PAS que le chômage diminue taraude de
nombreux esprits de nombreux agents au motif que si le chômage diminue, il va y avoir des licenciements à Pôle Emploi? J'espère que tu me crois ... mais je pense que tu ne me crois pas!


3. J'ai expliqué le POURQUOI de mon engagement à l'Anpe puis à Pôle Emploi dans ma réponse à Jasmin. Je n'y reviens pas. Pas pour pour acheter mon pain quotidien, tu peux me croire!


4. Tu as raison de parler des inepties de la Direction. J'ai eu, à son sujet, des mots plus durs ... Pareillement, je suis d'accord avec toi au sujet du "DAPE" (c'est nouveau, cette appellation;
pas grave!). Egalement au sujet du respect dû aux demandeurs d'emploi ... Mais nous divergeons certainement sur la liberté que je veux que l'on donne à chaque demandeur de pouvoir choisir son
opérateur, à tout le moins son agence de suivi.


5. Tu as encore raison quand tu dis que tout n'est pas noir ... Mais je suis bien certain que le droit d'option n'a tourné la tête à personne. Les tournis de tête étaient déjà en action avec la
mise en place des "parts variables" ...



Jasmin 03/10/2012 00:30


@ Agent Public


 


Sans vouloir vous offenser ni juger du différend qui vous oppose tous les deux, et dans lequel je ne souhaite pas m'impliquer, j'apporterai un peu de baume à l'allégation de J.Heurtault.


A de nombreuses reprises, j'ai eu à "affronter" les agents ANPE, devenue Pôle Emploi, sans que ce changement de raison sociale ne vienne améliorer quoi que ce soit dans le fonctionnement de cette
Institution. Pour mon "malheur", les agents que j'ai été contrainte de rencontrer étaient sinistres, arrogants, incapables, et d'une ignorance crasse dans le domaine qui me concernait  ! Ce
qui ne les empêchait pas de me refaire le code de la déontologie. C'était affligeant.


D'autre part, Jacques Heurtault a raison d'insister sur l'âge des personnels. A 25/30 ans, personne n'a les capacités de gérer sereinement et sainement cette fonction.  Quant à leurs aînés,
je m'interroge encore sur leurs réelles motivations et compétences à occuper ce poste "sensible".


 


Est-il besoin de préciser que nous étions nombreux à nourrir de l'amertume, voire pour certains de l'hostilité, après avoir été accompagnés quelque mois par des agents insupportables et parfois
grossiers. Directeurs et directrices d'agence inclus ! 


Un jour, découragée par l'incurie de cette Institution,  j'ai écrit à l'Elysée pour dénoncer des situations aussi affligeantes qu'irrecevables, ce qui a eu le bénéfice de déclencher une
enquête. 


 


A vous lire, je ne doute pas que vous devez être la perle rare. Dans ce cas, permettez-moi de vous dire que vous êtes fort mal entouré. Bon courage pour la poursuite de votre sacerdoce
.

Jacques Heurtault 03/10/2012 09:43



Merci, Jasmin! Il est bon et sain pour le débat public que des personnes qui, comme toi, ont été victimes (c'est le mot juste) des abus caractérisés de l'Anpe, voire de Pôle Emploi, fassent
savoir ce qu'elles ont vécu concrètement, ce qu'elles ont subi ...


 


Je l'ai déjà dit et je vais le répéter : je tiens l'Anpe pour RESPONSABLE du saccage de toute la vie de PLUSIEURS CENTAINES DE MILLIERS DE PERSONNES (depuis que l'Anpe existe, bien sûr; pas
chaque année ... encore que ...).


