Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Supprimer les P.V. de stationnement illicite? Pourquoi pas?

16 Juillet 2013, 09:15am

Publié par Jacques Heurtault

En voilà une idée qu'elle est bonne, hein? Succulente même! Plus de PV de stationnement!

 

Un candidat à une élection quelconque pourrait même se faire élire, avec un programme pareil! Ce serait "tout bénef" pour pas mal de monde, à commencer par le candidat qui serait, à coup sûr, élu au premier tour, à suivre par les automobilistes qui garent leur voiture n'importe où ... (en fait, surtout là où ils peuvent!).

 

Je ne m'étais jamais posé la question car, étant peu concerné (1 PV tous les deux ans, voire trois ans, guère plus), je ne me suis pas secoué les neurones pour proposer audacieusement quoi que ce soit!

 

En fait, il parait que 92% des sommes collectées servent à couvrir les frais de ... recouvrement! Autrement dit, ça ne rapporte rien ou presque rien! Il faut corriger ça vite fait!

 

Il parait que ce faible rendement tient à la nature juridique du P.V. elle-même. C'est une sanction pénale dite "contravention", laquelle sanction pénale obéit donc aux règles de toutes les sanctions pénales, lesquelles sont assez lourdes.

 

En outre, le produit va, par nature, dans les caisses de l'Etat, seul responsable de la politique pénale et de l'application du Code du même nom selon la procédure consignée, apparemment, dans un autre code, le Code de Procédure Pénale ... Les agents en charge du recouvrement sont payés par les communes mais le produit de ces recouvrements va dans les caisses de l'Etat! Encore un "truc" bien français, ça! ... Descartes, revient! On a besoin de tes lumières ...

 

La réforme consisterait à considérer que le stationnement serait désormais un service municipal comme un autre.

Deux possibilités :

1. L'automobiliste qui loue l'emplacement paye au temps passé en achetant son billet de location qu'il place, bien en évidence sur le tableau de bord de son véhicule. Par exemple "Une heure = 10 euros" ... Euh! C'est peut-être un peu cher là! Disons "Une heure = 2 euros". Ce sera plus raisonnable!

2. Ou bien, il choisit de payer au "forfait journalier". Ce choix serait matérialisé par la non-exposition du ticket de location "prorata temporis" sur le pare-brise. Soit "une heure = 2 euros", donc "24 heures = 48 euros" avec, pourquoi pas?, une "réduc" pour la quantité qui ramènerait le tarif forfaitaire journalier à 40 euros soit 8 euros de réduction ... Une prime de fidélité en quelque sorte, tout simplement!

 

Je trouve ça tout simplement génial!

 

Merde, alors! Voilà qu'en matière de "propositions audacieuses", j'ai des concurrents, maintenant! C'est pas Dieu possible ... Et moi qui croyais avoir plusieurs longueurs d'avance ... Me v'la bien! Il va falloir que je me remette en question! On n'est jamais tranquille, une bonne fois pour toutes! Faut toujours être aux aguêts ...

 

Vu sous un autre angle, cette concurrence inattendue est, au fond, inespérée! Tant mieux! Pourvu que ça dure ...

 

 

Commenter cet article

Loubomyr 17/07/2013 11:40


le gros problème c'est quand même que l'automobiliste moyen reste très "accro" à sa bagnole et exige encore d'avoir du stationnement le plus près possible de l'endroit où il se rend en ville ;
marcher sur plus de 100 mètres lui semble le comble du déshonneur!!! Dans ma ville, des parkings ont été disposés à chaque terminus de tramway. Le ticket de stationnement sert également de billet
de transport en tram pour tous les occupants de la voiture (jusqu'à 5 personnes) et est valable aller retour plus correspondance pendant douze heures ; eh bien je vous le donne en mille, émile
!!! Les automobilistes venus de l'extérieur prefèrent venir s'entasser dans le centre ville, risquer la "prune" ou payer du parking souterrain, beaucoup plus cher et les parkings de terminus tram
restent quasiment vides!!! Nous avons souvent parlé ici de réformes et de changement ; force est de constater que les changements de comportements sont beaucoup plus longs à obtenir qu'une
réforme. Et pourtant ces changements sont nécessaires pour s'dapter. Aller citoyen automobiliste, encore un effort, le 4/4 ce n'est pas fait pour franchir les trottoirs!!!

Jacques Heurtault 17/07/2013 12:21



Aucune politique ne peut réussir avec des oukases! Les gens sont comme ça ... Il faut les prendre comme ils sont! Par contre, on a le droit d'avoir des convictions fortes ... et de les défendre!
A mes yeux, c'est même recommandé.


