Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

TVA augmentée : suite! Moins on gagne, moins on perd ...

13 Novembre 2012, 21:15pm

Publié par Jacques Heurtault

Hier, j'ai fait les calculs pratiques pour une famille de 4 personnes gagnant 4.000 euros par mois (ce qui la place un tout petit peu au dessus du seuil de pauvrété relative défini comme étant égal à 60% du revenu médian, lequel se définit comme étant le revenu qui partage la population en deux parties numériquement égales; d'un côté ceux qui gagnent plus, de l'autre ceux qui gagnent moins. Ok?).

 

Qu'advient-il d'une famille de 4 personnes qui ne dispose, elle, que de 1.000 euros par mois?  C'est un peu théorique (et même très théorique!) car, normalement, une famille de 4 personnes (Papa, Maman et deux enfants de 7 et 10 ans) bénéficiant du RSA complet (c'est à dire n'ayant aucun autre revenu) doit percevoir un peu plus (si ma mémoire de "vieux" ne me fait pas défaut ...).

 

Bien évidemment, elle consacre au moins les 3/4 de son très petit revenu pour se nourrir ... Et la nourriture, ce n'est pas du gigot d'agneau! Disons 750 euros par mois. Le reste est dépensé pour les autres achats ... Hypothèse théorique puisque je n'ai pas compté, comme pour le cas précédent, le loyer de base ...

 

Avant la modification des taux de TVA, cette famille paie 39,10 euros au titre des produits de première nécessité (750 - 750/1,055 = 39,10) et 40,97 euros au titre des autres produits (250 - 250/1,196 = 40,97) soit 80,07 euros de TVA pour tous les achats.

Après la modification des taux, elle paiera 35,71 euros de TVA au titre des produits de première nécessité (750- 750/1,05 = 35,71) et 41,67 euros au titre des autres produits (250 - 250/1,20 = 41,67) soit 77,38 euros de TVA toutes dépenses confondues, SOIT UN "GAIN" de 2,69 euros. Je mets le mot "gain" entre guillemets car ce n'est certainement pas ça qui va améliorer l'ordinaire de cette famille qui, avec ce niveau de ressources, est loin d'une vie décente ...

 

Mes petits calculs montrent bien que cette modification des taux est beaucoup plus sensible sur le plan politique qu'elle ne l'est d'un point de vue réel ...

C'EST CE SUR QUOI JE VOULAIS METTRE LE DOIGT ...

 

Il faut donc que l'on cesse de fantasmer sur cette "TVA, impôt injuste qui frappe indistinctement les riches et les pauvres" ... Au demeurant, il est très facile, pour les pouvoirs publics, de corriger les effets négatifs de ces modifications de taux pour les plus pauvres en augmentant uniformément les minimas sociaux, le SMIC ou bien les prestations familiales voir l'ensemble (à condition que l'on ne perde pas de vue que les plus riches, eux, vont bel et bien constater une certaine érosion de leur pouvoir d'achat).

 


Commenter cet article

guillaume 03/12/2012 12:49


Il est impossible de vous lire au-delà du commentaire 18;est-ce volontaire ou petit problème technique?

Jacques Heurtault 03/12/2012 12:55



Problème technique uniquement! Over-blog est en train de mettre au point une nouvelle version ... Il y a toutes sortes de problèmes en ce moment! Ca fait des mois que ça dure avec des hauts et
des bas ...!



agent public 02/12/2012 17:48


Sacré Jacques,


tu fais encore des tiennes sur la fusion pour les nuls, on dirait

Jacques Heurtault 02/12/2012 21:07



Je préfère ne pas polémiquer!



Démocrapsy 30/11/2012 16:12


Et oui, le rouleau compresseur avance inexorablement soutenu par des idéaux et idéologies mais mais qui profitent à qui en fin de compte? Vous êtes, en tous cas, un non démocrate car le meilleur
moyen de ne pas voir des tarés (désirs de ceux qui croient savoir mieux que tous les autres -intelligence collective) accéder au pouvoir et faire des choses contraire à l'intérêt général que
souhaite porter chacun de nous collectivement pour nos enfants (donc tous à travers le monde -inctinct de survie de l'espèce), c'est d'organiser la société afin qu'elle empêche ces abus de
pouvoirs. La VRAIE DEMOCRATIE et pas un simulacre d'élection où on a le choix qu'entre bonnet blanc et blanc bonnet qui nous disent que ce qu'ils veulent bien dire.


C'est toute la différence entre la constitution américaine qui se permet de mettre l'intérêt individuel au dessus de l'intérêt général contairement au prjet de Montesquieu et de notre
constituion.


Annah ARENDT a très précisément étidié la constituion américaine qui est imposée par l'UE et qui la prépare à devenir une annexe des USA. On le voie déjà à la loangue, la culture,... Je vous
transmet le lien pour écouter son analyse : http://www.politique-actu.com/philosophe/hannah-arendt-etats-unis-roger-errera-ortf/14301/


même si je sais que pour vous seul votre opinion compte et que le reste n'est prétexte qu'à réagir sans même prendre la peine de prendre connaissance en rebondissant sur un mot ou un préjugé
stigmatisant les anglais, les souverainistes, la menace chinoise, américaine,... finalement, votre posture c'est exactement celle de l'Apartheid sous couvert d'une union "chérie" fabriquée par
"en-haut" (les "ceux qui savent mieux que les autres"), ce sont des barrières que vous mettez et pronez une politique ultra sécuritaire que met en place l'UE d'ailleurs. Il faut protéger tout le
monde de tout le monde... car les hommes sont des loups pour l'homme. Et oui, c'est le fondement de la culture anglosaxonne (philosophe anglais du XVII° siècle Thomas HOBBES qui a fait émergé
l'idéologie libérale). Pourqoi? normal, l'angleterre est une petite terre (ressources limitée) qui n'a eu de crainte que d'en manquer et de voir sa population en lutte pour la survie.


