Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Strauss Kahn en garde à vue. Ce n'est pas un poisson d'Avril!

15 Mai 2011, 06:39am

Publié par Jacques Heurtault

J'étais en train de prendre mon petit-déjeuner ... Un chocolat onctueux comme je l'adore et que je prépare avec concentration, ne pensant qu'à ce nectar que je me prépare chaque matin ...

 

Quand, patatras! , ayant laissé mon iPhone en mode sonnerie "alerte", je reçois un "push" m'informant que Dominique Strauss Kahn est en garde à vue pour agression sexuelle à New-York ... Les flics new-yorkais sont venus le chercher alors qu'il était dans l'avion Air France en partance pour Paris, lequel s'apprêtait à décoller dans les 10 minutes ...

 

J'ai d'abord cru, le temps d'une ou deux secondes, à un gigantesque canular ...

C'en est peut-être un d'ailleurs? C'est tellement énorme! Pourtant il ne semble pas ...

 

Il est clair que Strauss Kahn ne sera pas candidat à la présidentielle désormais ... sauf s'il bénéficie de tels soutiens internationaux que son arrivée à l'Elysée est jugée impérative. Auquel cas ...

 

L'homme a cette réputation sulfureuse : il aurait cette propension à satisfaire ses besoins sexuels par des voies inhabituelles.

 

Bien avant d'être propulsé par Sarko à la tête du FMI, il avait cette image-là ...

Puis, il y a eu cette relation sexuelle librement consentie avec une personne qui lui était subordonnée d'où cette double interrogation - fut-elle peu fondée - de savoir si la relation était librement consentie (un ordre est un ordre ... et, surtout, les promotions canapés ne sont pas une vue de l'esprit) d'une part, de se demander si les puissants de ce monde ne vont pas bientôt finir de faire parler d'eux autrement que sur le seul terrain de leur compétences politiques et professionnelles d'autre part ...

 

Les adversaires politiques de Strauss Kahn - ils sont nombreux -urbi (en France) et orbi (dans le monde entier) - vont faire leur choux gras de ce ce machin que les amis politiques du même vont évidemment qualifier de machination ... C'est le "jeu"! Pouah!

 

Que va-t-il se passer maintenant?

 

Déjà, vous allez commencer par finir la lecture de cet article ... (hi! hi! hi!) ...

 

Blague à part, la fille - une femme de chambre - objet des pulsions mal controlées du Directeur Général du FMI va évidemment négocier le retrait de sa plainte contre une forte somme d'argent ... C'est évidemment dégueulasse mais la nature humaine étant ce qu'elle est ...

 

Cela va-t-il interrompre les poursuites judiciaires? En droit américain, je crois que oui ... Il convient cependant de le vérifier.

 

Et quand bien même? Cela ne va pas interrompre le déballage ni le débat sur le même sujet!

 

Il reste à "espérer" que cette affaire soit un coup monté, que la fille soit une vraie "fausse femme de chambre" en mission ... Envoyée par qui? Ne posons pas la question du pourquoi! On connait déjà les réponses :

1. mettre à mal les perspectives présidentiables de Strauss Kahn

2. plus sévère encore : mettre à mal les perspectives de sortie de la crise financière internationale dans le cadre des plans de refinancement des dettes souveraines de certains Etats (Grèce, Irlande, Portugal puis ...les autres!).

 

Je vais beaucoup trop loin en évoquant la deuxième possible réponse?Jje délire, à tout le moins j'affabule? Voire!


Commenter cet article

Jacques 16/05/2011 12:13



Si vous restez dans les limites de la confrontation, même très vive, vous ne serez pas
censuré.
Vous avez ma parole!



michel 16/05/2011 10:44



Je trouve vraiment que çà dégénère.tout cela mérite un peu plus de sérieux



Jacques Heurtault 16/05/2011 11:27



Pour ce qui me concerne, je m'y emploie du mieux que je peu...



GM 16/05/2011 10:06



Bé oui : Du meilleur effet, même !



Jacques Heurtault 16/05/2011 11:35



Maintenant tout s'éclaire ! Le RPR était, en réalité, un parti de gauche, voire un parti révolutionnaire! Chirac avait bien caché son jeu ! :) ...



GM 16/05/2011 09:30



Au moins, il ne fais pas comme "Berlu" : Il paye après, pas avant et s'en prend à des minettes majeures !


Vous verrez qu'on lui trouvera toutes les excuses du monde...


 


Je le dis dans un post : "J'aurai dû prendre une carte du PS, au lieu de celle du RPR. Au moins je roulerais en votre neuve et je pourrais baiser toutes les femmes qui passent sans demander
la permission à leur mari !"


