Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Jacques Heurtault. Propositions audacieuses. Invitation au débat.

Voilà, enfin, une bonne orientation : l'OSCE en Ukraine.

21 Mars 2014, 23:45pm

Publié par Jacques Heurtault

L'OSCE, c'est à dire l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, organisme issu des accords d'Helsinki, est une structure en charge de promouvoir la détente entre "l'Est" et "l'Ouest" (entendez, pour chacun, les "blocs" de la "guerre froide", pas l'est et l'ouest de l'Ukraine!).

 

Cet organisme va donc envoyer en Ukraine une centaine d'observateurs qui vont pouvoir relever les éventuels manquements au respect entre les communautés, notamment.

 

La Russie a donné son accord. Elle a même proposé d'envoyer des observateurs russes, ce qui semble avoir été accepté par consensus.

 

Bien entendu, la Crimée n'est pas concernée puisqu'elle ne fait pas partie de l'Ukraine.

 

Je suis prêt à prendre les paris : certains de ces observateurs vont se présenter à la frontière entre l'Ukraine et la Crimée, histoire de tenter de provoquer des incidents comme ça a été le cas à deux ou trois reprises les jours derniers quand la Crimée faisait partie de l'Ukraine ... J'espère cependant me tromper.

 

En tout état de cause, dans ce climat de "guerre froide" apparemment soigneusement alimenté par les Etats Unis et l'Union Européenne, on ne peut que se réjouir de ce climat de "détente", qui doit précéder "l'entente" laquelle doit être suivie par "la coopération". C'est l'exact contraire de la détente d'un fusil autrement appelée improprement "gâchette" ...

 

Espérons aussi que personne n'aura la stupidité de proposer, de demander, de solliciter, de souhaiter que l'Ukraine rejoigne l'Otan! Rien n'est moins sûr, hélas!

Une telle perspective se traduirait, immanquablement, par une nouvelle exacerbations des tensions dans cette région du monde qui n'a absolument pas besoin de ça!

Si l'Ukraine adhère à l'Otan, la Russie ne manquera probablement pas d'envoyer son armée dans toute la partie de l'Ukraine située à l'Est du Dniepr, c'est à dire jusqu'à la nouvelle ville de Kiev qui est située, précisément, sur cette rive Est ... Qu'on se le dise! Je ne suis pas devin, je ne joue pas aux dés ni à aucun jeu de hasard ... Je fais simplement fonctionner mes neurones! 


Commenter cet article

GM 24/03/2014 10:16


On va droit à la partition de l'Ukraine...


Et sa dissolution programée ?

Jacques Heurtault 24/03/2014 11:27



Je ne suis pas loin de le penser! Pourquoi vouloir faire vivre ensemble des gens qui se haïssent et qui ne se comprennent même pas au point de ne pas parler la même langue et de vouloir,
systématiquement, jeter de l'huile sur le feu?



guillaume 23/03/2014 18:25


Vous avez une facheuse tendance à faire des procès d'intention aux dirigeants provisoires de Kiev.Sachez que la décision,stupide ,de supprimer le russe comme langue officielle vient d'etre
corrigée par le 1er ministre temporaire ,A Iatseniouk,dans un beau discours en RUSSE à ses compatriotes de l'est et du sud de l'Ukraine.

Jacques Heurtault 23/03/2014 21:44



Que le Premier Ministre Iatseniouk prononce un discours en russe à des gens dont c'est la langue qu'ils pratiquent quotidiennement, comme vous et moi le français, me parait être la moindre des
choses.


Sauf erreur, le texte de portée réglementaire supprimant le caractère officiel de la langue russe comme seconde langue officelle en Ukraine n'a pas été abrogé. Si je me trompe, je ferai mon "mea
culpa".


Iatseniouk semble s'être un peu assagi. TANT MIEUX!


Il y a des tendances centrifuges extrêmistes à Kiev, c'est certain. Ce ne sont pas des procès d'intentions que je fais, c'est le triste constat d'une réalité. Iatseniouk se grandirait
considérablement en chassant du pouvoir les mouvances d'extrême droite et anti-sémites ainsi que les mouvances anti-russes.


Ici où là, on lit de véritables appels aux armes pour reprendre la Crimée!