C'est une conception de l'homme erronée (on le sait vu les connaissances scientifiques actuelles sur le cerveau et les groupes humaines - sciences humaines) induit un système social qui l'enferme
dans ce type de comportements. Le keynésianisme au contraire lui permettait de sortir de ce schéma pour coopérer vraiment peuples entre peupleset veiller tous à notre avenir par notre
contribution à la destinée collective.


L'UE détruit tout cela et les asservit en les empêchant de montrer le meilleur d'eux même pour exécerber la compétition et la plus haute performance et abnégation.


L'effet de gel est d'autant plus fort que l'effort engagé a été important. Je vous croie volontier quand vous dites que je ne peux imaginer votre engagement pour avoir aussi peu de clairvoyance
et d'esprit critique. J'ai eu la chance pour ma part d'être libre à ce niveau et pouvoir explorer à la lumière de ma discipline et expériences pro et personnelles le monde qui m'entoure. Je me
bats pour que ma fille soit considérée comme un individu libre et qu'on lui donne la respecte dans sa dignité unique et songulière.


Von week-end,

Jacques Heurtault 30/11/2012 17:40



Bon week end à vous également!



Démocrapsy 29/11/2012 23:09


Vous semblez de votre propre aveu, sur de ce que vous avancez au niveau de la constitution et pourtant, vous vous y êtes intéressé et engagé pour ne pas dire spécialiste puisque pr-européen.
Cette opacité et flou artistique sciemment entretenu, je suppose, car cela met tout le monde  dans le doute et engendre l'apathie.


J'ai trouvé ce texte sur justement l'impossibilité de créer une démocratie en UE et l'évidence après réflexion d'un spécialiste de laisser les choses ainsi pour que cela ne se sache pas. A vous
de lire (maitre de conférence à Liverpool sur ce site spécialisé dans le décodage des textes européens) : "la neutralisation de la souveraineté : stratégies de compromis dans l'argumentation
constitutionnelle que le concept de souveraineté pour l'intégration européenne".


http://contrelacour.over-blog.fr/article-la-neutralisation-de-la-question-de-la-souverainete-par-andras-jakab-112797985.html


cela vous intéressera puique c'est une de vos sones d'ombre apparemment

Jacques Heurtault 30/11/2012 11:03



Ce que peut écrire un Anglais sur le rejet de l'Europe n'est sûrement pas ma tasse de thé (si j'ose dire, parlant des Anglais!).


Depuis l'origine, les Anglais sont hostiles à la construction européenne. Ce fut une erreur que de leur avoir permis d'y adhérer et une deuxième erreur que d'avoir accepté d'introduire une
exception vis à vis des mécanismes de contribution au budget de l'Union. Je souhaite que le Royaume Uni décide lui-même de quitter l'Union Européenne ... S'ils sont logiques avec eux-mêmes, ils
devraient demander à devenir le 51ème Etat fédéré des Etas Unis d'Amérique ... Je n'y verrai aucun inconvénient!


Pendant la campagne du référendum sur le Traité Constitutionnel Européen, je me suis personnellement impliqué à un degré que vous n'imaginez pas ... A tel point que j'ai été taxé de "sous-marin"
des instances européennes! Il est vrai que je connaissais mon dossier presque sur le bout des doigts! Depuis, le temps est passé et ma mémoire flanche un tout petit peu! Mais mes idéaux sont
intacts!



Démocrapsy 29/11/2012 22:13


Et, oui, malheureusement la grande manipulation ou utopies (écolo, communistes, libéraux, impérialisme,...) c'est de croire qu'une gouvernance mondiale est souhaitable pour le monde. Mais enfin,
pourquoi, finalement?


En tant que psychologue et me basant sur lesconnaissances scientifique sur le psychisme humain et notament sur les groupes humains (psychologie sociale), je peux vous assurer qu'un tel système
est par nature contraire à la nature humaine et donc nuisible. Toute société allant contre la nature humaine et les besoins et limites de son espèce connait ce qu'on appelle la décadence. Une
société ne peut être pérenne que si elle respecte et satisfait les besoins de ses membres.


Chez l'homme, le cerveau reptilien est princcipalement à l'origine des comportements primaires comme la haine, la peur, l'hostilité à l'égard de celui qui n'appartient pas à son propre groupe,
l'instinct de survie, la territorialeité, le respect de la hiérarchie sociale, le besoin de vivre en groupe, d'avoir une reconnaissance sociale et sa place dansla société. Parfois, en situation
stressantes, ce cerveau prend le dessus sur le néo-cortex (rationnel) et entraine des comportements imprévisibles. La capacité d'un cerveau est limitée (et nous sommes soumis à l'usure comme
toute chose en cette terre) mais elle peut exceller dans un domaine et avec la diversité des individus toute cette rchesse crée l'humanité et sa survie et prospérité sur cette planète.


Je ne suis pas souverainiste, je ne sais ce que c'est. Je sais par contre se dont ont besoin les humains pour ne pas être "stressés" au point d'en redevenir des animaux reptiliens et de lui oter
son néo-cortex.Et là, la société engendrée par ces volontés farouches et anti démocratique de mondialisme est en train de détruire l'humanité et même la vie (environnement).


La bonne taille est celle qui respecte celle de la majorité donc sa culture, sa patrie, sa langue (qui est une façon unique de voir le monde), son territoire, son espace intime, ses
traditions,... la biodiversité humaineest aussi importante et essentielle à préserver que la biodiversité de la faune et la flore... elle est stimulante et créatrice.


