Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Ukraine : à Kiev, ils sont de plus en plus fous!

19 Mars 2014, 15:30pm

Publié par Jacques Heurtault

Le MINISTRE de la Défense ainsi qu'un vice-Premier Ministre du "gouvernement" de Kiev ont annoncé qu'ils avaient décidé de se rendre ...en Crimée!

 

Question : Ces deux clowns uluberlus lisent-ils les journaux? Savent-ils que la Crimée est devenue une République INDEPENDANTE et qu'ils ne peuvent donc pas s'y rendre sur la seule base de leur bon vouloir? Bien sûr que oui! Ils savent ...

 

Il faut donc en conclure que ces clowns se livrent à ce qu'il est convenu d'appeler une provocation!

 

Bien évidemment, le Premier Ministre de la République de Crimée a immédiatement réagi en déclarant que ces deux "responsables " (le mot et les guillemets sont de moi) n'étaient pas autorisés à se rendre en Crimée! Ils ne pouvait pas réagir autrement ...

 

Que va-t-il se passer maintenant?

 

Assurément un regain de tension ... Ce n'est pas ce dont quiconque, hormis des irresponsables, a besoin.

 

Supposons que les "clowns" fassent vraiment le déplacement ... Sait-on jamais! Ils sont assez cons pour ça! Que vont FAIRE les autorités de la République de Crimée? Le plus simple, ce serait de les inviter à pisser et, ensuite, "d'aller les buter jusque dans les chiottes" ... (Vous me suivez, là?). Toutefois, ce ne serait pas la meilleure façon de réagir ... Même un pauvre type comme moi, dénué du plus élémentaire bon sens, est capable d'avoir assez de discernement pour juger inopportun d'agir de la sorte!

 

Je dois bien reconnaitre que je ne suis pas un expert politique et encore moins un expert militaire et encore bien moins un expert en balistique.

Toutefois, si, d'aventure, les deux clowns se présentaient et mettaient les deux pieds (pas un seul : ce ne serait pas suffisant) sur le terriroire de la République de Crimée, et si, d'aventure, un tireur d'élite de Crimée leur logeait une balle dans la cuisse, je n'y verrais aucun inconvénient. Mieux même : j'approuverai sans réserve! 

 

Pour le reste, je fais entière confiance aux autorités de la République de Crimée puis aux prochaines autorités de la Fédération de Russie pour prendre toutes les bonnes décisions qu'elles ne manqueront pas de prendre.

 

Attardons nous sur un phénomène connexe ...

 

A aucun moment, le Premier Ministre d'Ukraine n'a rappelé à l'ordre les deux clowns, leur disant que ce n'était pas une bonne idée que de vouloir se rendre en Crimée attendu des nouvelles réalités géopolitiques dans cette région du monde et qu'il fallait donc renoncer à la mettre à exécution.

Pourquoi?

Il y a plusieurs hypothèses ...

1. Ledit Premier Ministre ukrainien a lui-même donné l'ordre d'agir ainsi auquel cas, à moins d'être lui-même schizophrène, il ne va pas, dans la foulée, dire le contraire.

2. Le même n'a donné aucun ordre et les deux clowns agissent en "électrons libres"

auquel cas il faut les neutraliser au plus vite, dans l'interêt de tout le monde, de quelque bord que l'on soit. Des électrons libres en politique, c'est toujours extrêmement dangereux!

3. Le même Premier Ministre ne maitrise pas du tout la situation à Kiev. c'est très dangereux aussi ... Tout pays a besoin d'être gouverné. Il faut être, à la fois, souple et ferme, sans être ni brutal ni faible.

4. Le même n'a pas l'autorité charismatique nécessaire pour maitriser les extravagances de ses deux clowns qui lui servent de Ministre de la Défense et de Vice premier Ministre. Il sait que s'il prend une initiative de cette nature (empêcher les deux clowns de faire n'importe quoi ...), il fait exploser la "coalition" actuellement au pouvoir à Kiev.

 

Personnellement, je penche pour cette dernière explication ...

 

Examinons maintenant la prise de contrôle du batiment qui abrite l'Etat Major de la marine ukrainienne. C'est une information toute fraiche.