 


Bref, j'ai loupé toute ma vie, finalement avec cette konnerie de carte du RPR (une rouge, en plus !)



Jacques Heurtault 16/05/2011 09:37



Une carte du RPR ROUGE? Mon Dieu! Ce n'est pas possible! Quelle idée, vraiment!



L'internaute peu expert vous signale 16/05/2011 09:13



   Pour moi, le débat est clos ...Je regrette d'avoir eu la faiblesse de m'intéresser à ce personnage qui - même s'il convient de rappeler qu'il a été antérieurement innocenté et qu'en
l'occurrence la présomption d'innocence doit être respectée - n'en est pas moins ambigu - brouille l'image de la France...


   Pourquoi, spontanément, me vient à l'esprit la morale de la fable de La Fontaine "Les animaux malades de la peste" :


  "Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir"


  Certainement, je déraisonne...



Jacques Heurtault 16/05/2011 09:31



Je suis d'accord avec vous pour combattre cette logique qui ferait que les puissants devraient être épargnés. Qui a fauté doit payer! Quel que soit son statut, sa position sociale... J'irai même
jusqu'à dire que la sanction doit être plus lourde si la position sociale est élevée.


Autrefois, un "noble" qui commettait une faute risquait sa tête ... C'est parce qu'ils ne la risquaient plus que le Peuple n'a plus supporté. Ca a donné, en partie, la révolution.



L'internaute peu expert vous signale 16/05/2011 00:59



 Tec hniquement, je ne peux pas modifier le texte, qui dépend de votre "admi,istration" ...Donc vous le supprimez ...Le cas échéant, je referai un commentaire, en me contentant de signaler
la recherche Google ...



Jacques Heurtault 16/05/2011 06:24



Ok! Nous nous comprenons parfaitement.



L'internaute peu expert vous signale 15/05/2011 17:37



  Je n'ai pas retrouvé la citation précise qui avait justifié naguère mon article sur les soins palliatifs, mais vous pouvez retrouver toutes sortes d'articles figurant encore sur Recherche
Google, avant de supprimer mon commentaire dont je ne veux pas évidemment qu'il puisse vous nuire :


http://www.google.fr/#q=StraussKahn+et+l'euthanasie&hl=fr&prmd=ivns&ei=fu3PTebQEoK4hAeC_JyFDQ&start=20&sa=N&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.&fp=642449f5e4ae519d



Jacques Heurtault 15/05/2011 18:46



Je souhaite que vous le rédigiez en l'adoussissant  un peu afin d'éviter d'éventuelles difficultés... Je ne peux pas y toucher moi-même. Soit je le garde tel quel soit je le fais disparaitre
... Je n'ai pas le choix. Principe d'éthique et de règles de droit.



Jacques 15/05/2011 14:20



Je vous ai donné les dates, consultez donc vos archives auxquelles vous tenez tant...


 


jf.



Jacques 15/05/2011 11:45



C'est vrai, Cher M. Heurtault, que je vous ai connu moins "prudent" du coté de mars et avril 2009.....


 


jf.



Jacques Heurtault 15/05/2011 13:52



Par exemple?



L'internaute peu expert vous signale 15/05/2011 09:53



   Le plus étonnant, dans votre article, est que ...vous soyez étonné !... Le personnage a toujours été ambigu, et il n'en est pas à sa première fredaine ...Que voulez-vous, quand on
est un personnage important, on n'est pas à une Porsche ou à une proche près !...  Pour ma part, j'ai toujours détesté ce personnage, depuis longtemps, et pour des raisons d'un autre niveau,
en raison de ses déclarations anciennes sur l'impossibilité pour la France de continuer à supporter la charge des personnes handicapées, autrement dit sur la nécessité de l'euthanasie...



Jacques Heurtault 15/05/2011 10:04



Oups! J'ai bien compris? Vous dites bien que Strauss Kahn s'est plus ou moins exprimé sur l'euthanasie des handicapés? J'ai un soucis, là ... Vous avez certes le droit de penser et de dire cela,
SOUS VOTRE RESPONSABILITE PROPRE. Le dire sur mon blog dont je suis, juridiquement, le directeur de la publication et donc, pénalement, responsable de tout ce qui est publié même sous un autre
nom que le mien est ue toute autre affaire.


Il est important que vous apportiez des éléments complémentaires faute de quoi je vais, peut-être, devoir supprimer votre commentaire pour me préserver d'une mise en cause ...


Je vous précise que j'ai déjà été cité à comparaitre devant la 17ème chambre correctionnelle de Paris. Certes, j'ai gagné le procès puisque je n'ai en rien été condamné à quoi que ce soit; c'est
mon adversaire qui a été débouté. Il n'empêche que je suis devenu prudent.


Merci de compléter très vite s'il vous plait!