 


Seuls chaque individu de sa place unique et coopérant avec les autres (savoir reconnaitre ses limites pour pouvoir coopérer, bien sur) peut porter collégialement et efficacement ce défit de la
survie de l'espèce et de l'équilibre nécessaire (éco-système) pour ne pas l'enfreindre. Ces responsabilités sociales de chacun sont malheureusement empêchées au travail (voir les travaux d'Yves
CLOT ou C. DEJOURS sur la souffrance au travail) et dans leur activité sociale


Pourquoi alors refuser notre nature humaine qui vient de notre "premier" cerveau" en essayant de le "dompter" et le réduire à néant par le progrès, les utopies nouvel ordre mondial, le saint
empire...  pour détruire cet instinct animal? car c'est bien lui qui a fait que notre espcèe si faible (pas de carapace, de crocs accérés, petit, pas de sabot,...


Ce ne sont pas les peuples qui déraisonnent et sont incapables de savoir ce qui est bon pour eux mais ce sont les dictats de ceux qui coient avoir la vérité et savoir mieux que tous (ce qui
veulent le pouvoir - financier, politique, religieux) qui empêche la destinée de s'accomplir.


Reprenez quand même votre métaphore du barrage car ce type de travail métaphorique permet justement d'acliarcir des points obscurs de la pensée et à vous lire, ce que vous dites n'est pas
cohérent du tout... choisissez une autre image si vous en trouver une car celle là elle discrédite complétement votre raisonnement. mais , en tous cas, elle est très juste car elle décrit
réellement ce qui se passe et ce dont tout le monde s'aperçoit progressivement (objectif détruire la fonction de régulation du barrage donc viser la dérégulation totale mais de façon plus
perverse et sournoise pour la "social "dmocratie".


Sinon, la manipulation viens de toutes les choses que vous connaissez et qui ne sont pas dites aux "masses" dans les médias comme l'oubli de la clause de sortie de l'euro, le fait que l'euro
était dès le bébut voué à échouer pour forcer les gens à accepter (cf lien que j'avais mis sur les mensonges d'ATTALI) ou tout simplement le fait des compétences exclusives qui n'appartienent
plus aux nations européennes mais uniquement à l'UE et que si elle ne respectent pas les "directives", elle doivent pénalité automatiques (2 milliards pour nous actuellement depuis le SIX PACK et
ce sera pire avec ce qu'il a signé votre protégé). Il faut vraiment chercher pour le savoir (sur les médias ebcore libres) et quand on l'aborde la pression sociale est di forte qu'elle empêche
toute liberté d'expression sans quoi on est taxé tout de suite de "souverainiste", ou Fn, ou complotiste, ou nazi,... bref tous les épouvantails possibles pour faire que les gens n'aient même
plus la possibilité de s'exprimer.


Quel est donc l'intérêt d'un nouvel ordre mondial? surtout que pour Wall street (Golman et sacks ou JP morgan), pour les américains, pour les écolos, pour les communistes, pour les religieux,...
les angles de vue sont incompatibles et s'y affrontent (pour l'instant c'est le financier qui a gagné a plate couture et nous met tous dans la tenaille)?

Jacques Heurtault 30/11/2012 10:41



On peut être souverainiste sans être en sympathie avec le Front national ni nazi ni complotiste ...!


Je souhaite que se mette en place un "Gouvernement mondial", c'est parfaitement clair. En cela, nous divergeons totalement.


Je vais prendre un exemple : celui de la prolifération des armes nucléaires.


Sans gouvernement mondial, des Etats peuvent vouloir disposer de bombes nucléaires. Il n'y a aucun moyen juridique légitime de les en empêcher si ces Etats n'ont pas ratifié le Traité de
non-prolifération des armes nucléaires.


Avec un gouvernement mondial, il devient juridiquement possible d'empêcher un Etat de disposer de ce type d'armement! Tout comme, en France, chaque citoyen est tenu, même s'il ne le veut pas, de
payer ses impôts ...


Je comprends de votre propos que chaque pays doit pouvoir vouloir faire ce qu'il veut, à tout moment ... Je suis hostile à cette approche.



Démocrapsy 29/11/2012 00:08


Bon, en gros, je disais qu'il n'y a vraiment aucun intérêt à ce que l'eau d'un barrage hydraulique soit à la même hauteur.. ce n'est surment pas le but puisque cette situation aéantirait de fait
son rôle et sa raison d'être. Retour à l'état de nature (dérégulaion complète dans votre métaphore?). L'intérêt d'un barrage est de REGULER le débit enfonction des précipitations, saisons,
besoins en électricité, en eau,...  Alors, je ne comprends pas votre métaphore.


Le capitalisme keynésien à l'oeuvre après la 2de guerre mondiale jusqu'aux années 70 (prémisses initiés par la upture des accords de Bretton Woods et interdictions faites aux Etats de s'auto
financer pour investisement et fonctionnement auprès de la banque de France à taux zéro - 1973) c'était cela. Le rôle avait un rpole de régulateur des lois des marchés par ses taxes, dévaluation
demonnaie, douanes, services publics...


Mais les dérégulations successives adoptées par la france en signant les traités européens (quasiment tous par la gauche d'ailleurs!) ont fracassé le barrage (Etat qu'on c'est mis à appelé
"providence" pour le discréditer! alors que l'Etat c'est nous en France).


Ce que vous dites en réalité c'est que pour vous la loi libre des marchés (eau au même niveau des 2 côtés) est le but à atteindre etque la social démocratie est juste un soporifique pour faire
passer le suppo au peuple? ou vous vous êtes trompé de métaphore? si le néolibéralisme est un idéal pour vous il fallait ledire cash... plutôt que tourner autour du pot.


Trop petite la France? vous plaisentez j'espère, qu disent alors tous les autres pays? on fait partie des G8, G20 des pays les plus riches (cculture, patrimoine, indistries, savoir-faire,...) du
monde malgré notre petite surface.


Trop petire? relisez vos classique et la fable du "dhêne et du roseau" et vous comprendrez ce que votre présupposé est vide de sens. Quelle mnace? quel danger parlez vous exactement?