 


Je ne connais pas personnellement Agent Public. Je suis incapable de mettre un nom et/ou un visage sur ce pseudo. Je ne peux donc pas affirmer qu'il est une "perle rare" ... Je crois cependant
que s'il était vraiment une perle rare, il ne s'exprimerait pas comme il le fait à mon encontre avec un tel acharnement. A l'évidence, à le lire, je suis, à ses yeux, une véritable bête noire
qu'il faut coûte que coûte démolir; une sorte d'ennemi du "système" Anpe/Pôle Emploi, ce en quoi il a raison : JE SUIS UN ENNEMI DE CE SYSTEME ET JE VEUX LE TRANSFORMER DE FOND EN COMBLE. C'est
même pour cela que j'ai candidaté en 1993, répondant à une petite annonce paru dans le quotidien Le Monde qui disait "Dans le cadre de sa modernisation, etc ...". c'est le mot MODERNISATION qui
m'a retenu. Je recherchais du boulot et je venais, comme tant d'autres, d'être victime de la stupidité crasse d'un agent de l'Anpe puis de l'égo exacerbé d'un autre ...



agent public 02/10/2012 21:28


ce que tu écrits est affligeant.


Tu dois vraiment être très malheureux et aigri pour avoir un tel état d'esprit car tu n'es même pas capable de nuancer la situation.


Après, tu devrais être consultant pour la Direction et expert R.H. pour proner l'embauche unique de quadragènaires mâles, anciens commerciaux qui doivent produire encore et encore comme des
robots sans humanité et faire des chiffres sans intelligence.


Je comprends désormais ta solitude en agence car ton humanité est enfoui trop profondément pour un jour remonter.....


En somme, je t'avoue que tu me fais de la peine

Jacques Heurtault 02/10/2012 23:55



Mais non! Je ne suis pas malheureux ... Je vis très bien comme je suis puisque c'est UN CHOIX et non quelque chose de subi!


Il est plus simple de conclure que nous ne nous comprenons pas parce que nous ne parlons tout simplement pas la même langue.


Comment peux-tu me labelliser comme possible consultant de la Direction et expert RH, moi qui ai subi de la part de cette même Direction les pires avanies? Avanies dont tu n'as même pas idée ...


 


Pourtant tu sais aussi bien que moi que, en agence, la proportion de femmes est d'environ 80% alors que dans le pays elle n'est que de 40% ... Ce déséquilibre se paie d'une façon ou d'une autre!
Pour en sortir, sans tomber dans l'hystérie des "quotas", il faut recruter des hommes non pas parce qu'ils sont meilleurs que les femmes mais parce qu'il faut rétablir l'équilibre! 


Contrairement à toi, je n'ai pas de "boutique" à défendre, moi. Je peux donc parler librement puisque ce que je dis n'engage que moi, rien que moi ...


 


Prenons un exemple précis. Es-tu prêt à agir pour que les agents qui s'occupent de la réception des demandeurs d'emploi ne fassent que cela, toute la journée, tous les jours, toute l'année? Je
crois que non! Moi, si! La preuve, c'est que je l'ai fait. Et je n'en suis pas mort ...


Mes pires adversaires, à Pôle Emploi, n'ont pas été les demandeurs d'emploi mais bien la Direction ET une proportion significative du personnel ... Partout! A Nogent mais bien plus encore sur
toutes les agences de Paris! Surtout le personnel qui se disait être les plus farouches adversaires de ... la Direction! Etonnant, non? Deux entités qui se disent chacune irréductiblement
adversaire de l'autre savent, miraculeusement, s'associer pour tenter d'éliminer le gêneur, en l'occurrence moi!


 


Je te remercie pour ta compassion à mon égard mais sache que je n'en ai pas besoin ... Un jour, je l'espère, tout deviendra clair dans ta tête et tu feras exactement le même chemin que moi!



agent public 01/10/2012 23:14


C'est dommage Jacques Heurtault,


Ce qui nous sépare, c'est que moi, pendant ma carrière ANPE puis pole emploi, j'ai croisé de nombreux collègues consciencieux, professionnels et ayant vraiment le sens du service public de
l'emploi...Certains sont même devenus des amis. J'ai également gardé des liens avec d'anciens demandeurs d'emploi que j'ai pu croiser et aider pendant leur période de chomage. 