 

On sait qu'un "tracteur" conduit par un milicien a défoncé le portail de cette caserne. Personne ne soutient que c'est un groupe de chars d'assault. Sur place, les militaires ukrainiens ont dit qu'ils avaient reçu l'autorisation de se servir de leur armes. très bien! A priori, c'est fait pour ça ... Toutefois, ils n'ont pas dit qu'ils avaient reçu l'ordre de faire usage de leurs armes ... ce qui n'est pas du tout la même chose! Si, militaire, je reçois un ordre, je l'exécute. Si je reçois l'autorisation, je conserve localement un pouvoir d'appréciation. En tout état de cause, ils ont dit qu'ils ne s'en serviraient pas! Sage comportement ... A quoi bon engager un combat qui ne peut être que perdu?

 

Peut-on dire que l'armée russe a reçu l'ordre de s'emparer des 39 (trente neuf!) casernes de l'armée ukrainienne actuellement stationnées en Crimée? Certainement pas ... Si c'était vrai, ça se saurait!

Dans ces conditions, comment un journaleux peut-il affirmer que l'armée russe s'est emparée de l'Etat Major de la marine ukrainienne? Qui peut croire que, si c'était vrai, les Russes auraient engagé l'action avec un "tracteur"? Certes, un char d'assault peut servir de tracteur. C'est même relativement puissant, à ce qu'il parait! Toutefois, il faut savoir le piloter et, en général, il est équipé de moyens de combat "appropriés" qu'il n'est pas recommandé d'utiliser à tort et à travers (quoique, pour ce qui est du travers, faire traverser un mur à un obus de 88 ou de 105 est relativement facile). 

 

Toute cette guignolerie a suffisamment duré désormais ... La sagesse la plu élémentaire commande que les militaires ukrainiens quittent le sol de la Crimée,'un territoire qui n'est plus le leur!

Commenter cet article

GM 19/03/2014 19:23


Eh bien attendons que les choses se décantent...


Vous verrez, il y a des solutions de bon sens qui sortiront des urnes.


C'est ce que vous souhaitez d'ailleurs.


Moi aussi et depuis le début.

Jacques Heurtault 20/03/2014 00:02



Il est exact que les voix populaires, par une alchimie dont elles seules ont le secret, produisent des effets d'équilibre plutôt rassurants. Mais on a vu, aussi, des aberrations ... Pas plus tard
qu'en 1914 ou en 1939 ... En général, quand les extrémistes sont vraiment au pouvoir, toute la machine se met à déraper! Plus personne ne parvient à contrôler le bazar ... C'est plus que fâcheux!



GM 19/03/2014 16:10


Et tout doucement, tout doucement, vous vous confortez comme prévu dans la "légitimité" des uns et des autres...


Parce que la semaine dernière, il fallait virer les putschistes de Kiev, dans vos propos, vous rappelle-je, puisqu'ils b'avaient aucune légitimité...


Fort drôle, mais quand même plus réaliste, n'est-ce pas !

Jacques Heurtault 19/03/2014 18:29



Puis-je me permettre de vous demandez si vous lisez bien mes écrits? Par moments, je doute!


Je me résume :


1. Les putschistes de Kiev n'ont aucune légitimité. Ils n'en ont jamais eu et n'en n'auront pas car, pour l'heure, personne ne peut dire ce qui va sortir des urnes à la fin du mois de Mai
prochain, en Ukraine.


2. En Crimée, une nette majorité, incontestable en tant que majorité (il faudra vérifier les chiffres de participation et s'assurer que, contrairement à la Corse, les morts n'ont pas voté), a
pris son indépendance vis à vis de Kiev en vertu du principe de l'ONU appelé "droit des peuples à disposer d'eux mêmes". Les autorités de Crimée sont LEGITIMES et le resteront.


3. Chaque jour, les "gouvernants" de Kiev apportent eux mêmes la preuve qu'ils n'ont aucune cohérence entre eux et que, donc, ils ne peuvent gouverner ensemble. Comment faut-il appeler un
"premier ministre" qui dit que Moscou est passé à une "phase militaire après avoir été dans une phase politique" sinon dire qu'il est CINGLE?


4. Comment faut-il qualifier les gouvernants de l'Union Européenne qui veulent conclure un accord POLITIQUE avec un "gouvernement" qui n'est issu d'aucune élection et au sein duquel les
principales fonctions régaliennes sont exercées par des extrêmistes de droite (Pravny Sektor), des antisémites (Svoboda) dont les amis tiennent "Maïdan" devenue presque vide? Pourquoi ne
veulent-ils pas attendre que les élections viennent stabiliser ce "machin"? Ne cherchez pas longtemps, j'ai la réponse : c'est une fuite en avant!


5. Cette coalition va exploser dès qu'elle va devoir prendre des mesures impopulaires ...


6. Poutine a raison : pas besoin de s'énerver! Il suffit d'attendre que ça pourisse tout seul ...