 


Notre constitution française nous préservait, tous des abus de pouvoirs d'où qu'ils proviennent (communistes, monarques, dictateurs xénophobes ou impérialistes...). Cette constituion a failli par
la trahison des élus qui nous ont fait miroiter la paix et l'union des peuples pour néviser cette constitution dans notre ds et nous confisquer nos pouvoirs... et ils continuent avec ce MES qui
nous désaisi du pouvoir le plus précieux celui de lever des impôts et de les répartir comme bon nous semble pour les remettre à des non élus organisant de surcroit leur impunité totale par
traité... c'est de la haute trahison de notre confiance, et du respect de la dignité humaine. Asservir ls peuples par la ruse (et manipulation de masse) est abject quelqu'en soit la raison car
tous les dictateurs (Attila, Staline, Hitler,...) étaient TOUS convaincus de faire le bien du peuple.

Jacques Heurtault 29/11/2012 09:42



L'image du barrage avait simplement pour but de mettre l'accent sur la différence qu'il y a entre un processus MAITRISE et le "laissez faire - laissez passer" des ultra-libéraux ... Tout ouvrir
en grand sans rien contrôler conduit à la dévastation (image du barrage que l'on dynamite). Ouvrir méthodiquement, lentement permet de contrôler les évolutions.


Si le projet de Traité Constitutionnel Européen avait été ratifié, la France aurait eu, JURIDIQUEMENT, le DROIT de quitter l'Union Européenne! Je ne suis pas sûr que ce soit actuellement le cas
avec le traité dit de Lisbonne. Il me semble bien que non!


Dès lors qu'il y a des consultations électorales périodiques (en moyenne, une par an en France ...), on ne peut pas dire qu'il y a manipulation. Par contre, dire à des électeurs qu'il faut voter
NON à un référendum sur un Traité qui ne faisait que remettre en ordre l'ensemble des traités européens en vigueur (devenus illisibles) d'une part, et accroitre les pouvoirs de la démocratie
entre les pays européens d'autre part, EST UNE VRAIE MANIPULATION...


Vous êtes une SOUVERAINISTE et, à ce titre, bien qu'étant en désaccord avec vous, je RESPECTE votre point de vue alors que je n'ai que mépris pour ceux qui disaient que le Traité Constitutionnel
Européen n'allait pas assez loin dans la démocratie et qu'en conséquence, il fallait voter CONTRE! Les souverainistes sont nettement minoritaires et, à eux seuls, ils n'auraient pas permis de
rendre le NON majoritaire ...


A terme, toute la communauté humaine de la terre a vocation a être gouvernée par UN gouvernement mondial ... Nous en sommes très très loin!


Quand les Bretons votent à gauche alors que la France, dans son ensemble, vote à droite, les Bretons acceptent leur situation de minoritaires. Je veux qu'il en soit de même pour la France quand
elle est minoritaire face aux autres pays de l'Union Européenne ... C'est ce qui nous sépare fondamentalement.



démocrapsy 28/11/2012 18:25


c'est pénible votre histoirede copié collé. J'étais en train de réécrire et bzzz disparu. je ne sais si c'est parti ou non... je suis vraiment découragée de vous refaire la réponse.

Jacques Heurtault 28/11/2012 19:55



J'en suis tout autant désolé que vous mais je n'y peux pas grand chose.


Grace à cette protection, aucun robot ne peut venir tenter de détruire ou simplement altérer mes articles, les commentaires ou les réponses que je fais.



Démocrapsy 27/11/2012 23:58



Jacques Heurtault 28/11/2012 11:48



Pas de texte! Difficile répondre ...


Je rappelle à tous et toutes qu'il ne faut pas faire de copié/collé. J'ai mis un verrou qui filtre ce mécanisme et en interdit l'usage sur mon blog.



agent public 27/11/2012 23:01


Bonsoir Jacques,


 


Par curiosité et sans vouloir en aucun cas ouvrir une polémique, puis-je me permettre de demander auprès de quel syndicat tu es adhérent ?

Jacques Heurtault 28/11/2012 11:42



Non, je n'ai pas envie de le dire car j'ai d'importants désaccords avec ce syndicat et mon adhésion est une adhésion de principe (tous les salariés devraient être syndiqués!) plus qu'une adhésion
de coeur ... J'ai pu m'en rendre compte après mon accident du travail!



Démocrapsy 27/11/2012 15:09


Ah, merci de donner le dogme idéologique auquel vous vous référez, compte tenu de la réalité et désastres dont ce gouvernement est complice et acteur comme Sarkozy et Chirac..., je me demandais
vraiment.


Je suis allé voir ikipedia pour savoir un peu ce que c'est... et ben, c'est pas très clair.ils nous cachent que l'Etat a donné tous nos pouvoirs (les Etats ont abandonné les pouvirs souverains de
leur peuple) aux puissances financières qui ne prospèrent (et ne survivent qu'en engrengeant toujours plus de richesses financières sans mesurer les conséquences économique à moyen et long terme
et écrasant les concurrents), quels pouvoirs pensent avoir les "sociaux démocrates" pour mettre en place des protections sociales?Vous croyez que les pays européens miens bien lottis que nous
vont aller contre la volonté des marchés qui délocalisent de l'Allemagne ou la France chez eux? Et même si c'est possible quel niveau de misère sociale il faudra avoir pour contraindre ces dits
puissances multinationales à perdre de leur emprise et pouvoir? La Grèce, l'Esapgne, l'Italie,.. ce n'est pas assez toute cette misère? combien de sacrifices humians et de sociétés pour faire
avancer un utopique nouvel ordre mondial social Démocrate?


dans la réalité (pas dans ses rêves), ce gouvernement assepte de subir la loi des marchés comme normale ainsi que de leur remettre les pouvoirs démocratiques à des pouvoirs oligarchiques qui
oeuvreront en tout impunité de par contrat. Etes-vous au courant du MES qui scèlle notre complète abnégation aux abus de pouvoirs (plein pouvoirs coercitif et munité totale à des non élus) :
http://www.courtfool.info/fr_MES_le_nouveau_dictateur_Europeen.htm


Et ne réfutez pas cette source, il y a les textes et photos sur le lien (jolie celle de BAROIN!).