La difficulté est toujours la même ... Il faut trouver l'amorce puis le déroulement du "cercle vertueux" qui, de fil en aiguille, amène les gens à ne pas se cabrer quand on met en place l'étape
d'un plan raisonnable, nécessairement présenté dans sa globalité au préalable.


Je n'ai pas besoin de l'adhésion en masse ... J'ai juste besoin que les gens acceptent et ne se coalisent pas pour rejeter les idées que je défends ...


 



Il Rève 17/07/2013 06:00


Un concurrent supplémentaire.


Oui à la suppression des PV de stationnement. Non pas remplacés par une location de place mais par une suppression des voitures. Elles sont non seulement encombrantes, mais polluantes et
inutiles. C'est y pas une excellente idée cher Jacques. Supprimer les voitures dans l'enceinte des villes. Elles deviennent de plus en plus inutiles (les voitures, pas les villes, quoique)
avec le développement des transports en commun, des pistes cyclabes et des zones piétonnes. Pas besoin de rabattre Descartes.

Jacques Heurtault 17/07/2013 06:53



Solution radicale, n'est-ce pas! L'ennui, c'est que les transports en commun, AUJOURD'HUI, ne peuvent répondre à la demande et la satisfaire! C'est un fait ... regrettable, certes, mais néanmoins
bien réel.


Le bon sens finira par l'emporter! Mais quand? Il faut tout de même savoir que, dans ce pays, il y a des gens - pas majoritaires, certes, mais bien vivants cependant - qui préconisent, pour
"relancer l'industrie automobile", disent-ils, que chaque individu ait deux voire trois voitures ... ATTENDU QU'IL N'EST PAS POSSIBLE D'EN CONDUIRE DEUX OU TROIS EN MÊME TEMPS (ce qui est
rigoureusement vrai, en plus!). Ce serait donc sans conséquence sur la pollution et sur la production de gaz à effet de serre ... Gasp! Gloup! Non, merci, en ce qui me concerne!


Je suis cependant allé faire, hier, comme je le fais périodiquement, "les courses" à l'hyper-marché le plus proche. J'étais bien content d'avoir ma voiture pour les ramener (les courses! pas ma
gueule! ma gueule, je la ramène quand même, avec ou sans voiture ...)!


Nous avions une invitée à diner, hier soir ... directement importée du XVème arrondissement! Quelle idée d'habiter aussi loin, n'est-ce pas! Elle n'a pas de voiture ... Excellente idée! Sauf que,
pour la ramener chez elle, vu l'heure tardive, ma femme était bien contente d'avoir une voiture ... même si, au retour, la place de stationnement occupée juste avant le départ ...était prise! Et
qu'il a donc fallu garer la voiture plus loin ...


On est - parfois - soumis à des contradictions!



loubomyr 16/07/2013 18:21


La solution technique que vous proposez existe déjà avec un lecteur de cartes que l'on accroche au rétroviseur et des cartes pré-payées qui se débitent en fonction du temps passé entre
l'intromission de la dite carte dans le dit lecteur et sa sortie. Malheureusement cela n'a pas fait un tabac, (alors que le système était vendu par les buralistes!!!) faute d'avoir créé un
lecteur standardisé pour toutes les villes d'une part. et d'autre part parce que l'automobiliste, toujours pressé, pense qu'il passera au travers de la ronde des pervenches et autres hirondelles
!!!!


Ensuite, des recettes qui servent tout juste à combler leurs dépenses de recouvrement, il s'agit là d'une gymnastique très prisée par les crânes d'oeufs de Bercy et autres percepteurs ou taxeurs.
Ne dit on pas la même chose de tous les radars sophistiqués traquant le dangereux contrevenant de 10 KM/heure à la vitesse maxi sur autoroute?


Autre exemple, le total des exonérations fiscales des entreprises serait égal (si j'ai bien lu et compris) au total des impôts des sociétés réellement perçus par le fisc
; Conclusion supprimons les deux lignes et employons les dits crânes d'oeufs à autre chose : faire et défaire cela s'appelle travailler mais ce n'est plus guère en vogue quand on nous
bassine sur les gains de productivité.


Remarquez bien que les socialistes semblent etre experts en la matière avec toutes les incitations fiscales qu'ils ont créées d'un coté et toutes les nouvelles taxes et hausses d'impôts qu'ils
ont suscitées de l'autre.


Il est vrai que faire un trou pour en boucher un autre cela crée un emploi de terrassier et fait vivre les marchands de tractopelles mais quand même ......

Jacques Heurtault 16/07/2013 18:47



La grande nouveauté, c'est, précisément, de "dépénaliser" le stationnement non payé! Il faut bel et bien une loi pour changer le statut actuel ... La réponse apportée me semble
intéressante!