Il y a certes dans nos rang quelques "moutons noirs" mais il s'agit vraiment d'une minorité d'autant qu'à l'ANPE on bosse vraiment pour des salaires minables (je suis agent public donc payé sur
14 mois et demi) et dans des conditions materielles "douteuses".


Par mon passé professionnel et par le fait de cotoyer les demandeurs d'emploi, j'ai appris l'empathie, l'écoute ce qui m'a enrichi humainement.


Malheureusement Jacques Heurtault, tu es trop drapé dans tes certitudes et je t'avoue sincèrement qu'il est impossible de débatre avec toi car ton dialogue est trop mécanique. Cette posture de
"Robocop" de l'insertion de dessert....As-tu du coeur ?

Jacques Heurtault 02/10/2012 00:02



Nous n'avons alors pas du vivre dans le même monde ...


Moi, j'ai croisé pas mal de "collègues" dont la seule motivation était "la garantie de leur emploi personnel", rien d'autre.


J'en ai croisé d'autres qui, n'ayant pas assez de courage pour dénoncer les abominations dont ils ont été les témoins, n'ont rien trouvé de mieux à faire que d'apprendre à se comporter comme
beaucoup d'autres, c'est à dire à être médiocres. La médiocrité appelle la médiocrité ...


J'en ai croisé un plus grand nombre qui avaient un grave défaut : une culture générale beaucoup trop faible pour faire ce métier... J'ai voulu leur apprendre tout ce que la vie m'avait appris car
j'ai eu la chance de ne commencer à faire ce métier qu'à l'age de 45 ans ... Pôle Emploi serait bien avisé de ne recruter qu'à partir de 40 ans et 15 ans d'expérience. Ce serait bien plus
productif ... Dans le même esprit, un meilleur équilibre entre les sexes serait le bien venu. Je ne vais pas refaire ici tout le développement de la nécessaire reconstruction de Pôle Emploi.


 


Il y a, dans nos rangs, non pas quelques moutons noirs mais des milliers de moutons noirs ... C'est très triste car les victimes, ce sont les demandeurs d'emploi (les déheults, comme ils
disent!).


J'ai un coeur gros comme ça ... de l'empathie à revendre ...


 


Connais tu cette terrible blague qui circula, un temps, au sujet des agents de l'Anpe?


"Quelle différence y a-t-il entre un chômeur et un agent de l'Anpe? Réponse : le chômeur, lui, il a déjà travaillé!" Mesure-tu l'intensité du camouflet qui était ainsi balancé au travers de la
figure de tous les agents de l'Anpe? Pendant toutes ces années passées à l'Anpe puis à Pôle Emploi, je n'ai eu de cesse d'agir, à ma façon, avec mes méthodes, pour que ce scandale cesse! Je suis
en train de gagner mon pari!



agent public 01/10/2012 22:44


Merci pour ta réponse. Je penses que tu dois être sincère donc je te crois.


J'ai décidé de stopper ces polémiques et ne répondrai plus énergiquement sur la forme de tes interventions mais il faut que tu comprennes que tu es très agaçant dans ce rôle de maitre d'école et
surtout dans ta posture où tu critiques fortement tes collègues que tu as bléssé.


Dans ton propre blog, tu as clairement traité les collègues de ta propre agence de fénéants. Reconnais que c'est insultant surtout pour ceux qui connaissent la volumétrie de ta présence en
agence.


Pour info, je connais très bien certains collègues qui t'ont cotoyé assez longtemps et qui m'ont donné de nombreuses anectodes à ton sujet.


Quand je te parlais d'avoir de l'humilité et de savoir faire son auto-critique, c'était juste de reconnaitre que tu n'as pas la vérité ultime malgrè ta grande expérience (moi non plus
par ailleurs).


 


Bonne chance à toi pour paraphraser de nouveau monsieur N'guyen

Jacques Heurtault 01/10/2012 23:04



Dont acte!


Je précise tout de même que je ne suis ni ne veux être un quelconque maitre d'école. Pareillement, j'ai exercé dans au moins 35, voire 40 agences différentes. Partout, je dis bien  PARTOUT,
j'ai pu observer les mêmes déviances ... J'ai, vainement, tenté d'y remédier avec souplesse. Lassé par la persistance de ces pratiques, j'ai pris, délibérément, la décision d'employer des
méthodes plus impliquantes ...