C'est purement une dictature qui se met en place et qui est acceptée, ratifié par cegouvernement qui dit représenter nos intérêts et nos pouvoirs. La social démocratie est donc complice de la
mise sous dictature de la patrie des Droits de l'Homme. Quel est l'idéal poursuivi pour trahir de la sorte notre confiance et notre avenir?


Vous voulez voir ce que les parlementaires de gauche qui ont affiché être contre finalement ont voté pour (ils sont en rouge) ?:
http://contrelacour.over-blog.fr/article-les-parlementaires-votent-la-regle-d-or-et-oublient-leur-opposition-au-traite-budgetaire-112820603.html


Comme le dit le fameux chief economist le PS est obligé maintenant de duper et mentir à son électorat pour rester dans la zone euro (et continuer à penser qu'une social démocratie planétaire est
en cours)... et obéir aux marchés. Sont ils naifs, réeellement sur les limites de leurs pouvoirs? Que peuvent ils faire contre MITTAL ou Goldamn Sacks... rien absolument rien tantqu'ils sont dans
l'UE.MOODY's l'a dit, la BCE,... alors on a pas le choix, serrez vous toujours la ceinture!!


LE PARFAIT PIEGE ABSCON mais les conséquences là sont assumées par le peuple uniquement et pas par eux, le gratin qui protègent les intérêts des plus riches. Ce déni de la réalité est de plus en
plus flagrant et persceptible, malgré la propagande médiatique et heureusement!


 


Mentir c'est mépriser celui qui nous a fait confiance et  est le plus terrible témoignage de la négation de la dignité humaine. C'est un crimecontre la nation et l'humanité quelque soit les
intentions affichées. L'enfer n'est pavé que de bonnes intentions (mais aussi des mauvaises).

Jacques Heurtault 27/11/2012 22:16



Il y a beaucoup à répondre ... Et je ne vais pas épuiser le sujet ce soir!


1. Vous ne pouvez pas, en même temps, me reprocher d'avoir une vision dogmatique et vous même faire preuve de dogmatisme ... La liste des immenses progrès obtenus grace à la construction, pas à
pas, de l'Union Européenne est longue, longue, longue ...! Dans tous les domaines ... Notamment dans le domaine économique! Le niveau de vie des plus pauvres au sein de l'Union Européenne est,
AUJOURD'HUI, beaucoup plus élevé qu'en 1957. Cela va vous paraitre difficile à croire mais c'est pourtant largement VRAI.


2. Il ne faut pas confondre le processus de construction de l'Union Européenne avec le phénomène dévastateur de la mondialisation! Personnellement, je suis favorable à la mise en place d'une
FORTERESSE EUROPE mais mon point de vue est minoritaire. Par contre, je ne veux pas d'une forteresse France car la France, seule, n'est pas capable de suivre le mouvement mondial.


3. La démarche social-démocrate se comprend bien si on compare avec un barrage hydraulique. D'un côté le niveau de l'eau est élevé. De l'autre côté, il est très bas. Problème : comment amener les
deux niveaus de part et d'autre à égalité?


- on dynamite le barrage ... Oui, bien sûr! Sauf que, ce faisant, quand l'eau s'engouffre dans le contrebas, elle dévaste tout sur son passage. On voit bien que ce n'est pas la bonne méthode!
Cette méthode, c'est la méthode ultra-libérale! Le "marché" s'occupe de tout, disent-ils! On voit ce que cela donne ...


- on ouvre doucement les vannes du barrage. L'eau se déverse en contrebas tout en restant sous contrôle permanent. A terme, les deux niveaux s'égalisent SANS AVOIR RIEN DETRUIT! Par la suite, on
peut déconstruire le barrage pour être certain que l'on ne puisse pas créer de nouvelles différences importantes de niveaux.


La deuxième méthode est la méthode social-démocrate! Pour la mettre en oeuvre, il vaut mieux que ce soit des sociaux-démocrates qui s'en occupent. Si c'est le cas des deux côtés du barrage, c'est
encore mieux! Ils peuvent se téléphoner de part et d'autre et tomber plus facilement d'accord car ils se comprennent bien puisqu'ils parlent, les uns et les autres, la même langue!



Démocrapsy 26/11/2012 12:06


Alors, là, vous piquez ma curiosité! si vous êtes au courant que ce gouvernement comme les autres ne sont que les marionettes des stratégies des marchés et est en train de dupper (to treak comme
dit dans le texte de ce chief economist) son électorat naturel, je voudrai bien savoir ce que votre remise en cause vise comme objectif car là... si votre remise en cause à abouti a conclure
qu'il fallait asservir les peuples et les dupper (anti démocratique comme vous avez déjà confié ici à propos des mensonges d'TATALI) au diktat des marvhés financiers et actionarial, je ne sais
pas pour quel syndicat vous militez.


 


Je constate juste que vous ne cessez de montrer la pertinence de la politique menée par ce gouvernement... malgré le sens caché que vous connaissez apparemment.


Quel est votre objectif en fait en défendant cette politique hautement néo libérale?

Jacques Heurtault 26/11/2012 22:57



Je suis syndiqué mais je ne milite pas au sein de mon syndicat ... Selon moi, c'est toute la différence qu'il y a entre l'adhésion à un parti politique (qui implique un engagement donc un
militantisme) et l'adhésion à un syndicat qui est et DOIT RESTER une association de défense des intérêts de ses membres (ce qui n'implique donc pas un engagement militant).


La politique que mène ce gouvernement n'est pas néo-libérale. Toutefois, je crois (mais je n'en ai pas encore la preuve!) que la gauche en France est en train de faire une mue très importante.
Elle devient, non sans mal, social-démocrate! C'est un saut considérable qui va dans la bonne direction.



Démocrapsy 25/11/2012 14:26


Oups, je ne sais plus si j'ai mis le lien. Alors en cas d'omission de ma part :  http://www.lesmutins.org/Le-plan-de-bataille-des-financiers.html#.T4-9Zxhc_yE.facebook

Jacques Heurtault 26/11/2012 00:20



Si, si! Vous l'aviez mis ... Vous êtes une bonne militante ayant beaucoup de suite dans les idées! J'apprécie (mais je reste sur mes positions!.


Je ne vous cache pas que je souhaite que le Royaume Uni quitte l'Union Européenne ... MAIS JE SOUHAITE LE RENFORCEMENT INSTITUTIONNEL DE L'UNION EUROPEENNE!



démocrapsy 25/11/2012 14:25


La stratégie que met en place le gouvernement est le cas n°2 de ce que prédisait Monsieur DOISY, chief economist pour ses investisseurs avant les élections présidentielles. Vous qui suivez cela
de près, cela ne peut que vous intéresser. Je l'ai revu récemment et cela donne un tout autre angle de vue maintenant que ses "prédictions" se réalisent. Attention, çà décoiffe un peu :
http://www.lesmutins.org/Le-plan-de-bataille-des-financiers.html#.T4-9Zxhc_yE.facebook


 


Vous êtes libre bien sur d'en prendre connaissance. Mais ces 10 petites minutes seront de toute façon utilisées judicieusement pour faire aancer le débat démocratique même à l'intérieur du parti.

Jacques Heurtault 26/11/2012 00:16



Que les choses soient claires : je ne suis pas membre du Parti Socialiste pas plus que d'aucun autre parti! Et je n'ai pas la moindre intention d'adhérer à un parti politique. Par contre, je suis
syndiqué car j'estime que j'ai des intérêts à défendre.



Démocrapsy 25/11/2012 11:05


Merci en tous cas de votre blog car cela me permet de comprendre comment les malheureux électeurs du PS continuent à arriver à avaler des couloeuvres si éloignées de toute idée de socialisme...
comment la société amène à faire changer la culture et faire que les indivisdus dénient leur propre nature et instincts. 


J'avais en effet, oublié la puissance de l'engagement et rationalisation ingénieuse dont est capable le psychisme pour sauvegarder une certaine cohérence. Merci de m'avoir fait mieux comprendre
les travaux de JL BEAUVOIS sur la "démocratie de vote" et l'asservissement de masse.


 

Jacques Heurtault 26/11/2012 00:14



Personnellement, je ne me sens pas "asservi". Je suis honnête avec moi même et avec mes lecteurs. Cela m'amène, parfois, à ne pas être compris sur le moment! J'assume ...



démocrapsy 25/11/2012 10:56


Bonjour,


Je reviens sur votre blog, M. HEURTAULT et ne voie que de l'escalade d'engagement et effet de gel de votre vote aux présidentielles ainsi que prise de position publique sur le net qui vous
contraignent même à revenir sur vos croyances religieuses (le blog pour le traité européen en 2005 et là, lemariage et adoption "gais" par exemple et vous opposer à l'Eglise catholique).


Ce mécanisme psychique d'effet de gel (utilisé comme technique de manipulation) dont vous êtes victime est bien connu et mesuré par la sychologie sociale expérimentale et compte tenu de vos
bonnes intentions initiales, je me permet de vous transmettre l'explication de ces effets de gel qui vous permettra peut-être de retrouver une réflexion plus libre et en lien réel avec votre
projet pour l'intérêt général : http://www.brocooli.com/introduction-a-la-psychologie-sociale-leffet-de-gel-et-lescalade-dengagement/


Vous m'avez déjà dit que vous n'aviez pas le temps de consulter les liens que nous mettons pour aller plus loin mais on ne sait jamais. C'est cadeau et n'appelle aucune réponse bien sur!


 


Si vous voulez d'autres infos sur les techniques de manipulations utilisées par le système de vote dit démocratique (travaux de JL BEAUVOIS),les médias de masse et maintenant sur le net, demandez
moi, j'ai quelques références. car un être humains averti en vaut 2!

Jacques Heurtault 26/11/2012 00:11



Un être humain avert en vaut deux, en effet!


J'essaie d'être cohérent, tout simplement ... Dans un passé lointain (c'était il y a 27 ans!), je me suis remis en cause, radicalement ... J'ai, à l'époque, décidé de devenir libre! C'est dire
...



agent public 23/11/2012 20:38


Tu t'es vacciné contre la grippe, jacques ?


 


ça serait dommage qu'il t'arrive quoi que soit.


 


On a tous besoin de nos anciens !

Jacques Heurtault 26/11/2012 00:06



Je te remercie de ta sollicitude!



agent public 22/11/2012 20:34


ouf alors, nous voilà rassuré !

Jacques Heurtault 23/11/2012 00:33



Nous? Comme d'autres auraient dit : "Nous, l'Empereur" ?



agent public 21/11/2012 21:28


Bin alors Jacques,


tu n'ecrits plus rien !


T'es pas malade au moins ? T'as pas attrapé la grippe ?


 


Comme un petit jeune qui fait attention à un vieil oncle gateux qui dit toujours n'importe quoi (mais bon, on en a tous un dans chaque famille), je viens aux nouvelles.


 


Bonne retraite

Jacques Heurtault 21/11/2012 21:31



Bin, non!


Les nouvelles sont excellentes!



Jean Daumont 15/11/2012 15:20


Pour revenir à la citation "Errare humanum est", Il y a plusieurs suites connues :


- l'une, positive, que vous citez : perseverare diabolicum


- l'autre négative : il n'y a que les imbéciles pour le faire remarquer ...Vous comprendrez que je l'ai passée sous silence...

Jacques Heurtault 15/11/2012 15:33



En effet, je comprends!