JE NE REGRETTE RIEN! Si c'était à refaire, je recommencerais avec la même fougue! Il faut que ce "j'm'enfoutisme", cet état d'esprit qu'on ne trouve que dans la "fonction publique" disparaisse au
plus vite.


Je n'ai jamais soutenu avoir la vérité ultime. Cependant, il est vrai que je sais argumenter "au carré" ... Cette méthode est particulièrement exaspérante pour ceux qui doivent en subir les
effets. J'en ai conscience et je n'ai pas la moindre intention d'en changer.



agent public 01/10/2012 22:17


Bravo Jacques Heurtault d'avoir usurpé mon pseudo sur LFPLN.


C'est la classe de ta part !


Mais personne n'est dupe


Tu es sincèrement un triste personnage

Jacques Heurtault 01/10/2012 22:34



J'en suis tout à fait désolé mais je n'ai usurpé le pseudo de personne, JAMAIS, sur aucun forum où j'ai pu intervenir depuis que j'ai appris à me servir d'Internet!


Je t'invite donc à prendre contact avec les gestionnaires du blog "La Fusion pour les Nuls" afin de leur signaler cet abus dont tu dis être victime.


Pour cela, il faut aller sur la rubrique "signaler un abus", en bas de page ou bien sur la rubrique "prendre contact".



Jasmin 26/09/2012 19:50


Eh bien, tu as tout faux ma caille. On est reparti pour un tour. Note bien que Mr Bartolome est plutôt mal placé pour exiger une quelconque rigueur chez les autres. 


 


Mais bon...on a des ruches sur le Palais Bourbon maintenant ! On ne peut pas tout avoir non plus.


 


 


Ils (elles) ont vraiment beaucoup d'argent à disposition.

Jacques Heurtault 26/09/2012 21:38



Bartolone, fabiusien de choc, n'est pas ma tasse de thé ... C'est un "politicard" au sens très négatif du terme. Néanmoins, il faut faire avec!


Les ruches en milieu urbain se développent. J'ai vu une émission de télé qui parlait du phénomène ... Il parait que c'est positif. Le but principal n'étant pas la récolte du miel ...



Jasmin 26/09/2012 16:48


Et sur quelle position penses-tu t'aligner en ce qui concerne nos élus. Mr Bartolome a été assez timide tout de même, surtout en ce qui concerne le fonctionnement de certains comptes des élus.


 


"Dans les faits, les députés utilisent aujourd’hui leur indemnité de frais de mandat (6 412 euros brut par mois versés sur un compte à part en complément du “salaire” de base de 7 100
euros) absolument comme bon leur semble, alors qu’elle est censée financer uniquement des dépenses à caractère professionnel. Aucun contrôle externe n’est prévu, ni même autorisé – ni de la part
du fisc, ni de la Cour des comptes. Et aucune vérification interne, par les fonctionnaires du Palais-Bourbon, n’a jamais été mise en place non plus – à l’inverse de la Grande-Bretagne, où les
députés sont priés de fournir des factures." (MEDIAPART - 26 sept 2012)

Jacques Heurtault 26/09/2012 18:22



Je souhaite que les indemnités des élus soient placées sous contrôle hormis la part de celles-ci nécessaire à la couverture des dépenses courantes d'un cadre supérieur de la fonction publique.


Avec leurs indemnités de fonctionnement, les députés et sénateurs doivent pouvoir louer un appartement à Paris d'au moins 80 mètres carrés et un bureau d'au moins 25 mètres carrés s'ils n'en ont
pas un de cette taille au Palais Bourbon ou dans ses annexes.


Toutefois, je m'en tiendrai aux 60 propositions du candidat François Hollande ... Cela a comme conséquence que si ce que je souhaite ne figure pas dans les 60 propositions, je ne remue pas ciel
et terre.