J'ignorais cette deuxième "chute" ... On apprend tous les jours!



guillaume 15/11/2012 13:36


Gobalement d'accord avec votre réponse au commentaire 5 de j Daumont,mais ne vous égarez pas dans les détails(concernant les instits):1-de 20ans à 55ans cela fait 35 années de travail(et non
30);2-il fallait 37,5 années de cotisations donc prolongation ou retraite amputée si seulement 35; 3-la plupart étant normaliens cotisaient depuis l'age de 15/16 ans,ce qui donnait quelques 40
annuités ....déja!!!La précision et la véracité des détails renforcent la crédibilité d'un commentaire,le contraire le rend suspect d'apriori et c'est dommage.PS:n'oubliez pas qu'il y avait aussi
des instituTRICES qui,ELLES,ne faisaient pas de service militaire.

Jacques Heurtault 15/11/2012 15:00



Je prends en compte vos remarques dans leur globalité. J'ai pris l'exemple de instituteurs parce que Monsieur Daumont a exercé dans l'Education Nationale notamment comme proviseur d'un complexe
scolaire (plus de 3.000 élèves, je crois).


J'ai simplement voulu mettre l'accent sur la différence qu'il faut faire entre


- les années effectivement travaillées (création de valeur REELLE)


- les années non travaillées (pas de création de valeur) mais néanmoins "cotisées". Quand un élève d'Ecole Normale apprend, il "cotise" parce que la loi le lui permet mais il ne produit rien (et
pour cause; ce n'est pas un reproche!).


- les années non travaillées, non cotisées mais qui entre quand même en ligne de compte dans le calcul de la retraite. C'est le cas du service militaire ... des années "longue maladie"
éventuelles et, surtout, des bonus "maternité" pour 1, 2 voire 3 enfants ou plus. A partir du troisième enfant, il y a un bonus supplémentaire sur la retraite elle-même.


 


En disant que la durée effective de vraies cotisations parce que vrai travail productif est de 30 ans, je ne dois pas être loin de la vérité ... Je connais quelqu'un qui a vraiment travaillé (en
rythme normal) pendant 40 ans et qui a obtenu au moins 180 trimestres validés alors qu'il ne lui en fallait que un peu plus de 150 ... Le supplément s'est traduit par un bonus sur la pension de
retraite qui lui a permis d'atteindre le maximum de la pension Sécurité Sociale possible (environ 1.500 euros net par mois).


Je ne dis pas cela pour remettre en cause ces règles mais pour mettre le doigt sur la différence entre la création de valeur vraie et la prise en compte des bonifications qui ne sont pas toujours
cotisées.


Il ne faut pas oublier que les fonctionnaires de l'Etat ont une retraite calculée sur les 6 derniers mois de salaire (à moins que ce ne soit sur les 6 meilleurs mois des deux dernières années qui
sont les mieux payées ...). Vaste débat!


 



Jean Daumont 15/11/2012 11:20


En réponse à votre dernier commentaire, l'auteur de "la guerre, c'est la poursuite de la politique avec d'autres moyens" est Clausewitz ...Clémenceau, c'est "La guerre est une chose trop grave
pour être confiée aux militaires" ...Vous savez, je suis presque incollable en matière de citations ...Que voulez- vous :"Errare humanum est " !...(pour cette dernière, je m'abstiens toujours
d'en donner le texte complet...)

Jacques Heurtault 15/11/2012 11:46



Merci pour ce rappel très utile!


Quant à la suite de votre citation dernière citation, c'est "... perseverare diabolicum".



Jean Daumont 15/11/2012 11:05


Vous avez raison de souligner dans votre article que la modification des taux est beaucoup plus sensible sur le plan politique qu'elle ne l'est sur un plan réel. Cela n'a rien d'un "cap", comme
je le laisse entendre dans mon dernier article...


Mais, en qualité (?) de retraité, je ne peux pas être d'accord avec votre commentaire affirmant qu'un retraité vit nettement mieux qu'un actif ...Il n'y a pas longtemps, cela avait même
"justifié" un prélèvement fiscal supplémentaire, ce qui était inacceptable, car les pensions sont, que je sache, la contrepartie des versements effectués pendant la période d'activité dans le
système de répartition ...et les pensions relativement importantes correspondent souvent au "mérite" et aux efforts faits pendant cette période d'activité ...Et vous n'ignorez évidemment pas
qu'il y a des petites pensions qui s'inscrivent dans le seuil de pauvreté...et que les jeunes actifs ne peuvent envier...

Jacques Heurtault 15/11/2012 11:44



Je maintiens qu'il y a beaucoup de retraités qui vivent mieux que beaucoup d'actifs. Il est bien évident que lorsqu'un actif devient retraité, ses revenus baissent sensiblement, voire très
sensiblement. Vous en avez su quelque chose quand vous avez procédé à la liquidation de vos droits à la retraite. Pour ce qui me concerne, les simulations auxquelles j'ai d'ores et déjà procédé
aboutissent à un résultat clair : je vais devoir me montrer un peu parcimonieux! Mes revenus vont baisser ...


Votre objection ne tient pas si vous prenez en considération l'ensemble du problème "vie active/ retraite".


En activité, vous n'avez pas payé d'impôts sur vos cotisations "retraite" ... Il est donc NORMAL que vous en payiez maintenant sur vos revenus.


Plus particulièrement, savez vous quel est le montant de la part "patronale" des retraites de fonctionnaires? Comme il n'y a pas de caisse de retraite pour les fonctionnaires de l'Etat, on doit
procéder à une évaluation ... 62%! Vous avez bien lu ... 62%!! Cela veut dire que si une caisse de retraite pour les fonctionnaires de l'Etat était mise en place, pour qu'elle soit actuellement
équilibrée dans ses comptes, il faudrait que l'Etat verse 62 euros pour chaque centaine d'euros versé (en traitement brut!) au fonctionnaire, lui-même n'en versant qu'environ 11 euros ... Dans le
secteur privé, ces montants sont de l'ordre de 16% pour le salarié et de 25% pour l'employeur (rien que pour les retraites, évidemment!).


Vous pouvez donc constater que le souhaitable alignement des fonctionnaires sur le droit commun serait assez douloureux ...


Prenons l'exemple des instituteurs (que vous n'avez pas été). Ils pouvaient partir en retraite dès 55 ans. Il a été constaté que leur longévité était de l'ordre de 85 ans ... Tant mieux pour eux!
30 ans de retraite pour un peu plus de 30 années de vie active réelle (le service militaire compte comme annuités mais n'est pas une vie active réelle professionnelle, vous en conviendrez).


Dans la même période, l'âge moyen de décès des ouvriers spécialisés de l'industrie (les O.S.) était de 59 ans! Cela revient à dire que ces ouvriers cotisaient plus pour :


- ne pas profiter de leur retraite


- mais financer néanmoins la retraite des autres!


 


Il faut remettre les pendules à l'heure. Mais ça ne peut se faire que petit à petit. C'est pour cela qu'il faut du temps au temps et c'est aussi pour cela que la meilleure équipe capable de mener
ces réformes doit être d'inspiration social-démocrate ... Je dis bien social-démocrate et non pas socialiste! Personnellement, je préfèrerais qu'elle soir "sociale ET démocrate" plutôt que
"social-démocrate" ...


 



GM 14/11/2012 12:01


Ce qui a pour effet de consommer le "hold-up" d'une génération sur l'autre...


Et pourrait faire que "les jeunes" se passent des institutions pour reprendre ce qu'on leur a volé et jusqu'aux commandes de l'Etat.


Réfléchissez-y, parce que ce n'est pas qu'une hypothèse en l'air...

Jacques Heurtault 14/11/2012 15:35



En politique, il faut envisager TOUS les cas de figure! D'ailleurs, "la guerre, c'est la poursuite de la politique avec d'autres moyens!" Je ne sais plus qui a dit ça ... Clémenceau?



GM 14/11/2012 10:26


Les vignettes bleues seulement...


 


Mainenant mon post sur l'instuitut montaigne de décembre 2011 donne les mases par taux de TVA.


Vous recroisez le tout avec les masses de consommation par déciles de revenus fournis par "Lyne-Sait", et vous pouvez recalculer l'impact sur les ménages que vous voulez.


 


Je l'avais fait dans le temps pour distinguer la fiscalité d'un retraité et d'un actif (en y incluant les charges sociales) et montrer que l'ensemble était relativement bien équilibré.


Mais je montrais aussi que l'assurance-sociale telle que conçue était une vaste escroquerie à la Ponzi, où la génération des "baby-boomer" écrasait celle de leurs gosses.


Les faits le confirme : Pour maintenir le système, il a fallu emprunter sans compter (ce qui reporte encore plus l'effet d'assomoir sur le futur) et un retraité vit nettement mieux depuis qu'un
jeune-actif...


Un système qui va s'effondrer sur lui-même : Les jeunes générations n'accepterons plus de payer pour leurs vieux, dès qu'elles seront majoritaire dans le pays, autour de 2020/2030 : Demain quoi !

Jacques Heurtault 14/11/2012 11:00



Un retraité vit nettementmieux qu'un jeune actif ... Je crois que c'est possiblement vrai! Et ce n'est évidemment pas normal! Une réforme structurelle s'impose ...


Votre argument ne tient pas si on fiscalise car tout le monde vote ... Les vieux votent plutôt plus que les jeunes!



guillaume 14/11/2012 09:52


Votre dernier paragraphe:oui et non!


n'oubliez pas que les plus "riches" épargnent (meme si la tva augmente)et font fructifier leur argent;les plus pauvres peuvent etre aidés comme vous le soulignez,mais pour les petites classes
moyennes l'augmentation de la tva est un rude coup .On peut augmenter(meme fortement) la tva,mais sur des produits ciblés:produits de luxe,tabac,alcool,produits nocifs pour la santé et
produits d'exportation que l'on n'achète pas tous les jours.Mais soyons vigilants sur les produits de premiere nécessité et dépenses incompressibles!

Jacques Heurtault 14/11/2012 10:47



Sauf que l'instrument TVA n'est pas approprié. Pour le tabac, l'alcool, etc ... on appelle ça les "droits d'accises". Il ne faut jamais oublier que "les hauts taux tuent les totaux" ("loi" de
Lafer).


En ce qui concerne les produits de premières nécessité, je vais même plus loin que vous : on peut envisager un taux quasi-nul mais à condition que la liste des produits concernés soit
nominativement limitée (liste "positive")... Par exemple, le pain débité au poids mais pas les croissants! Les bas-morceaux de boeuf de réforme mais pas le filet de charolais! etc ... Quant aux
médicaments, je suis favorable à ce qu'aucun ne soit distribué autrement que sur ordonnance et que tous soient remboursés à 80% à condition que les autorisations de mise sur le marché soient
accordées au compte gouttes.


Qu'est-ce qu'une dépense incompressible? Les cigarettes sont une dépense incompressible pour un addict du tabac ...



GM 14/11/2012 09:01


Vous nbe tenez pas compte du taux à 7 % sur les produits de seconde nécessité, comme les médicaments...


Qui était de 5,5 % avant que "Bling-bling" y mette le bordel !


 


Quant au taux de 2,1 % propre aux produits culturels de "l'hyper-première-nécessité", en consomment-ils, au juste ou est-ce réservé aux "calsses supérieures" ?

Jacques Heurtault 14/11/2012 09:44



Hélas, non! Trop compliqué ... J'ai seulement voulu donner un coup de projecteur sur un sujet qui soulève systématiquement des polémiques à savoir : "La TVA est-elle un impôt juste?".


Sauf erreur, les médicaments sont taxés à 2,1%, pas à 7% ... Mais j'ai compris la pointe d'humour! Re-belote avec les produits de l'hyper première nécessité! Il est bien connu que ces produits
sont réservés aux classes moyennes!